MOSTRA DI VENEZIA : « LA BELLE VIE » de JEAN DENIZOT

Posté par Claudio Boaretto le 31 août 2013

Depuis ce mercredi 28 septembre 2013 ; c’est reparti pour la 70ème édition de la MOSTRA DI VENEZIA, le plus ancien festival de cinéma du monde….

Il est 13 heures, le site est presque tranquille….

MOSTRA DI VENEZIA : « LA BELLE VIE » de JEAN DENIZOT dans Venise : évenements 013

Les « Stars » sont prévues pour ce soir, Sandra Bullock et George Clooney…. Nous nous serons alors sauvés depuis longtemps pour ne pas être envahis et aspirés par la foule des fans….

Mêmes couleurs et mêmes décors que l’an dernier….

023 dans Venise : évenements

La Madame qui nettoie le tapis rouge a des ennuis avec son aspirateur….

032

Réparé !…. J’ai autant de plaisir à capturer dans mon objectif cette personne en plein travail sur le tapis rouge que les stars qui se pavanent sur ce même tapis devant les meutes de journalistes, de photographes et de fans, chacun son Karma….

043

Comme l’année passée, les trois miradors de lumières surveillent le «Palazzo del Cinema»….

052

Les lions ailés sont de retour…..

05b

Quelques nouveautés tout de même…. Juste après le Lions Bar, sous les arcades toutes les cellules commerciales sont réquisitionnées pour la Mostra…. Très sympa….

063

On y trouve force de fanfreluches et autres colifichets dédiés à la Mostra ; sacs, t-shirts, bouquins, CD, etc….

073

Le point info et la billetterie sont maintenant juste devant le casino, au lieu d’être cachés, comme auparavant, derrière les bâtiments….

083

Un nouveau bar est ouvert au public sur l’esplanade, devant l’adriatique….

093

Superbe vue à bâbord sur l’immense plage du Lido….

103

Comme à tribord, avec regard sur l’Excelsior, hôtel 5 étoiles où descendent les stars….

112

De nouveau également, de grands cousins dans les jardins pour le repos ou la sieste des festivaliers….

123

Sans oublier la petite fontaine vénitienne s’incorporant dans le décor, son eau potable coulant sans discontinuer…..

133

Comme tous les ans nous privilégions les films projetés en V.O. française…..

Dans la catégorie « Giornate degli Autori » « Journées des Auteurs », le premier film projeté, en ce jour d’ouverture, est «LA BELLE VIE», premier long métrage de Jean Denizot….

142

Synopsis :

« Le scénario est librement inspiré de l’affaire Fortin, la cavale d’un père avec ses deux fils qui a fait la une de l’actualité en 2009.

Dix années que Sylvain se cache avec son père et son frère sur les routes de France. Quand Yves a perdu la garde de ses deux fils, ils n’ont pas hésité, ils l’ont suivi, donnant tort à leur mère, à la justice, et à tous ceux qui les recherchent, pour rester avec ce père qui est toute leur vie. Mais ils ont grandi et la cavale est sans fin…. Elle les prive des rêves et des joies de leur âge….
Sylvain (Zacharie Chasseriaud)

14-1

 et Pierre (Jules Pélissier)

14-2

dans le film ont 16 et 18 ans,

152

Alors qu’il faut fuir à nouveau, Pierre, l’aîné, en profite pour disparaître. Seul avec son père, Yves (Nicolas Bouchaud)

15-b

 coincés sur une île de la Loire,

162

Sylvain rencontre Gilda (Solène Rigot)

172

 première fille, premier amour, et première étape sur le chemin de LA BELLE VIE, la sienne. »

La synthèse :

« Jean Denizot

182

réalise un film de grande sensibilité, qui balance efficacement entre le divertissement et la réflexion, et raconte une histoire presque incroyable, en réussissant à restituer une dimension intime et quotidienne. Son travail sur le scénario et la mise en scène est soutenu d’une belle colonne sonore et d’excellents acteurs, parmi lesquels se détache le jeune interprète de Sylvain, Zacharie Chasseriaud, une vraie surprise pour sa capacité expressive et sa sensibilité. La croissance de son personnage accompagne le film et en devient la colonne portante, jusqu’à un final peut-être un peu forcé, mais de toute façon efficace au niveau cinématographique et émotif, dans lequel le passé et le présent de Sylvain se rencontrent, ouvrant une fenêtre sur ce que pourrait être son futur…»

La projection des films de la catégorie « Journées des Auteurs » se passe dans la salle Darsena….

192

Une fois dans la salle, je fais attention de choisir ma place non loin de sièges réservés, pour « fotografier » l’équipe du film…. Il n’y a pas de places numérotées pour le public dans la « Darsena »….

202

Arrivent, sous les applaudissements, les protagonistes du film….

212

Qui se lèvent pour saluer le public à l’appel de leur nom….

Solène Rigot….

221

Zacharie Chasseriaud, la révélation du film….

232

Et Jean Denizot, le réalisateur….

242

Je « shoote » le réalisateur quand j’accroche son regard….

252

A la fin de la séance, ces principaux protagonistes du film se lèvent sous les applaudissements pour rejoindre la scène, c’est la tradition pour les projections de la catégorie « Giornate degli Autori »….

262

Les jeunes ont la « banane » et répondent aux applaudissements….

27

Sur la scène, l’organisatrice demande au public de dialoguer avec les artistes et de poser des questions….

281

La grande dame aux côtés de Jean Denizot traduit simultanément de l’italien au français quand le public interroge, et vice et versa lorsque le réalisateur répond en français, tandis que les « djeuns » gardent le sourire….

301

Et c’est sur ce sympathique trio que se termine la séance…..

321

N’hésitez pas d’aller voir ce film quand il sortira sur les écrans en France, en Belgique ou en Italie, nous avons passé un très agréable moment avec de magnifiques paysages des Pyrénées Atlantiques.…

331

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 12 Commentaires »

FLEURS DES CHAMPS AU CREPUSCULE

Posté par Claudio Boaretto le 23 août 2013

FLEURS DES CHAMPS AU CREPUSCULE    dans Peinture & Dessins fleurs-des-champs-650

Huile sur toile, d’un format relativement conséquent, 70x100cm…. Les galeristes préciseraient, selon la nomenclature des formats standards, c’est un « P40 »….

Il n’y a pas si longtemps, un ami connaisseur me confiait : « Hugo est un vrai peintre de la nature »….

Rien d’inutile sur ses toiles, comme l’on voit parfois dans de nombreuses toiles d’autres artistes peintres…. Par exemple, pas de ciel peint à la hâte, couvrant un tiers de la toile et ne servant à rien, sinon à remplir le format, car, évidemment, certaines toiles se vendent plus ou moins chères selon que le format est plus ou moins grand…. Hugo, lui, cadre ses sujets en gros plan….  Et quand Hugo peint un ciel, ce dernier devient l’objet principal de son œuvre…. Chaque chose, chaque plante, chaque fleur, chaque tige, chaque feuille, chaque herbe, peintes sur ses toiles ont leur raison d’être….

La démonstration en est magistrale sur cette dernière toile…. Ses tableaux sur la nature ne sont pas des œuvres d’imagination, Hugo a l’œil de l’artiste, il aime les plantes et la nature, et nous le fait bien partager cette fois encore…. Et c’est un vrai plaisir que lire son commentaire sur cette nouvelle toile :

« Nous sommes dans le nord du Veneto, au bord d’un tout petit village de montagne près de Belluno. L’après-midi d’été touche à sa fin.

Le soleil est déjà descendu au delà des sommets voisins et ses rayons n’éclairent plus directement notre vallon encaissé.

Je suis une coccinelle survolant ce champ de fleurs sauvages. Mon horizon se borne à l’orée de la forêt qui borde la parcelle et qui déjà se couvre d’un voile d’obscurité.

Rasant la surface de cette prairie, je dois slalomer entre les quelques ombellifères qui culminent un peu plus haut que le reste de la végétation.

Celle-ci, juste devant moi, semble m’inviter à faire une pause. Oui, il est temps de se reposer un peu… »

Quand on sait qu’Hugo mesure 1 mètre 82 pour 84 kilos, ça fait déjà une coccinelle balèze !….

Maintenant voyons ce que nous explique l’artiste pour le côté technique de l’oeuvre :

« Au niveau technique, l’objectif avec cette toile était de travailler sur le “rapidement esquissé” d’une part et le “soigneusement travaillé” d’autre part. Et de les faire cohabiter pour donner une “profondeur de champ” (si j’ose dire…).

Le tout a donc été “croqué” rapidement avec de la peinture très diluée dans un premier temps. Cela donne la teinte générale. L’arrière-plan (la moitié supérieure du format) est resté ainsi. Ensuite, le premier plan a bénéficié de nouvelles touches apportant détails, lumière, couleur, contraste… jusqu’au niveau de détail de cette fameuse tige qui appelle la coccinelle, dont le traitement fait déjà penser à une illustration “botanique”»

Bravo!…. Rien à ajouter, sinon, que cette magnifique toile est proposée au prix de 950€…. Je dis toujours à Hugo, tes prix ne sont pas assez chers, tu vaux bien plus que ça !….

Claudio Boaretto…..

 

Publié dans Peinture & Dessins | 18 Commentaires »

COURSE de GONDOLES sur la LAGUNE de VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 21 août 2013

Dimanche dernier, « Regata de gondoe sua aguna de Venexia » traduit du vénitien ça nous donne : « Régate de gondoles sur la lagune de Venise »….

L’événement a lieu sur la lagune Sud, en face de l’île de Pellestrina, l’île de pêcheurs…. les gondoles de course s’assemblent….

COURSE de GONDOLES sur la LAGUNE de VENISE dans Venise : évenements 012

Elles cherchent leur place….

022 dans Venise : évenements

C’est un peu le « casin », en français le « bordel », avant le départ…. Car si mal placé en début, course perdue d’avance….

042

Ceux qui n’ont jamais vu que des gondoles noires à Venise seront surpris….

Voici les concurrentes : la gondole blanche….

051

La gondole bleue….

062

A contrejour, la gondole violette….

072

La gondole verte…..

082

La gondole rouge….

092

Il y a deux gondoles rouges, la première avec les rameurs en marinière rouge, la seconde avec les rameurs en marinière blanche….

102

La gondole noire, quand même…

111

La panthère rose, heu, pardon…. La gondole rose…..

11b

Et à fond de zoom de mon Smartphone, donc « foto » pas très nette, la gondole jaune….

122

Je pense n’avoir oublié personne….

Après 3 faux départs, les gondoles sont prêtes à partir….

132

Top !…. C’est parti !….

141

Gros plan sur l’effort des rameurs….

151

Je prends quelques « foto » en rafale pour vous faire voir ce geste si particulier des rameurs de la « Voga alla Veneta » la vogue à la vénitienne…

161

Jambes, dos, bras, tout travaille….

16b

Et parfois le dernier rameur, surélevé à la poupe, rectifie la trajectoire avec sa rame….

16t

Sur cette « foto » nous voyons que la gondole rouge au fond, casaques blanches, a pris un léger avantage…. Elle le gardera jusqu’à la fin de la « gara », de la course….

171

Nous avons accroché notre bateau à une « bricola » un « duc d’albe » pour regarder passer les coureurs, suivis par le bateau de contrôle….

181

Quelques bateaux suivent la course….

18c

Les gondoles sont rapides, l’allure est vive….

18d

Nous allons nous décrocher pour suivre la course….

191

Ca y est, nous les rattrapons….

201

Ma cousine tient la barre tandis que le cousin prend des « foto », (et moi aussi)….

211

Nous arrivons devant le village de « San Piero in Volta » sur Pellestrina….

231

Le décor, sur l’eau comme sur terre, est superbe….

241

Les rameurs ne mollissent pas….

251

Il n’y a que sur notre lagune que l’on peut voir choses si belles et si colorées….

261

La course est terminée, la gondole rouge a gagné car bien placée depuis le début…. Nous ne restons pas pour la remise des prix et, à notre bord, nous poursuivons notre route ….

Un magnifique spectacle….

Claudio Boaretto

 

Publié dans Venise : évenements | 10 Commentaires »

HUGO EXPOSE EN LORRAINE, A VITTEL

Posté par Claudio Boaretto le 6 août 2013

Ca se passe au Palais des Congrès de la ville thermale de Vittel, dans les Vosges….

HUGO EXPOSE EN LORRAINE, A VITTEL dans Peinture & Dessins 01

De chaque côté de l’entrée principale du palais sont affichés les panonceaux de l’exposition….

02 dans Peinture & Dessins

« DES ARTISTES DE TALENT », c’est le nom de l’exposition, du 24 juillet au 22 août 2013, organisée par Philippe RICHARD, marchand de tableaux, regroupant une dizaine d’artistes peintres, dont mon gendre préféré, Hugo Husson….

03

Sitôt passée la porte, nous apercevons la majorité des œuvres d’Hugo sur la gauche….

04

Il faut dire que l’exposition est de taille, l’on y compte environ 150 tableaux….

04b

Quelques colonnes à l’intérieur annoncent et présentent les artistes….

06

07

Face à nous, l’espace dédié à Hugo….

08

Zoom….

09

J’aime particulièrement la cabane de pécheur de la lagune vénitienne….

10

Et l’espace boisé de San Elena, toujours à Venise….

11

Sur un chevalet,  les tournesols

12

Et le vieil orme qui occupe un espace solitaire face à l’entrée, accueille d’emblée les visiteurs frappés par cette œuvre magistrale et de grand format….

13

Amis Lorrains qui appréciaient les tableaux d’Hugo, profitez-en pour les voir « en vrai » car les « foto » sont toujours réductrices…. Après le 22 août ce sera trop tard….

D’ailleurs tous les tableaux de cette exposition sont à vendre…. En ce qui concerne Hugo, profitez-en car je pense qu’Hugo sera bientôt « côté » et les prix alors risquent de grimper….

Claudio Boaretto….

 

Publié dans Peinture & Dessins | 11 Commentaires »

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance