LE CAMPANILE DE SAN MARCO LIBERE DES BARRIERES

Posté par Claudio Boaretto le 29 avril 2013

Ce jeudi 25 avril, c’est la fête de San Marco à Venise….
Comme tous les ans, cette fête coïncide avec la fête de la Libération de l’Italie….
J’avais publié l’an passé un billet à ce propos:
http://boaretto.unblog.fr/2012/04/26/festa-de-san-marco/
J’éviterais donc toute redondance….

Ce qui caractérise cette année  la « Festa del Paron de Casa », « la Fête du Patron de la Maison » ainsi que les vénitiens surnomment depuis toujours le campanile de San Marco, c’est qu’il est enfin libéré du chantier  et des barrières qui entourent sa base depuis 7 ans !!!….
Depuis 7 ans il était impossible de tourner autour du campanile sans se heurter aux barrières de chantier….

LE CAMPANILE DE SAN MARCO LIBERE DES BARRIERES dans Venise : évenements 111

Barrières qui occultaient une partie de la place Saint Marc, juste devant la basilique éponyme….

121 dans Venise : évenements

Par beau temps….

12-b

Comme par mauvais temps….

131

Nous étions toujours obligé de contourner ces fâcheuses barrières en se demandant mais quand finira cet interminable chantier ?…..

Bon, Il faut dire que c’était pour la bonne cause…. 7 années de chantier dont 5 pour la consolidation des fondations du campanile…. En effet, en 1937, de premières fissures sont apparues en raison de la lourdeur du bâtiment par rapport aux caractéristiques du terrain…. Avec une technique innovante, il a été appliqué à la base de la structure des barres de titane, disposées sur deux niveaux: un niveau à 3,20 mètres de profondeur, consolidés avec des blocs de granit, et un autre niveau presque en  surface.

Pour éviter ça, survenu en 1902….

141

Depuis 7 ans, nous subissions ça….

15

Mais c’est fini !…..

Depuis ce matin, les barrières ont été ôtées solennellement  en présence du maire et des personnalités….
Et voilà ma première « foto » du campanile libéré !….
Prise depuis l’entrée du musée Correr…..

16

« Foto » de trois quart arrière….

17

« Foto » depuis la porte de l’horloge….

18

Et enfin « foto » de trois quart avant avec les couleurs vénitiennes et italiennes dont le « hisser des couleurs » eut lieu ce matin 25 avril 2013….

19

À deux pas du campanile, sur la piazzetta avait lieu un regroupement de « Venetisti », tous drapeaux  vénitiens dehors….

20

Ces doux rêveurs militent encore pour un « Parlemento Veneto », un parlement vénitien, et pour une république de Venise indépendante de l’Italie….

21

Leur manifestation colorée et folklorique, entre le palais ducal et les procuraties, font le bonheur des touristes et des photographes….

22

23

Mais méfiance, méfiance, ces idées régionalistes font souvent insidieusement le lit des idéaux sectaires, voire racistes, et des politiques fascisantes…. Les sous-marins des extrêmes-droites sont spécialistes en la matière pour manipuler ces velléités autonomistes ….

24

Me démarquant de cette manifestation, je terminerai par une « foto »  symbolique de la tradition culturelle vénitienne, la « Bandeira Venexiana » le « Drapeau Vénitien » surmontée du « Bocolo », le « bouton de rose » que chaque vénitien se doit d’offrir en ce jour de la San Marco aux femmes de sa vie (son épouse, sa mère, sa fille, sa sœur, ect.)….

30

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 10 Commentaires »

EGLISE DU SACRO CUORE

Posté par Claudio Boaretto le 21 avril 2013

La semaine dernière nous passions à Mestre et Marghera pour faire quelques courses sur la terre ferme….Mestre et Marghera, c’est de l’autre côté du pont de la Liberté, cités industrielles, parties intégrantes de la commune de Venise….

Si Venise, la sérénissime, est une ville inoubliable au charme et au romantisme indiscutables, Mestre et Marghera sont tout son contraire, cités aux zones industrielles et artisanales, et au centre ville peuplé d’immeubles et de bâtiment sans caractère et sans aucune homogénéité…. Comme l’impression d’être quelque part toujours perdu au milieu d’une immense banlieue…. Mestre et Marghera, c’est aussi 200 000 mille habitants dépendant de l’administration du maire de Venise….
Au milieu de ce centre ville de Mestre, sans aucune personnalité, une église attire mon attention : la «Chiesa Sacro Cuore», l’église du Sacré Cœur, que l’on voit sur la droite, fléchée par ce panneau….

EGLISE DU SACRO CUORE  dans Venise : musées & expos & monuments 014

Renseignement pris, cette église, toute en béton armé, fut dessinée par l’architecte Adriano Galderisi de Padoue, et consacrée en 1971….

022 dans Venise : musées & expos & monuments

C’est donc une église résolument contemporaine, chronologiquement et artistiquement parlant…..
Tout comme la chouette sculpture qui orne la façade d’entrée et qui représente Joseph, Marie et l’enfant Jésus….

033

Mais ce qui m’a fait flashé sur ce bâtiment, c’est l’immense «Campanile» surplombant cette église, en France, on dit le clocher….

044

Voici une autre vue qui vous fait comprendre que l’on ne peut échapper au charme de cet édifice noyé dans cet espace urbain impersonnel….

053

J’adore ce campanile avec ses cloches à l’air libre, à la vue de tout un chacun, bravo l’architek !….

073

Un édifice qui fait oublier quelques instants le triste paysage urbain dépourvu de charme qui encercle l’édifice….

082

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : musées & expos & monuments | 12 Commentaires »

MOSTOSCAFO D’OUVRIERS

Posté par Claudio Boaretto le 21 avril 2013

Tous ceux qui sont passés à Venise savent ce que c’est qu’un «Motoscafo»….
Avec le «Vaporetto», c’est l’un de ces deux célèbres bateaux de l’ACTV, (Azienda del Consorzio Trasporti Veneziano, en français : l’Agence du Consortium des Transports Vénitiens….)
Plus bas et plus rapide que le «Vaporetto», les lignes desservies par le «Motoscafo» font en général le tour complet de Venise, soit par le nord, ligne 5.1, soit par le sud, ligne 5.2, ou des lignes rapides, telle la 6, qui relie le Lido à la Piazzale Roma….

MOSTOSCAFO D’OUVRIERS dans Venise : vie quotidienne & familiale 013

Avant-hier, nous prenions le ferry pour aller faire quelques courses sur la terre ferme, et je remarquais deux ouvriers de l’ACTV réparant les luminaires sur l’embarcadère….

021 dans Venise : vie quotidienne & familiale

C’est alors que je découvrais leur moyen de transport pour aller d’un embarcadère à l’autre accomplir leur «job»….
Regardez bien à droite de la «foto», un «motoscafo» est accosté….

032

Allons voir cela de plus près…..

043

Mazette!…. Il vaut le coup d’œil!….

La cabine passager avant a été supprimée pour un espace de stockage de matériel…

052

La moitié de la cabine passager arrière aussi….

062

La cabine de pilotage vaut son pesant d’or….

072

Avec, pour s’asseoir, chaise de jardin ou siège de bureau, au choix, très étudié!….

081

Faut voir l’état du bateau, la poupe, ravagée par la rouille….

09

Ce qui reste de la cabine passager arrière, tout aussi attaquée….

10

Les flancs bâbord…. Avec un sac de la supérette Billa, retour des courses…

10b

La proue dans un état aussi catastrophique que la poupe….
La rouille semble être la couleur dominante de l’embarcation….

11

Je rappelle que le «Motoscafo» à la base c’est ça :

12

Et qu’ils ont réussi à en faire ça….

14

Ils sont trop forts ces gars de l’ACTV!….

13

Claudio Boaretto

 

Publié dans Venise : vie quotidienne & familiale | 1 Commentaire »

LA FEMME INVISIBLE par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 17 avril 2013

LA FEMME INVISIBLE par HUGO H dans Peinture & Dessins lafemmeinvisible-650
Voici la dernière œuvre d’Hugo….

Une encre sur papier, format raisin, 50x60cm….

C’est ce que je j’appelle une œuvre indubitablement contemporaine….
Ben quoi, me répondrez-vous, ce ne sont que des jambes de femme….

Et bien, non !… Un peu d’attention et vous constaterez qu’il n’y a aucune ombre, aucun relief dans ce dessin pour faire ressortir le galbe de la jambe…. Juste des lignes d’encre noire sur du papier blanc !

L’artiste n’a joué que sur les croisillons représentant les bas résilles pour donner le galbe et le relief au dessin….C’est uniquement en jouant sur la direction et l’écartement des lignes, les unes par rapport aux autres, que l’on devine le galbe de ces jambes féminines….
Un exploit !!!…

Mais je laisse l’artiste en parler d’une manière plus poétique :

« Un hommage aux femmes qui sont si belles mais aussi à la fabuleuse invention des bas qui soulignent les courbes si émouvantes de leurs jambes…

…Tant qu’ils sont de couleur foncée ! En effet, on sait que visuellement le noir affine. La contraction des mailles assombrissent les bas aux endroits les plus fins des jambes qu’ils enveloppent. Ainsi, c’est là que les jambes paraissent  visuellement plus fines encore que si elles étaient simplement nues.

Un deuxième jeu visuel s’ajoute à cela quand il s’agit de résille. Un jeu géométrique à base de courbes dont l’orientation et l’écartement sont définies par la forme de la jambe que le bas enveloppe.

C’est l’idée qui sous-tend ce dessin : l’unique jeu des lignes, la forme des mailles, doit suffire à faire percevoir la troisième dimension qui manque à la feuille de papier. Donc on abandonne toute idée de modelé pour ne dessiner que des traits noirs de largeur constante. L’abandon du modelé, d’une quelconque idée de lumière et d’ombre se traduit au delà de ça par l’abandon du dessin de nu. D’où l’idée d’une femme invisible.

Tant qu’à ne pas la dessiner, pourquoi se priver d’une position si suggestive ? Le non-dessiné n’en est que plus marquant… »

 Comme quoi, Hugo était tout à son œuvre….

Publié dans Peinture & Dessins | 2 Commentaires »

MESSIEURS LES ELUS

Posté par Claudio Boaretto le 11 avril 2013

En cette période politique troublée en France, c’est le moment de republier ce poème que j’ai écrit il y a déjà plusieurs années mais qui reste d’une troublante actualité…..

Durant une de mes vies précédentes, je fus le directeur de cabinet d’un élu, heureusement intègre et généreux, chef de l’exécutif d’une collectivité territoriale….
Durant mes fonctions, je fus le témoin de conflits d’intérêt et de manœuvres de certains élus à la recherche du pouvoir, ne pensant qu’à leur propre intérêt au dépens de l’intérêt général….

Ce qui m’inspira le poème ci-dessous :

MESSIEURS LES ELUS

J’en ai des boutons, ça me gratte
Quand je vois tous ces démocrates,
Les élites, les mégalos,
Prêt à gouverner en solo.
Pour gagner, pour se faire élire,
Certains cassent leur tirelire,
Des grands bonjours, des au-revoirs,
Pour quelques onces de pouvoir.

Rien ne les bute, les ébrèche,
Ils sont tous les jours sur la brèche,
La course pour serrer des mains,
« Voteront-ils pour moi demain ? ».
La parole toujours facile
Pour charmer les plus indociles,
Être dans le coup, dans le bain,
C’est dur le métier de tribun.



MESSIEURS LES ELUS dans Poèmes & Textes 2-mariannn

Désolé messieurs les élus,
Fi de vos planches de salut,
Je dis bonjour à ceux que j’aime,
Sans stratégie ou stratagème.

Et pour mieux pouvoir nous convaincre
De voter pour qu’ils puissent vaincre,
Ils disent sans nous ménager
La République est en danger.
Si c’est pas nous, c’est les fascistes
Les dictateurs et les racistes,
On sort les vieux épouvantails,
Bien sur c’est la peur du « détail ».

Et je ne parle pas d’argent,
De tous ceux qui grugent les gens,
De ces élus plutôt fripouilles,
Dans la combine et la magouille,
Dessous les sociétés écran,
Ceux qui passent en se sucrant,
Caisses noires dans la nature,
Vrais magots et fausses factures.

Désolé messieurs les élus,
Fi de vos planches de salut,
J’aime mieux jouer les anars,
Devant mon verre de pinard.

2-anarchy5fwht dans Poèmes & Textes

Une fois qu’ils sont dans la place,
Faut surtout plus qu’on les remplace,
Tout ce qu’ils font c’est bien meilleur
De tout ce qu’il s’est fait ailleurs.
Car ceux d’avant, on les critique,
C’était pas bon leur politique,
Et même si c’était parfait,
Ils proclament l’autodafé.

Au lieu de cheminer ensemble,
Que les différents se rassemblent,
Que tous nous allions droit devant,
Coudes serrés contre le vent,
La république, maladroite,
Va sur la gauche, sur la droite,
Poussée en des courants divers,
Elle marche tout de travers.

Désolé messieurs les élus,
Fi de vos planches de salut,
Pour pas tomber à la renverse,
j’ai pris les sentiers de traverse.

3-sentier-300x225

Claudio Boaretto

Publié dans Poèmes & Textes | 15 Commentaires »

12
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance