• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

FERRY, L’AS DE PIQUE

Posté par Claudio Boaretto le 15 septembre 2011

lasdepique1.jpg 

Comme Hugo, j’adore ces vieux ferries un peu démodés par rapport au nouveau modèle mis en service depuis un an….

Les insulaires que nous sommes sont obligés de prendre ces ferries pour une traversée de ¾ d’heure lorsque nous voulons rejoindre la terre ferme…. Mais pour ceux qui ont la marine dans l’âme, ce n’est jamais une corvée de naviguer sur ces bâtiments d’un autre âge…. De plus, le bar à bord est toujours ouvert et c’est un réel plaisir de siroter  un « caffè Macchiato » ou un « spritz » selon l’heure, en admirant Venise depuis la passerelle des passagers….

Mais laissons l’artiste s’exprimer sur son œuvre :

« J’adore ces ferry-boats, alors il fallait bien leur rendre hommage avant qu’ils ne soient mis à la casse… Je ne dis pas que c’est imminent mais plutôt inexorable. Cette année, on a déjà vu arriver les nouveaux “motonave” et un (seul) ferry géant qui est beaucoup moins pittoresque que celui-ci !…. »

C’était le couplet nostalgique…. L’artiste s’explique maintenant sur la composition du tableau :

« ….Ici, la composition est décentrée et le ferry est vu sous son meilleur angle. Il est relativement grand dans le cadre et l’horizon assez bas met encore en valeur ses mensurations.

Je l’ai intégré dans un paysage de lagune sorti de mon imagination, comme beaucoup de choses sur cette toile, d’ailleurs… Ca participe à l’aspect “cartoon” que je voulais donner à l’ensemble.

La lumière est la première chose que j’ai inventée par rapport à la photo dont je me suis servi pour dessiner le ferry. Une lumière crue sous ce ciel bleu immense, qui donne une ambiance méditerranéenne avec de l’eau très bleue également.

Cette puissante lumière blanche qui vient de la droite, assez bas, frappe de plein fouet le flanc tribord du ferry. Le fort contraste qui en résulte souligne le “vide” au milieu du bateau qui reste sombre.

Comme souvent sur la lagune, les nuages ont l’air d’être tout autour mais pas au dessus de nous. C’est seulement à travers le ventre de l’embarcation qu’on voit un petit bout d’horizon dégagé.

J’avais envie de délirer un peu et de ne pas simplement peindre un ferry qui passe « comme ça bêtement pour rien »…

C’est donc un ferry de pirates : « l’as de pique ».

La peinture est restée d’origine par rapport aux transports urbains de Venise, mais un logo vient signaler son changement d’affectation.

Le pavillon des pirates est hissé haut également.

La présence d’un char Renault de la première guerre mondiale peut également éveiller les soupçons des observateurs perspicaces. Ce petit anachronisme, c’est pour le look, mais aussi pour rendre hommage à Hayao Miyazaki (le “Walt Disney japonais”)…

Et tant qu’on est dans les références pour vieux gosses, on peut signaler la présence d’Albator et de son fidèle Tochiro tout en haut du balcon. Enfin, les fanions colorés écrivent A. I. U. T.O, ce qui est une petite référence à Porco Rosso (les pirates s’appellent les “Mamma Aiuto” dans ce dessin animé) ….. »
« Dimensions : 80×100 cm »

Bon, ben moi, je vous ai photographié un ferry qui passe « comme ça bêtement pour rien », juste pour que vous puissiez faire la comparaison et apprécier le talent de Hugo….

110.jpg

Publié dans Peinture & Dessins | 2 Commentaires »

MANŒUVRE D’APPAREILLAGE

Posté par Claudio Boaretto le 15 septembre 2011

Faire un « giro in barca » un tour en bateau, rien à voir avec faire un tour en voiture, voire en moto où, en moins de cinq minutes, nous sommes déjà sur la route….Auparavant, il faut déjà choisir la façon de remiser le bateau… deux solutions :

1er Avoir un « posto barca »,

soit une place le long d’un canal, en payant une redevance, relativement modeste, à la commune de Venise…  Cela  présente plusieurs inconvénients : le bateau est toujours dans l’eau, donc peinture anti-végétative tous les ans pour pas transformer la coque en culture d’algues et en élevage de moules et autres coquillages, ensuite difficultés pour bien couvrir le bateau à chaque retour afin de protéger l’intérieur des intempéries surtout si c’est un « open » cpmme le mien, et problème de sécurité, risque de se le faire visiter la nuit et de se faire piquer le moteur, sachant qu’il existe ici des spécialistes en la matière…. En résumé, ca va si on a une petite barque sans grande valeur et un petit moteur de 25CV, sinon c’est craignos…

2nd Le « cantiere nautico », le chantier naval,

solution certes plus onéreuse, mais très sécurisante et adoptée par un grand nombre de vénitiens, surtout quand le bateau est relativement neuf…. C’est aussi notre choix….

Le « giro » : déjà, de la maison il nous faut partir en voiture au chantier, 4 à 5 kilomètres, avec armes et bagages….Quand nous arrivons au chantier, nous cherchons déjà où est remisé le bateau car il n’est pas rare qu’il soit déplacé…. Une fois trouvé, nous posons sacs et glacière pour entreprendre le débâchage….

32.jpg

Voilà qui est fait, nous installons les instruments de bord, échosondeur,  navigateur, vérification du système électrique, des pompes, etc….

42.jpg

Nous appelons ensuite un « operaio » un ouvrier du chantier habilité  à déplacer les bateaux … le bateau étant remisé sur un « carello » l’operaio se sert alors d’une sorte de « tire-palette » qui soulève les petites roues avant du carello pour pouvoir rouler le bateau sur les deux pneus arrières….

52.jpg

et l’amener à la grue munie de sangles afin de soulever le bateau et le mettre à l’eau…. Même style de grue que l’on aperçoit un peu dans le tableau d’Hugo, la « Barbichue » publié sur ce blog dans la catégorie peinture….

62.jpg

La manœuvre est très délicate car il faut placer le bateau pour qu’il soit bien équilibré et stable lors de sa descente à l’eau…. Mettre  les sangles au bon endroit de part et d’autre du bateau demande beaucoup de précision et une grande expérience …. Car pour chaque bateau l’emplacement est différent en raison de la répartition de son poids…..

72.jpg

82.jpg

92.jpg

Il faut ensuite ôter le carello et soulever doucement le bateau sans le déstabiliser afin surtout qu’il ne fasse pas la balançoire….

102.jpg

Opération suivante, avancer la grue pour placer le bateau au dessus de l’eau… Et Flo attend sur le ponton pour le réceptionner….

121.jpg

et voici la descente….

131.jpg

141.jpg

Une fois descendu, il faut reculer manuellement le bateau pour libérer la grue qui doit reprendre sa position initiale…. Il s’est déjà passé trois quart d’heure depuis notre départ de la maison….

151.jpg

161.jpg

L’équipage peut enfin  monter à bord…. Evelyne

17.jpg

et Flo….

18.jpg

Voici un petit bout de carte de la lagune nord, espace d’eau salée, de chenaux, d’îles, de marées salants, de hauts fonds et de courants de plus de 50 000 hectares !…. Si tu n’as pas la bonne carte qui va bien, tu peux très facilement te perdre… Notre chantier naval est sur le Lido dans la direction indiquée par la flèche rouge…. Cette carte est orientée ainsi : Nord à droite, Sud à gauche, Ouest en haut, Est en bas…. Plus facile pour lire la lagune…. cliquer sur la carte pour la lire plus en détail…

181.jpg

Voici en rouge le « giro », le tour, que nous avons fait ce mardi 13 septembre, sous un soleil de plomb…. Nous arrivons du chantier en longeant l’île du Lido et nous prenons de l’essence à la flèche verte…. De là, nous virons de 90° bâbord pour mettre le cap sur Venise, emprunter le « Canal Grande » où nous récupérons Hugo, à la flèche jaune…. Ensuite nous sortons de Venise par le canal de « Cannaregio » pour passer entre les îles de « San Michele » (le cimetière) et « Murano », et nous taillons la route vers l’île de « Mazzorbo », près de « Burano » où nous avons réservé dans un petit resto sur les quais qui s’appelle « Ai Cacciatori » en français « Aux Chasseurs », à la flèche fuchsia… Déjà deux belles heures de navigation….
Pour le retour, cap à l’est vers « Treporti » où nous longerons la terre ferme jusqu’à la « Punta Sabbioni », nous traversons l’entrée du port qui donne sur l’Adriatique pour longer enfin l’île du « Lido » jusqu’au retour au chantier naval…. Encore une bonne heure et demie de navigation….

182.jpg

Nous voici donc arrivés sur les quais du canal, nous aperçevons au fond le campanile de « Mazzorbo »…

19.jpg

et nous sommes déjà attablés à la terrasse du restaurant « Ai Cacciatori », avec ses délicieuses moules marinières à la sauce tomate bien relevée, ses poissons et ses seiches grillées….

20.jpg

Prêts pour le retour, le soleil nous plombe grave…. Hugo n’ayant pas de casquette, pour ne pas prendre une insolation après déjeuner, transforme son t-shirt en bandana…. Ah que voilà un vrai « Pirata della Laguna »….

211.jpg

Les enfants, Hugo et Flo, s’endorment à l’avant du bateau pour une sieste digestive et ensoleillée tout au long de la route du retour….

22.jpg

Tandis que le timonier tient bon la barre, assisté de sa fidèle vigie….

23.jpg

Quelques maisons de « Mazzorbo »….24.jpg

25.jpg

Et l’île de « Burano » à tribord….

26.jpg

Enfin de retour au chantier, où il nous faut accomplir les manœuvres inverses du départ pour remiser le bateau et laver à l’eau douce les circuits du moteur afin que ses petits « tuyaux » ne soient pas bouchés par le sel qui se cristallise…. Et laver au savon et à l’eau douce la coque…. Encore une bonne heure, voire une heure et demie de travail avant le retour à la casa….
Mais cela fait partie des charmes du « giro in barca »….

 

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 3 Commentaires »

LE COYOTE AMATEUR DE PEINTURE

Posté par Claudio Boaretto le 10 septembre 2011

scan008.jpg

Le crobar de Fabien, reçu hier…. Toujours aussi bien vu, toujours aussi drôle, toujours aussi sympa….

Bien sûr que je suis amateur de peinture…. D’ailleurs Fabien, dans ma vie de Lorrain, je n’ai jamais raté une de tes expos…. Avec un père, un frère aîné et aujourd’hui un gendre qui peignent, « j’suis tombé dedans quand j’étais p’tit !… » …. Ayant même quelques facilités à dessiner, je me souviens toujours de ma chère collègue, Nathalie, professeur d’art appliqué, qui me disait :

« Je ne comprends pas pourquoi tu ne t’y mets pas Claudio, tu as de l’or dans les mains »….

Ce à quoi, je répondais, lucide : « j’ai peut-être de l’or dans les mains, mais j’ai de la merde dans les yeux !»…. 

Publié dans Peinture & Dessins | 6 Commentaires »

« TOUTES NOS ENVIES » A LA MOSTRA DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 4 septembre 2011

Hier nous avons vu un film MA-GNI-FI-QUE !!!!« TOUTES NOS ENVIES » de Philippe Lioret avec Vincent Lindon et Marie Gillain….

0.jpg

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous les présenter, Vincent London évidemment, mais si vous ne connaissez pas le réalisateur et l’actrice, allez faire un tour sur le web et vous verrez que Lioret n’est pas un perdreau de l’année et que Marie Gillain en est à son 26ème film….
Vous ne pouvez pas ne pas voir ce film qui va sortir en France le 10 novembre 2011…. C’est vraiment trop beau et rempli d’émotions !…. Vincent Lindon, pris par le tournage d’un autre film, était absent mais Philippe Lioret et Marie Gillain étaient présents…. Les voici à leur arrivée dans la salle….

11.jpg

ils sont assis parmi nous, au milieu du public

21.jpg

j’en profite pour flasher…. Je ne suis pas loin, Marie me regarde !!!

31.jpg

Maintenant c’est lui qui me regarde41.jpg

Marie Gillain se lève à l’appel de son nom pour la présentation

51.jpg

A la fin de la projection c’est l’OVATION du public !!!…. Des applaudissements sans interruption pendant presque un quart d’heure !!!!…. C’est un succès !!!! Le metteur et scène et l’actrice sont debout

61.jpg

Marie Gillain est trop émue, elle  se jette dans les bras de Philippe Lioret

71.jpg

L’émotion est si forte qu’elle pleure

81.jpg

Elle récupère un peu et c’est le bonheur

91.jpg

elle nous offre alors un sourire éblouissant

101.jpg

Je flashe au vol Flo et Hugo qui nous ont accompagné à cette projection

111.jpg

après cette ovation interminable, le réalisateur et la comédienne sont appelés sur la scène ou le présentateur (c’est le type au pull rouge) avoue n’avoir jamais vu une telle ovation à la Mostra

1111.jpg

là, c’est plus cool pour photographier

12.jpg

Pendant plus de 20 minutes, ils vont expliquer le comment et le pourquoi du film et répondre aux questions des spectateurs dans la salle…. C’est super sympa…. Avec une traductrice, italien-français qui nous a surpris par la justesse et la précision de ses traductions sur des longueurs de 1 à 2 minutes…. Quel talent elle aussi….

13.jpg

une dernière photo sur cette magnifique comédienne

14.jpg

et retour à la maison, pour nous, 10 minutes de marche…. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde qui s’engouffre dans le vaporetto….

15.jpg

une dernière vue de l’arrière du « Palazzo del cinema » du Lido de Venise….

16.jpg

Et n’oubliez pas d’aller voir ce film, vous ne le regretterez pas!…..

Publié dans Venise : évenements | 7 Commentaires »

MONICA A LA MOSTRA DEL CINEMA DI VENEZIA

Posté par Claudio Boaretto le 3 septembre 2011

Hier soir, nous sommes allés voir le film « Un été brûlant » du réalisateur Philippe Garrel avec en vedette Monica Belluci…. Cette fois ci, je n’ai pas oublié mon appareil photo comme mardi où nous avons vu, en pré ouverture de la Mostra, « Impardonnables » de André Téchiné, entièrement tourné à Venise, avec André Dussolier et Carole Bouquet…. Super classe Carole Bouquet, qui nous a improvisé un petit discours en italien qui m’a scotché….impardonnables1.jpg

Hier soir, je n’ai pas raté la superbe Monica Belluci, je suis content de cette photo….

1.jpg

La voici qui arrive dans la grande salle de la Mostra avec Giorgio Orsoni, le Maire de Venise….

2.jpg

suivis par Louis Garel, rôle principal du film, césar 2006 du meilleur espoir masculin, fils de Philippe le réalisateur qui le suit et derrière nous apercevons Céline Salette qui tient le rôle d’Élisabeth dans ce film….

3.jpg

un petit coucou à la salle

4.jpg

Présentation des acteurs qui se lèvent à l’énoncé de leur nom, Louis Garel

5.jpg

Céline Salette

6.jpg

et une ovation pour Monica Belluci qui salue à la ronde

7.jpg

tout le monde assis pour la projection, j’essaie encore de prendre quelques photos, mais les conditions ne sont pas optimales

8.jpg

9.jpg

Et applaudissements à la fin…..

10.jpg

Très belle soirée, il ne nous reste plus qu’à aller prendre un spritz au bar….

Publié dans Venise : évenements | 3 Commentaires »

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance