TOUS TERRAINS

Posté par Claudio Boaretto le 9 janvier 2011

Pour les purs de ma prosodie française, Tous terrains n’est pas un poème classique, c’est une chanson qui utilisent les artifices de la chanson… Ne cherchez pas la césure, elle est dans la manière d’interpréter la chanson….  Idem pour le premier vers du refrain ou je divise en deux la syllabe « ture » de voiture que l’on retrouve en rime dans les deux derniers vers en l’accentuant excessivement…..

(en prime et en « foto » deux « 4×4 » de la dizaine que j’ai usés dans ma vie)

Pour l’écoute de la chanson, cliquez sur le lien ci-après :

 (Je conseille toujours d’écouter la chanson avant, et de lire les paroles après, ou alors de lire simultanément à l’écoute…..
Parfois vous trouverez quelques différences entre la version écrite et la version chantée…. C’est normal, une chanson c’est vivant et il arrive que l’auteur, votre serviteur, change un mot, une rime, ou deux, au gré de son humeur….)

TOUS TERRAINS

Refrain
A bord de sa voitu-ure tous terrains
Il n’a jamais peur de se briser les reins
Il fonce plein pot à travers la nature
Il a toujours eu le goût de l’aventure
Le goût de l’aventure

lada.jpg

Il a quitté la route et ses habitudes
Pour partir au volant de sa solitude
Il a fui le macadam et le goudron
Bitume asphalte jamais plus le verront
Jamais plus le verront
hohohoho   hohohoho

En arrière en avant et même en travers
Il franchi les obstacles et les dévers
Les glaces de l’hiver les feux de l’été
Le sable ou la bou’ rien ne peut l’arrêter
Rien ne peut l’arrêter
héhéhéhé     héhéhéhé

Les forestiers les paysans le maudissent
Quand il passe avec ses quatre rou’s motrices
Et quand son moteur rugit sous le capot
Certains ont même juré d’avoir sa peau
D’avoir sa peau
hohohoho   hohohoho
Il  ne s’arrête que pour céder passage
Quand il rencontre des animaux sauvages
Ils ont le même besoin de liberté
Toujours un peu méfiant toujours indompté
Toujours indompté
héhéhéhé   héhéhéhé

suzuki.jpg

Il  traîne ses rou’s dans toutes les ornières
Le cœur et le regard couverts de poussière
Toujours pied au plancher par temps de brouillard
Pour n’être pas doublé par son désespoir
Par son désespoir
hohohoho  hohohoho
Mais un jour au bout d’une course effrénée
Débusquant les confins de sa destinée
Droit vers les cailloux qu’il n’a pas évités
Contre rocs et rochers il s’est éclaté
Il s’est éclaté
héhéhéhé  héhéhéhé

Paroles & Musique Claudio Boaretto

2 Réponses à “TOUS TERRAINS”

  1. Zaz dit :

    J’aime beaucoup le décalage entre la musique légère (en tout cas à mes oreilles) et les paroles très graves.

  2. Katy dit :

    BONNES FETES de fin d’année à toi et à Evelyne , à ta fille , ton gendre, ton frère , ton père ../… et tous ceux que je connais pas au travers tes écrits..
    une pensée particulière pour toi , mon ami poète …et à bientôt pour d’autres échanges culturels divers et variés
    bonne année de fond du coeur 2012 et les autres à venir
    katyL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance