REMORQUAGE EN LAGUNE….

Posté par Claudio Boaretto le 11 juin 2012

Flo & Hugo viennent d’acquérir un nouveau bateau….
Ils changent leur « Open » du chantier naval mythique vénitien « Brube » spécialisé dans ces bateaux à fond plat parfaitement adaptés à la lagune….

REMORQUAGE EN LAGUNE…. dans 05 Venise : balades & promenades 00

00bis dans 05 Venise : balades & promenades

Pour une « Pilotina », plus large, plus longue, plus lourde, « semicabinato », avec une semi-cabine à l’avant, une sorte de bateau à tout faire, un bateau de guerre comme dit Hugo….

01bis

011

L’ancien propriétaire donne les derniers détails sur son bateau….

021

Maintenant, il nous faut amener cette « Pilotina » au chantier naval où nous remisons nos embarcations…..
Comme ce bateau est vendu sans moteur, donc sans hélice et sans gouvernail, il n’est pas possible de le remorquer à l’arrière, le bateau non manœuvrable irait de bâbord à tribord, au grès des vagues, ce qui présenterait un réel danger pour le remorqueur comme pour le remorqué…. D’ailleurs il est interdit de remorquer un bateau non manœuvrable….
Unique solution, l’attacher bord à bord avec mon bateau…. Hugo prend la barre et nous voilà parti….

031

Va falloir naviguer doucement, 3 à 4 nœuds maximum, 7 kilomètres à l’heure….

Un nœud bien sécurisé à l’arrière….

041

Avec deux « parabordi », en français « pare-battages », en langage courant « pare-bat », pour éviter que les coques ne s’entrechoquent….

051

À l’avant, un nœud droit pour maintenir les deux bateaux parallèles….

061

et encore deux parabordi….

071
 
Et par sécurité, tout  à l’avant, un grand bout non serré reliant les deux proues, recours en cas de pépin….

081

On quitte le canal à Cavallino, nous avons bien une heure et demie de navigation pour rejoindre notre chantier naval situé au Lido, un peu avant Malamocco….

09

La météo n’est pas favorable….

10

Nous prenons des averses sur la « tronche »….

11

Des amis passant avec leur bateau ont photographié au loin notre pittoresque attelage….

12

Mon moteur Honda 130cv pousse l’ensemble….

13

Il y a quand-même de la vague, tout seul ce serait sans problème, mais attaché à deux, ce n’est pas pareil….

14

Nous prenons des coups, les « pare-bat » sont parfois bien comprimés à l’arrière….

15

Comme à l’avant….

16

Au loin, les travaux du « Moïse » qui préserveront Venise des grandes « aqua alta »….

16bis

Merdre!…. Voilà un paquebot qui sort et que nous n’avions pas besoin de rencontrer….

17

Nous allons nous serrer à bâbord près de la rive pour éviter ses vagues….

18

Le géant des mers passe près de nous, il pollue grave avec ses cheminées….

19

Bien content de le voir partir le « MSC Armonia »….

201

Nous continuons notre route….

21

Nos étraves jumelées fendent le flot….

22

Nous arrivons en vue de Santa Maria Elisabetta au Lido….
Ca devient bon, j’ai des gouttes d’eau sur l’objectif de mon appareil photo…..

23

Une fois passé les embarcadères des vaporetti, des motoscafi et des motonave, nous rejoignons notre canal des « Scoasse » qui nous mène directement au chantier, plus que quelques miles, quelques kilomètres,  mais moins de courant, moins de vagues, moins de trafic maritime, nous retrouvons avec plaisir une lagune d’huile…. Et un petit goéland droit devant….

24

Qui attend le dernier moment pour se déplacer….

25

Allez ouste, dégage !….

26

Pas trop loin quand même….

27

Nous arrivons enfin à notre chantier naval…. Je m’accroche à deux pals tandis que Flo et Hugo sont obligés de partir à la rame….

28

Pour rejoindre la grue qui les sortira de l’eau….

29

Une aventure qui se terminera par quelques tournées de Spriss et une plâtrée de spaghetti au « Caparosoi », nos palourdes lagunaires….


 

8 Réponses à “REMORQUAGE EN LAGUNE….”

  1. arnoux dit :

    Merci
    Claudio de nous avoir fais faire une si jolie ballade!
    tu as eu bien du mérite de prendre le temps de nous faire un repartage complet de A a Z de ce périple
    j’ ai eu un immense plaisir de découvrir ce nouveau bateau!

    quelques difficultés avec certains termes
    les embarcadères des vaporetti, des motoscafi et des motonave, nous rejoignons notre canal des « Scoasse »

    vous avez bien mérité votre repas ha …..spaghetti au « Caparosoi
    un régal
    tu nous mets l’ eau a la bouche lorsque je lis cela!
    pour l ‘ instant
    je suis prise dans un tourbillon de pesto de poisson et d’ aïoli
    les origines sont là que veux tu§
    vive l’ Italie et ses habitants
    Venise et ses vénitiens!
    belle semaine a toi a vous tous

    envoie moi du soleil ici pluie froid
    les pulls sont là pour tous!
    au plaisir!
    que signifie SCOASSE

  2. Merci Laure pour ton commentaire toujours aussi enthousiaste et chaleureux….
    Quelques précisions….
    Les vaporetti sont les bateaux de transport en commun à Venise…. Ils remplacent les autobus d’une ville terrienne…. Les motoscafi, c’est pareil, mais plus petits et plus rapides, ils ne concernent pas les mêmes lignes de transport que les vaporetti…. Les motonave, ce sont des vaporetti mais beaucoup plus grands et plus hauts…. Par exemple la ligne qui rejoint la terre ferme au Nord Est par Punta Sabbioni….
    Les « scoasse », qui s’écrit aussi « scoazze »…. Tu ne trouveras pas la traduction dans un dictionnaire italien, c’est du pur vénitien…. Difficile à traduire…. Instinctivement je dirais c’est les « poubelles », mais pas la poubelle où l’on met les ordures, c’est plutôt les ordures elles-mêmes…. En y réfléchissant, on pourrait aussi traduire par les « immondices »…. Quand ma mère prenait la « scoa », c’était le « balai », la « scoazzera » c’est la pelle pour ramasser les poussières balayées dans la maison…. « El scoassèr » c’est le balayeur des rues que l’on appelle aussi le « Spazzin »…. Donc je maintiens, le « canal des scoazze », c’est le « canal des poubelles »…. Cela vient du fait que sur la rive de ce canal il y a la grande déchetterie qui récupère toutes les poubelles du Lido (13000 insulaires) qui sont ensuite embarquées sur de grands bateaux poubelles qui les emmènent sur la terre ferme où elles sont incinérées ou recyclées….
    Voilà, tu sais tout Laure….

  3. duchamp gabriella dit :

    E la nave va !
    Bondi a tutti e due
    Gabriella

  4. Jérôme Daumail dit :

    Super reportage comme d hab….
    Je le piloterai bien ce bateau quand il aura son moteur… Et pour le spritz j en salive encore !
    Mais j achete souvent de l Aperol et j en ai bu un la semaine dernière. Mais bon que sur Place
    Bises à tous

  5. Olia i Klod dit :

    … et MSC en italien, cela signifie Maladie Sexuellement Transmissible (MST).
    Quelle aventure !
    Mais le nouveau bateau est aussi beau que se nouvelle propriétaire :D
    Merci, Claudio, de nous avoir fait partager un épisode de la vie typique. Sur la terraferma, on remorque une voiture (sans volant ???), mais sur l’eau, il faut bien trouver d’autres solutions…
    Finalement, on passera un partie de l’été dans le Frioul qui va nous servir de base pour des explorations dans toute la région.

  6. Zaz dit :

    Quel talent ! A la fois de reporter et de photographe ! Impressionnant, le géant des mers vu de ton bateau !
    Bisous à vous deux, sans oublier « les gosses » qui sont sans doute aussi impatients de piloter leur nouveau bateau que nous une nouvelle voiture.

  7. Merci pour le compliment Zaz….
    Bises à vous deux aussi….

  8. stefano dit :

    Complimenti per la competenza marinara dimostrata dalle cime di ormeggio ben assortite e per il viaggio fatto senza danni alle imbarcazioni.

    Complimenti anche per il « rèportage » fotografico :-) )

    Stefano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance