• Accueil
  • > Archives pour décembre 2011

COUCHER DE SOLEIL ENTRE FERRY ET VAPORETTI

Posté par Claudio Boaretto le 24 décembre 2011


Encore pour Zaz….

COUCHER DE SOLEIL ENTRE FERRY ET VAPORETTI dans Venise : vie quotidienne & familiale IMAG0208-21

 

Entre ferry et vaporetti au mouillage, un coucher de soleil hivernal sur la lagune ouest….

 

Publié dans Venise : vie quotidienne & familiale | 5 Commentaires »

E SEPIE IN NERO DEA STEFANIA

Posté par Claudio Boaretto le 6 décembre 2011

En français : « Les seiches à l’encre de Stefania », ma cousine….

Ces seiches là méritent que l’on y consacre quelques mots….

Si vous le ne saviez pas, je vous l’apprends, « Les seiches à l’encre », est un plat typiquement vénitien….

Dans la plupart des « ristorante », des « trattorie », des « osterie » vénitiennes vous pouvez déguster ce plat caractéristique de Venise….. Seiches à l’encre et polenta….. L’encre étant récupérée dans le corps de l’animal pour élaborer la sauce….

Mais  même dans le meilleur des restos vous ne pourrez trouver l’équivalent des seiches de ma cousine Stefania…. Stefi a su trouvé le parfait équilibre entre l’encre et la tomate, (d’aucuns cuisent uniquement à l’encre, sans tomate, mais alors le goût de l’encre l’emporte trop), le dosage parfait de tous les autres ingrédients nécessaires à la réussite de ce met, et l’exacte  et délicate cuisson qui va bien ; ce n’est pas à la portée de tous les marmitons même vénitiens….

 Personnellement, sans fausse modestie, je dirai que celles que je prépare, suivant scrupuleusement la recette de « Mia Mama », sont vraiment excellentes, ceux qui les ont dégustées chez moi peuvent en témoigner…. Mais là je reconnais sans la moindre contestation la totale suprématie de ma cousine….

 

 E SEPIE IN NERO DEA STEFANIA dans Venise : vie quotidienne & familiale s1

Voici l’arrivée du plat encore fumant….

 s2 dans Venise : vie quotidienne & familiale

Et le service commence immédiatement, quelques louches pour chacun….

 s3

La fumée disparue, nous pouvons admirer alors les couleurs du plat, enfin ce qu’il en reste…. Mais bien assez pour une seconde tournée….

 

Et voici l’obligatoire « polenta » accompagnant les seiches…. Préparée dans la vraie « casserole» à polenta en cuivre avec son manche d’un autre métal et terminé en bois pour ne pas que la chaleur s’y propage car il faut tourner la polenta au moins 30 minutes pour qu’elle soit parfaitement à point…..….

s4

Il faut de l’aide lorsque l’on décide de servir directement de la « pentola »…..

s5

 

 

Et pas moins de trois pour le service….

 s6

J’espère vous avoir mis l’eau à la bouche…. Lorsque vous viendrez ou reviendrez à Venise, interdiction de faire l’impasse sur ce plat traditionnel de la Sérénissime …..

Publié dans Venise : vie quotidienne & familiale | 5 Commentaires »

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance