• Accueil
  • > Archives pour janvier 2013

LES VIEUX ADOS AUX INDES….

Posté par Claudio Boaretto le 26 janvier 2013

Quelques «foto» des «Vieux Ados» aux Indes et, pour ne pas être en reste avec les «Vieux Ados» en Bretagne, ce sera dans le style BD, soit dit en «postérisant» les foto….

A tout seigneur, tout honneur….
Le père Michel, une rose à l’oreille, l’air satisfait, ….

LES VIEUX ADOS AUX INDES…. dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... 015

L’amer Michel, l’air moins satisfait….

026 dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

Les copains d’abord….
Michel de Paris, Jean-Claude de Touraine, Nono du Gers….

036

Les copines d’abord aussi, dans leurs belles toilettes….
Dominique de Touraine, Maryse de Paris, Geneviève du Gers

046

Waouh!…. les deux gazelles entourant le Nono sapé dans un super costard d’enfer!….

056

Les revoilà enfin revêtus de vraies tenues occidentales, la classe à l’état naturel!….

086

Admirons au passage le magnifique bermuda de Nono…. Nous reconnaissons bien là l’élégance française….

096

Nous retrouvons la petite bande dans les rues de Pondichéry

106

Des voies de circulation animées…..

116

Des vélos et des motocyclettes, (comme au Lido di Venezia)….

125

Des poids lourds aussi….

12bis

Serait-ce les cantonniers ?….

135

La poste….

145

Il n’y a pas qu’en Italie que l’on mange des pâtes….

155

Les monuments typiques…..

15bis2

Vue d’ensemble avec la pièce d’eau en premier plan…..

165

Et les baigneurs prêts à plonger dedans….

175

Quant au port de pêche, nous constatons quelques différences avec les ports bretons ou vénètes…. Mais chacun son style….

185

Super hôtel avec piscine où résident les «Vieux Ados»….

194

Qui n’hésitent pas à faire trempette avec bonheur….

19bis

Petit rafraichissement après la baignade….
Vous remarquerez au passage les silhouettes athlétiques des hommes et leurs puissantes ceintures abdominales dues à des entrainements intensifs et courageux, plusieurs fois par jour (petit déjeuner, déjeuner, goûter, dîner) …..

204

Mais comme pour la Bretagne, le voyage aux Indes se termine et nous retrouvons toute l’équipe à l’aéroport  pour le retour en France….

214

Nous finirons ce reportage avec Dominique et Jean-Claude…

224

À qui je dois toutes ces magnifiques «foto» que j’ai misérablement massacrées, espérant qu’il ne m’en tiendra pas rigueur….

 

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 1 Commentaire »

BELLE ISLE, LE DEPART

Posté par Claudio Boaretto le 17 janvier 2013

Tout a une fin….
Dernier épisode du séjour Bellillois, toujours dans le style bande dessinée….

Les deux ferries sont à quai dans le premier bassin du port du Palais…..  

BELLE ISLE, LE DEPART dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... 014

À l’aller nous avions embarqué sur le «BANGOR», pour le retour, nous embarquerons sur le «VINDILIS» de la compagnie Océane, compagnie Bellilloise, tout comme les bateaux et les équipages…. Vindilis, du temps des Gaules, serait un des premiers noms donné à Belle Isle….

025 dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

Avant d’embarquer, laissons déjà débarquer les arrivants….
Contrairement à de nombreux ferries où voitures et camions sortent par une plateforme avant ou arrière, comme à Venise, ici passagers et  véhicules à moteur sortent par le flanc du navire….


035

Ce qui implique des virages un peu compliqués comme pour cette camionnette, obligation de lui mettre une grande cale jaune sous la roue arrière droite pour qu’il puisse sortir sans problème….

045

Ah, voilà le marchand de sable, mais il n’est plus l’heure de sommeiller….

055

Une fois à bord, un dernier regard sur le Palais….
En tout petit en bas à gauche, c’est le Didi…


065

Zoom sur son au-revoir…. Après avoir ramené le pain à Loktudi, Didi et Marie-Jo prendront aussi le ferry aujourd’hui pour rejoindre la terre ferme et retourner à Cannes….

075

Jean-Claude, coiffé de son sempiternel chapeau, est monté sur le pont supérieur….

085

Nous doublons le phare bâbord du Palais et sa lanterne rouge….

095

Et c’est parti…. Au revoir port du Palais….
Contrairement  à l’aller, calme plat pour le retour, la traversée s’est passée sans problème….


105

Et voici déjà le phare tribord de l’entrée du port de Quiberon….

115

Sitôt débarqués à Quiberon, nous récupérons la voiture dans le parking pour partir immédiatement vers Lyon…. 750 kms dans le sens inverse, nous arriverons à la nuit….

134

Petite escale à Lyon, le temps de boire quelques spritz….

124

Et come-back à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry….
Embarquement dans l’avion, accueillis par l’hôtesse….


154

Décollage imminent….

164

Et nous voici de retour à Venise où nous retrouvons le campanile San Marco,

174

et le campanile San Giorgio Maggiore, estompés par le «Caigo», l’habituel brouillard hivernal de la lagune….

184

Mais nous rentrons la tête remplie de magnifiques souvenirs de cette Bretagne chère à nos cœurs….

Fin….

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 2 Commentaires »

BELLE ISLE, SANTONS BRETONS

Posté par Claudio Boaretto le 17 janvier 2013

Dans une salle de la Mairie du Palais, nous avons visité une exposition de Santons Bretons…..

BELLE ISLE, SANTONS BRETONS dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... 013

Ne connaissant que les Santons de Provence, ce fut une découverte que ces petits santons de Bretagne en céramique….

La reproduction d’un petit village avec tous ses habitants et ses métiers traditionnels….

024 dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

Et Noël oblige, crèche obligatoire, à la gauche du village….

034

Nous pouvons voir le fabricant des fameux chapeaux ronds….

044

Devant lui la crèche, derrière lui le maréchal ferrant….

054

Le maréchal ferrant….

064

Un début de fest-noz

074-300x294

le fabricant de sabots

084

un marin, un boulanger au fournil….

094

La marchande de galettes….

104

Cette artiste talentueuse est une Bellilloise, Solange Nunney, qui fabrique et peint ses santons à la main, un par un…. Jolie patience….

114

L’artiste nous a avoué avoir découvert, dans des boutiques de souvenirs, la copie de ses santons «made in China!»….

(à suivre)

 

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 7 Commentaires »

BELLE ISLE, LE PALAIS ET SON MÔLE

Posté par Claudio Boaretto le 17 janvier 2013

Promenade sur les hauteurs dominant Le Palais, puis redescente sur le Môle….

BELLE ISLE, LE PALAIS ET SON MÔLE dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... 012

Première surprise, des mimosas en fleurs pour le premier de l’an !….

023 dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

Comme ça, sur le bord de la route….

033

Joli, quand parfois, je dis bien parfois, un rayon de soleil les illumine où, comme dit mon ami Jojo, à Belle-Isle il fait beau plusieurs fois par jour…

043

Un bout de la côte vue des hauteurs….

053

Cachant une petite crique et sa minuscule plage….

063

La même côte, vue de plus haut et de plus loin….

073

Un banc qui s’ennuie sous le crachin breton mais qui va me permettre une panoramique photo….

083

Mais hé !…. Encore un qui m’a «fotografé» à l’insu de mon plein gré….

093

La passe d’entrée du port du Palais

103

Gros plan….

113

Nous allons voir ça de plus près et descendre sur le môle abritant le phare tribord….
Au passage, un petit coup d’œil dans le port sur le bateau de Jojo….


123

Qui s’appelle, vous l’aurez deviné, le «Lili-Jo»….

133

Pour atteindre le môle, il faut passer devant la «Maison des éclusiers»….

144

Un petit banc permet de se reposer quelques instants….

153

Des panneaux d’affichages plein d’écritures sur la porte des Éclusiers….

163

Une «ardoise» blanche donne l’ambiance climatique :
«31/12/12»
«En raison de la forte houle»
«le bassin restera fermé»
«La Capitainerie»


173

Arrivée d’un chalutier….

183

En manœuvre d’accostage….

193

Ca y est, le matelot a mis pied à terre….

203

Accostage réussi, tout en douceur, juste devant l’écluse fermée….

213

Nous voici sur le môle, Didi en profite pour «fotografer» la citadelle….

223

Juste devant nous, arcboutée sur son rocher….

233

En dessous, un ferry amarré à son poste habituel attend son heure pour se mettre en route….


243

Au milieu du bassin, une barge pleine d’objets bizarres….

253

Bizarre, vous avez dit bizarre ?….
Mais oui, vous avez bien vu, ce sont de vieux tambours de machine à laver….

Allez, je vous donne l’explication : bien pratique avec des trous partout,  ces vieux tambours une fois immergés, servent de viviers pour les crabes, les araignées de mer, les homards et compagnie…. Malins hein, les marins pêcheurs….


263

Nous voilà au bout de la jetée, au pied du phare tribord et sa lanterne verte…

273

Au loin, une balise de «Danger isolé», pas recommandé de s’en approcher, sûrement un caillou en dessous….

303

Devant la passe, deux balises, une verte et une rouge…

Un bateau qui rentre au port doit obligatoirement passer entre les balises vertes à son tribord et les balises rouges à son bâbord….

Connaissez-vous la fameuse formule mnémonique pour retenir la nature de ces balises ?….
Très simple :
«1 TRICOT VERT» «2 BAS SI ROUGES»….
 Explication :
«1 TRICOT VERT»
1, car toujours chiffres impairs
TRI, car tribord, droite pour les terriens
COT, car en forme de cône
VERT, car toujours de couleur verte….
Exemple ici devant l’entrée du port du Palais :

313

«2 BAS SI ROUGES»
2, car toujours nombres pairs
BAS, car bâbord, gauche pour les terriens
SI, car en forme cylindrique
ROUGES, car toujours de couleur rouge

Second exemple toujours devant nous :

323

Les phares à l’entrée des ports obéissent à la même règle maritime….
En face du phare à lanterne verte où nous sommes, le phare à lanterne rouge….


332
 
Avec l’inscription sur le môle d’en face «vitesse maxi 2 nœuds»…. Un nœud étant un mille nautique à l’heure, 2 nœuds égale 1,852 mètres multiplié par 2, soit, en langage terrien, 3,70 km/heure….


343

Voilà un petit chalutier qui rentre….

352

Vu l’écume qu’il déplace, il n’amuse pas la galerie….

362

Je dirai qu’il est même fortement pressé de rentrer….

372

Il est à minimum 15 nœuds, voire pas loin des 20 nœuds….
Il ne va quand-même pas rentrer dans le bassin à cette allure ?!….


382

Ben si !… Je me marre !…. Il n’a pas ralenti un instant !….

392

401

Ah quand même, il lève la manette une fois arrivé au beau milieu du bassin pour ne pas secouer les autres bateaux qui sont au mouillage…. Heureusement, ça aussi ça fait partie des règles maritimes…

411

Nous entamons le retour avec un dernier regard sur le môle surplombé par la citadelle…

421

Un bien bel endroit que le Palais….

(à suivre….)

 

 

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | Pas de Commentaire »

BELLE-ISLE, ROCHERS ET PHARES

Posté par Claudio Boaretto le 16 janvier 2013

Toujours dans le style «Bande Dessinée», voici le 3ème reportage sur cette magnifique île bretonne….
Je vous propose une petite carte schématique de l’île où sont notés les lieux emblématiques de Belle Isle….
Première destination, entourée en rouge, les «Aiguilles de Port Coton» au sud-ouest de l’île….

BELLE-ISLE, ROCHERS ET PHARES dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... 01-1

C’est un lieu magique, face au grand large, battu par les vents….

022 dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

Et ce jour là, les dieux du vent étaient avec nous pour nous offrir ce spectacle fantastique où la houle vient lécher les rochers marins….

032

Le nom de «Port Coton» vient de l’écume blanche qui, sous l’effet de la houle, fait penser à un manteau de coton blanc recouvrant le pied des rochers….

Mon imaginaire m’a toujours laissé voir une tête de chien quand je regarde ces rochers….

052

Claude Monet, envoûté par ce lieu magique, a peint à plusieurs reprises les «Aiguilles de Port Coton»….

062

Malgré l’immense talent de l’artiste, je préfère regarder l’original….

042

Les cailloux sont à fleur d’eau, tantôt tranquilles….

072

Tantôt chahutés….

082….

Les petits cailloux comme les gros rocs….

092

Alors là, je suis «fotografé» à l’insu de mon plein gré (on m’a déjà dit que mon français était fautif)….

102

Du coup, nous posons….

112

N’oublions pas les trois grâces face au vent qui décoiffe, heureusement, il y a les bonnets et les capuches….

122

J’ai de la peine à quitter ce fabuleux paysage….

132

De «Port Coton» on aperçoit, zoom à toc, le grand phare du Goulphar….

143

Ce n’est pas loin, Nous y allons !….

01-02

Impressionnant ce phare en granit avec ses 52 mètres de haut au dessus de sol et 92 mètres au dessus du niveau de la mer….

152

À l’entrée du phare un superbe portail en fer forgé….

15bis1

Gros plan sur le travail du forgeron….

162

Classé monument historique, c’est un des plus puissants  phares de Bretagne avec une portée de 26 miles nautiques, soit visible à 48 kilomètres au large….
Impressionnant quand on est à son pied….

172

Maintenant, cap au Nord, un petit tour à «Sauzon»….

01-04

Après le Palais, c’est le second port de Belle-Isle….
La passe d’entrée….


182

Tourelle verte à tribord….

192

Tourelle rouge à bâbord….

202

Une «marque spéciale», soit un X de couleur jaune, dans le bassin indique une zone interdite ou une zone réservée…. Peut-être des câbles qui passent en dessous ?….

212

Le petit phare de Sauzon, à contre-jour….

21bis

Sur les quais, des casiers….

222

Des filets, des bouts et des chaines au pied du phare….

232

Ca sent bon le marin breton par ici….

242

Une dernière vue des quais de Sauzon à contre soleil….

252

Et maintenant, un peu plus au Nord, courrons à deux pas d’ici, à la «Pointe des Poulains»….

01-03

Autre endroit emblématique de l’Île avec le fameux phare des Poulains….

262

C’est une maison-phare située à l’extrême pointe Nord de l’île….

272

Hauteur du phare 18 mètres et 38,8 mètres au dessus du niveau de la mer, portée 24,5 milles nautiques soit visible à 45 kilomètres au large….
Le phare est autonome en énergie grâce à 32 m2 de panneaux solaires photovoltaïques sur le toit de la maison phare….    


282

Il trône sur son promontoire rocheux, qui devient lui-même une île coupée de Belle Isle à marée haute….
Et c’est le piège où se font prendre les non-avertis qui passent à la marée basse remontante….


292

Alors, plus qu’à attendre la prochaine marée descendante…

302

à la «Pointe des Poulains» se trouve aussi le fortin de la célèbre actrice Sarah Bernhardt …..
Ce que l’on en dit :
«À 50 ans, Sarah Bernhardt est en pleine gloire lorsqu’elle tombe sous le charme de Belle-Île et de la pointe des Poulains, dont elle acquiert le fort pour en faire sa résidence d’été. Un site époustouflant où la nature préservée laisse sa place au souvenir de la grande tragédienne»….


312

Le fortin vu du côté Mer….

322

L’actrice s’était fait tailler un siège dans la roche,

32bis

Pour contempler le large et les cailloux aux raz des flots….

331

Et le mouvement incessant des flots écumants,

341

se fracassant sur la côte rocheuse déchirée par les vagues….

342

Le téléobjectif de Didi n’en perd pas une goutte….

361

Et nos trois belles, bien emmitouflées, gardent toujours ce sourire qui nous fait craquer….

371

Dernière étape la Pointe de Kerdonis à l’extrémité Est de l’île….

01-05

C’est le troisième phare de Belle-île, le phare de Kerdonis….
Comme les Poulains, c’est une maison-phare typique….
Tour carrée de 13,70 mètres de hauteur au-dessus du sol, et 37,90 mètres au-dessus du niveau de la mer…. Portée de 15 milles nautiques, soit visible à 27 kilomètres au large….


381

La petite histoire du phare et de la famille Matelot (un nom qui ne s’invente pas) telle que la narre succinctement, parmi tant d’autres récits, le site touristique «Bretagne.com» :

«Dans la nuit du 18 au 19 avril 1911, alors que la tempête s’installe, le gardien, Monsieur Matelot, en proie à une crise d’appendicite aiguë, meurt subitement.
Vainement son épouse, Eugénie Matelot tentera d’actionner le treuil pour remonter les poids, mettant en branle le système d’horlogerie, assurant la rotation de l’optique.
La mer est de plus en plus forte, et le vent qui souffle en tempête projette des lambeaux d’écume jusqu’aux fenêtres du phare. Impossible d’appeler au secours.
Un impératif s’impose pour la gardienne auxiliaire :
celui de maintenir les caractéristiques du feu. La vie d’équipages, croisant dans les parages, en dépend. En dépit du drame qui vient de frapper sa famille, Eugénie Matelot appelle ses deux aînés à la rescousse.
Neuf heures durant, ils feront tourner le bloc optique, se relayant jusqu’au lever du jour.
Pour autant, l’administration rechignera à verser à la veuve l’arriéré de salaire de son mari. Un article du Figaro va alerter l’opinion, et Eugénie Matelot, à qui l’on décernera la Légion d’honneur, finira par toucher son dû.
»
Si vous souhaitez connaitre cette histoire dans le détail, cliquez sur l’adresse ci-dessous pour lire l’article daté du 17 juin 1911 paru dans le journal « L’illustration » :


http://www.phareland.com/Lettres/N7/Kerdonis.htm


391

Théodore Botrel, le barde breton de l’époque, en a même écrit une chanson qui s’intitule «Les petits gardiens du feu»….

il est temps de rentrer au chaud à Loktudi, retrouver la Lili qui nous aura préparé, comme à son habitude, un succulent repas… Ce soir, coquilles Saint Jacques au menu…. Tonnerre de Brest, rentrons vite !!!….

(à suivre)

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 4 Commentaires »

12
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance