PLATAX

Posté par Claudio Boaretto le 14 septembre 2017

Avec la « Mostra del Cinema » me voilà en retard dans la publication des œuvres picturales de Hugo H…

Voici une belle huile sur toile de lin de 70 x 120 cm, intitulée Platax…

Platax1-1024

La motivation de l’artiste :

« Voici un banc de platax (c’est le nom latin de la famille que nous utilisons en français) que j’ai rencontré à Playa del Carmen, au Mexique…

Ces indolents poissons qui vivent en bancs sont relativement curieux… de temps en temps, l’un d’eux s’approche et vient te regarder avec ses yeux ronds. Ils ont une petite bouche toujours entrouverte qui leur donne l’air d’avoir envie de te parler. Je les adore !

Quelques explications quant aux couleurs et à la composition de l’œuvre :

« Les observer en contre-plongée dans une eau cristalline fait apparaître le ciel en arrière-plan. On dirait une envolée de poissons !
Au centre, une zone plus claire pourrait aussi bien être l’écume de la crête d’une vague qu’un nuage…

Ces poissons, comme pratiquement tous ceux qui nagent en pleine eau sont tout brillants pour se fondre dans leur environnement. Les spécimens en haut du format reflètent la lumière du soleil et sont les plus contrastés. Ceux en bas à gauche, situés plus profond, sont pratiquement ton sur ton dans le bleu de l’eau. 

On dirait que tout est de la même couleur mais il n’en est rien. Trouver les teintes et les nuances fut un travail passionnant ! »

Voyons l’évolution de l’œuvre dans le temps avec les commentaires de l’artiste en temps réel,
Retour début avril :

platax3-1024

Et voilà les poissons. Ce sont des platax. Ces poissons argentés reflètent bien les couleurs alentour.
Comme ils sont vus du dessous, la plupart d’entre eux brille au soleil, rendant une lumière disons blanche…
je me demande si ce ne serait d’ailleurs pas l’occasion de tester enfin ma peinture argentée… Les ombres sont vertes.
La lumière indirecte qui vient du fond sableux sur le ventre des poissons apparait verte aussi.
Pour l’instant ça manque un peu de couleur mais plus encore de contraste : je me suis méfié du noir et ne l’ai utilisé qu’avec parcimonie car il « réchauffe » les teintes et fait apparaître les ombres trop brunes (donc plus du tout aquatiques). Pour l’instant, il n’y a pratiquement sur cette toile que du bleu de cobalt, du jaune et du blanc.

Fin avril :

platax2-1024

« Bon, ça avance mais je commence à pouvoir évaluer le chemin qui reste à faire pour finir ces poissons… et il est assez conséquent. Je dois également vous annoncer une expo pour les mois de mai et juin… c’est à dire bientôt. Jusque-là tout va bien sauf que l’expo est censée inclure ce tableau (pitié ne me demandez pas pourquoi) ! »

Il est vrai que ce tableau fut exposé alors qu’il n’était pas encore tout à fait terminé…
Mais, malins, il était accroché en haut d’un passage, donc on ne pouvait pas vraiment mettre le nez dessus…

14 aout :

platax4-1024

« Il était quasiment fini depuis longtemps celui-ci. Je l’ai exposé entre temps. Je me demandais s’il fallait rajouter un peu de brillant… et si. »

Ce magnifique et grand tableau de 1,20 mètre est « acquisitIionable » pour la somme de 1050€…

Platax1-1024

Avis aux amateurs…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | Pas de Commentaire »

LE PALMARES DE LA 74ème « MOSTRA DEL CINEMA DI VENEZIA »

Posté par Claudio Boaretto le 10 septembre 2017

LE PALMARES DE LA 74ème « MOSTRA DEL CINEMA DI VENEZIA »

Voilà, la MOSTRA s’est terminée hier soir, le tapis rouge est désormais désert, place au palmarès…

00-2017-09-08-496

N’ayez crainte, je ne vais pas vous assommer avec les résultats détaillés des 5 jury, ces résultats sont diffusés sur tous les magazines spécialisés, télés et radios du monde entier, bien mieux que je ne pourrais le faire…

Je vais simplement vous donner les 3 résultats les plus importants et ceux attribués aux films français nominés que nous avons sélectionnés et visionnés…

Comme nous n’étions pas dans la salle je vous communique les résultats diffusés par la RAI, par grand écran interposé que je n’ai pas hésité à shooter…

Le Lion d’Or est attribué à :

01-2017-09-09-279

Guillermo del Toro pour son film « The Shape of Water »…

02-2017-09-09-278

Célèbre réalisateur, scénariste, romancier et producteur de cinéma mexicain…

Je l’avais shooté sur le tapis rouge le 31 aout aux débuts de la Mostra…

03-2017-08-31-425

Avec l’actrice principale du film, Sally Hawkins…
Mais je n’avais pas publié d’article car pas eu le temps de voir le film, il faut toujours faire des choix, trop de films projetés à la Mostra…

04-2017-08-31-433

La coupe du meilleur acteur est attribué à :

05-2017-09-09-249

Kamel El Basha, acteur palestinien, pour sa prestation dans « L’Insulte »…
Film que nous avons failli voir mais renoncé au dernier instant car un autre film à visionner se chevauchait dans la même journée…

06-2017-09-09-250

La coupe de la meilleure actrice est attribuée à :

07-2017-09-09-254

Charlotte Rampling, un monstre sacré du cinéma, pour son interprétation dans le film « Hannah…

08-2017-09-09-259

Intéressons-nous maintenant à nos films français…

Le lion du futur est attribué à :

09-2017-09-09-207

Xavier Legrand pour son film « Jusqu’à la Garde » …

Souvenez-vous, c’est le dernier film français que nous avons vu…

11-2017-09-08-1025

En plus du prix il est attribué, en signe d’encouragement, un chèque de 50 000 dollars au film…

Le producteur Alexandre Gravas est aussi sur scène pour recevoir le chèque…

10-2017-09-09-208

Maintenant dans la section « Orizzonti », le prix de la meilleure actrice est attribué à :

12-2017-09-09-222

Lyna Khoudri pour son interprétation dans le film « Les Bienheureux » …

13-2017-09-09-214

Nous l’avions shooté en salle et sur le tapis rouge de la « Sala Darsena » …

14--2017-09-06-204

Elle a prononcé un magnifique discours sur la situation des femmes en Algérie, discours très applaudi…

15-2017-09-09-215

La voici avec son Lion de la Mostra…

15-2017-09-09-219

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin…

Car juste après le « Lion d’Or », pour le meilleur film gagné par Guillermo del Toro, il y a le « Lion d’Argent » pour le meilleur réalisateur…

Et ce « Lion d’Argent » est attribué à qui ?…

16-2017-09-09-271

Xavier Legrand pour son film « Jusqu’à la Garde » …

Seconde et prestigieuse récompense pour un premier long métrage, il cumule !…

Sur le tapis rouge, nous l’avions vu ainsi heureux…

17-2017-09-08-524

Ils nous le rendent comme ça :

18-2017-09-09-264

Terrassé par l’émotion, il a eu beaucoup de difficulté à prononcer quelques mots de remerciements…

19-2017-09-09-267

Le voici avec son « Lion d’Argent » et nous sommes heureux pour lui et pour le cinéma français, Cocorico ! …

20-2017-09-09-270

La Mostra est terminée, nous avons passé 10 jours formidables…
Nous retrouverons le Tapis Rouge l’année prochaine…

21-2017-09-08-500

En attendant, un peu de repos…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 8 Commentaires »

« JUSQU’À LA GARDE » À LA MOSTRA DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 9 septembre 2017

Vendredi soir 8 septembre à 22h15, nous visionnons le dernier film français en concours…

La clôture du festival c’est demain…

« Jusqu’à la Garde », film français de Xavier Legrand…

00-

Il fait déjà nuit sombre quand l’équipe du film arrive sur le « Red Carpet » …

00-1-2017-09-08-760

Xavier Legrand, le réalisateur…

01-2017-09-08-516

Acteur de théâtre, scénariste et réalisateur français, Chevalier des Arts et des Lettres…
César du meilleur court métrage en 2014, « Jusqu’à la Garde » est son premier long métrage…

02-2017-09-08-524

Mathilde Auneveux…

03-2017-09-08-543

Actrice, 6 ans de carrière, 4 films et séries tournés, sans compter le théâtre…

04-2017-09-08-554

Quelqu’un qui ne sait pas masquer ses émotions, le bonheur d’être présente…

05-2017-09-08-549

Sophie Pincemaille…

06-2017-09-08-560

Actrice et scénariste…
16 ans de carrière, a tourné dans 6 longs métrages et de nombreuses séries télé…

07-2017-09-08-580

Thomas Gioria…

08-2017-09-08-592

Le petit héros du film…

Ce jeune homme fait preuve d’un talent certain dans un rôle difficile mais très bien interprété…

09-2017-09-08-605

Denis Ménochet, un costaud…

10-2017-09-08-737

Acteur français, n’a pas grandi en France mais principalement en Suède, au Texas, en Argentine et aux Émirats arabes unis…

Il a tourné dans une trentaine de film, notamment Inglourious Basterds, La Rafle, Les Adoptés, Dans la maison, etc…

11-2017-09-08-713

La star du film, Léa Drucker…

12-2017-09-08-673

Actrice française que l’on ne présente plus…

13-2017-09-08-655

Elle mène de front une carrière entre le cinéma, la télévision et le théâtre…

14-2017-09-08-693

Aux artistes est venu se joindre le reste de l’équipe… Complètement à droite on notera Alexandre Gravas, le producteur du film…

18-2017-09-08-849

Je vous épargne la « foto » dans le hall et nous voici tout de suite à la présentation des acteurs au public de la « Sale Grande » …

Le micro annonce Sophie Pincemaille…

21-2017-09-08-914

Mathilde Auneveux…

22-2017-09-08-928

Thomas Gioria…

23-2017-09-08-939

Denis Ménochet…

24-2017-09-08-976

Léa Drucker…

25-2017-09-08-965

Et comme toujours à la fin, le réalisateur Xavier Legrand…

26-1-2017-09-08-1001

Le film commence…

Synopsis :

« Le couple Besson divorce.

26-2

Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive.

26-3

 La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive. »

26-4

Notre avis : un film dur qui reflète le quotidien hélas de nombreux couples qui se séparent…

Le commentaire du réalisateur :

« Chaque jour des milliers de personnes vivent exactement la même situation. Elle démontre ce qui apparemment semble être les vicissitudes d’une ordinaire administration, le film relève la violence souterraine, la peur tue, la menace soumise… Plus que traiter la séparation des « Besson » comme thème central d’un drame social et familial, je voulais réaliser un film politique, un film de guerre, peut-être même un film d’horreur. »

J’en déduis aussi que c’est une lourde charge pour le juge, parfois une décision malencontreuse peut aboutir à des situations sans issue… 

Un film qui ne peut pas laisser indifférent…

Les lumières s’allument, encore un tonnerre d’applaudissements, les premiers à se lever sont le réalisateur et Léa Drucker…

27-2017-09-08-1011

Les acteurs sont debout devant les bravos…

28-2017-09-08-1021

Pour un premier long métrage, le réalisateur est heureux…

29-2017-09-08-1025

La joie aussi sur le visage des deux acteurs principaux…

30-2017-09-08-1051

Quand je disais que Mathilde Auneveux ne savait pas masquer ses émotions…

31-2017-09-08-1077

J’avais raison…

32-2017-09-08-1086

Léa s’aperçoit du trouble de Mathilde…

33-2017-09-08-1104

Et pose une main affectueuse sur son épaule…

34-2017-09-08-1112

L’accolade entre Denis Ménochet et le réalisateur incluant Thomas qui reste stoïque…

35-2017-09-08-1113

Si ce n’est pas un instant de bonheur, ce n’en est pas loin…

36-2017-09-08-1130

Et les applaudissements continuent de plus belle…

37-2017-09-08-1170

À tel point que les artistes, sous l’œil de la RAI, la télévision italienne, ont descendu les escaliers pour se rapprocher du public de l’orchestre…

38-2017-09-08-1223

Sortie en France le 7 février 2018…

Nous pouvons dire que cette année à la Mostra nous avons assisté à une excellente brochette de films français, aucun ne nous a déçu…

Un millésime qui nous restera en mémoire…

Claudio Boaretto…

Publié dans Venise : évenements | 10 Commentaires »

« LES BIENHEUREUX » À LA MOSTRA DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 8 septembre 2017

« Les Bienheureux », l’avant-dernier film français que nous allons visionner à la « Mostra del Cinema di Venezia » …

Ce film réalisé par Sofia Djama a pour cadre la ville d’Alger…

00-2

Les deux vedettes de ce film sont Sami Bouajila, Nadia Kaci…Malheureusement Bouajila n’a pas pu faire le voyage à Venise…

Ce film concourant dans la section « Orizzonti », je suis déjà en place à l’entrée de la salle « Darsena », devant le panneau de la Mostra où vont défiler les stars du film présents à Venise…

01-2017-09-06-002

En attendant, je shoote ma starlette préférée, pour toujours dans mon cœur…

01-2017-09-06-006

Mais voici l’équipe du film…

La réalisatrice Sofia Djama…

02-2017-09-06-017

Sofia Djama est une scénariste et une réalisatrice algérienne née à Oran en 1979. Primée dès 2012 pour un de ses premiers courts métrages, elle est la seule réalisatrice du continent africain, avec Abdellatif Kechiche, en compétition officielle à la Mostra de Venise en 2017, pour son premier long métrage…

03-2017-09-06-026

La « foto » de la troupe…

06-2017-09-06-075

Les acteurs, un à un…

Faouzi Bensaïdi…

08-2017-09-06-111

Malheureusement je n’ai trouvé aucune information sur presque tous les acteurs du film mise à part qu’ils sont tous originaires du Maghreb…

09-2017-09-06-116

Amine Lansari…

10-2017-09-06-124

Même problème…

11-2017-09-06-127

Sur la fiche technique du film, le nom de cette actrice n’est même pas mentionné…

Dernière minute :
Quelqu’un dans les commentaires a eu la gentillesse de me donner le nom de cette sympathique actrice :
Hadjar Benmansour…

12-2017-09-06-133

Elle semble heureuse d’être présente…

13-2017-09-06-141

Adam Bessa

14-2017-09-06-146

Aucune information…

 15-2017-09-06-156

Lyna Khoudri…

19-2017-09-06-193

Jeune actrice de théâtre, c’est aussi son premier long-métrage…

20-2017-09-06-204

Nadia Kaci…

16-2017-09-06-167

Nous sommes là au niveau supérieur, 23 ans de carrière, 15 films et séries tournés…

Elle porte avec talent tout le film, en compagnie de Sami Bouajila…

18-2017-09-06-187

La « foto protocolaire » dans le hall de la Salle « Darsena » avec le directeur de la Mostra, impossible d’y échapper…

21-2017-09-06-227-2

Ainsi que la présentation au public à l’appel du nom des artistes…

Faouzi Bensaïdi…

22-2017-09-06-240

Hadjar Benmansour…

23-2017-09-06-248

Adam Bessa

24-2017-09-06-262

Amine Lansari

25-2017-09-06-267

Lyna Khoudri

26-2017-09-06-281

Nadia Kaci…

27-2017-09-06-295

Et Sofia Djama…

28-2017-09-06-311

La projection commence…

Synopsis :

« Alger, quelques années après la guerre civile. Amal et Samir ont décidé de fêter leur vingtième anniversaire de mariage au restaurant.

29-1

 Pendant leur trajet, tous deux évoquent leur Algérie : Amal, à travers la perte des illusions, Samir par la nécessité de s’en accommoder. Au même moment, Fahim, leur fils, et ses amis, Feriel et Reda, errent dans une Alger qui se referme peu à peu sur elle-même. »

29-2-2

Notre avis : un premier film qui traite du malaise de la société algérienne, du mal de vivre des femmes et d’une jeunesse perdue et en quête d’idéal et d’existence.
La réalisatrice nous dit :
« Vivre aujourd’hui en Algérie signifie vivre constamment dans la contradiction, le conservatisme religieux, l’ignorance sacralisée, et maintenant institutionnalisée, et simultanément un fort désir de liberté, d’émancipation et d’universalité … L’Algérie n’a pas le choix, elle doit s’ouvrir au monde et se libérer des pensées obscurantistes » …

C’est ce message que l’on reçoit en plein face lorsque l’on visionne son film…
Un film courageux !…

Les lumières s’allument et c’est, comme je m’y attendais, un succès confirmé par les applaudissements…

Les artistes se lèvent mais la réalisatrice fond en larmes, l’émotion est trop forte pour ce premier film nominé au festival de Venise…
(vous constaterez que les « foto » en salle sont parfois un peu jaune, ça ne vient pas de mon appareil mais des projecteurs jaunes débiles qui flashent sur les artistes)…

29-2017-09-06-323

Lyna se précipite dans ses bras…

30-2017-09-06-324

Allez, ça va un peu mieux…

31-2017-09-06-328

Les acteurs ont des regards inquiets vers la réalisatrice…

32-2017-09-06-339

On essuie les dernières larmes…

31-bis-2017-09-06-389

Et les filles sont heureuses…

38-2017-09-06-359

Et les garçons aussi…

39-2017-09-06-362

Tout est rentré dans l’ordre, les artistes savourent maintenant l’enthousiasme du public…

40-2017-09-06-345

Un film encore à ne pas rater, sortie en France le 13 décembre 2017…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 13 Commentaires »

 LA VILLA » FILM FRANÇAIS EN CONCOURS À LA MOSTRA DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 7 septembre 2017

Dimanche 3 septembre, tapis rouge et projection du film français « La villa » réalisé par Robert Guédiguian avec, en têtes d’affiche, Ariane Ascaride et Jean-Pierre Darroussin…

01-

Les premiers arrivés sur le tapis rouge sont les producteurs du film, ceux qui tiennent les cordons de la bourse…

Je ne saurais dire qui est qui, sachant que France télévision, Canal+, Ciné+, la région PACA ainsi que le réalisateur et Marc Bordure, (le 3ème en partant de la gauche), ont participé à la production de ce film…

03-2017-09-03-013-

Les protagonistes du film, sortant des voitures officielles, pénètrent sur le « Red Carpet » …

04-2017-09-03-042-

La « foto » de famille…

De gauche à droite, Yann Tregouët, Jean-Pierre Darroussin, Ariane Ascaride, Robert Guédiguian, Anaïs Demoustier, Robinson Stévenin et Jacques Boudet

05-2017-09-03-054-

Je tente d’isoler quelques « figures » …
Yann Tregouët et Jean-Pierre Darroussin…

06-2017-09-03-063-

Robinson Stévenin…
Enfant de la balle, il fait sa première apparition au cinéma à l’âge de 5 ans. Le comédien se fait remarquer en acceptant successivement deux rôles très délicats, celui de Laurent, un garçon qui oblige sa petite amie à se prostituer dans Mauvaises fréquentations de Jean-Pierre Améris, puis celui de Bo, un jeune travesti qui part sur les traces d’un tueur en série, dans Mauvais genres de Francis Girod. Le premier personnage lui vaut une nomination au César du Meilleur espoir masculin en 2000, une récompense qu’il obtient en 2002 grâce au second…

07-2017-09-03-073-

Jacques Boudet…
Acteur de théâtre bien connu, il connaît notamment un grand succès dans les années 80 avec Exercices de style de Queneau. On le retrouve dans plusieurs œuvres marquantes du cinéma français, telles que L’Important c’est d’aimer de Zulawski et Une étrange affaire de Granier-Deferre, il incarne le Duc de Guermantes dans Un amour de Swann.
Jacques Boudet travaille avec des cinéastes aussi prestigieux que Blier, Tavernier, Lelouch ou Besson…

 

08-2017-09-03-074-

Le réalisateur Robert Guédiguian…
En dehors de ses films ayant pour cadre la cité phocéenne, il a réalisé en 2005 Le Promeneur du Champ-de-Mars sur les derniers jours de François Mitterrand…
Il collectionne les nominations : 5 Sélections Officielles au Festival de Cannes, 2 Sélections Officielles au Festival du Film de Berlin, 9 Sélections Officielles au Festival international du film de Toronto et c’est sa 2nd Sélection Officielle à la Mostra de Venise…

09-2017-09-03-079-

La pose pour Anaïs Demoustier…

10-2017-09-03-087-

Une carrière déjà impressionnante, lors de la 34e cérémonie des César en 2009, elle est nommée dans la catégorie Meilleur espoir féminin…

11-2017-09-03-091-

La pose également pour Yann Tregouët…
C’est la 3ème fois qu’il tourne avec Robert Guédiguian…

12-2017-09-03-095-

Il a déjà donné la réplique à Virginie Ledoyen, Laetitia Casta, Yannick Renier et Daniel Auteuil…
Ce n’est plus un perdreau de l’année…

13-2017-09-03-105-

La pose évidemment pour la vedette, Jean-Pierre Darroussin…

16-2017-09-03-136-

Trop connu, je ne vous ferai pas l’insulte le présenter…

15-2017-09-03-135-

Acteur fétiche du réalisateur…

14-2017-09-03-122-

L’autre star du film, Ariane Ascaride…

17-2017-09-03-150-

Sollicitée par de nombreux metteurs en scène depuis 1977 elle tourne dans de nombreux films…

18-2017-09-03-155-

C’est la Muse et l’épouse de Robert Guédiguian…

19-2017-09-03-164-

La gent féminine du film…

20-2017-09-03-200-

Tapis rouge terminée, « foto » obligatoire dans le hall de la grande salle avec Alberto Barbera, le directeur de la Mostra…

21-2017-09-03-208-

Je suis dans la salle en compagnie de la RAI, la télé italienne, pour attendre les comédiens…

22-2017-09-03-227-

À peine installés…

23-2017-09-03-255-

Qu’il faut se lever pour saluer le public de la « Sala Grande » à l’appel de leur nom…
Protocole oblige…
Yann Tregouët…

24-2017-09-03-262-

Robinson Stévenin…

25-2017-09-03-278-

Anaïs Demoustier…

26-2017-09-03-289-

Jacques Boudet…

27-2017-09-03-300-

Au tour de la vedette…

28-2017-09-03-317-

Jean-Pierre Darroussin…

29-2017-09-03-323-

Les applaudissements crépitent, il n’ose plus s’asseoir…

30-2017-09-03-335-

La seconde vedette…

31-2017-09-03-355-

Ariane Ascaride…

32-2017-09-03-357-

Et enfin le réalisateur, Robert Guédiguian…

33-1-2017-09-03-378-

La projection du film peut commencer, en version originale française, sous-titré anglais et italien…

Synopsis :

« Dans une calanque près de Marseille, au creux de l’hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant.

33-2-

C’est le moment pour eux de mesurer ce qu’ils ont conservé de l’idéal qu’il leur a transmis, du monde de fraternité qu’il avait bâti dans ce lieu magique, autour d’un restaurant ouvrier dont Armand, le fils ainé, continue de s’occuper. Lorsque de nouveaux arrivants venus de la mer vont bouleverser leurs réflexions. »

Notre avis : Encore un beau film français qui, quoique commençant dans une ambiance sombre et dramatique, se termine par de belles notes d’espoir…

À noter comme toujours l’excellent jeu d’acteur de Darroussin et Ascaride qui portent le film…

Les lumières de la salle s’allument sous, encore une fois, un tonnerre d’applaudissements pour ce film français…
Je remarque que Darroussin est absent, il a quitté la salle pendant la projection…

34-2017-09-03-427-

À leur tour, les comédiens applaudissent la salle…

35-2017-09-03-417-

Les spectateurs sont debout, les artistes sont heureux…

37-2017-09-03-445-

Je shoote leur bonheur en gros plan…

Ariane…

39-2017-09-03-497-

Anaïs…

40-2017-09-03-488-

Jacques Boudet…

41-2017-09-03-486-

Le réalisateur…

42-2017-09-03-503-

L’émotion s’empare de Yan, des larmes coulent…

43-2017-09-03-505-

Robinson n’en revient pas de voir Yan tant ému…

44-2017-09-03-507-

Sur cette jolie note d’émotion et de bonheur se termine cette belle soirée sous les applaudissements qui n’en finissent pas…

45-2017-09-03-552-

« La Villa » sortira en France le 29 novembre 2017…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 10 Commentaires »

12345...89
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance