LA « MOSTRA DEL CINEMA » DE VENISE EN PREPARATION

Posté par Claudio Boaretto le 24 août 2016

Mercredi 31 aout à 19 heures aura lieu la cérémonie d’ouverture de la 73ème édition du plus ancien festival cinématographique du monde, la « Mostra del Cinema di Venezia » …

Une dizaine de jours avant, l’espace dédié au festival n’est qu’un immense chantier…

Les losanges rouges ne sont pas encore tous installés et le plancher de bois qui accueillera le « Red Carpet » est encore à nu…

 01-2016-08-20-020-HDR

Les squelettes des trois tours lumières sont en place attendant d’être habillées et équipées…

02-2016-08-20-014-HDR

Le casino où se dérouleront tous les briefings, les séances « foto » et les conférences de presse n’échappe pas à la séance de « remise en forme » …

03-2016-08-20-017-HDR 

Alors, avant que les VIP et les stars ne posent devant les sunlights et les « fotografs », ce sont les travailleurs et les travailleuses anonymes qui s’affairent en ces lieux…

Au premier coup d’œil, les chantiers n’ont pas l’air de déborder d’activité…   

04-2016-08-20-044-HDR

Mais il suffit de s’approcher quelque peu pour les découvrir…

05-2016-08-20-044-HDR-2

Qu’ils soient au sol…

06-2016-08-20-044-HDR-3

Ou dans les airs…

07-2016-08-20-029-HDR

Zoom…

08-2016-08-20-029-HDR-2

Cette année, comme l’immense trou qui faisait la vergogne du Lido à côté du casino a été rebouché doublant ainsi l’espace disponible, de nouvelles structures voient le jour…

09-2016-08-20-062-HDR

D’emblée ce hall en construction semble désert, mais il suffit de zoomer pour débusquer les hommes à l’ouvrage…

10-2016-08-20-065-HDR

Nous aurons aussi une nouvelle salle de projection, la « Sala Giardini », actuellement en plein montage, ça oeuvre sur le toît …

11-2016-08-20-074-HDR

Encore une fois, zoom…

12-2016-08-20-071-HDR-2

Les travailleurs de l’ombre bossent toujours en plein soleil…

13-2016-08-20-080-HDR

Sans oublier les travailleuses, avec des centaines de mètres carrés de plancher à récurer et à lustrer…

14-2016-08-20-089-HDR

Je tenais, comme tous les ans, à rendre hommage à toutes ces personnes courageuses et anonymes sans qui la Mostra ne pourrait se faire…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 10 Commentaires »

LE GOLF DU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 22 août 2016

Saviez-vous qu’à Venise nous avons aussi un cercle de golf et un fabuleux parcours de 18 trous de renommée internationale ? …

Quelques mots (traduit de l’italien) sur les origines du golf vénitien :

« En 1928, Henri Ford, patron de la fameuse firme d’automobiles américaines, débarque au Palace-Hôtel Excelsior du Lido avec son sac de golf et ses fers et demande à son ami, le comte Giuseppe Volpi di Misurata, où ils peuvent se mesurer sur le parcours le plus proche…
À contrecœur le comte dut répondre qu’il n’existait aucun parcours à Venise ni dans la région, vexé de faire si piètre figure devant son hôte américain…

Le comte, alors président de la CIGA, Compagnia Italiana Grandi Alberghi, (compagnie italienne des grands hôtels) se mit immédiatement à la recherche d’un espace adapté pour projeter la création d’un parcours de golf à la mesure et à la hauteur du Palace Excelsior déjà existant sur l’île du Lido…

L’aire déterminée fut une zone de 100 hectares aux Alberoni, à l’extrémité sud du Lido, adjacent à la bouche de port de Malamocco…

01

Les caractéristiques naturelles de cette zone se présentaient à la hauteur des meilleures traditions britanniques, venteuse et dotée d’un fond sableux…

C’est ainsi que fut réalisé en 1928 le premier parcours de 9 trous avec un PAR 35 du nord de l’Italie…

Dans l’après-guerre se fit ressentir l’exigence d’agrandir le parcours et, sur le projet de l’architecte C.K. Cotton, furent ajoutés les autres 9 trous arrivant à un indispensable PAR 72, praticable depuis 1951… »

Ici, sont organisées des compétitions internationales du plus haut niveau…

Le plan du golf avec le détail des parcours de chacun des 18 trous…

02

C’est en franchissant un pont de bois surplombant un canal que l’on pénètre dans le « Circolo Golf di Venezia » (cercle de golf de Venise) …

03

Si nous avons pu découvrir dans le détail ce parcours c’est grâce à l’aimable invitation de Catherine et Michel, passionnés par ce sport…

04

Nous traversons les locaux techniques comprenant plusieurs salles où sont garés une incroyable multitude de chariots…

05

 Le club-house devant le « green » d’entrainement servant parfaire les approches du trou, car c’est souvent là que bêtement se perdent des points en compétition, à quelques mètres, voire quelques centimètres près… Un aspect du jeu à ne pas négliger…

06

Une ancienne fortification autrichienne érigée pour la défense de l’entrée de port de Malamocco, prévue à l’origine pour des logements militaires et des écuries, constitue l’ossature de l’actuel Club House…

07-DSC_1305-HDR

Au début de chaque trou se trouve un panneau donnant les explications et le schéma du parcours…

08

Détail du panneau du trou n°1…

Nous pouvons y lire déjà le numéro du trou, ensuite le Par qui est le nombre de coups avec lesquels il faut effectuer le parcours, le Hcp qui est le handicap, ensuite la longueur du parcours selon la force et l’index du golfeur, le blanc pour les confirmés à l’index 0, voire les champions, les rouges pour les débutants et pour les dames…

Enfin un plan du parcours où l’on voit les difficultés à surmonter, canal, rivière, sous-bois, bunker…

09

Nous voici au départ spectaculaire du premier trou avec un canal fréquenté par des bateaux que la première balle doit survoler…
Ça met tout de suite dans l’ambiance, débutants s’abstenir sous peine de voir sombrer vos balles au fond du canal…

10

En général les golfeurs profitent de la matinée pour faire en première partie les trous de 1 à 9, et l’après-midi la seconde partie de 10 à 18…

Catherine et Michel préfèrent commencer par les trous 10 à 18 beaucoup moins fréquentés le matin, ce qui évitent la pression quand des équipes de joueurs attendent la fin de vos coups pour commencer les leurs…

Le départ du 10…
Par 4, 367 mètres maxi, 315 mètres mini pour les rouges, dont nous voyons les plots de départ en arrière-plan…

11

La vision du trou 10 depuis les plots blancs qui sont les plus éloignés…
Fantastique, nous sommes en pleine nature…
(Pour les éventuels visiteurs de mon blog passionnés de golf et curieux de découvrir le parcours de Venise, je présenterai le départ et le green de chacun de ces 9 trous, de 10 à 18) …

12

Nos golfeurs au départ entre les plots rouges…

13

Évidemment, nous dérangeons quelques indigènes qui s’éloignent cahin-caha…

14 

Catherine sur le green du 10…

15-2016-08-19-039-HDR

Trou n°11, un des plus long, 497 mètres à exécuter en Par 5 avec trois bunkers autour du green…

17-DSC_1383-HDR

La vision depuis le départ du 11…

18-2016-08-19-047-HDR

Les fameux bunkers, pièges à sable pour les balles d’où il est toujours relativement difficile de sortir…

19-2016-08-19-056-HDR

À chaque bunker son râteau, élément indispensable car le golfeur doit obligatoirement effacer ses traces pour ne pas que la balle d’un autre joueur ne se bloque dans les trous laissés par ses pas ou ses fers…

20-2016-08-19-062-HDR

Le green du 11…

Je suis impressionné par ces greens extraordinaires, on dirait de véritables moquettes d’herbes rases…

21-2016-08-19-068-HDR

Drapeau ôté pour loger sans encombre la balle dans le n°11…

22-2016-08-19-074-HDR

Trou n°12, contrairement au précédent, le plus court, 172 mètres maxi pour un Par 3, les bons joueurs à l’index 0 peuvent faire un « Birdie », c’est-à-dire Par moins 1…

23-DSC_1428-HDR

La vision depuis le départ, dont je ne me lasse pas…

24-2016-08-19-080-HDR

« Ta balle est un peu à droite du drapeau » …

25-2016-08-19-081-HDR

Le green du 12…

26-2016-08-19-089-HDR

Trou n°13, encore plus long que le n°11, 502 mètres en PAR 5…

27-173-DSC_1459-HDR

Vision de départ… On se rend compte que si l’on ne tire pas bien droit, il ne reste plus qu’à chercher sa balle dans les sous-bois…

28-2016-08-19-110-HDR

Le green du 13…
On s’applique…

29-DSC_1500-HDR

Réussi, joli coup, ça mérite un pas de danse ! …

30-DSC_1503-HDR

Trou n°14, Par 4…

31-DSC_1507-HDR

Le départ, toujours cette nécessité de tirer bien droit…

32-2016-08-19-146-HDR

Ce matin, une armée de jardinier est en plein ouvrage avec des tondeuses très élaborées, un golf demande un entretien permanent et quotidien…

33-2016-08-19-021-HDR

La souffleuse renvoie les feuilles dans les sous-bois, les greens devant être impeccables…

34-2016-08-19-179-HDR

Mais comme nous sommes à Venise et que nous jouxtons l’entrée de port, derrière les arbres devant nous, tranquille, un pétrolier rejoint le large…

34b-DSC_1517-HDR

Le green du 14,
avec en arrière-plan la tour des « Alberoni » qui contrôle tous les navires qui rentrent ou sortent de la lagune…

35-2016-08-19-152-HDR

Trou n°15, Par 4…

36-DSC_1533-HDR

Un départ moins étroit…

37-2016-08-19-164-HDR

Ça va frapper ! … Ça faire mal !…

38-2016-08-19-185-HDR

Des fois, on fait bobo même à la balle…

39-2016-08-19-092-HDR

On se concentre…

40-DSC_1542-HDR

« Oh, super, la balle n’est pas loin du green ! … »

41--DSC_1545-HDR

La  balle est maintenant près du drapeau, tandis que Catherine commence son approche…

42-2016-08-19-197-HDR

Trou n°16, Par 4…

43-DSC_1593-HDR

Très joli départ avec une petite rivière à passer…

44-2016-08-19-209-HDR

Un faisan, je le shoote immédiatement, zoom maxi, focale réelle 450 mm, ils sont tranquilles dans cet endroit, personne pour les effrayer ou les chasser…

45-DSC_1443_8-DSC_1444_9-DSC_1445

Le green du 16, là, il faut sortir du bunker, difficile mais on y arrive…

46-2016-08-19-231-HDR

L’avant-dernier trou, n°17 Par 4…

47-DSC_1617-HDR

Depuis le départ, une avenue bien large…

48-2016-08-19-245-HDR

Le green du 17, vu de derrière le bunker, la balle n’est pas trop loin…

49-2016-08-19-269-HDR

Le dernier trou, le n°18, encore un Par 4…

50-DSC_1662-HDR

Le dernier départ…

51-2016-08-19-287-HDR

Ce parcours du n°18 qui nous ramène vers le Club-house longe le « Practice » …

52-DSC_1653-HDR

C’est une zone d’entrainement où l’on peut tirer à 50, 100 ou 150 mètres, voire plus loin encore…

53-DSC_1656-HDR

Les joueurs la fréquentent pour parfaire leurs coups de longueur…

Un joueur et son moniteur…

54-DSC_1659-HDR

Un autre à côté…

55-2016-08-19-305-HDR

Mais nous voilà en vue du dernier green, juste devant le club-house…

56-2016-08-19-320-HDR

La balle est très bien placée, joli coup pour la fin du parcours…
Normal hein, devant le club house et le public on ne peut pas faire autrement…

57-2016-08-19-329-HDR

On ramasse la dernière balle au fond du trou n° 18…

58-2016-08-19-335-HDR

Maintenant nettoyage des fers et des bois dans les appareils adéquates…

59-DSC_1687-HDR

Et nous voici à la terrasse du Club-house…

Il est midi passé, nous avons commencé à 9 heures et, mine de rien, 3 heures en station debout sous la chaleur, nous avons fait 4 kms…
Le « Spriss » est bien mérité ! …

60-DSC_1697

Nous profitons toujours, depuis la terrasse, de ce magnifique paysage herbeux et boisé…

61-DSC_1703

Une matinée bien remplie et un grand merci à nos hôtes…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 22 Commentaires »

FEU D’ARTIFICE DE « FERRAGOSTO » AU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 16 août 2016

« Ferragosto » est une fête d’origine populaire célébrée chaque année le 15 Août en Italie et en République de Saint-Marin…

Le terme « Ferragosto » provient de la locution latine « feriae Augusti » (repos d’août), fête instituée par l’empereur Auguste en 18 avant JC, pour célébrer les cultures et la fin du travail agricole…

Cette fête tombait autrefois le 1er août, le décalage est dû à l’église catholique qui voulut faire correspondre cette récurrence laïque avec le jour liturgique de l’Assomption de la vierge Marie…

Au « Lido de Venezia » le grand palace-hôtel Excelsior organise chaque année le « Gran Gala di Ferragosto » …

Au programme, apéritif de bienvenue, « Gran Buffet di Gala » réalisé par le grand Chef Antonino Sanna, distractions musicales, bals et spectacles…
À 23h15 spectacle pyrotechnique sur la mer et, à partir de 23h30, DJ-set dans « l’aera della piscina » de l’hôtel…

Cette année, je voulais « fotografier » ce feu d’artifice…

J’ai donc pris mon courage à deux mains et mon sac foto dans l’autre et nous voici, ma douce et moi, à 10 heures du soir, arpentant dans le noir la plage du Lido afin de trouver un endroit propice pour shooter le feu…

C’est sur une petite digue brise-lame, à quelques centaines de mètres de l’Excelsior, que nous installons notre poste de tir…

Nous y sommes seuls et peinards…
J’installe le matériel ; réglages manuels, mise au point sur l’infini, nous voici prêts pour la chasse aux lumières…

000-IMAG0766

Premier test, je vais shooter l’Excelsior…

Focale 78mm, comme j’ai un boitier DX en réalité je suis en focale réelle de 112mm,  ISO 100, ouverture f/11, temps de pose, allez, n’hésitons pas, 21 secondes…
Je récupère ainsi toutes les lumières et toutes les couleurs malgré l’obscurité…

Cet essai semble correct…

001-2016-08-15-001

23h15, la première fusée ! …

002-2016-08-15-005

Comme vous pouvez le constater sur la première foto, nous découvrons que le feu est tiré face à nous, depuis la digue brise-lame de l’Excelsior…

003-2016-08-15-009

Donc impossible d’avoir le feu avec les bâtiments de l’Excelsior en toile de fond, dommage…

004-2016-08-15-010

Pour ce faire, il faudrait être sur un bateau au large…

006-2016-08-15-014

Mais « fotografier » un feu d’artifice avec un trépied sur un bateau remuant au gré des vagues, je défie n’importe qui d’y arriver…

005-2016-08-15-011

Je suis en focale réelle à 57mm

007-2016-08-15-017

 

008-2016-08-15-018

Je passe en focale réelle à 75mm pour avoir les fusées en plus gros plan…

009-2016-08-15-020

 

010-2016-08-15-025

J’ai fait une centaine de clichés ce soir…

011-2016-08-15-029

Mais rassurez-vous, de peur de vous lasser je ne vous en montre qu’une petite trentaine…

012-2016-08-15-030

 

013-2016-08-15-031

J’aime bien celle-là…

014-2016-08-15-036

Format paysage, pour changer…

015-2016-08-15-040

Ce feu ne dure qu’un quart d’heure, mais il est intense…

016-2016-08-15-041

On dirait des palmiers…

017-2016-08-15-042

Les fusées sont plus belles les unes que les autres…

018-2016-08-15-043

Je laisse défiler les foto qui se suffisent à elles-mêmes…

019-2016-08-15-045

 

020-2016-08-15-046

 

021-2016-08-15-049

 

022-2016-08-15-054

Nous arrivons à la fin…

023-2016-08-15-067

Je lève mon appareil pour prendre les fusées en gros plan dans le ciel…

024-2016-08-15-086

et je suis revenu en focale réelle à 57mm…

025-2016-08-15-087

 

026-2016-08-15-089

Et voilà, Boum ! Boum ! Boum ! …

Trois petites bombes sonores pour signaler la fin du feu,

la dernière s’élève dans les airs…

027-2016-08-15-091

La plage et l’adriatique retourne alors dans le calme pour n’être plus illuminés que par le clair de lune…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités, Venise : évenements | 29 Commentaires »

PROMENADE SUR LA RIVE DU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 13 août 2016

Côté lagune, une de nos promenades coutumières sur la rive du Lido, appelée « Riviera San Nicolò » …

Partant de chez nous, (la flèche rouge sur la carte), nous allons au bout de la rive (flèche bleue), (parfois plus loin selon l’humeur et le temps), soit environ 4 à 5 kilomètres aller-retour…

01-mappa lido 001_fixé

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, j’ai pris mon appareil « fotografik » histoire de faire quelques clichés au hasard de nos pas…

Premier shoot sur cette baraque en bois longée par le canal et face à la lagune…
Si j’avais les moyens, j’en ferais bien ma résidence…
En arrière-plan Venise et ses campaniles…

02-2016-08-11-DSC_2292

Nous arrivons sur le rond-point central de « Santa Maria Elisabetta » du Lido, remis à neuf depuis quelques mois, juste devant les débarcadères des « vaporetti » …

03-2016-08-11-DSC_2305-HDR

Selon que l’on regarde à droite ou à gauche, le ciel est bleu ou nuageux, mais le soleil brille de mille feux et sa luminosité se répercute sur la lagune…

Je shoote en direction du soleil et de l’île de « San Servolo », non pas pour l’île mais pour capter les reflets lagunaires et tester l’efficacité de mon filtre polarisant réglé pour diminuer au maximum ces reflets…

Malgré cela, la lagune n’est que scintillement…
À l’œil nu, c’est encore plus éblouissant…

04-49-2016-08-11-DSC_2337

À tribord, sur ma droite, Monsieur Pléonasme sortez des rangs, une villa Liberty que j’affectionne, œuvre de l’architecte Attilio Perez portant le nom évident de « Palazzo Perez » …

05-24-2016-08-11-DSC_2312-HDR

À bâbord, toujours la lagune où un hydroglisseur se dirige vers la bouche de port de « San Nicolò » pour tailler la route vers la Croatie…

06-43-2016-08-11-DSC_2331e

Devant nous le plus gros ferry de la flotte de « l’ACTV », le « Lido di Venezia » vient d’accoster…
En arrière-plan à gauche, le fort de « Sant ’Andrea », ancien bastion militaire qui contrôlait l’entrée de port de « San Nicolò » …

07-40-2016-08-11-DSC_2328

Nous sommes déjà sur le chemin du retour…

Un petit bateau de transport rempli de marchandises hétéroclites, quelqu’un qui déménage vraisemblablement…
En arrière-plan le mémorial militaire du Lido où repose un de mes grands oncles…

08-76-2016-08-11-DSC_2364

Côté île, un des nombreux canaux qui s’infiltrent dans le Lido…

09-37-2016-08-11-DSC_2325

Devant nous, le plein de carburant…
Quand même plus sympa et exotique que le plein d’essence des bagnoles dans les parkings des autoroutes ou des supermarchés…

10-79-2016-08-11-DSC_2367

Pour terminer, la vue imprenable depuis le Lido sur le bassin de « San Marco » …

Je suis assez content de la netteté de ce shoot…
Nous sommes quand-même à 2,660 kilomètres exactement du palais des Doges, j’ai vérifié sur la carte…

Pour ceux que ça intéresse :
focale 190mm, ouverture f/9, iso 200…

11-2016-08-11-DSC_2298

Comme quoi, on ne peut pas s’ennuyer en se promenant sur la « Riviera San Nicolò » du Lido de Venise…

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 24 Commentaires »

LA PORCELAINE EXPOSÉE CA’ REZZONICO À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 9 août 2016

La porcelaine, restée longtemps le secret des manufactures chinoises, fut recréée en Europe pendant la seconde décennie du XVIIIème siècle…

Dans le cours de ce siècle, Venise fut l’unique état qui vit la création de quatre manufactures de porcelaine, toutes d’initiatives privées…

(Cette porcelaine, comme toutes les porcelaines présentées dans ce reportage, fait partie des « collections Cozzi » dont 90% sont exposées sous vitrines.
Malgré l’utilisation d’un filtre polarisant je n’ai pu que diminuer sans m’affranchir totalement des nombreux reflets provoqués par la luminosité ambiante, je requiers donc votre indulgence « fotografique »…)

01-DSC_2263-HDR

L’une d’elles fut la manufacture de « Geminiano Cozzi » (1728 – 1798), né à Modène mais vénitien d’élection…

Pour les 250 ans du privilège concédé par la République Sérénissime qui marqua la naissance véritable de la manufacture Cozzi en 1765, la Fondation des Musées Civiques de Venise expose au premier étage du Ca’ Rezzonico la première rétrospective de son œuvre…

02-DSC_2103-HDR

Ce n’est pas un hasard si cette exposition se déroule dans ce musée du XVIIIème siècle qui se prête à célébrer un des aspects majeurs et fascinants de l’art des années 1700…

04-DSC_2266-HDR-2

La porcelaine est peut-être le matériau qui, mieux que d’autres, incarne l’esprit et l’esthétique de ce siècle : lumineuse et légère, elle se prête naturellement à la réalisation d’objets aux lignes élégantes…

05-DSC_2272-HDR

Sur un déroulement tantôt chronologique, tantôt thématique, l’exposition illustre l’évolution de la manufacture Cozzi à travers 600 pièces provenant de musées italiens et étrangers, mais aussi de collections privées qui, jusqu’à aujourd’hui, étaient difficiles d’accès au public et aux spécialistes…

06-DSC_2275-HDR

Cependant c’est sur la table que la porcelaine trouva son utilisation naturelle où elle accompagna la révolution alimentaire de l’époque…

07-DSC_2216-HDR

Se développèrent alors des objets aux formes nouvelles…

08-DSC_2221-HDR

Et toujours diverses qui accompagnent toujours les repas…

09-DSC_2230-HDR

Loin de moi l’idée de vous faire un inventaire à la Prévert…

10-DSC_2242-HDR

Mais la porcelaine fut aussi complice des nouvelles passions pour les boissons exotiques de l’époque comme le thé, le chocolat ou le café…

11-DSC_2251-HDR

Si vous êtes intéressés, dépêchez-vous, l’exposition fermera ses portes le 26 septembre 2016…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : musées & expos & monuments | 12 Commentaires »

12345...73
 

Adrien, Lytho, Lyly, Jalma,... |
ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage au coeur du vide...
| the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!