VOGALONGA millésime 2012

Posté par Claudio Boaretto le 28 mai 2012

Décidemment, il se passe toujours quelque chose à Venise….
Ce dimanche de la pentecôte, 27 mai 2012, c’est la Vogalonga….

Une régate de bateaux à rames, 6000 participants et 1600 bateaux sur la lagune….
Un « vero Casin », (en vénitien, un « vrai bordel »)

VOGALONGA millésime 2012 dans Venise : évenements 014

Les rameurs viennent du monde entier pour participer à ce marathon de plus de 30 kilomètres…. Une sorte d’aller-retour sur la lagune Nord, Venise-Burano-Venise….

024 dans Venise : évenements

Le coup de canon à 9 heures lance le départ devant le bassin de San Marco, face au palais des Doges…. 

034

Une débauche de bateaux dans le décor de rêve de la lagune vénitienne….

Toutes les embarcations à rames sont acceptées, canoë, kayak, aviron et, bien sûr, les embarcations vénitiennes….

Ca va des plus grandes….
044

Aux plus longues….
054

Aux plus nombreux équipages….
064

aux duos et aux solitaires
073

La palme (si j’ose dire) du plus petit  bateau!….
083

les canoës multiplaces…
104

10-bis

Les avirons….
114

Les dragons….

124

134

12bis

Les kayacs….
143

153

Les indiens….
163

Les canadiens, des vrais de l’Ontario….
173

Les anglais….
192

Les français….
203

Les canots pneumatiques….
213

les chaloupes….
223

Le bateau des dames courageuses qui luttent contre le cancer du sein….
233

Un mélange extraordinaire d’embarcations à rames sur la lagune….
243

Ca se monte dessus….
253

Et le défilé n’en finit pas….
263

Malgré tout, mon cœur bat plus fort pour la « Voga alla Veneta » sur les embarcations traditionnelles vénitiennes…. Cette belle façon de ramer, debout, seul ou à plusieurs, la rame reposant sur une « Forcola » pièce de bois spécialement étudiée où repose la rame pour cette façon si singulière de ramer des vénitiens….

D’abord la gondole et ses différentes déclinaisons….
273

282

292

302

312

Et cette superbe gondole rose très féminine….
322

332

Mais les embarcations vénitiennes ne se résument pas qu’aux gondoles qui chacune porte un nom différent selon sa taille et sa longueur….

On compte entre autres le sandolo, la balotina, la batela, la caorlina, le cofanon, le gondolin, la mascereta, le puparin, etc.… Je m’y perds aussi….

Quelques images en vrac….
342

352

362

372

382

391

401

Deux vénitiens qui ont l’air d’avoir fait la fête la veille….
411

Mais voici les « Seigneurs » de la « Voga alla Veneta »….
Ce sont ceux qui pratiquent la Voga seul, debout avec une rame dans chaque main…. Tout le monde n’en est pas capable…. Non seulement il faut avoir les capacités musculaires, mais le geste technique est difficile, la main droite commande la rame gauche et la main gauche commande la rame droite….
Sur 6000 rameurs, je n’en ai vu que 2 aujourd’hui….

43

Ils se suivaient, même bateau, même club, mêmes athlètes…..
421

Et n’oublions pas nos deux héros du jour, de notre bande des « Verduno-Vénitiens »….
je les ai shooté au départ, zoom à fond car loin de la rive…. Ce sont eux sur le kayac bleu….
51

Les mêmes à l’arrivée….

52
Courageux les hommes….
Faut dire que la veille nous étions partis avec nos bateaux à Sottomarina-Chioggia, tout au bout de la lagune Sud…. Je suis rentré vers 20 heures car, un peu miro, je n’aime pas naviguer de nuit…. Eux sont restés faire la fête au resto jusqu’à minuit….

Et ce dimanche matin, sans aucun entrainement préalable, Zont pris le kayac qui stagnait dans le jardin depuis un an, enlevé les toiles d’araignées, et hop, à l’eau !….

Ces deux fous sont Hugo Husson, mon gendre….
53

Et Fab Capelli…. Pour les verdunois, c’est bien lui qui vendait des motos avenue de Douaumont….
54

Bravo à tous deux
55

et rendez-vous à la Vogalonga 2013….

Publié dans Venise : évenements | 13 Commentaires »

PRESIDENTIELLES FRANCAISES à VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 26 mai 2012

Le second tour  de scrutin des élections présidentielles françaises s’est déroulé au bureau de vote du consulat français honoraire de Venise, Palazzo Morosini, sestiere de Castello….

PRESIDENTIELLES FRANCAISES à VENISE dans Venise : vie quotidienne & familiale 110-165x300

Nombre d’inscrits 
1954
Nombre de votants 
521
Soit seulement 26,66% !….

Ce qui veut dire que 73,34% des franco-vénitiens n’en ont rien à battre des élections présidentielles….
Pas très citoyen comme attitude….
Quand on sait que les anciennes générations se sont battues pour le droit de vote et la démocratie, c’est triste….

Personnellement, ayant la double nationalité, je ne manque jamais une élection, qu’elle soit française ou italienne….

Sur les 521 votants, 5 bulletins blancs, soit moins de 10%….

516 suffrages exprimés, dont :

313 soit 60,66% pour François HOLLANDE
203 soit 39,34% pour Nicolas SARKOZY
 
Les français de Venise accomplissant leur devoir électoral confirment et amplifient fortement la tendance nationale….

Voici le procès verbal du second tour de scrutin :

210 dans Venise : vie quotidienne & familiale

C’était l’info civique française en direct de la Sérénissime….

Publié dans Venise : vie quotidienne & familiale | 3 Commentaires »

AMERICA’S CUP à VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 25 mai 2012

Événement du monde maritime….

Les 18, 19 et 20 mai 2012, devant le Basin de San Marco, nous avons eu droit aux régates des catamarans AC45 de l’America’s Cup, les « Formules 1 » des mers….

7 nationalités, 9 équipages en compétition….
Pour les vénitiens, nés les pieds dans l’eau, c’était un spectacle à ne pas rater….

Voici une des rares photos où j’ai pu cadrer les 9 catamarans ensemble….

AMERICA’S CUP à VENISE dans Venise : évenements 013

De gauche à droite, les bateaux :
Italie:
Luna Rossa Piranha, skipper Chris Draper….
États-Unis:
Oracle Bundock, skipper Darren Bundock
Nouvelle Zélande:
Émirates team, skipper Dean Barker
Suède:
Artémis Racing, skipper Terry Hutchinson
France:
Energy Team, skipper Loïc Peyron
États-Unis:
Oracle Spithill, skipper James Spithill
Corée (du Sud):
Team Korea, skipper Nathan Outteridge
Italie:
Luna Rossa Swordfish, skipper Paul Campbell James
Chine:
China Team, skipper Fred Le Peutrec

Pour voir ces fabuleux bateaux évoluer, les spectateurs, vénitiens et touristes, s’étaient massés sur la riva dei Schiavoni, la riva dei Sette Martiri, dei Partigiani et devant San Elena….

023 dans Venise : évenements

Par ailleurs, de nombreux vénitiens, dont nous autres, avaient sorti leurs bateaux pour être au plus près des régates…. Opération pas si simple : pour assister en bateau, il fallait être accrédité….  Donc inscription par Internet, puis se rendre au Village de l’America’s Cup à « l’Arsenale », retirer les documents appropriés et surtout le pavillon à hisser sur le bateau, comme un sauf-conduit pour passer les contrôles des forces de l’ordre et des organisateurs…..

033

Et le pavillon noir flotte sur mon bateau, mais la tête de mort des frères de la côte est remplacée par les armoiries de la « Citta di Venezia » associée à la coupe de l’America’s….

043

Selon le type de bateaux, à voile, à moteur, à rames, et selon la longueur, les emplacements réservés étaient différents…. Avec le plan fourni il ne restait plus qu’à trouver sa place pour jeter l’ancre…. Prudents, nous avions pris deux ancres, une à la proue, une à la poupe, pour que le bateau reste stable en cas de changement de vent, de courant ou de marée….

053

Toutes les parties hachurées sont les parties navigables, les parties pointillées sont les hauts-fonds, danger….La partie violette hachurée, de la pointe de la Douane à San Elena,  c’est la zone de régate…. Notre bateau était dans la zone A2, en rouge sur le plan….

Nous étions fort nombreux sur l’eau….

Nos voisins de bâbord (nous étions ancrés tête-bêche rapport à eux)….
063

Nos voisins de tribord….
072

Nos voisins de tribord un peu plus loin….
082

Nos voisins de derrière nous….
092

Nos premiers voisins du dessus…. Silencieux….
103

113

Nos seconds voisins du dessus, beaucoup trop bruyants…..
123
Les pieds à l’air pour filmer ?!….

Moins périlleux avec une caméra extérieure…
133

Nos voisins du devant : forces de l’ordre qui surveillent et chassent les bateaux qui ne sont pas à leur place….
142

En combinaison de plongée, les vigiles du feu, en France on dit les pompiers….
152

Rien à craindre, la civière est déjà prête….
162

Les catas sont sur le départ….
172

182

c’est parti….
191

202

les équipages sont en pleine effervescence….
L’équipage coréen
212

L’équipage français….
222

Ça gite dans tous les sens, les marins sont au rappel….
232

242

252

Energy, le catamaran français passe près de nous… Flo pousse un cri qui dépasse le nombre de décibels supportables à l’oreille, sur notre bateau nous nous sommes les seuls à crier :
« ALLEZ LA FRANCE » !!!….
Loïc Peyron se retourne et nous fait signe !!!….
C’est le pied !!!….
262

Hugo est rivé à son super appareil photo….C’est lui qui a pris le cliché précédent….
272

Je photographie aussi à tour de clic, mais je n’ose pas montrer mon petit appareil, trop minable, surtout après avoir vu les pros :
281

Energy s’éloigne de nous et commence à giter
291

Luna Rossa lui court après….
301

Ca se bat dans tous les sens, à 9 catas qui font des ronds dans l’eau nous avons du mal à bien suivre la course….
311

Quant à lui, je ne sais pas ce qu’il fait là, mais je ne suis pas sûr qu’il aille gagner….

31bis

Retour aux AC45
321

331

341

La seule chose à savoir désormais et c’est la principale, Energy, le catamaran français et son skipper Loïc Peyron sortent vainqueurs de ces 3 jours de régates, et gagnent la finale du dimanche après midi…. Cocorico !…. (Les coqs italiens font Kikiriki)….

Ci-dessous deux courtes vidéos….
La première  2’54’’ tout à la fin on voit l’Energy français qui coiffe au poteau, sur la ligne d’arrivée l’Oracle américain et Loïc qui pète le champagne….

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=imEyKeE1vro
Sur
la seconde 1’53’’ c’est une petite interview de Loïc Peyron qui constate que Venise est une cité de marins…. Ben oui…. Sympa quand-même ce breton !….

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=DeLxLE8qVHs
A
la fin des régates, comme les goélands, nous sommes retournés à la casa….

351

Fallut se couvrir un peu, commençait à fraichir à la barre.
361

La marée basse découvrait les filets des pêcheurs de Pellestrina….
371

Puis cette dernière photo insolite prise au zoom depuis le « Canale delle Scoasse » au sud-ouest, qui nous montre les campaniles de San Marco et San Giorgio en sens opposé de ce que l’on a l’habitude de les voir…..
381


Publié dans Venise : évenements | 9 Commentaires »

LINDA

Posté par Claudio Boaretto le 22 mai 2012

Le dernier tableau d’Hugo : LINDA….

LINDA dans Peinture & Dessins Linda-620

C’est le portrait de Linda Nicolaj, ma Maman, mia Mama, vénitienne, née à San Piero de Casteo l’extrémité Est de Venise…. De sa maison natale, elle n’avait que 3 mètres de quai à traverser  pour plonger dans la lagune au grand dam de Gemma, sa mère…. Linda épousa un marin, Alberto Boaretto, mon Papà….

J’ai commandé ce portrait à Hugo mon gendre et je ne doutais pas un instant de la réussite de cette œuvre….

Ma maman, hélas, nous a quittés l’année dernière dernière, à l’âge de 90 ans, suite à cette longue et terrible maladie d’Alzheimer….

Je voulais garder dans mon souvenir le regard de ma Mère lorsque j’étais enfant et jeune homme…. Quand elle avait ses yeux pétillants de malice, ce sens de la réplique rempli du bon sens vénitien, sa chevelure sombre et sa jeunesse qui me restera éternelle….  Je me souviens de mes 20 ans où l’on me faisait des compliments sur ma sœur !…. Bourru, je répondais à mes interlocuteurs surpris « mais c’est ma mère ! »….

Laissons parler l’auteur de l’œuvre :

« Un portrait. Mon premier portrait.

Ce n’est pas moi qui en aurais eu l’idée tout seul… sinon j’aurais commencé par un autoportrait.

Évidemment, cette peinture est une commande de mon cher beau-père. Linda, c’est sa maman, donc la grand-mère italienne de Flo (qui nous a quittés l’année dernière).

Un exercice difficile donc, puisqu’à faire d’après photos. Il m’a fallu en utiliser plusieurs et faire un travail de composition pour obtenir un résultat cohérent, surtout sur la couleur. Et puis, la photo modèle correspond à une époque à laquelle je ne connaissais pas encore Linda, ce qui m’a un peu troublé.

J’espère que le résultat plaira avant tout à mon commanditaire. En tout cas, le Papi Alberto était ému en voyant le résultat ! »

Le résultat est parfait, avec sa lagune en fond, c’est bien son sourire reflétant sa constante bonne humeur, c’est bien son regard, rempli de bonté et de malice ….….

Merci Hugo….

 

Publié dans Peinture & Dessins | 17 Commentaires »

ALGUES à VENISE, SUITE…

Posté par Claudio Boaretto le 9 mai 2012

Renseignements pris après recherches :

CE NE SONT PAS DES ALGUES!!!…

ALGUES à VENISE, SUITE... dans Venise : vie quotidienne & familiale 101

Ce sont des Zostères, autrement dit : des plantes à fleur qui forment des prairies sous-marines sur le fond lagunaire….

Après un envoi de photos plus précises je vous livre, in extenso, le message de mon ami (de la bande des vieux ados) le docteur « es sciences » Michel KHALANSKI  qui s’exprime beaucoup mieux que moi en la matière :

131-257x300 dans Venise : vie quotidienne & familiale

 Cher Claudio,

Ce sont bien des Zostères comme je le supposais. 

Il y avait dans le passé de grands herbiers de ces phanérogames (= plantes à fleur) dans la lagune. Ces herbiers ont fortement régressés sous l’effet des pollutions et de la turbidité de l’eau.  A la place il y a eu des développements massifs d’algues vertes (Ulva) qui, en se décomposant, ont causé des crises de consommation d’oxygène avec dégagement de H2S (forme réduite des composés soufrés en absence d’oxygène) qui donnait une odeur d’œuf pourri. Cette crise d’eutrophisation causait la mort des poissons, des mollusques et des crustacés.

Dans les années 1980-2000, de grands efforts de dépollution des effluents domestiques ont été réalisés pour éliminer le phosphore en excès qui avait fait exploser la production d’algues vertes. La lagune a retrouvé une eau plus limpide et la production biologique animale a probablement fortement augmenté au bénéfice des pêcheurs et des consommateurs locaux. Parallèlement on a planté de nouveaux herbiers de Zostères pour reconstituer un écosystème proche de la situation antérieure. Ces herbiers sont des nurseries pour nombre d’animaux marins.

Actuellement, ces herbiers ont pris une extension comparable à celle qui existait dans le passé…et dans le passé les feuilles de zostères s’échouaient régulièrement sur les rives de la lagune et dans les canaux de la ville de Venise. Je crois que ce phénomène était appelé « paille de Venise ». Partout sur les côtes méditerranéennes où existent des herbiers, des échouages de feuilles sont observés. Les feuilles de Zostères ne se décomposent pas totalement comme le font les algues, elles forment des amas fibreux qui peuvent colmater des prises d’eau; j’ai connu des cas d’arrêt de centrales thermiques côtières refroidies à l’eau de mer.

Une nuisance grave a été remplacée par une autre. Cela engendre une gène pour nous, mais qui est bénéfique pour l’environnement et pour la production biologique. La nature n’est pas au service exclusif des humains, il faut que tout le monde vive et, pour cela, il faut que personne ne puisse avoir tous les avantages sans un petit peu d’inconvénients.

D’après mon expérience, les échouages de feuilles de zostères sentent nettement moins mauvais que les algues qui se décomposent rapidement. »

Je confirme, comme j’ai fait des photos en gros plan, avec le nez carrément dessus, je peux assurer qu’elles ne sentent rien du tout !…..

121

Pour ceux qui lisent l’italien, voici le communiqué officiel de la ville de Venise qui confirme bien les propos de mon ami Michel…..

blason-venise1

«Alghe in laguna e nei canali di Venezia Il Comune:
Situazione normale e sotto controllo


A proposito della presunta proliferazione di alghe in laguna e nei canali di Venezia, la Direzione Ambiente del Comune di Venezia precisa quanto segue:

Innanzitutto, le foto circolate in questi giorni mostrano foglie galleggianti di Zostera marina, che non è assolutamente un’alga, bensì una fanerogama marina, che negli ultimi 15 anni ha sviluppato ampie praterie sui fondali lagunari antistanti Pellestrina e Lido. Dal punto di vista dell’ecologia lagunare le fanerogame sono il « top », ossia bioindicatori di buona qualità ambientale. Importante la funzione svolta come nursery per la fase giovanile di molte specie di pesci e di stabilizzazione dei fondali. Questa pianta superiore (non è un’alga!) periodicamente cambia le foglie, che si staccano e galleggiano trasportate dalle correnti di marea per finire in mare, o spiaggiate su qualche sacca interna alla laguna o accumulate in qualche canale cieco. Queste foglie non innescano fenomeni di putrescenza, essendo ricche di cellulosa e dunque più lente nel decomporsi rispetto ai talli di alga (le « foglie » di alga non sono foglie e si chiamano « talli »). Inoltre le foglie di fanerogame hanno una bassissima percentuale di zolfo, a differenza dell’alga Ulva lactuca, protagonista delle crisi ecologiche degli anni 80, composta da una percentuale di zolfo intorno al 5%. Pertanto dalle foglie di fanerogame marine non possono derivare i paventati fenomeni di putrescenza e di collasso ecologico della laguna.

In generale per quanto riguarda la situazione delle alghe nella laguna veneta in questo periodo, il prof. Adriano Sfriso del Dipartimento di Scienze Ambientali di Ca’ Foscari, consultato dall’Osservatorio della Laguna e del Territorio dell’Assessorato all’ambiente, spiega che in questi giorni sono in corso in laguna i primi bloom (fioriture) algali, del tutto normali in questa stagione, con l’innalzamento della temperatura dell’acqua, che ha raggiunto attualmente i 12-13 gradi centigradi. Le specie di alghe più presenti e più appariscenti in questo periodo sono le alghe aliene Undaria pinnatifida e Sargassum muticum. Undaria pinnatifida è un’alga originaria dell’Oceano Indiano, è comparsa in laguna nel 1993, presenta lunghi talli a forma di pinna, che raggiungono il metro, metro e mezzo di lunghezza, e aderisce con robusti rizoidi ai substrati duri, come rive dei canali cittadini e pontili ACTV. Sargassum muticum è specie originaria del Giappone, si è presentata per la prima volta in laguna nel 1992, presenta talli ramificati, con pneumocisti (palline piene d’aria che permettono il galleggiamento del tallo), è diffusa in tutta la laguna e forma tappeti uniformi. Il Sargassum cresce durante l’inverno, ha il suo massimo sviluppo nel periodo tardo-primaverile, per poi scomparire quasi completamente verso metà giugno fino all’anno successivo.

Per dare un’idea di quanto sia diversa la laguna odierna rispetto alla laguna degli anni 80 che ha visto le drammatiche crisi anossiche, secondo il prof. Sfriso la biomassa annuale di Undaria nell’intero bacino lagunare è stimata mediamente intorno le 5-6.000 tonnellate, al massimo 10.000 tonnellate, quantità ben lontane dalle produzioni di Ulva negli anni 80, la cui biomassa annuale stimata era intorno ai 18 milioni di tonnellate. La laguna degli anni 80 era una laguna eutrofica, cioè ricca di nutrienti (i sali di fosforo, presenti nei detersivi, e i sali di azoto, fosforo e potassio usati come fertilizzanti in agricoltura nel bacino scolante, che sono ottimi fertilizzanti anche per la vegetazione algale). Oggi la laguna è diventata un ambiente quasi oligotrofico (povero di nutrienti) dopo gli interventi per il disinquinamento del bacino scolante eseguiti con i fondi della Legge Speciale per Venezia e dopo la progressiva marinizzazione della laguna centrale.

In conclusione, per ora, la situazione non desta particolari preoccupazioni e rientra nei parametri della norma, almeno rispetto agli ultimi 10 anni.

Direzione Ambiente – Comune di Venezia »

111

Donc, tout va bien à bord, pas de péril en la demeure…..

Publié dans Venise : vie quotidienne & familiale | 3 Commentaires »

12
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance