CHANSONS DE RIME

Posté par Claudio Boaretto le 8 octobre 2012

Parmi toutes les chansons que j’ai pu écrire, celle-ci fait partie de mes favorites….

Alors que d’aucuns écriraient «Chanson de Rimes», j’ai intentionnellement mis «Chansons» au pluriel et «Rime» au singulier….

J’ai l’amour de la Rime et j’aime construire mes chansons autour «la Rime»….
C’est Georges Brassens que j’ai écouté dès mon plus jeune âge, grâce à l’influence de mes parents, qui m’a donné cet amour de la rime et de la versification française…

Dans «Chansons de Rime», je rends hommage à ces «Grands de la Chanson», sans qui les «artisans paroliers», tel votre serviteur, n’existeraient pas…. Ces auteurs, compositeurs et chanteurs que j’ai tant aimé et que j’aime encore tout autant….

Détails techniques :
Plus le vers est court, plus la manœuvre est périlleuse, comme dans cette chanson où la rime revient tous les cinq pieds, avec ses exigences….

Dans cet exercice il devient primordial de ne pas se laisser embarquer, c’est le danger, par la rime….
Il est essentiel de la maîtriser pour qu’elle reste naturelle et simple, avec surtout les mots de tous les jours, car la chanson, dans ses paroles ou dans sa mélodie, se doit de rester un art populaire à la portée de tous et non un «machin par trop sophistiqué» avec des mots trop recherchés, alambiqués, réservés à une élite pseudo intello-culturelle…

Donc tenter de maîtriser tout simplement la rime afin de rester au cœur de sa pensée, de son thème, de son émotion ou de son cri….

Pour l’écoute de la chanson, cliquez sur le lien ci-après :  

(Je conseille toujours d’écouter la chanson avant, et de lire les paroles après, ou alors de lire simultanément à l’écoute….. Parfois vous trouverez quelques différences entre la version écrite et la version chantée…. C’est normal, une chanson c’est vivant et il arrive que l’auteur, votre serviteur, change un mot, une rime, ou deux, au gré de son humeur….)

 

CHANSONS DE RIME

Le moindre travers,

Quand j’écris mes vers,

C’est bien sûr la rime

Sur qui je m’arrime,

Le moindre des maux,

C’est bien sûr les mots,

Et qu’ils se ressemblent

Pour chanter ensemble.

 

Car dans les chansons

Que de malfaçons,

Faux semblants de rimes

Qui trop me dépriment,

Et les bouts-rimés

Sont bien élimés,

La prédominance

Est à l’assonance.

 

J’y recherche en vain

Les bons écrivains,

Tous les grands artistes

Ont quitté la piste

Et Léo Ferré

A déjà tiré

Oui, sa révérence,

La désespérance

.1 ferré

Et Charles Trenet

Vient de fredonner

L’ultime romance

Quelle perte immense

2 charlesTRENET

 

Le moindre travers,

Quand j’écris mes vers,

C’est bien sûr la rime

Sur qui je m’arrime,

Le moindre des maux,

C’est bien sûr les mots,

Et qu’ils se ressemblent

Pour chanter ensemble. 

 

Ils ont disparu

Nos chanteurs des ru’s

Mais leurs ritournelles

Seront éternelles,

Leurs jolis refrains,

Leurs justes quatrains,

De bonne facture

C’est leur signature

3 gainsbar

À chaque détour,

J’attends leur retour,

Sonne boute-selle

De Sète ou Bruxelles

Et que des faubourgs

Sortent des Gainsbourg,

Et que de province

Faudrait que nous vinssent

         Des Brassens….

4 brrassens

Paroles & Musique Claudio Boaretto

 

8 Réponses à “CHANSONS DE RIME”

  1. katy dit :

    chanson que j’aime aussi beaucoup, et des références qui sont miennes Brassens Ferré et autres../..
    je pars en Normandie 4 jours je vais chanter tes auteurs préférés à un mariage … je viens juste de finir mes répétitions..
    bisous l’artiste
    amitiés
    katy

  2. MOULET dit :

    Je la connais par coeur, cette chanson, pour l’avoir chantée de nombreuses fois, que de bons souvenirs, les années passent
    et les écrits restent… bisous, Isabelle

  3. Fred dit :

    Et ben !… ça faisait un bout de temps que je ne l’avais écoutée…
    Les chansons de rime…
    Et pourtant, elle est si familière à mes oreilles !…
    Souvent, quand j’écris quelques vers ou lorsque j’écoute quelque auteur, je pense à ce bon Claudio qui me parlait de la rime…
    C’est vrai qu’il y en a de moins en moins.
    Ah, la rime !…
    Riche, si possible et qu’elle serve le propos, que diable !
    Je te salue, l’ami.
    Le musicien

  4. Deville Jean-Paul dit :

    Et ça:
    « Je n’aime pas mes capitaines
    Moi je n’avais que des des amis
    Je n’aime pas mes capitaines
    Ils m’ont trouvé des ennemis »
    Est-ce que ça évoque quelquechose à quelqu’un ????

  5. Vains dieux, où as-tu trouvé ça Jean-Paul ?….
    Dans les enregistrements préhistoriques de ton frère Nono?…. Commis avec un vieux magnétophone à bande de l’époque antédiluvienne ?…. J’ai écrit cette chanson quand j’avais 20 ans,…. Cela fait partie du troisième couplet de la chanson intitulée « Le Soldat », chanson que je n’ai plus chantée depuis des décennies :

    Je ne vais pas à la bataille
    Je ne connais pas les combats
    J’ai même peur de la mitraille
    Je ne suis pas un bon soldat
    Je n’aime pas mes capitaines
    J’ai toujours eu que des amis
    Je n’aime pas mes capitaines
    Ils m’ont trouvé des ennemis

    À l’époque je n’avais qu’une notion très succincte de la versification française…. Pourtant, grâce à un sens instinctif de la mélodie, j’alternais déjà, sans en connaitre la règle, les rimes féminines et masculines….
    Je m’en étonne moi-m’aime….

  6. Deville Jean Paul dit :

    Fectivement ça merite qqs explications:
    C’est bien un enregistrement à Nono sur un TK 47 Grundig que Papa avait fait venir d’allemagne sous-la-douane car à l’époque ce n’était pas l’europe et ce genre d’engin trés rare coutait un bras en France. Bien des années plus tard, j’ai fait des repiquages sur cassetes (toujours aussi moderne!)mais je ne les retrouve pas. Dommage, cela aurait pu être rigolo …..
    Le plus important et que tu dois savoir (séquence émotion) est que j’ai toujours été un admirateur inconditionnel de « Claudio ». En fait tu étais mon meilleurs pote par personne interposé (Nono) et je savais tout de toi (bien que je n’ai dû te croiser qu’une ou deux fois). Je suivais pas à pas tes aventures de baroudeur, moi qui, à l’époque, avais la trouille de prendre le train pour la gare du nord !!! Pas une fois je n’ai vu mon frangin sans qu’on parle de toi …….. Alors, c’est quand que tu m’invites à venise pour que nous puissions évoquer les souvenirs que nous n’avons pas ensemble ????
    JP.

  7. Alors là, tu m’épates, Jean-Paul, je ne savais pas que j’avais un admirateur caché dans la famille Deville, admiration qui m’honore mais que je ne suis pas sûr du tout de mériter …. Je t’en remercie et j’en suis très touché…. Malgré tout, le temps passant, j’espère que tu as pris du recul avec cette admiration datant de nos jeunes années….
    Si tu viens à Venise, c’est avec plaisir que je partagerais quelques moments avec toi, Spritz et restos sympa à la clef….En ce qui concerne le coucher à Venise, n’habitant pas dans un palais vénitien je ne peux que te conseiller de solliciter le super B&B de ma fille ou les chouettes appartements de mon gendre dont les sites sont dans mes liens (colonne de droite)…. Tu bénéficieras bien sûr d’un prix préférentiel en tant que « amis de Claudio »….
    A presto amico mio….

  8. Deville Jean Paul dit :

    Mais si mais si, c’est mérité !!!!
    Merci pour les bonnes adresses, j’en prends bonne note, car j’ai une furieuse envie de revoir Venise. Lors de mon dernier passage j’étais à l’hotel Rialto et on peut faire pire comme situation….. mais cette fois j’aimerais bien voir les petits coins cachés aux touristes lambda (surtout avec un petit bateau, qui ne dépasse les 3 noeuds (bien-sûr !!!)).
    JP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance