LE RETOUR BREDOUILLE DU CHASSEUR D’IMAGES

Posté par Claudio Boaretto le 25 novembre 2021

J’étais au bon endroit…

Mais pas au bon moment…
Le bon endroit ?… La bassin d’Arcachon…

0 1

Au fond du bassin, la Réserve Ornithologique du Teich…

0 3

Le plan de la réserve…
Un parcours de 6 à 7 kilomètres, les numéros de 1 à 20 désignent les cabanes d’observation pour visiteurs, ornithologues et « fotografs »…

0 4

Biotope parfait…

1 2021-11-22  27-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Tout à fait adapté à l’avifaune du littoral…

2 2021-11-22  32-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Mais pas le bon moment ?…

Les marées hautes optimisent fortement les chances d’apercevoir les oiseaux limicoles, cibles de ma quête, malheureusement n’étant pas le maître des horloges je ne fus présent dans la réserve que quelques heures en fin de matinée, et bien évidemment à marée basse… Snif…

Résultat, je ne vis que des poules d’eau et des canards…
Bon ben je shootais quand-même…
Les premiers des canards et les plus nombreux, bien sûr l’incontournable col vert…

3 2021-11-22  78-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Vous me direz, pas la peine de se taper 400 bornes aller-retour pour shooter ce canard…
Entièrement d’accord avec vous…

4 2021-11-22  86-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

La « Galinule poule d’eau »…
Je ne l’identifiais pas immédiatement mais
elle se reconnaît facilement à son bec rouge à l’extrémité jaune… 

5 2021-11-22  60-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Chance quand-même de la voir sur pied, elle possède des pattes vert jaunâtre sans être palmées…

6 2021-11-22  55-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Dans la même famille, la « Foulque macroule », plus grande que la « Galinule », au corps gris anthracite. La petite tête et le cou noir contrastent fortement avec le bec blanc surmonté d’une plaque frontale également blanche, très caractéristique.…

7 2021-11-22  66-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Cette poule ne trouvait pas un couteau, mais semblait bien étonnée par sa découverte…

8 2021-11-22  67-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

« L’Aigrette garzette » entièrement blanche avec un bec noir légèrement gris bleuté à la base et aux pattes noires avec des doigts jaunes…

9 2021-11-22  92-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

J’en « fotografiais » déjà énormément dans la lagune vénitienne…
Un brin de toilette…

10 2021-11-22  94-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

La voilà repartie en chasse, elle se nourrit principalement de petits poissons, d’insectes aquatiques et terrestres, de crustacés, d’amphibiens, de mollusques, d’araignées, de vers, de reptiles et de petits oiseaux…
Le seul oiseau limicole shooté aujourd’hui…

11 2021-11-22  96-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Et celui-là, le reconnaissez-vous ? …
Le croupion ne vous dit rien ?…
Pourtant je vous en montrais beaucoup sur la lagune vénitienne…

12 2021-11-22  186-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Le « Tadorne de Belon », à mi-chemin entre l’oie et le canard…

13 2021-11-22  216-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Une femelle car elle ne possède pas la grosse caroncule rouge au-dessus du bec, apanage des mâles…

14 2021-11-22  211-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Un canard que je voyais pour la première fois, « le Canard souchet »…

15 2021-11-22  224-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Impressionnant par son bec massif, allongé, aplati et élargi à son extrémité en forme de petite spatule…

16 2021-11-22  229-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Du coup je le reshootais, il me plaisait bien ce canard coloré avec ses yeux jaunes…
Jamais observé cet animal auparavant, même dans la lagune vénitienne que je sillonnais pourtant de long en large…

17 2021-11-22  144-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

À l’inverse, les femelles plus ternes présentent une couleur brunâtre, mais munies du même bec massif que le mâle…

18 2021-11-22  232-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Autre canard que je découvrais « la Sarcelle d’hiver »…

19 2021-11-22  240-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Le plus petit canard de surface européen…
Il se reconnait à sa tête marron ornée d’une bande vert sombre, doté
d’un bec au bout arrondi, assez étroit contrairement au souchet…

20

Poitrail clair et tacheté, une fine bande blanche lui barre les épaules…

21

« Canard souchet » et « Sarcelle d’hiver » semblaient faire bon ménage…
Très farouches, je les « fotografiais » de très loin, bien caché dans une cabane d’’observation…

22

Je me serais bien consolé par la découverte de ces deux canards, mais sur le parcours je rencontrais un autre « fotograf »  (nous n’étions que 3 sur la réserve ce matin-là), super équipé avec un Nikon D850 et un télé de 500 mm en focale fixe, le top, (le prix de ce téléobjectif atteint les 10 000€ autant dire inaccessible pour un non professionnel)
Et vous savez ce qu’il me racontait ?
« J’étais là hier soir à la marée montante, une lumière magnifique et des avocettes, des hérons par milliers et de nombreux cormorans battant des ailes dans l’eau pour rabattre le poisson, c’était extraordinaire » et d’ajouter de nombreux détails…
Passionnant, mais Grrrr…

Allez, un dernier shoot sur mes deux nouveaux canards…
La pose pour le
« fotograf »

23 2021-11-22  263-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Je reviendrai à ce bon endroit mais au bon moment…

Claudio Boaretto

Publié dans 20 Retour en France, avifaune locale | 18 Commentaires »

LES MÉSANGES DE MON JARDIN

Posté par Claudio Boaretto le 20 novembre 2021

Deux motivations pour « fotografier » les mésanges de mon jardin…

Primo, après avoir dernièrement shooté des oiseaux en cage, j’éprouve comme un soulagement à « fotografier » des oiseaux en liberté…
Secondo, comme j’envisage prochainement un shooting dans une réserve ornithologique près de l’océan, je reprends en main mon téléobjectif au repos depuis le mois d’aout…
Rigolez pas, pour shooter des oiseaux rares et sauvages il s’agit de ne pas rater son coup et, pour bien maitriser son matos et ses réglages, rien de tel que la pratique, donc séance d’entrainement…

Le contexte : ma petite mangeoire à oiseaux du jardin actuellement squattée par les mésanges…

« Pour ceux qui s’intéressent à la technique, je me suis placé assez loin, à 25 mètres pour ne pas effaroucher les oiseaux, soleil à l’ouest dans mon dos, téléobjectif à fond sur mon boitier APS-C Nikon D500 donnant une focale de 750 mm, posé sur trépied avec rotule pendulaire pour suivre les oiseaux »

1 2021-11-18  32-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Prendre les oiseaux en position statique ne présente pas beaucoup d’intérêt, en revanche shooter leurs arrivées ou leurs départs en vol devient un véritable défi…

Une mésange bleue arrive à la mangeoire,

2 2021-11-18  47-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Pour s’accrocher à une des boules de graisse dans une position dont les mésanges possède le secret, tandis que deux comparses, une bleue et une charbonnière, l’observent…

3 2021-11-18  82-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

La charbonnière déjà disparue sans que j’ai le temps de réagir, que la seconde bleue s’apprête à prendre son envol, ces oiseaux sont vifs comme l’éclair…

4 2021-11-18  84-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Et c’est parti…

5 2021-11-18  85-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Ces mésanges font preuve d’une incroyable rapidité, à peine le temps de déclencher qu’elles s’envolent et disparaissent…

6 2021-11-18  105-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

« Foto » très amusante d’une autre mésange bleue en approche…
Du sport que de les accrocher dans le collimateur…

7 2021-11-18  138-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Allo, tour de contrôle, nous allons nous poser et sortons le train d’atterrissage…

8 2021-11-18  139-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Atterrissage réussi…

9 2021-11-18  140-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

En gros plan, encore une mésange bleue à l’envol avec une graine de tournesol dans le bec…
Leurs battements d’ailes s’avèrent si rapides que je ne parviens même pas à les figer avec pourtant un temps de pose de 1/2000ème de seconde !!!…

10 2021-11-18  252-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Je la suis…

11 2021-11-18  37-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

En plein vol, je ne puis éviter un léger flou, mais déjà content de l’accrocher…

12 2021-11-18  162-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Une mésange charbonnière, toujours impossible de figer les plumes des ailes…

14 2021-11-18  267-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Une autre charbonnière s’approchant de la mangeoire…

15 2021-11-18  302-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Devant nous une mini-scène pour l’occupation du territoire…
La voilà posée mais elle effraie celle déjà dans la cabane…

16 2021-11-18  303-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Cette dernière s’échappe du côté inverse, faisant tomber des graines par son brusque envol…

17 2021-11-18  304-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Un peu de surplace pour jauger l’intruse…

18 2021-11-18  305-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Elle s’apprête à revenir…

19 2021-11-18  306-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Sur le point de se poser…

20 2021-11-18  307-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Mais l’autre charbonnière lui barre la route se plaçant en face d’elle, l’empêchant d’entrer dans la petite cabane…
Cette mini scène de moins de 5 secondes démontre que le peuple des mésanges semble bien hiérarchisé…

21 2021-11-18  309-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Terminons par cette autre charbonnière en approche…

22 2021-11-18  356-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Au risque de me répéter, un réel plaisir que de shooter ces jolis oiseaux en vol et en pleine liberté !…

23 2021-11-18  357-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Claudio Boaretto…

Publié dans 20 Retour en France, avifaune locale | 28 Commentaires »

LE MARCHÉ AUX OISEAUX DE CASSENEUIL

Posté par Claudio Boaretto le 10 novembre 2021

Dimanche dernier, la feuille de choux locale nous informait de l’organisation du 5ème grand marché aux oiseaux, « le seul dans tout le Grand Sud-Ouest » à la salle multifonctionnelle de Casseneuil, commune située à une vingtaine de kilomètres de chez nous… 

Curiosité attisée, appareil-foto sous le bras, nous voilà partis…

Relativement modeste la salle pour « le seul grand marché aux oiseaux dans tout le Grand Sud-Ouest », je m’attendais à une halle plus spacieuse...

1 2021-11-07  277-Panorama

Modeste aussi la lumière pénétrante et comme je ne prends pratiquement jamais de flash, va falloir jongler avec les réglages pour shooter ces petits animaux dans leurs sombres cages…
Les premier « zoizeaux » s’offrant à nos yeux : les Canaris…
Le Canari est la forme domestiquée du Serin des Canaries…

2 2021-11-07  17-NEF_DxO_DeepPRIME

Mais les canaris n’arborent pas que la couleur jaune…
Après moult hybridations, la sélection au sein des élevages permit de créer de nombreuses races et variétés en privilégiant trois aspects : le chant, la couleur ou la posture…
J’apprends également qu’ils se divisent en deux grandes catégories :
le Canari lipochrome et le Canari mélanique.

Les lipochromes ne présentent aucune mélanine, ils peuvent être blancs, jaunes ou rouges…

3 2021-11-07  10-NEF_DxO_DeepPRIME

À le différence des mélaniques comme ce Canari Gloster…

4 2021-11-07  7-NEF_DxO_DeepPRIME

Malheureusement, n’étant pas un ornithologue accompli des oiseaux « d’élevage », je ne saurais vous donner les noms de tous ces oiseaux, certaines cages ne comportant que le prix de l’animal à vendre et je ne me voyais pas prendre langue avec tous les nombreux exposants…

Attirance du « fotograf » pour les multicolores malgré le manque de lumière intra-muros ne favorisant l’éclat des plumes…
Autre difficulté technique, la mise au point à main levée , il faut corriger car une fois sur deux le boitier à tendance à faire cette mise au point sur les barreaux au premier plan laissant dans le flou les oiseaux derrière…

5 2021-11-07  36-NEF_DxO_DeepPRIME

Un couple sympathiques de perruches « Calopsitte »…

6 2021-11-07  46-NEF_DxO_DeepPRIME

Position typique des perruches et autres perroquets s’accrochant au mailles des cages…

7 2021-11-07  87-NEF_DxO_DeepPRIME

S’aidant avec le bec pour se déplacer…

8 2021-11-07  100-NEF_DxO_DeepPRIME

Perroquet vert à bec rouge…
Du fait qu’il ne porte pas le collier, vraisemblablement une femelle…
En tout cas, il ou elle me surveille…

9 2021-11-07  113-NEF_DxO_DeepPRIME

Ya du monde dans l’train…

10 2021-11-07  116-NEF_DxO_DeepPRIME

Perruche verte mais bec jaune avec une sorte d’opercule rouge…
Elle dégage une certaine tristesse derrière ses barreaux…

11 2021-11-07  134-NEF_DxO_DeepPRIME

La belle perruche à ventre jaune, originaire de Tasmanie

12 2021-11-07  164-NEF_DxO_DeepPRIME

La Perruche de Pennant ou perruche flavéole à dominante rouge originaire de l’est et du sud-est de l’Australie…

13 2021-11-07  246-NEF_DxO_DeepPRIME

La Perruche omnicolore des régions boisées et savanes du sud-est australien, ainsi que de Nouvelle-Zélande et de Tasmanie…Un vrai feu d’artifice que toutes ces perruches…

14 2021-11-07  250-NEF_DxO_DeepPRIME

En revanche, d’autres semblent des prisonniers subissant leur peine…

15 2021-11-07  31-NEF_DxO_DeepPRIME

Habitué à shooter les oiseaux sauvages en liberté j’éprouve comme un sentiment de tristesse à « fotografier » ceux-ci derrière les barreaux de leurs cages…

16 2021-11-07  70-NEF_DxO_DeepPRIME

Je termine ce reportage illustré par ce grand et fier Cacatoès Rosalbin qui me remonte un peu le moral…

17 2021-11-07  238-NEF_DxO_DeepPRIME

Sans vouloir dénigrer le travail et la passion des éleveurs ayant le mérite de perpétuer les lignées de ces beaux oiseaux, je préfère shooter en plein air les oiseaux libres et sauvages de nos régions dans leurs habitats et milieux naturels…

Claudio Boaretto

Publié dans 20 Retour en France, avifaune locale | 16 Commentaires »

MES CHAPEAUX

Posté par Claudio Boaretto le 19 octobre 2021

Tout au long de mon blog, en ligne depuis plus d’onze années, parmi mes billets illustrés je parle de temps à autres des animaux et des objets, sources de petits bonheurs banals et quotidiens auxquels on s’attache à différents moments de la vie, tels mes chiens, mes chats, mes chevaux, mais aussi mes motos, mes couteaux, mes santiags, etc…

Aujourd’hui vient le tour de mes chapeaux…
Ma calvitie naturelle, peaufinée par le rasoir, m’oblige souvent à porter un couvre-chef, l’hiver pour me protéger du froid, l’été pour m’abriter du soleil…
Après avoir maintes fois coiffé casquettes et bonnets, je porte désormais mon dévolu sur les chapeaux…
Mon premier, un chapeau de chasse, made in France, en feutre vert de forme « Fedora », m’accompagne depuis trois voire quatre décennies…
(
Pour chaque chapeau, je présenterai un 1er cliché l’avant pointé vers la gauche, un 2nd
cliché pointé vers la droite
)

1 25 vert chasse

Le chapeau « Fedora » est un classique et mythique accessoire de la chapellerie ; chapeau à larges ou moyens bords et trois creux, un sur le dessus et deux sur l’avant, qui forment des « fossettes »…
Appelé aussi « Borsalino », du nom de celui qui lui donna sa forme contemporaine, le chapelier italien Giuseppe Borsalino, qui en fit son modèle phare et se répandit dans le monde entier à partir de 1900…
Au Cinéma, nous comptons beaucoup d’apparitions du « Fedora », le plus célèbre étant celui d’Indiana Jones
… Sa manière de le porter, un bord retombant à l’avant et à l’arrière dans un style dit « safari » fit décoller ses ventes grâce au film…
Le mien : pointé vers la droite, où l’on distingue plusieurs insignes des clubs de teckels français et allemands et l’insigne des déterreurs lorsque j’étais maitre d’équipage de vénerie sous terre…

2 26 vert chasse

Ce chapeau fut aussi témoin de mon premier sanglier à l’arc…

3 155546

Parfois même je le prêtais à ma compagne quand elle m’accompagnait en forêt lors de mes longues soirées d’affut…

4 3

Mon second chapeau de chasse, en feutre marron, de la célèbre marque américaine « Stetson »…

5 27 stetson

Tout à fait le style « Safari », bords rabattus devant et derrière avec ruban de cuir… Bien chaud et imperméable pour la chasse en hiver…

6 28 stetson

Le soir à l’affût, je l’affublais d’une lampe frontale pour retrouver mon chemin dans les bois une fois la nuit tombée…

7 180613

Ayant arrêté la chasse, je ne porte quasiment plus ces deux anciens « galures »…
Retour à la vie civile, urbaine ou rurale…
Un de mes chapeaux préféré : mon vieux « Panama »…

8 29 panama

Le véritable « Panama », malgré son nom, ne se confectionne pas à Panama mais uniquement en Équateur, tissé à la main avec la fameuse fibre végétale, la « Paja Toquilla »…

9 30 panama

J’ai cassé ma tirelire en 2009 pour acquérir le mien à l’occasion du mariage de ma fille à Venise…
Je le porte toujours souvent…

10 IMG_6673

Passons à mes chapeaux plus récents…
D’abord mes chapeaux « printemps-été »…
Mon « Trilby » entièrement noir, en coton, made in Italy…
La majorité des chapeaux pour hommes proviennent d’Italie…

11 3 noir coton

Le « Trilby » : chapeau à bord court, 4 à 5 centimètres maximum de large, l’avant courbé vers le bas, et l’arrière relevé, une calotte creuse et légèrement plus petite que celle d’un « Fedora »…
Séduit par cette forme, je ne porte plus désormais que des « Trilby », « Panama » mis à part…

12 4 noir coton

Une rarissime « foto » de ma pomme coiffé de ce « Trilby »… Hé oui, le « fotograf » se retrouve rarement sur les « foto », en outre comme j’ai horreur des selfies, jamais je n’en prends, je n’apparais que sur des « foto » prises par quelqu’un d’autre, d’où la rareté…

13 2021-10-17  27

Mon « Trilby » en coton, gris avec ruban noir, made in Italy…

14 7 gris-noir

« Trilby » pourquoi ce nom ? Il trouve son origine dans « Trilby », un roman de George du Maurier paru en 1894… Adapté au théâtre à Londres, un chapeau fut spécialement créé pour le costume de l’actrice jouant le rôle de Trilby, la jeune héroïne. Le succès de la pièce contribua à faire connaitre cette nouvelle forme de chapeau…

15 8 gris-noir

Mon « Trilby » en coton, noir avec ruban gris, made in Italy…

16 9 noir-gris

J’aime assez les chapeaux au ruban d’une couleur diverse…

17 10 noir-gris

Mon « Trilby » en lin, beige avec ruban presque noir, made in Italy…

18 5 lin

Léger et très agréable à porter en plein soleil…

19 6 lin

Passons maintenant à mes chapeaux « automne-hiver »…
Mon « Trilby » entièrement noir en feutre de laine, made in Italy……

20 15 noir feutre fumel

Doublé à l’intérieur, très sympa à porter…

21 16 noir feutre fumel

Mon « Trilby » en feutre de laine, de couleur bleue, made in Italy……

22 17 bleu feutre

Bleu car il faut bien allier parfois son chapeau à sa couleur vestimentaire…

23 18 bleu feutre

Mon « Trilby » en feutre le laine, de couleur vert olive, made in Italy…

24 19 olive feutre

Un style un peu plus rural, voire chasse…

25 20 olive feutre

Mon « Trilby » en feutre de laine gris, made in Italy…

26 21 gris feutre

Calotte, bord et ruban tout en pied de poule noir et gris foncé…

27 22 gris feutre

Pour terminer, mon plus beau chapeau…
Mon « Trilby » en feutre de poil de lapin, made in France, un 
« Fléchet »
Le top ! …
Plus haut que les précédents avec un bord légèrement plus large, à 5 centimètres…
La « foto » malheureusement ne restitue pas l’incroyable finesse de ce feutre…
Sur ce côté gauche, on distingue le « F » de « Fléchet »

28 23 noir feutre lapin

« Fléchet » la plus grande marque historique de la chapellerie française fondée en 1859 par Gabriel Fléchet puis reprise de père en fils pendant plus d’un siècle à Chazelles-sur-Lyon, spécialisée dans la production de chapeaux feutre lapin haut de gamme. Si après le déclin des industries et du chapeau, les usines françaises fermèrent en 1997, la marque perdure et garde sa position de choix, seule maison française dans le paysage de la chapellerie internationale…

Mon « Chapeau du Dimanche » en quelque sorte…

29 24 noir feutre lapin

Mes petits chapeaux au garde-à-vous dans mon entrée, prêts à me chapeauter…

30 18 20211111_155734-Modifier

Toujours un plaisir que de se coiffer d’un chapeau sympa, adapté à sa tenue et à la saison…

Claudio Boaretto

Publié dans 13 les jouets du Coyote | 23 Commentaires »

LA GROTTE DE LASTOURNELLE

Posté par Claudio Boaretto le 3 octobre 2021

Dernièrement, nous visitions les Grottes de Lastournelle…
Bien sûr, rien de comparable avec la Grotte de Lascaux ou le Gouffre de Padirac mais la Grotte de Lastournelle possède un avantage incomparable, elle se situe à 15 kilomètres de chez nous, impossible de faire l’impasse…
Le long de la paroi, l’entrée, relativement modeste, de la grotte …

0 2021-09-17  120-NEF_DxO_DeepPRIME

Notre grotte locale compte 6 salles sur une longueur totale de 300 mètres… Coupe verticale…

1 2021-09-17  6

La grotte n’étant pas en ligne droite, la coupe horizontale…

2 2021-09-17  8-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

La petite histoire :
La grotte entièrement naturelle est encore en activité, les concrétions continuent de se former. Le terrain date de plus de 25 millions d’années, de la fin de l’ère tertiaire, puis une rivière souterraine creusa une belle galerie qui ne cesse de se parer d’une infinité de stalactites, stalagmites, draperies, colonnes et autres concrétions de calcite…

La grotte de Lastournelle fut découverte en 1878 grâce à des fermiers qui creusaient un puits pour trouver de l’eau… Il fallait descendre dans le puits pour accéder à une petite partie de la grotte…
Joseph Brys, le grand-père de Sylvie Crozat actuelle propriétaire,  parti de son Pas-de-Calais natal s’installa comme agriculteur dans le Lot-et-Garonne. Il acheta la ferme de Lastournelle. Il découvrit l’entrée de la grotte et fit les aménagements pour ouvrir au public en 1957…
Cette grotte est donc un patrimoine naturel souterrain mais aussi un patrimoine familial hors du commun… 

Nous voici parti pour une visite de 45 minutes, accueillis et guidés par Sylvie Crozat…

3 2021-09-17  118-NEF_DxO_DeepPRIME

Une petite laine sur le dos, (14 degrés toute l’année), chaussés de souliers bien crantés vu le sol humide et glissant, nous pénétrons dans la grotte…

4 2021-09-17  21-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Pour notre bonheur nous ne sommes que huit visiteurs ce qui permet de ne pas se bousculer et suivre sans difficulté les explications de notre guide…

5 2021-09-17  16-NEF_DxO_DeepPRIME

Dans cette ambiance obscure malgré les éclairages internes, je mets un point d’honneur à produire des foto correctement exposées, sans flash avec un minimum de bruit numérique en dépit d’une montée d’ISO allant de 3200 jusqu’à 22800 !… Pour ce faire mon génial Reflex Nikon D850 et mon Tamron G2 24-70 mm me sont de précieux alliés…

6 2021-09-17  26-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Nous découvrons les stalagmites de Lastournelle…

7 2021-09-17  49-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Passant de salle en salle aux somptueux décors…

8 2021-09-17  52-NEF_DxO_DeepPRIME

Une stalactite remarquable que les propriétaires des lieux surnomment la « Tour de Pise »…

9 2021-09-17  64-NEF_DxO_DeepPRIME

Quelques difficultés pour la « fotografier » correctement, mais la ressemblance est là…

10 2021-09-17  53-NEF_DxO_DeepPRIME

Il y a déjà quelques années des malhonnêtes endommagèrent des stalactites leur coupant l’extrémité pour les emporter ou les revendre… Comme elles sont très dures ces vandales ont dû utiliser des outils pour accomplir leur forfait, déplore la propriétaire…

11 2021-09-17  58-NEF_DxO_DeepPRIME

Nous continuons notre chemin frôlant les parois extrêmement humides le long de la galerie …

12 2021-09-17  68-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Nous découvrons d’autres concrétions tout aussi humides et brillantes sous des éclairages discrets mais artistiquement déployés…

13 2021-09-17  76-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama-Modifier

Nous entrevoyons la salle des « Colonnes »…

14 2021-09-17  88-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Somptueuses colonnes où les stalactites rejoignent les stalagmites…

15 2021-09-17  86-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

En bout de galerie nous débouchons sur la salle de la « Statue », salle la plus spacieuse, 8 mètres de hauteur, dans les autres salles il fallait parfois baisser la tête pour y accéder…
Sur ce cliché, la statue éclairée à gauche, notre guide en haut à droite…

16 2021-09-17  92-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama-Modifier

Je reste à la traîne pour pouvoir shooter tranquille, en l’occurrence la statue…

17 2021-09-17  97-NEF_DxO_DeepPRIME

Sans téléobjectif puissant, je dois m’approcher un maximum pour la prendre en gros plan…
Statue sculptée par la « Nature » pendant quelques milliers d’années…

18 2021-09-17  100-NEF_DxO_DeepPRIME

Je reste admiratif devant ces « œuvres d’art » naturelles passant des stalagmites aux colonnes…

20 2021-09-17  111-NEF_DxO_DeepPRIME

Et aux stalactites…

21 2021-09-17  113-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Avant de nous quitter, notre guide nous fait un petit topo sur les différents animaux cavernicoles, troglophiles ou troglobies vivants dans la grotte, tels que chauves-souris, vers et insectes…

22 2021-09-17  107-NEF_DxO_DeepPRIME

Comme cette araignée accrochée à son cocon pendu à la paroi tel un lampion…

23 2021-09-17  114-NEF_DxO_DeepPRIME

La grotte à concrétions de Lastournelle, si elle ne possède pas de gravures ou de peintures pariétales, n’en reste pas moins d’un grand intérêt à visiter pour les néophytes que nous sommes…

Claudio Boaretto

Publié dans 16 Retour en France, musées & expos & monuments & architecture, 17 retour en France, curiosités | 24 Commentaires »

12345...128
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance