LA ROUTE PENTUE MENANT « CHEZ NOUS »

Posté par Claudio Boaretto le 26 avril 2021

L’envie me prend aujourd’hui de me faire un shooting « foto », mais shooter quoi ?… Quel sujet choisir ?…

Auparavant, je n’avais que l’embarras du choix dans mon univers lagunaire, mais me voilà orphelin de ma muse, de Venise, de ma « Mère-Foto »…

Dehors de la maison, l’appareil en bandoulière paré de mon objectif préféré, le 24-70 mm, je regarde devant moi et ne vois que la route et ses bas-côtés…

Eh bien, shootons-la, la route ! …

La voici au sortir des « Terrasses de Loubas », cliché pris par temps clair, hier en milieu de matinée…Nous sommes à plus ou moins 200 mètres d’altitude et cette petite route nous mène au vallon 140 mètres plus bas…
D’où la pente à 16%…

 501 1 2021-04-24 1-Panorama

En revanche aujourd’hui, nous sommes en début d’après-midi sous un ciel nuageux…
Mon petit dicton favori :

« Ciel nuageux »
« Fotograf heureux »…

Sur mon tribord, derrière un palissade en bois une belle demeure aux panneaux voltaïques sur le toit, surement des « écolonomes »

502 2 2021-04-20 114-Panorama

Juste en face, à bâbord, cachée au pied d’un arbre, une petite croix en pierre m’interpelle…

 503 3 2021-04-24 21-Panorama-Modifier-Modifier

Je m’en approche avec précaution pour ne pas l’effaroucher…
Eh zut, vieux réflexe de fotograf ornithologique…

 504 4 2021-04-20 7

Sur la face comme un symbole gravé en son centre…
Il me faudra chercher l’origine et la signification de cette croix…

Si quelqu’un connait ?…

 505 5 2021-04-24 17

Un peu plus loin, à bâbord toute, le coin d’une maison…

 506 6 2021-04-20 9-Panorama

Précisons, de la maison ancienne, point de repère du lieu-dit « Pech de Loubas »…
Pech pour promontoire, car passée l’habitation, la route entame véritablement sa pente…

 507 7 2021-04-20 14-Panorama

Vue l’étroitesse de la voie, je manque de recul pour shooter cette vieille demeure en son entier, je réalise alors plusieurs clichés que j’assemblerai plus tard pour obtenir ce panorama permettant de visualiser toute la « casa »…

 508 8 2021-04-20 15-Panorama

Sur la façade une vieille pancarte en bois, recouverte en partie par la végétation, sur laquelle on arrive à lire « Pech de Loubas »…

 509 9 2021-04-20 11

Je continue la descente, du même côté comme un petit chalet dissimulé dans les arbres, certainement un dépendance de « Pech de Loubas »…

 510 10 2021-04-20 20-Panorama-2

Sur tribord, une trouée dans la végétation autorise une vue sur le coteau d’en face, ainsi que le toit d’une maison toute proche mais déjà si basse…

511 11 2021-04-20 23-Panorama

Plus loin, balisé par une boite au lettre, un chemin plus raide encore que la route…

512 12 2021-04-20 30-Panorama

Je m’y aventure sur quelques dizaines de mètres…

513 12 2021-04-20 91-Panorama

Jusqu’à l’entrée de la propriété où, masquée par un arbre vénérable, je surplombe la toiture des bâtiments pourtant si proches…

514 12 2021-04-20 94-Panorama-Modifier

Je reprends ma route pentue…

515 14 2021-04-20 38-Panorama

Une seconde trouée permet d’entrevoir une partie d’un étang visible aux rares piétons car en auto, vision impossible…

516 15 2021-04-20 47-Panorama

Surplombant encore le toit d’une maison, une trouée plus importante découvre ce paysage particulier et vallonné…
Décidément les autochtones ne craignent pas de construire sur les flancs escarpés des coteaux…

517 16 2021-04-20 48-Panorama

J’avance, l’horizon s’élargit sur mon tribord…

518 17 2021-04-20 52-Panorama-Modifier-Modifier

Tandis qu’à bâbord aucune visibilité…

519 17 2021-04-20 87-Panorama

 Si ce n’est le flanc abrupt et boisé de la colline…

520 18 2021-04-20 57

Si abrupt que certains arbres exhibant leurs racines montrent leurs dessous sans pudeur…

521 19 2021-04-20 59

Du côté inverse, boites aux lettres, poubelles et compteurs électriques dénoncent les chemins menant aux habitations plus basses…

522 20 2021-04-20 60-Panorama-Modifier

Des constructions relativement récentes avec vues superbes sur les paysages environnants…

523 21 2021-04-20 64-Panorama

Au détour d’un virage, l’horizon s’élargit maintenant aux deux bords de la route…

524 22 2021-04-20 69-Panorama

À tribord, encore une ancienne maison donnant son nom au lieudit, « Lamilloque »…
Maison ancienne mais toit et vraisemblablement charpente refaits à neuf…

525 23 2021-04-20 72-Panorama-2-Modifier

Pas le cas de la dépendance dont le toit semble d’époque…

526 24 2021-04-20 82-Panorama

De l’autre côté, mais plus bas encore, une construction récente profitant d’un magnifique panorama, privilège de ces maisons construites sur les pentes…
Je remarque que les anciennes maisons restent situées en bord de route tandis que les récentes s’érigent un peu partout dans le paysage…

527 25 2021-04-20 75-Panorama-Modifier

Belle vue à tribord…

528 26 2021-04-20 77-Panorama

Comme à bâbord, nous jouissons de superbes horizons…
Pour mémoriser ces sites dépassant le cadrage de mon objectif, je shoote chaque fois plusieurs clichés à main levée pour élaborer ensuite une image panoramique, soit 80% des foto de ce reportage illustré ce qui explique les différences de formats…

529 27 2021-04-20 79-Panorama-Modifier

Déjà descendu bien bas à ce point de ma sortie, qu’il me faut penser maintenant à remonter sachant que je n’aie point les mollets d’un montagnard…

534 32 2021-04-20 33-Panorama

Le retour effectivement semble plus long et plus pénible que l’aller…

535 33 2021-04-20 43-Panorama

Mais pittoresque reste la route que je continue à shooter…

536 34 2021-04-20 55

Virage passé, j’entrevois enfin le haut du plateau…

537 35 2021-04-20 84-Panorama

« Pech de Loubas » à l’horizon…

539 37 2021-04-20 18-Panorama

M’y voilà, quelque peu essoufflé de la remontée…

540 38 2021-04-20 101-Panorama

Je retrouve la petite croix qui bien sûr ne s’est pas envolée…

541 39 2021-04-20 107-Panorama

Et notre « casa » derrière le panneau « 50 », pendant du panneau « 30 – 16% » de l’autre côté…

543 41 2021-04-20 116-Panorama 

Merci aux amis et visiteurs du blog de m’accompagner virtuellement sur ce bout de route pentue…

Claudio Boaretto

Publié dans 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise, 16 Retour en France | 26 Commentaires »

LES VÉNITIENS S’INSTALLENT DANS LE PAYS AGENAIS

Posté par Claudio Boaretto le 11 avril 2021

Bonjour chers amis et chers visiteurs du blog, quelques nouvelles après un si long silence…

Presque deux mois que nous quittions Venise pour nous installer dans notre nouvelle région en pays Agenais, borderline entre Nouvelle Aquitaine et Occitanie, à la limite du Quercy …
Loin de nous le plat pays de Jacques Brel, nous demeurons désormais entre vallées et plateaux, vallons et coteaux …
Nous varions au plus bas à 60 mètres au-dessus du niveau de la mer, (vallée du Lot) pour monter en moyenne à 200 mètres, voire un peu plus comme les bastides avoisinantes, Penne d’Agenais, Tournon d’Agenais, etc…
Nous habitons désormais une petite maison sur le territoire de la commune de Hautefage-la-Tour, au lieu-dit « Pech de Loubas », mais à 8 kilomètres du village par la route
Parlons des routes qui ne sont que virages, si étroites qu’il faut parfois rouler au pas, voire s’arrêter pour se croiser…

« Pech » du point de vue toponymique, retranscription française de l’occitan puèg, dérivé du latin Podium désignant un endroit surélevé, un domaine situé sur une hauteur…
Voilà, couleur annoncée, notre maison se situe à 191 mètres d’altitude. Pour y accéder, une petite route étroite qu’il faut parcourir avec grande prudence sur une pente à 16% pendant 1 kilomètre…

1 2021-04-05 36-Panorama

Depuis le poteau de limitation à 30, juste avant la pente, en nous retournant, nous apercevons notre maison sur la droite…

2 2021-04-05 42-Panorama

À l’entrée du petit lotissement « Les Terrasses de Loubas »…

3 2021-04-05 9-Modifier

Notre nouvelle habitation se cache derrière une agréable haie composée de plusieurs essences…

4 2021-04-05 11-Panorama

Première maison du lotissement, les autres bien avant nous se trouvent le long de la pente à 16%, je ne les envie pas …

5 2021-04-05 2-Panorama-Modifier

D’ailleurs, comme nous le constatons à gauche de la « foto », nous sommes le numéro 1 des « Terrasses de Loubas »…

6 2021-04-05 5

Quelques pas en avant nous montre le côté nord-est…

7 2021-04-05 45

Nous pénétrons maintenant dans l’espace intérieur du lotissement où se situent les habitations voisines, 8 maisons en tout…

8 a 2021-04-05 54-Panorama

Sur une vue de Monsieur Gogole, le petit lotissement, nos voisins et notre « casa » désignée par la flèche rouge…

8 b_

Une autre vue aérienne dénichée sur le web rend compte de notre environnement rural, maraicher et forestier…
J’entoure de bleu le lotissement perché sur la hauteur…

8 c bis pech de loubas foto aérienne-Modifier

Longeant notre haie, commence et continue l‘étroite route qui longe le plateau s’étirant d’est en ouest sur 7 kilomètres…
Nous sommes l’accès à l’est…

9 2021-04-05 23-Panorama-Modifier

Pas d’envahissement à craindre par le voisin d’en face, de l’autre côté de la voie…

10 2021-04-05 19-Panorama

Mais restons chez nous, depuis la route je monte sur le muret pour shooter la « casa » par dessus la haie…
La chance pour nous de jouir d’une terrasse plein sud et d’une grande porte fenêtre permettant à la lumière de pénétrer notre intérieur…

11 2021-04-05 28-Panorama

Je change de focale afin de shooter simultanément la « casa » et la partie ouest du terrain, sur la gauche la cabane de jardin…

12 2021-04-05 31-Panorama

Focus sur la cabane pour ranger les outils et l’indispensable tondeuse…

13 2021-04-05 97

À droite de la cabane s’étale une belle ligne d’artichauts de la région plantés par nos prédecesseurs…

14 2021-04-05 82

Déjà bien beaux en ce début d’avril…

15 2021-04-05 84

Gros plan…

16 fusion-1

Même des violets…

18 2021-04-05 87-Modifier

La façade nord-est de chez nous, côté borgne qui donne sur le garage…

19 2021-04-05 51-Panorama

Où je gare ma nouvelle et petite Suzuki…
J’ai dû me séparer de mon ancien 4×4 Suzuki, 17 ans d’âge, elle avait rempli son contrat nous ramenant même d’Italie…
Ici à la campagne, nous sommes toujours en auto pour nous déplacer, donc il me fallait une voiture fiable, surtout moins ancienne…

Fidèle à la marque qui ne m’a jamais déçu, j’acquis il y a quelques semaines mon 4ème tous-terrains « Suzuk »… Une petite Ignis, hybride, et le 4×4 qui s’enclenche automatiquement en cas de non-adhérence…

20 2021-04-05 89

Pour profiter de notre terrasse acquisition obligatoire d’un salon de jardin, en bois dur de préférence, en l’occurrence en acacias…

21 2021-04-05 104

Que nous apercevons de l’intérieur grâce à notre grande porte-fenêtre…

22 2021-04-05 106

Par la fenêtre à l’ouest, l’œil sur la cabane de jardin…

23 2021-04-05 109

N’oublions pas l’indispensable mangeoire à oiseaux que j’ai installé à quelques mètres de la terrasse, les pieds dans le béton pour résister au vent soufflant sur les hauteurs…

24 2021-04-05 98-Modifier

Remplie de graines, les mésanges charbonnières, les verdiers, les moineaux l’on déjà adoptée, sans compter les merles et les bergeronnettes qui restent plus souvent au sol…

25 2021-04-07 65

J’ai planté également un arbre, petit pommier mais ce sera l’unique car nous sommes sur du roc qui parfois fleure le sol, donc juste une quinzaine de centimètres de terre végétale…
Il m’a fallu utiliser le pic et la pioche pour creuser le trou de plantation…
Misère, car si j’ai le pied marin, je n’ai pas vraiment la main verte et loin de moi l’envie de travailler la terre…

26 2021-04-08 7

Planté seulement depuis 3 à 4 semaines, à mon grand étonnement, notre pommier bourgeonne et fleurit…
Je sors alors le trépied pour shooter quelques « macros »…

Les fleurs en bourgeons…

27 Sans titre-4

Avec la tige et les feuilles…

28 Sans titre-5-Modifier

Les pétales sortent…

29 Sans titre-6-Modifier

La fleur épanouie…

30 Sans titre-2-Modifier

Une dernière fleur de notre jeune pommier pour terminer ce reportage illustré de notre installation sur le sol français…

31 Sans titre-3

Quel changement pour des insulaires lagunaires…

Claudio Boaretto

Publié dans 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise, 16 Retour en France | 45 Commentaires »

REPRISE AU CENTRE ÉQUESTRE DE SIGBELL

Posté par Claudio Boaretto le 14 mars 2021

Presque deux mois que le blog est en sommeil.

Nous avons désormais quitté Venise et nous voilà installés dans le Sud-Ouest de la France, à cheval entre l’Occitanie et la Nouvelle Aquitaine…
Venise, ma principale source d’inspiration n’étant plus à portée de mon objectif il me faut me motiver pour prendre des « foto »…

Ce premier reportage français est donc motivé par ma petite fille qui découvre les plaisirs équestres, domaine inconnu pour une petite vénitienne qui n’avait jamais vraiment quitté sa lagune depuis sa naissance.
Pourtant la voici aujourd’hui occitane depuis quelques mois.

Suivant les routes en zig-zag de cette région de coteaux et de vallons nous arrivons devant le centre équestre de Sigbell, dans le Tarn & Garonne…

1 2021-02-24 368

L’entrée rustique et campagnarde du centre…

2 2021-02-24 379

Ma fille salue les chevaux au box tandis que ma compagne se tient prudemment à l’écart…

3 2021-02-24 83

J’en profite pour tirer quelques portrait équins…

4 2021-02-24 86

Et tenter de capturer le regard vif de ce cheval bai…

5 2021-02-24 90

Dans le manège se déroule la reprise des enfants montés sur poneys, exercice debout sur les étriers…

6 2021-02-24 123

Évidemment, je shoote ma petite fille, Charlotte, en tête de reprise…

7 2021-02-24 147

Gros plan…

8 2021-02-24 140

Pour la première fois que je la vois montée, je suis surpris par son excellente position, bravo ma piote…

9 2021-02-24 172

Sur les tribunes, les parents n’en perdent pas une miette…

10 2021-02-24 213

Nedjma qui a également quitté Venise il y a quelques mois et dont la fille monte pour la première fois sur le dos d’un poney…

11 2021-02-24 184

Et ma fille, Flo que vous connaissez déjà… (mille excuses pour la foto pas très nette, une petite erreur)

12 2021-02-24 185-Modifier

Derrière les tribunes du manège, encore des box…
Je continue alors ma galerie de portraits…

13 2021-02-24 200

Pour les citadins, même avec une couleur de robe semblable, une grande différence entre la morphologie de la tête d’un cheval…

14 2021-02-24 203

Et celle d’un poney…

15 2021-02-24 206

Les extérieurs du centre…

16 2021-02-24 208

Un cheval blanc en attente d’être monté…

17 2021-02-24 94

Et un cheval bai dont la cavalière cure les pieds…

18 2021-02-24 97

Séance de dressage dans la carrière…

19 2021-02-24 292

 

20 2021-02-24 317

Arrivée de la seconde monture avec sa cavalière, le cheval blanc de tout à l’heure…

21 2021-02-24 296

On resserre les sangles et on ajuste les étriers…

22 2021-02-24 300

Alors là, le coup de l’escabeau pour monter à cheval, ça m’épate…

23 2021-02-24 304

Hop, en selle…

24 2021-02-24 305

Je continue la visite, l’abri à paille…

26 2021-02-24 226

Un des nombreux gardiens du Centre…

25 2021-02-24 224

La sellerie, vue bâbord…

27 2021-02-24 238-Panorama

Vue tribord…

28 2021-02-24 241-Panorama

Derrière la sellerie, encore des box pour quatre chevaux…

29 2021-02-24 245

De quoi tirer encore quatre portraits se dit le « fotograf »…
Un alezan avec une belle grande liste…

30 2021-02-24 249

Un bai…

31 2021-02-24 252

Encore un alezan qui boit dans son blanc…

32 2021-02-24 253

Et un dernier alezan avec un en-tête irrégulier…

33 2021-02-24 266

Retour au manège…

34 2021-02-24 214

Charlotte concentrée sur les dires de l’instructrice…

35 2021-02-24 221

Fin de la reprise, tout le monde à l’écoute des conseils avisés et personnalisés…

36 2021-02-24 330

Sortie du manège…

37 2021-02-24 337

Le moment de desseller et de soigner les poneys…

38 2021-02-24 341

Les voisins du Centre Équestre, un bâtiment typique de la région, et on ne se marche sur les pieds entre voisins, il y a de l’oxygène pour tout le monde…

39 2021-02-24 247-Modifier

Enfin, retour à la casa par les petites routes occitanes…

40 2021-02-24 378

Et voilà, fin du premier reportage illustré dans la campagne française du Sud-Ouest, cela nous change de Venise…
Claudio Boaretto

Publié dans 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise, 16 Retour en France | 44 Commentaires »

QUAND LES VÉNITIENS MONTENT UNE CRÈCHE

Posté par Claudio Boaretto le 25 janvier 2021

Quand les vénitiens montent une crèche, où croyez-vous donc qu’ils la nichent ?
Dans une étable ?
Que nenni…

Mais bien évidemment sur un bateau !…
« Una Barca »…
(Soyez cléments avec ces foto prises avec mon smartphone, un peu retravaillées ensuite bien-sûr)…

1 20210114_114738_resized

Cette crèche se situe dans le grand hall de la « Scuola Grande di San Marco » devenue aujourd’hui l’entrée principale de « l’Ospedale SS. Giovanni e Paolo di Venezia » l’hôpital civil de Venise…
Rajouterai-je que, malgré une éducation judéo-chrétienne très poussée, je ne suis pas fan des bondieuseries et des obscurantismes religieux, mais ça vous le saviez déjà…
En revanche, une crèche vénitienne sur un bateau je ne pouvais et ne devais pas la rater, cela fait partie du folklore lagunaire…

Les protagonistes sont au complet, Joseph, Marie et l’enfant entourés du bœuf et de l’âne…

2 20210114_114751_resized

Les trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar et leurs dromadaires…

Ça me fait penser aussitôt à la petite histoire de la rencontre entre un dromadaire et un chameau…
Le dromadaire dit au chameau ; « ça bosse ? »
Et le chameau de répondre : « ça bosse, ça bosse »…

Bon, pas très religieuse cette pensée, mais ça ne me dérange guère…

3 20210114_114757_resized

Ce qui me plait dans cette crèche est le fait qu’elle se situe sur une « Mascareta », ce bateau traditionnel vénitien principalement utilisé pour la pêche, mais aussi maintenant pour les régates et les plaisirs de la « Voga alla Veneta » en lagune…
D’une longueur variant entre 6 et 8 mètres, il se meut à l’aide d’un ou deux ou quatre rameurs…
Les vénitiens voguent beaucoup plus en « Mascareta » qu’en « Gondola »…

4 20210114_114836_resized

De vous à moi, le décor m’attire bien plus que par la crèche en elle-même :
Les typiques trois « Bricole » cerclées qui indiquent les chenaux lagunaires, (en français nous dirions des pals ou des ducs d’Albe), ainsi que tous les filets et nasses que nous trouvons posées partout en lagune…

5 20210114_114904_resized

C’était un dernier petit clin d’œil depuis Venise…

Claudio Boaretto

Publié dans 01 Venise : curiosités | 36 Commentaires »

RÉTROSPECTIVE « FOTO » DE LA CALAMITEUSE ANNÉE 2020

Posté par Claudio Boaretto le 28 décembre 2020

 « Calamiteuse » me semble en dessous de la vérité pour qualifier 2020…

Cette année fut d’abord marquée d’une suite ininterrompue de calamités personnelles…
Tout commença par la réception d’un PV pour dépassement de vitesse en Harley en Toscane, or jamais je ne parcouru les routes de Toscane avec mon Harley Davidson…
S’en suivirent de nombreuses autres calamités le long de l’année dont je vous épargne les navrants détails …  

Simultanément apparurent les calamités collectives, la marée exceptionnelle de 187 cm qui inonda Venise, la pandémie, la fuite des touristes et ses conséquences désastreuses pour la Sérénissime et enfin les confinements, les déconfinements et les re-confinements que nous subissons encore à l’heure actuelle.

Conséquence parmi d’autres, une productivité « fotografic » personnelle fort réduite rapport aux années précédentes

Mais pour ne pas rompre avec le rituel annuel, je vous présente malgré tout une sélection, plus mince qu’à l’accoutumée, de « foto », certaines pour leur petit côté artistique, d’autres pour leur valeur affective ou leur témoignage même si elles ne s’avèrent pas techniquement parfaites…

Janvier

Commençons par les retrouvailles des « Vieux Ados » pour la Saint Sylvestre, retrouvailles qui hélas n’auront pas lieu cette année, chacun de nous devant demeurer chez soi…
Rendons à César ce qui est à César, les deux premiers clichés sont l’oeuvre de notre ami Jean-Claude Orlowski…

000 1

L’année dernière les « Vieux Ados » festoyèrent pendant une semaine à Venise…
Si Evelyne, ma compagne, se mit magistralement à l’œuvre derrière les fourneaux, force me fut de préparer chaque soir le Spritz, noblesse oblige…

000 2

Sur la plage du « Lido » le bain des « Ibernisti » du jour de l’an, annulé cette année évidemment…

0 3 n 2020-01-01 414

Le « Tramonto », coucher de soleil sur la lagune…

001-2020-01-12 10-2

Un quart d’heure plus tard, le soleil disparaissait…

2 6 2020-01-12 30-PS

Février…

Exposition Francesco Morosini dit « le Péloponnèse » (1619-1694) au musée « Correr » à l’occasion des 400 ans de la naissance de cette figure passionnante, Capitaine Général de la Mer et 108ème Doge de Venise…
Le buste de « Morosini el Peloponnesiaco » en marbre de carrare par Giovanni Comin… 

Depuis tous les musées sont fermés et les expositions annulées…

003-2020-02-06 30-PS

Le Carnaval de Venise 2020…
Mon premier portrait de l’année, une « Costumée » sur le Pont de la Paille, devant le Pont des Soupirs…

004-2020-02-16 17-PS

Ma marotte à tous les « Carnaveaux » : capturer le regard des « costumés »…

005-2020-02-16 34-PS

Un classique, l’image réfléchie dans le miroir…

006-2020-02-16 131-PS

Mais le carnaval de Venise, grande fête des costumés, devenu de fait la grande fête des « fotografs »…

007-2020-02-16 157

Bien plus nombreux que les « Costumés » qui posent devant leurs objectifs…

008-2020-02-16 180

Les « fotografs fotografiés »…
Ce qui donnaient parfois des scènes ahurissantes certains n’hésitant pas à se vautrer parterre…

009-2020-02-16 243

Personnellement je préfère la capture des regards…

010-2020-02-21 7

Pour débusquer une émotion derrière le masque…

011-2020-02-17 292-PS

Mars…

Le confinement le plus strict intervenant avec la fermeture prématurée du carnaval, je me rabattais sur les bourgeons de mon jardin…

Bourgeons d'hortensias

Un défi en « Macrofotografie » pour saisir les minuscules fils d’araignée…

013-2020-02-29 fusion-12

Je repérais dans mon jardin une longue tige toute « finote » de « Troène d’Europe » appelé aussi « Raisin de Chien » (ligustrium vulgare)…

La zone de netteté se révélant extrêmement mince quand on shoote en « Macro » avec un diaphragme ouvert au maximum, il me fallut prendre une vingtaine de « foto » et fusionner avec un logiciel adéquate les zones de netteté de chacune pour obtenir la netteté totale sur toutes les feuilles de ce haut de tige…
Ainsi se découvrent les joies de la « Macro »…

014-2020-03-19 -5-PS-PS-PS

Avril…

En plein confinement, obligation de me rendre sur la terre ferme à « l’Ospedale all’ Angelo » (l’Hôpital de l’Ange) de Mestre …
Avec le contingentement de toutes les liaisons maritimes et terrestres, rejoindre la terre ferme depuis notre île du Lido de Venise devenait une aventure…
J’en profitais pour shooter Venise depuis le Ferry…

Le pont des soupirs, le pont le plus « fotografié » au monde, sans aucun touriste ! …
Seul passe dessous le bateau vert des éboueurs…

Je shootais le pont à un des rares moment où le soleil l’éclairait pendant un bref moment…
Le reste de la journée, coincé entre le Palais des Doges et les Prisons, il demeurait à l’ombre…

015-2020-04-02 52-PS

Le bassin de « San Marco » avec la pointe de la Douane et l’entrée du grand canal dans des eaux lagunaires on ne peut plus calmes en ces heures où normalement elles s’encombraient d’une navigation intense…

016-2020-04-02 292

Mai…

Le carnaval terminé depuis longtemps, apparurent les nouveaux masques vénitiens obligatoires partout et bien évidemment sur le « Vaporetto »…

017-2020-05-09 _DSC3180

Le capitaine dans sa cabine…
À cette période-là, obligation aussi de porter des gants, aujourd’hui complètement abandonnés…

018-2020-05-09 _DSC3190

Le personnel de la compagnie maritime, talkie-walkie en main, surveillait et contrôlait les opérations…

019-2020-05-09 _DSC3236

Les petits bateaux privés n’échappaient pas à la règle…

020-2020-05-09 _DSC3296

Le 18 mai 2020, 1er jour de la « Fase 2 » du dé-confinement à Venise…

L’occasion pour nous d’effectuer quelques courses indispensables, impossible à réaliser depuis deux mois…
Direction le centre historique et malgré le temps maussade je n’oubliais pas mon appareil-foto…
Le pont du « Rialto », désertique…

021-2020-05-18 92

Les kiosques à souvenirs dans la zone de « San Marco » irrémédiablement clos…

022-2020-05-18 26

Sous les arcades des « Procuraties », rideaux baissés au « Florian » le plus célèbre des cafés vénitiens…

023-2020-05-18 61

 Le « Canalazzo », le Grand Canal ainsi nommé par les anciens, sans vaporetti, sans taxis, sans gondoles, sans barques privées…
Du jamais vu…

024-2020-05-18 115

Pour fuir cette morosité, je me réfugiais sur mes lieux privilégiés et isolés de la lagune sauvage…
La gracieuse Aigrette Garzette dans sa blanche tenue…

025-2020-05-27 25-Modifier

Qu’elle ébouriffait par moment…

026-2020-05-27 68

Le « Cavaliere d’Italia », oiseau emblématique de ces endroits secrets de la lagune…

027-2020-05-27 159

Juillet…

Depuis « l’Altana » de ma cousine à « Castello », mon autoportrait de « fotograf » sur les toits vénitiens…

028-2020-07-06 87

Le goéland, autre oiseau emblématique de la lagune vénitienne…
Pas une mince affaire que de le capturer quand il passe plein vol…

029-2020-07-16 19-Modifier

Jamais gagné d’avance de le suivre avec un couple boitier-téléobjectif pesant 3,7 kilos…

030-2020-07-16 20

Le temps maussade et ses quelques gouttes de pluie ne m’empêchaient pas de « fotografier » l’enfilade de lauriers fleuris bordant la petite rue longeant la « Riva del Corinto » du « Lido di Venezia »…

031-2020-07-24 52

Ni ces pins maritimes affectueusement penchés au-dessus des bancs publics pour nous protéger de la pluie, voire du soleil…

032-2020-07-24 48-Modifier

Aout…

L’affiche de la « Mostra del Cinema »…

 033-2020-08-23 -festival-venezia-2020-620

Bien qu’ayant une fois encore obtenu l’accréditation comme « fotografo della Mostra », le plus ancien festival de cinéma de la planète, mes rendez-vous quotidiens pendant six semaines sur la terre ferme m’empêchèrent de shooter les artistes sur le tapis rouge…

Je capturais, pour reprendre mon expression favorite, « les hommes de l’ombre qui bossaient en plein soleil », ceux sans qui la Mostra serait impossible…
La force de 3 costauds s’avérait nécessaire rien que pour poser un cube de pierre sur un diable…

034-2020-08-22 165

Octobre…

La « Veleziana », grande régate de voiliers organisée par « La Compagnia della Vela di Venezia », compétition sportive impliquant 190 voiliers depuis les petits 6 mètres jusqu’aux « Maxi », et un millier de voileux rien que pour les équipages…
Passage devant l’île de « Sant’ Elena »…

035-2020-10-18 41

Spinnaker en son allure grand largue, profitant du vent arrière…

036-2020-10-18 295

Novembre…

La perle rare, la seule expo ouverte à Venise dans les jardins de la « Marinaressa » dans le « sestiere de Castello », l’exposition se tenait en extérieur, ceci expliquait cela…

Mes deux œuvres préférées du jour…
« The Rest of Your Life » 2020, par Paul Chamberlain…

037-2020-11-12 190

« Marta et l’Elefante » 2019, par Stefano Bombardieri, sculpteur de Brescia, Italie…

038-2020-11-12 210-Modifier

Au sortir de l’expo, dernier cliché de la lagune en cette fin d’après-midi où se profilaient en ombres chinoises les silhouettes du campanile de San Giorgio et de la Salute…

039-2020-11-12 160

Décembre…

Sur la plage de « San Nicolò » à l’extrême nord-est de l’île du Lido, les « bécasses de mer », en français les « huitriers pie », oiseau caractéristique, au grand bec rouge lui permettant de casser les coquillages…

040-2020-12-10 59

Une balise bâbord de la passe d’entrée de port de « San Nicolò », en arrière-plan le phare de la péninsule de « Punta Sabbioni »… 

041-2020-12-10 17 _

L’envol des « bécasses de mer »…

 042-2020-12-10 238-Modifier

Depuis le 3 octobre de cette année 2020 le « MoSe » (acronyme de MOdulo Sperimentale Elettromeccanico) fonctionne…

Système de défense contre « l’Aqua Alta » formé de rangées de vannes mobiles escamotables sous la forme d’impressionnants caissons jaunes permettant d’isoler la lagune vénitienne de la mer Adriatique durant les phénomènes des hautes marées…

043-2020-12-12 120

Gros plan…

044-2020-12-12 60

Un trait de lumière dans le ciel matinal et nuageux me permettait d’accrocher au-dessus du « MoSe » les cimes enneigées des « Dolomites »…

045-2020-12-12 72

Le phare de « San Nicolò » juste avant le lever du jour…

046-2020-12-12 36

Cette année fut douloureusement marquée par la disparition de Renato, mon frère ainé, Maître d’Art, créateur d’automates…

047-2020-11-01

Salut l’artiste, salut frangin…

048-2020-11-01 67

Une année bien pourrie…

Claudio Boaretto

Publié dans 01 Venise : curiosités, 02 Venise : évenements, 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture, 04 Venise : vie quotidienne, 05 Venise : balades & promenades, 06 Venise : avifaune lagunaire | 26 Commentaires »

12345...124
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance