NUAGE par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 29 mai 2013

 

 

NUAGE par HUGO H dans 09 Peinture & Dessins nuage-650

Et voici le premier tableau d’Hugo réalisé dans son atelier !

C’est une huile sur toile de 100 x 150 cm….

Comme à mon habitude, je laisse la parole à l’artiste qui nous explique avec bonheur le fond et la forme de l’œuvre :

« Même si je dois revenir sur l’aspect du ciel, on peut le considérer fini et je pense que la différence ne sera pas visible en photo. »

« Voici donc le deuxième volet d’un triptyque sur les états de l’eau : ici sous sa forme gazeuse, donc. Bon, le gaz-eau forme une vapeur sèche invisible mais on n’est pas en cours de sciences, non plus… Enfin, vous voyez ce que je veux dire… L’idée de ce triptyque est de nous remettre en face de la nature de notre planète bleue. »

« L’eau liquide est déjà finie sous le titre “Bulles”. Si celui-ci devait mettre l’accent sur la fluidité de l’eau liquide, “Nuage” devait représenter la légèreté de l’eau sous forme de gouttelettes si fines qu’elles tiennent en l’air… »

« D’où ce petit nuage qui se promène un peu isolé dans un ciel bien bleu et qui va finir, d’ailleurs, par disparaître. On le sent également malmené par les courants d’air, qui lui arrachent des lambeaux voués à s’évaporer bien vite. Un tel nuage signifie mieux la légèreté qu’un gros cumulonimbus cotonneux, non ?! »

« Il fallait aussi conserver une grande luminosité. J’espère y être parvenu en tirant bien sur une fine couche de peinture relativement diluée et en ménageant des “blancs” de la toile, comme on ferait pour une aquarelle. »

« Le prochain élément mettra un terme plus évident au discours qui sous-tend ce triptyque et fera visuellement le lien entre les deux premiers. J’y travaille déjà. Pas de mystère, il sera intitulé « Iceberg »….

Sur la « foto » de l’atelier d’Hugo, dans l’article précédent, on voit l’ébauche de « Iceberg »…. Il est exposé près du premier tableau composant le triptyque….

Allez, je le livre en gros plan à votre curiosité, il s’intitule « Bulles » :

bulles-650 dans 09 Peinture & Dessins

Ce tableau représente le petit palier de décompression lors d’une plongée sous-marine…. Ce qui veut dire qu’Hugo, même quand il fait de la plongée, pense au tableau qu’il va pouvoir réaliser fort de son expérience subaquatique….

Si ça, ce n’est pas une tête d’artiste, alors ?!….

La parole à Hugo pour comprendre l’œuvre :

« Rien d’autre à admirer que ma respiration qui s’enfuit vers l’air libre et la chaleur du soleil qui m’attend à la surface. »

« A l’ombre du bateau, les bulles n’apparaissent pas si transparentes que ça. Une respiration forme la grosse bulle bien brillante en bas à droite du tableau. La précédente, qui est déjà remontée, est visible à contre-jour en haut à gauche. Entre les deux s’agite toute une constellation de bulles plus petites. »

« Dans le tiers en bas à gauche, on sent un tourbillon qui tord toutes les bulles dans leur mouvement vers la surface. J’y ai souligné la perspective en accentuant les contrastes entre le premier plan et l’arrière, pour donner plus de profondeur. »

« Encore un tableau de grandes dimensions ou l’on se trouve au cœur du sujet. »

« Un micro-paysage, la tête dans les bulles pour partager l’émotion de la plongée. »

Je suis toujours surpris par l’acuité de l’œil de l’artiste et son sens de l’observation….

Le format du tableau est de 100 x 150 cm….

Décidemment, Hugo aime bien les grands formats….

Il va pouvoir s’éclater dans son nouvel atelier….

Claudio Boaretto

14 Réponses à “NUAGE par HUGO H”

  1. Zaz dit :

    Très impressionnant, comme d’habitude !

    Dernière publication sur ECRIVAIN PUBLIC, ZAZ ET PLUS : L'adieu au blog

    • Oui, Zaz, tu as raison, nous sommes rarement déçus par les tableaux de Hugo…. Il en vaut largement « des » qui ont bien plus de notoriété que lui…..

      • Zaz dit :

        La notoriété viendra ; il est jeune encore ! Il a déjà le talent, indispensable pour se faire remarquer. Il ne lui manque plus que la chance de rencontrer LA personne qui lui fera franchir un pas de plus. La vie n’est faite que de rencontres !

        Dernière publication sur ECRIVAIN PUBLIC, ZAZ ET PLUS : L'adieu au blog

  2. katyL dit :

    il est très observateur et il aime les détails que d’autres ne voient pas
    il sait en tirer toute la substance pour ensuite retranscrire cela en peinture ! super
    amicalement
    katyL

    • Exactement, et c’est le propre de l’artiste peintre…. Il ne suffit pas d’avoir ce que l’on appelle « le coup de crayon », il est nécessaire qu’il soit associé au don de l’observation….. C’est la base…. Ensuite, c’est le talent ou le génie qui s’exprime….
      Si je prends mon humble exemple, j’ai également une certaine facilité pour le dessin, mais pour le don d’observation, c’est la catastrophe !….
      Alors, on m’a souvent dit, mes amis, mes collègues : « Claudio, mais tu as de l’or dans les mains », ce à quoi je répondais systématiquement : « J’ai peut-être de l’or dans les mains, mais j’ai de la merde dans les yeux ! »….

  3. katyL dit :

    non tu n’as pas de la m….. dans les yeux le don d’observation « pointu » est assez rare , d’ailleurs il n’y a qu’à entendre les témoins directs d’un drame, toutes les versions données , juste basées sur l’observation d’une personne , ou d’une voiture ( ne serait-ce que la couleur!!!)
    ce sens là se développe tout petit , moi je suis comme Hugo et j’ai une très grande mémoire visuelle , je suis apte du coup à reproduire ce que j’ai vu et observé attentivement …
    je t’embrasse
    KatyL

    • Je pense malgré tout que ce fameux sens de l’observation est inné…. Mais tu l’as en héritage ou tu ne l’as pas…. Chez nous, ça vient de mon père, peintre décorateur d’appartement qui restaurait entre autres les intérieurs des châteaux (patine, feuille d’or, ect.)… Mon frère aîné, Renato, créateur d’automate et maître d’art, a ce sens depuis toujours, comme mon frère, Sergio, le benjamin, il suffit de lui demander un chemin, même s’il n’est passé qu’une fois, il te sortira des détails pas possible du genre, «tu tournes à droite devant la maison aux volets bleus en face de la pompe à essence qui fait le coin juste avant l’épicerie arabe, ect, ect…»
      Mais ils ont tout pris, à moi ils ne m’ont « rien laissé », j’ai d’ailleurs refilé ce « rien » à ma fille qui, tout comme moi, ne retrouveras son chemin qu’après l’avoir parcouru au moins dix fois, et encore….
      Comme quoi, si le don d’observation peut se cultiver et s’améliorer, à la base, il est bien inné…..

  4. sam dit :

    Site très sympa

  5. katyL dit :

    oui je ne pensais pas « inné » mais tu as sans doute raison
    je l’ai amélioré avec le temps années après années, mais il devait être là , à la base sans doute
    par contre aucune mémoire des chiffres !! et je les déteste ils me le rendent bien…(lol)
    bisoussssssssssss

  6. Frédéric dit :

    Je suis venu découvrir ton blog.

  7. Frédéric dit :

    Bonjour Claudio. Je deviens un habitué de ton blog puisque peut-être en septembre on se rencontrera du côté de Lépante pour du « beurre salé » . A plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance