2012 LES VOEUX DU COYOTE

Posté par Claudio Boaretto le 8 janvier 2012

2012 LES VOEUX DU COYOTE

Les droits de l’Homme méprisés,
Par les pouvoirs et leurs sicaires
Un monde déstabilisé
Par le banditisme bancaire.
La dictature du profit
Par les fortunes arrogantes
Qui de la probité font fi,
Spéculations intrigantes.
Hauts salaires des dirigeants,
Des richesses, l’hégémonie,
Mais pour l’ouvrier indigent,
Du capital, la tyrannie.
Vol des terres des peuples noirs
Par affameurs de connivence,
La Nature sur le trottoir
Par les macros de la finance.
Dans l’ozone le trou béant,
Poisons des airs que l’on respire,
Corruptions des océans,
Pollutions de mal en pire.

Libérons nous des étouffoirs
Pour nos chemins, preste reprendre,
Sur les gibets du désespoir
Il ne faut point courir nous pendre.
Ne laissons plus fouler nos droits,
Nous obliger aux demi-voltes,
Car nous saurons marcher tout droit
Vers nos espoirs, vers nos révoltes.

 

2012 LES VOEUX DU COYOTE dans 10 Poèmes & Textes CoyoteGondole-blog

                       « Bonne route pour Deux Mil Douze »

                                                                  

2 Réponses à “2012 LES VOEUX DU COYOTE”

  1. Zaz dit :

    2012 sera l’année du changement… même si des miracles ne peuvent avoir lieu… peut-être peut-on en attendre un peu moins de mépris de la part des puissants…

  2. Je suis très en colère contre moi….
    J’avais écrit :

    « Les droits de l’Homme méprisés,
    « Par les pouvoirs qui nous enserrent,
    « Un monde déstabilisé
    « Par le banditisme bancaire. »

    enserrent et bancaire

    Aveuglé par le fond, lors de l’écriture de mes vœux, je n’ai pas vu que les deux premières rimes féminines de mon texte n’étaient pas bonnes…. Lisant mon texte une semaine plus tard, donc beaucoup plus détaché du fond qu’au moment de l’écriture, je vois l’erreur de suite….. Voilà ce que c’est !… La tête dans le guidon, je ne l’ai plus pour analyser la forme élémentaire…. Ce qui m’énerve le plus, c’est quand je lis les textes des autres, c’est le genre d’anomalies qui me saute immédiatement aux yeux…. Mais quand c’est pour moi, je suis trop dans l’idée et dans le message que je tente de faire passer et je ne vois plus des erreurs évidentes de forme…. Cela vient aussi du fait que, isolé au milieu de la lagune vénitienne, je n’ai plus d’amis ou de copains « escrivailleurs » comme moi à qui je pouvais dire « tiens regarde le dernier truc que j’ai écrit » et ce genre d’erreur était aussitôt détectée par les potes…. C’était comme un petit jeu entre nous, trouver ce qui n’allait pas dans le texte du copain….

    Le pire, c’est que cela ne me prend que deux minutes pour corriger….

    « Les droits de l’Homme méprisés
    « Par les pouvoirs et leurs sicaires,
    « Un monde déstabilisé
    « Par le banditisme bancaire. »

    J’ai remplacé « enserrent », la notion d’enserrer, d’encercler, d’étouffer, par « sicaires » qui est un synonyme historique de « tueurs à gages »…. Et ca me plait bien, je trouve même que cela va mieux….

    Je vous prie de m’excuser quoique je me sente inexcusable, et si jamais vous voyez autre chose qui ne va pas (mis à part les rimes entre singulier et pluriel que je ne respecte pas sciemment) dites le moi, dites le moi….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance