LE GRAND AMOUR

Posté par Claudio Boaretto le 11 mai 2011

Encore une « chanson d’amour » un de mes thèmes préférés, évidemment….
Toujours quelques petites entorses à la versification classique,
ainsi que l’élision non conventionnelle de certains E muets parce que même pas chantés….
Et un petit décalage entre les textes écrit et chanté ….
Question de période….
Bof, même pas grave…. Mais toujours présentes, mes petites rimes parfaites dans lesquelles je me complais….

Pour l’écoute de la chanson, cliquez sur le lien ci-après :

 (Je conseille toujours d’écouter la chanson avant, et de lire les paroles après, ou alors de lire simultanément à l’écoute…..
Parfois vous trouverez quelques différences entre la version écrite et la version chantée…. C’est normal, une chanson c’est vivant et il arrive que l’auteur, votre serviteur, change un mot, une rime, ou deux, au gré de son humeur….)

LE GRAND AMOUR

Refrain
Ne le croyez pas éphémère
L’amour n’est pas une chimère
Le grand amour est sans pardon
Il prend les cœurs à l’abandon.

C’est pas amours à la légère
Petites amours passagères
Pas amours d’une nuit un jour
Rimant jamais avec toujours
C’est pas amours de bagatelle
Juste pour froisser vos dentelles
C’est pas amours de gigolo
Qui vous laissent le cœur dans l’eau

Ne le croyez pas éphémère
L’amour n’est pas une chimère
Le grand amour est sans pardon
Il prend les cœurs à l’abandon

C’est pas amours de circonstance
Juste pour tenir la distance
Pas amours de porte-monnai’
Pour s’enrichir ou se ruiner
C’est pas amours de ménagère
Sentant la soupe potagère
Pas amours de petit bourgeois
Comptant ses peines et ses joi’s.

Ne le croyez pas éphémère
L’amour n’est pas une chimère
Le grand amour est sans pardon
Il prend les cœurs à l’abandon

S’il ne frappe pas à ta porte
Patiente un peu le temps qu’importe
Persiste donc à naviguer
Mais garde le cœur aux aguets
Le grand amour quand il arrive
Coupe les ponts quitte la rive
Hisse la voile et suit le vent
Plus rien ne sera comme avant.

Ne le croyez pas éphémère
L’amour n’est pas une chimère
Le grand amour est sans pardon
Il prend les cœurs à l’abandon

Paroles &Musique Claudio Boaretto

Publié dans Chansons du coyote | 5 Commentaires »

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance