BOAT MOVIE, DU PORT DE MARGHERA à VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 12 juin 2018

3ème et dernier épisode de notre Boat Movie où nous allons plonger au cœur de la Venise industrielle…

Reprenons notre carte où, pour continuer notre route, nous quittons le triangle des remorqueurs pour jeter notre œil dans les canaux industriels, ils sont 3, le canal nord, le sud et l’ouest…

Puis nous rentrerons chez nous par le « canale nuovo di Fusina » … Je vous épargne le canal de Fusina dans les terres car après l’avoir remonté jusqu’à l’écluse il n’a révélé que peu d’intérêt…

001-00-map complet-PS-3

Nous longeons le territoire des gazomètres et réservoirs d’hydrocarbures…

Je trouve une certaine beauté à ces réservoirs couleur vert tendre, ces bateaux bleus et ces grues jaunes…

002-2018-05-25-772

Ou rouge sur vert…

003-2018-05-25-755

Ou, soyons fous, vert sur vert…

004-2018-05-25-749

Si le port de Marghera a connu son expansion et son activité record dans les années 1960, les différentes crises subies depuis ont provoqué la fermeture de maintes usines…

Si bien que dans cette zone subsistent des friches industrielles qui, si elles ont fait le malheur de l’emploi provoquant le chômage des travailleurs de la région, gardent un charme certain pour l’œil du « fotograf » ou de l’artiste peintre…

005-2018-05-25-762

Des réservoirs désaffectés…

008-2018-05-25-884

Avec les bâtiments tout aussi désafectés…

09-2018-05-25-922

Deux « foto » pour créer un panoramique de ce long bâtiment désolé…

10-2018-05-25-902-Panorama-2

Le long des quais un ancien vaporetto transformé en habitation…

L’occupant a occulté les fenêtres arrière probablement pour installer sa chambre à coucher…

006-2018-05-25-775

Certaines bâtisses du début du siècle dernier, jouxtant des constructions récentes, sont toujours en activité…

011-2018-05-25-871

Des réservoirs tout beaux dans leur environnement quasi champêtre…

Ils méritaient aussi un panoramique…

012-2018-05-25-953

Car ça bosse encore dur à « Porto Marghera » …
Au bout de ce canal, au milieu de la forêt de grues, les chantiers navals « Ficantieri », rivaux des grands chantiers navals français…

Ils ont d’ailleurs racheté 50% du capital des chantiers de Saint-Nazaire…

013-2018-05-25-896

Zoom pour voir les deux paquebots en construction…

014-2018-05-25-898

Nous poursuivons, au loin les quais avec les containers…

015-2018-05-25-848

Un panoramique s’impose… 3 « foto » bout à bout…

Grandiose et rassurant cette pleine activité…

016-2018-05-25-855-Panorama

Nous approchons…
Le camion bleu à gauche a chargé un container…
Il a l’air tout petit devant les grues gigantesques…

018-2018-05-25-873

Les trois grues bleues semblent s’être alignées pour la « foto » …

Obligé de shooter…

019-2018-05-25-878

Un porte-container, le K-STREAM naviguant sous pavillon portugais, cales ouvertes pour décharger…

020-2018-05-25-961

Gros plan…

Un container (à droite) va être posé sur le quai…

021-2018-05-25-971

Nous pénétrons dans le canal pour mieux voir le transbordement…

Un autre navire est amarré sur le quai en face…

022-2018-05-25-986

Gros plan…

023-2018-05-25-977

Nous voilà sur le tribord du K-STREAM…

La grue va plonger dans la cale pour saisir un container…

024-2018-05-25-1008

Focus sur l’engin…

025-2018-05-25-1011

Le container est saisi !…

026-2018-05-25-1020

Hissé dans les airs…

027-2018-05-25-1025

Et posé sur le quai côté bâbord du navire…

028-2018-05-25-1033

Et hop, un autre container…
Et ça défile, il faut un peu plus de 5 minutes pour décharger un container…

Nous admirons la dextérité du conducteur qui maitrise son énorme grue du haut de sa petite cabine, malgré les forts effets de balancement que nous constatons…

Des champions ces gars-là…

030-2018-05-25-1053

Mais voyons ce qui se passe de l’autre côté du canal avec le cargo CLYMENE naviguant sous pavillon maltais…

Les grues sont à l’œuvre aussi…

032-2018-05-25-988

C’est un « Bulk Carrier », en français un vraquier, cargo qui transporte du vrac…

Ce qui nous éclate, Hugo et moi, c’est la petite cabane jaune à l’arrière de la grue, anachronique mais super pour la « foto » …

033-2018-05-25-989

Le recul fait prendre conscience de l’étendue des chantiers et de l’activité déployée…

034-2018-05-25-1132

Nous sommes devant le quai du vrac, directement déposé par les cargos…

035-2018-05-25-1094

 Quelles sont les matières concernées par le vrac ?

Difficile de distinguer exactement depuis notre bateau, les possibilités sont nombreuses, minerai de fer, charbon coke, acier, déchets métalliques, fonte, bauxite, aluminium, etc…

036-2018-05-25-1102

Les vraquiers sont capables de tout transporter…

037-2018-05-25-1118

Ensuite ces marchandises repartent vers leurs destinations définitives par la route ou par le rail, nous voyons d’ailleurs les vagonets en plein chargement…

038-2018-05-25-1100

Je me suis appliqué pour shooter le caterpillar à l’instant où il déverse sont godet dans le vagonet…

039-2018-05-25-1126

L’eau, le ciel, le quai, les grues…
C’est chouette…

040-2018-05-25-1110

L’agressive puissance de ce grappin à six branches, comme une monstrueuse araignée…

041-2018-05-25-1106

Petit nuage blanc entre deux imposantes grues…

043-2018-05-25-1157

Partout le vrac surmonté par multitude de grues, véritables petites usines en elles-mêmes…

044-2018-05-25-1167

Je suis impressionné par cette Venise industrielle…

046-2018-05-25-1202

Hugo me demande de shooter des détails pour ses futures œuvres…

047-2018-05-25-1231

Les petites maisons jaunes au bout des grues du quai précédent nous éclatent…

048-2018-05-25-1220

Un avion passe au-dessus de nos têtes, nous sommes toujours sous le couloir aérien…

Comme à la chasse, je tente le coup du roi…

Réussi !…

049-2018-05-25-1334-PS

Nous abandonnons les quais de déchargement et entrons dans la zone de raffinage…

Paysage tout aussi impressionnant…

050-2018-05-25-946

Juxtaposition de plusieurs « foto » pour un obligatoire panoramique…

051-2018-05-25-942

Je soupçonne des tapis roulants le long de ces longs couloirs aveugles…

052-2018-05-25-1256

À gauche de la foto sur la base droite de la grande cheminée, on aperçoit le profil de la grande arche visible depuis tout Venise…

053-2018-05-25-1283

La voilà…

054-2018-05-25-1268

On l’appelle aussi le « Pont-pipeline », il passe le pétrole d’une rive à l’autre…

055-2018-05-25-1278

Pour qu’il se fassent traiter ou raffiner dans ces usines complexes que l’on peut qualifier tranquillement d’usines à gaz…

056-2018-05-25-1311

Plan rapproché…

057-2018-05-25-1301

La fameuse arche, le « Pont-pipeline » de face…

Il est très haut pour permettre le passage des pétroliers…

058-2018-05-25-1350

Comme celui que nous voyons au fond de ce canal…

059-2018-05-25-1365

Encore un avion, un qatari train d’atterrissage sorti, nous rappelant le trafic dense de l’aéroport Marco Polo…

060-2018-05-25-1436-PS

Quant à nous, notre « boat movie » prend fin, nous sommes sur la route du retour en lagune sud par le « canale nuovo di Fusina », à mi-chemin entre le centre historique de Venise et le port de Marghera que nous voyons à notre poupe…

061-2018-05-25-1501

Depuis Venise maintenant, 4 kilomètres de lagune nous séparent de Marghera mais le pont-pipeline est toujours très visible…

063-2018-05-25-1509

Nous passons sous le pont de la liberté pour rejoindre la lagune nord…

068-2018-05-25-1686

Et nous voilà de retour à notre « posto barca » dans le canal de Cannaregio…

069-2018-05-25-1721

Des facettes moins connues de Venise et sa lagune que j’espère vous avoir fait découvrir le long de ces 3 épisodes…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 16 Commentaires »

BOAT MOVIE 2ème ÈPISODE, LE TRIANGLE DES REMORQUEURS DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 10 juin 2018

À la fin du 1er épisode, nous nous sommes quittés devant le fort de « Marghera » où nous avions shooté les « Gruccione », les guêpiers…

32-10-2018-05-25-509

Aujourd’hui, peu de chemin à parcourir, nous allons passer de la lagune nord à la lagune sud, la frontière entre les deux étant le pont de la liberté continué par le rail et la SS11, « Strada Statale » qui correspond en France à une route nationale…

Sur la carte nous partons de la flèche rouge, devant le fort, jusqu’au triangle désigné par la flèche verte…

001-00-map complet-PS-2

Nous quittons le canal bucolique de Forte Marghera…

001-2018-05-25-282

Pour passer sous le double pont des voies de chemin de fer construit au début du siècle dernier, vers les années 30…

002-2018-05-25-612

Du bel ouvrage, tout en brique…

Et ce sympathique rai de lumière dans l’ombre du pont…

002-bis-2018-05-25-613               

Après le rail nous passons sous le pont de la SS11…

On ne peut s’empêcher de remarquer la différence entre les deux ouvrages, celui-ci plus récent dans un béton gris et moche…

003-2018-05-25-626

Et nous voici dans le triangle…
Ce n’est pas le triangle des Bermudes, ni un repaire de pirates, mais le repaire des remorqueurs vénitiens…

004-2018-05-25-632

Le premier qui s’offre à nos yeux, le « Lourdes » …

Nous sommes si près que je ne peux le faire tenir en entier dans mon objectif, j’ai juxtaposé deux « foto » pour l’avoir dans toute sa longueur, mais manque le haut…

005-2018-05-25-646-Panorama

Nous sommes fascinés par ces bateaux trapus et puissants équipés de moteurs allant de 3000 à 10 000 chevaux, voire plus…

 « l’Ivonne » …

006-2018-05-25-653

Pourquoi tant de remorqueurs à Venise ? …

Le « Neptun » et le « Squalus » …

007-2018-05-25-654

Il faut savoir qu’environ 700 paquebots par an, ces grands immeubles flottants, entrent dans la lagune de Venise, soit une moyenne de 2 par jour…

Le « Vanna » …

010-2018-05-25-667

Aux paquebots il convient d’ajouter quelques 400 à 500 porte-contenairs, cargos et pétroliers transportant annuellement plus de 10 millions de tonnes de produits pétrolifères…

Le « Marina » …

013-2018-05-25-694

À chaque paquebot ou cargo entrant ou sortant, un remorqueur, souvent deux, un à l’avant l’autre à l’arrière, escortent les navires dans leur traversée de la lagune, prêts à parer à tout incident de parcours…

« l’Ida »

014-2018-05-25-695

Embarqué sur les remorqueurs, un pilote vénitien chevronné monte à bord de chaque cargo ou paquebot pour prendre la barre et le conduire à travers les méandres des chenaux lagunaires…

À côté de « l’Ida », le « Geminius » …

015-2018-05-25-697

La plateforme flottante pour mettre ces remorqueurs en cale sèche quand il s’agit d’effectuer des opérations d’entretien ou de réparation…

Aussi monstrueuse que ces puissants bateaux…

016-2018-05-25-709

« l’Edda » …

017-2018-05-25-713

Le « Carla Barruzi »…

018-2018-05-25-715

Le « Giovanni Calderan » …

019-2018-05-25-718

Le « Mars » …

022-2018-05-25-731

Derrière le « Mars », le « Jupiter » plus imposant…

023-2018-05-25-738

Nous nous sentons bien minuscules sur notre coquille de noix quand nous passons devant les proues massives…

024-2018-05-25-723

Une dernière « foto » panoramique de ces puissants bateaux pilotés par des équipages d’élite…

025-2018-05-25-739

je tenais à faire un clin d’œil à ces remorqueurs et vous faire découvrir ce triangle particulier méconnu même de certains vénitiens…

Espérant ne pas vous lasser, à bientôt pour le 3ème épisode de ce « Boat Movie Venexian » …

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 18 Commentaires »

BOAT MOVIE DE VENISE AU FORT DE MARGHERA, 1er ÉPISODE

Posté par Claudio Boaretto le 3 juin 2018

En début de semaine, mon gendre Hugo H et moi-m’aime, sommes partis en bateau afin de découvrir quelque peu la Venise laborieuse et industrielle, facette méconnue du grand public et du tourisme de masse…

Le but étant de shooter un max de « foto » de ces endroits peu visitables et, de fait, récolter des images pouvant servir de modèles aux futures œuvres picturales d’Hugo H…

Pour visualiser notre parcours suivre les flèches rouges sur la carte ci-après…
Partis du canal de « Cannaregio », désigné par la rouge croix
(croix rouge aurait fait trop humanitaire, lol), nous avons pris dans un premier temps la direction du fort de « Marghera » désigné par la croix verte, puis du port de « Marghera » dans second temps, car, si vous ne le savez déjà, « Marghera », comme « Mestre », fait partie intégrante de la commune de « Venezia » …

4 heures de navigation sous un soleil de plomb ! …
C’est donc par fractions que je publie ce « boat-movie » …
cette 1ère publication relate le parcours de « Cannaregio » au fort de « Marghera », soit sur la carte, de la rouge croix à la croix verte…

00-map complet-PS

Voyons maintenant cela par le biais des images que nous avons capturé…

Passage obligatoire par le canal de « San Secondo », la voie lagunaire principale pour relier Venise à la terre ferme…

Ce canal est parallèle au pont de la Liberté qui raccorde Venise par la route et par le rail… Le pont fait presque 4 kilomètres de long, 3850 mètres pour être précis…

1-2018-05-25-003

Le canal est fréquenté par tous les transporteurs qui livrent marchandises et services à Venise comme ce bateau typique qui nous dépasse…

2-2018-05-25-005

Nous doublons la petite île de « San Secondo », (13 hectares), autrefois couvent des moines bénédictins puis des dominicains, aujourd’hui entièrement envahie par la végétation…

3-2018-05-25-008

Il est bientôt 11 heures du matin, soit les transporteurs de la terre ferme ont livré tôt ce matin et rentrent, soit les transporteurs vénitiens vont chercher des marchandises sur la terre ferme…
Sauf exceptions, les livraisons ne sont autorisées que le matin….

4-2018-05-25-058

Sur notre tribord, un petit chapiteau dédié à la madone, comme on en rencontre de temps en temps sur la lagune…

5-2018-05-25-018

Un courageux pas tout jeune qui s’adonne à la « Voga alla Valesana », semblable à la « Voga alla Veneta » mais à deux rames…
Respect !…

6-2018-05-25-087-2

Dans cette partie du canal nous sommes juste sous la voie aérienne qu’empruntent les avions pour atterrir à l’aéroport « Marco Polo » de Venise…
Celui-ci ne passe pas très haut au-dessus de nos têtes, le train d’atterrissage est déjà sorti…

7-2018-05-25-053

Et les bateaux de transport naviguent sans arrêt direction terre ferme…
Celui-ci à une chambre réfrigérée, tout comme le premier que je vous ai montré précédemment…

8-2018-05-25-071

On nous fait cygnes à tribord…
Ce sont des sauvages bien entendu…

9-2018-05-25-117-PS

Nous arrivons à la pointe de « San Giuliano » signalé par une flèche jaune sur la carte…
Et voici que nous accueille le premier bâtiment de la terre ferme, le « Palazzo della Ricevitoria del Dazio » construit en 1854… On pourrait traduire en français par le « Palais de la Recette des Droits » …

10-2018-05-25-121

En 1800, il n’y avait pas de pont et tous les transports de marchandises passaient obligatoirement par ce canal… Il fallait alors payer un « droit », comme une taxe douanière, pour toutes marchandises à destination de Venise…
Ce « Dazio » a été prélevé jusqu’en 1965 ! …

Un vrai racket !…

Lorsque nos grand-parents, qui se déplaçait beaucoup moins que nous, revenaient avec le bus par le pont de la Liberté, à Piazzale Roma les « guardie daziarie » (les gardes du droit) regardaient dans tous les sacs pour s’assurer que les vénitiens ne ramenaient pas des choses à manger ou à vendre sans en payer les taxes… 

Ce « Palazzo » est désormais le siège d’une association de voile et de « Voga alla Veneta » …

11-2018-05-25-124

À l’entrée de cette partie du canal pénétrant dans la terre ferme, cette épave amarrée là depuis des lustres…

12-2018-05-25-136

La rive à notre bâbord est fort verdoyante comme nous le constatons derrière ce bateau de transport que nous croisons…

13-2018-05-25-162

Tandis que la rive tribord se caractérise par une suite d’entrepôts et de petit chantiers navals, comme vus du ciel par Monsieur Gogole…

13-canal-

Entrepôts où les bateaux viennent charger les marchandises pour Venise et les îles lagunaires…

14-2018-05-25-153

Marchandises et paquets sur leurs palettes attendent sur les quais d’être embarqués…

15-2018-05-25-159

Partout où l’on aperçoit une grue, ce sont les petits chantiers navals, l’équivalent des petits garages automobiles des villes et des campagnes…

16-2018-05-25-195

Ces grues servent en priorité à sortir ou mettre les bateaux à l’eau…

17-2018-05-25-171

Nous croisons un autre bateau se dirigeant vers la Sérénissime…
Non, ce n’est pas le même bateau que tout à l’heure mais c’est la même entreprise de transport…

18-2018-05-25-180

Heu, un chantier naval où règne un sacré « foutoir » …

19-2018-05-25-191

Toujours les bateaux de marchandises, soient les camions ou camionnettes de livraison vénitiens…

20-2018-05-25-183

Un univers bien particulier…

21-2018-05-25-200

Nous passons sous la route qui rejoint le centre ville de « Mestre » …

22-2018-05-25-205

La navigation est relativement intense, je n’ai pas shooté tous les bateaux…

23-2018-05-25-219

En vue le fort de « Marghera » …

24-2018-05-25-215

Nous ne verrons que les deux bâtiments principaux du fort aux façades vers Venise, ce fort étant construit sur un vaste espace occupant une surface de 48 hectares comme montre cette autre foto aérienne de Monsieur Gogole avec notre parcours fléché, la croix désigne l’endroit d’où je shoote le fort…

24-forte marghera

Forte Marghera est une forteresse du 19ème siècle, ex-caserne de l’armée italienne située à environ cinq kilomètres du centre historique de Venise. 

Le fort faisait partie du camp retranché de Mestre et du système défensif plus large de la lagune…

25-2018-05-25-229

Il est maintenant la propriété de la ville de Venise, parc public, lieu d’événements et de productions artistiques et culturelles. 

26-2018-05-25-237

Je « téléobjective » sur le bâtiment du fond…

27-2018-05-25-245

Nous reprenons notre route en direction maintenant du port de « Marghera » tout en croisant toujours et encore des bateaux de marchandises comme celui-ci dont le pilote semble se demander ce que nous pouvons bien « fotografier » …

Ben, je « fotografie » tout, même eux…

28-2018-05-25-248

Chemin faisant nous rencontrons un couple d’oiseaux au plumage multicolore…

Nous les avons d’abord pris pour des martin pêcheurs…
Celui du haut a chopé un papillon…
Mais les martin pêcheurs ne mangent-ils pas du poisson ?…

Ce papillon m’a mis la puce à l’oreille…

31-4-2018-05-25-433-PS

Il s’avère qu’ils arborent un plumage aux couleurs inverse du martin pêcheur qui, lui, a le dos bleu et le ventre orange, d’où notre confusion surtout en plein canal…
Après recherches, ce sont des « Gruccione », en français des Guêpiers d’Europe…
Là, je pense que c’est la Madame…

32-10-2018-05-25-509

Ils sont magnifiques, mais j’ai beaucoup de difficultés à les shooter depuis la barque qui bouge sans cesse et, malgré mon zoom à fond, ils sont tout petits dans mon viseur et j’ai un mal de chien à faire la mise au point au milieu de toute cette végétation…
Ils ont la taille d’une grive mais volent comme des hirondelles …

La Madame cause…

33-11-2018-05-25-510

Tandis que le Monsieur déguste…

34-18-2018-05-25-568-PS

Puis cause à son tour…

35-21-2018-05-25-605

Nous terminons cette première partie sur cette belle rencontre avec ce couple de « Gruccione » …

36-22-2018-05-25-273-PS

À bientôt pour le 2ème épisode de ce « Boat movie » …

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 22 Commentaires »

SAN MICHELE AU CRÉPUSCULE, de HUGO H.

Posté par Claudio Boaretto le 23 mai 2018

Nouvelle œuvre de Hugo H sur Venise et sa lagune…

San-Michele-au-crépuscule-jpg1024

Huile sur carton entoilé de 20x30cm…

Elle s’intitule « San Michele au crépuscule » …

Vous ne connaissez pas encore cette île à quelques encablures au nord de Venise, l’artiste vous la présente :

« L’île de San Michele accueille le cimetière de Venise. Voici une partie de sa façade sud. C’est celle qui regarde vers la ville et qui comporte donc l’entrée principale que l’on voit ici (et qui n’est plus utilisée aujourd’hui). » … 

Personnellement je trouve ce tableau un peu grisâtre, un peu triste…

Mais c’est bien le but recherché par l’artiste peintre :

« Habituellement, ce beau mur d’enceinte est très bien éclairé par le soleil, mais c’est la pénombre du soir qui m’a intéressé cette fois. On perd les couleurs et les contrastes. L’ambiance est plus mystérieuse. Les cyprès finissent par se perdre dans la grisaille au loin.

Pour un cimetière, j’ai trouvé que cette luminosité maussade convenait mieux.
Pas un crépuscule aux teintes chaudes ici, mais une fin de journée qui s’éteint sans qu’on y prête attention. »

Un petit plus ?…

 « Et j’ai voulu profiter de cette réduction des contrastes pour créer un jeu de profondeur avec le premier-plan : Juste devant moi, deux bateaux qui brillent par leur absence viennent de se croiser, laissant des traces en V bien nettes qui s’entrecroisent à la surface de l’eau. » …

 

 Le 02 décembre 2017, l’œuvre à peine commencée que l’artiste se posait quelques questions :

« Dans une ambiance feutrée, le cimetière de Venise.
Pas facile de rendre l’aspect brumeux.
On dirait que l’œil se tue à trouver les couleurs là où elles ont moitié disparu. » …

San-Michele 2-jpg1024

La toile est restée en souffrance plusieurs mois, le coup de patte final fut donné le 12 mai 2018…

« Quand le temps manque pour travailler sur un grand format, je reprends un format plus petit pas encore terminé et hop ! voilà … » 

San-Michele 1-jpg1024

Les éventuels amateurs peuvent acquérir cette toile pour 350€ selon désormais la cotation officielle de Hugo H. …

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 8 Commentaires »

LE CARROUSEL DES ROIS MAGES, TOUR DE L’HORLOGE À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 14 mai 2018

Le 3 avril dernier, je publiais un reportage illustré et relativement détaillé sur la tour de l’horloge de Venise…

Si vous l’avez raté ou si vous êtes nouveau sur le blog (et il y a de nouveaux venus depuis) vous pouvez le retrouvez sur ce lien :

LA TOUR DE L’HORLOGE, PLACE SAINT MARC À VENISE

Dans ce billet je vous signalais que le carrousel de l’ange annonciateur et des rois mages devant la vierge et l’enfant se déroulait deux fois par an à midi, pendant les fêtes religieuses de l’épiphanie et de l’ascension…
Je m’étais alors engagé à shooter ce carrousel…

Première interrogation, où se placer au mieux pour « fotografier » tout ce joli monde ? …
La meilleure solution serait de pouvoir monter sur la galerie de la basilique Saint Marc pour se retrouver à la même hauteur comme vous pouvez le constater ci-dessous :

Flèche rouge, lieu de l’événement,

Flèche jaune, poste de shoot idéal…

Le problème est qu’il y a toujours une immense queue de touristes pour pénétrer dans la basilique, surtout le week-end, parfois 1 heure d’attente…

1-2018-03-22-005

Donc aujourd’hui dimanche 13 mai, fête de la Sensa à Venise, (l’ascension est fêtée le dimanche en Italie et non le jeudi comme en France) l’appareil en bandoulière pour immortaliser l’événement, nous voilà parti bien à l’avance pour être certain de monter à temps sur la galerie de la basilique …

La chance est avec nous, après juste une petite demi-heure de queue, nous sommes en place sur la galerie côté gauche (le côté droit en restauration est malheureusement fermé au public) … je me positionne au plus près, juste sous les sabots des fameux chevaux que Napoléon avait piqué pour les mettre aux Tuileries…
Chevaux récupérés par les vénitiens après Waterloo…

2-2018-05-13-008

La tour de l’horloge bien en face, sans obstacle entre elle et moi…

3-2018-05-13-003

Au lieu de voir de chaque côté de la vierge les heures et les minutes comme sur cette ancienne « foto » …

4-2018-03-22-014-2

Nous avons maintenant deux portes en bois sculptées par où arriverons et sortirons les automates…

5-2018-05-13-028

Nous avions une petite heure d’avance sur l’horaire…
maintenant il n’est pas encore 11h30 comme l’indique l’horloge, nous sommes toujours sous le signe du taureau et la lune est en phase terminale de son dernier croissant…

6-2018-05-13-074

Pour tromper l’attente, je shoote un peu tout ce qui m’entoure…
Bien sûr, la vue privilégiée sur la « Piazza San Marco » …

7-2018-05-13-014

Je m’accroupis au niveau de la balustrade pour obtenir un effet de cadre dans le cadre…

8-2018-05-13-020

Tout de suite sur notre gauche le majestueux « Paron de Casa » (patron de la maison), le campanile de San Marco…

9-2018-05-13-022

Au-dessus des mâts rouges servant aux militaires pour hisser les couleurs lors des manifestation officielles, le lion de Saint Marc…
Là, il n’a pas la patte sur l’évangile mais, plus agressif, il tient un glaive, militaires obligent…

10-2018-05-13-076

Sur la place sévissent les vendeurs de souvenirs avec leurs kiosques à roulettes… J’en dénombre quatre…

11-2018-05-13-032

Je ne comprends même pas pourquoi ils ont l’autorisation de vendre leurs saloperies de mauvaise qualité en provenance directe de Chine ou de Taïwan et dont les bénéfices alimenteront je ne sais quelles mafias…

12-2018-05-13-037

Depuis la terrasse Il est amusant de remarquer les groupes de touristes arborant des signes distinctifs pour se reconnaître et ne pas se perdre dans la foule…

Exemple : les casquettes jaunes…

13-2018-05-13-052

Ou les casquettes vertes…

14-2018-05-13-088

Ou les casquettes orange…

15-2018-05-13-084

Attention, mélange de casquettes rouges et de casquettes bleues !…

16-2018-05-13-053

Comme je suis presque sous les chevaux de la basilique, je peux aussi shooter leurs sabots…

17-2018-05-13-043

Et d’ailleurs, pas que les sabots !…

18-2018-05-13-040

Ces chevaux faisaient partie d’un quadrige qui ornait autrefois l’hippodrome de Constantinople… Les Vénitiens les enlevèrent en 1204 pour les placer sur cette galerie, au-dessus de la porte principale de la basilique où je me trouve précisément…

Ces chevaux sont des répliques, les originaux sont à côté à l’intérieur pour les protéger de l’érosion…

Ils sont en bronze à très faible teneur d’étain, du cuivre quasi pur à 98 %, allié à environ 1 % d’étain et 1 % de plomb, métal extrêmement difficile à couler… Chaque cheval est différent… La surface a été dorée au mercure, puis volontairement grattée en stries parallèles de largeur constante à l’aide d’un ciseau, très probablement pour un meilleur effet de reflet au soleil…

19-chevaux originaux

Non loin de moi vient de se poser un goéland…

D’habitude ces oiseaux sont d’un plumage blanc éclatant qui fait leur apanage…Celui-ci est plutôt « blanc sale » …

Apparemment un vieux guerrier vu les nombreux trous dans son plumage signe de nombreuses batailles, quant à la base du bec il a dû être déplumé à plusieurs reprises et a perdu sa couleur d’origine…
Surement un mâle dominant qui n’a pas peur de la bagarre…

20-2018-05-13-057

À ma gauche, je peux shooter aussi la « Piazzetta » …

21-2018-05-13-319

Et ses deux colonnes…

22-2018-05-13-338

Les 12 coups de midi viennent de résonner au campanile…

Enfin, les portes en bois s’ouvrent…

Je vais cadrer le carrousel en 16/9ème, style cinéma, afin de mieux apprécier la scène et ses personnages…

23-2018-05-13-097

L’ange annonciateur apparaît au soleil, trompette à la main…

24-2018-05-13-099

Derrière l’ange nous entrevoyons le roi Melchior…

25-2018-05-13-108

Suivi de Melchior, l’ange commence à lever sa trompette…

26-2018-05-13-112

L’ange a complètement levé la trompette, tandis que Gaspard montre le bout de son nez…

28-2018-05-13-128

Gaspard au soleil…

29-2018-05-13-136

Melchior lève la main gauche…

30-2018-05-13-143

Melchior commence à s’incliner pour passer devant la madone

32-2018-05-13-151

Melchior est incliné et se décoiffe, tandis qu’apparaît à son tour Balthazar

34-2018-05-13-170

Melchior s’est redressé, Gaspard s’incline et se décoiffe…

35-2018-05-13-180

L’ange commence à rentrer, Gaspard est toujours décoiffé tandis que Balthazar va lever la main…

36-2018-05-13-198

Balthazar commence à s’incliner tandis que Gaspard se redresse…

37-2018-05-13-205

Balthazar incliné et décoiffé, l’ange est déjà rentré…

39-2018-05-13-227

Balthazar redressé, Melchior rentré…

40-2018-05-13-245

Entrée de Gaspard…

41-2018-05-13-264

Entrée de Balthazar…

42-2018-05-13-286

La première porte se referme…

43-2018-05-13-306

La seconde porte se referme également…

C’est fini…

44-2018-05-13-313

Mission accomplie !…

Réouverture des portes pour l’épiphanie 2019…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 16 Commentaires »

12345...97
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance