• Accueil
  • > Archives pour septembre 2013

LES 95 PRINTEMPS D’ALBERTO BOARETTO

Posté par Claudio Boaretto le 30 septembre 2013

En ce mois de septembre 2013, c’était l’anniversaire de mon Papà, Alberto Boaretto, né en 1918….

95 ans !…. Un fort bel âge bien porté….

LES 95 PRINTEMPS D'ALBERTO BOARETTO dans Venise : vie quotidienne & familiale 017

Une grande partie de la famille s’était réunie pour fêter l’événement…. Une partie de la famille en région Parisienne avait fait le voyage, et bien sûr, toute la famille Vénitienne….

 

Galerie de portraits :

Commençons par la famille Parisienne :

Renato, mon frère aîné, créateur d’automates, artiste internationalement reconnu et Maître d’Art….

026 dans Venise : vie quotidienne & familiale

Mireille, son épouse ….

036

Isabelle, ma nièce, fille de Renato & Mireille….

046

Patrice, son mari….

056

Mylène, ma petite nièce, fille d’Isabelle et Patrice….

066

Nicolas, son compagnon….

076

Louka, leur fils, mon petit-petit-neveu….

07b

Côté famille vénitienne :

Ma fille, Florence, avocate, travaillant maintenant dans le tourisme….

087

Hugo, son mari, architecte, artiste peintre, également dans le tourisme….

097

Justine, ma petite fille….

107

Gaetano, mon petit fils….

116

Stefi, ma cousine germaine….

126

Lella, sa sœur jumelle….

136

Stefano, le mari de Lella, mon dentiste, aïe aïe aïe !….

146

Luca, mon petit cousin, leur fils….

156

Enrico, son frère….

174

Lydia, ma troisième cousine Germaine….

183

Gino, son mari….

193

Dottore Nicolo, mon petit cousin, leur fils….

202

Fulvia, sa sœur, Dottore également, ma petite cousine….

212

Stefano, son compagnon….

222

Madame Gabriella Coleoni, la charmante voisine de Papà, toujours prête à rendre service….

232

Evelyne, ma compagne….

242

Claudio, son compagnon, ma pomme…. (Il y en a quand même un qui a pris mon appareil foto pour que je puisse figurer dans cette galerie de portraits….)

252

Et enfin, Alberto mon Papà, bien entouré….

25b

Le gâteau d’anniversaire….

262

Orné du magnifique 95….

272

Papà souffle la bougie….

281

Le moment des cadeaux….

291

Oh, la belle écharpe !….

301

Oh, la belle chemise !….

311

Oh, le beau portefeuille, porte-cartes !….

321

Oh, la belle montre !….

331

Il n’a même pas le temps de la mettre au poignet, les petites mains sont là….

341

Elle lui plait bien cette montre….

351

Oh, le beau livre….

361

Pris par l’événement, j’ai du rater quelques cadeaux, milles excuses auprès de ceux que j’ai oublié de flasher….

Je terminerai ce reportage par la « foto » de famille, 5 générations autour de Papà qui, fort de ses 95 balais, conduit toujours sa voiturette sans permis de manière alerte et communique avec toute la famille via Internet, Mail et Skype….

371

Longue vie à Alberto Boaretto !!!….

Claudio Boaretto

 

Publié dans Venise : vie quotidienne & familiale | 32 Commentaires »

HOMMAGE à VERDI avec FRANÇOISE et FRANCIS

Posté par Claudio Boaretto le 29 septembre 2013

Quand nous sommes allés en France le week-end dernier, nous étions invités par notre couple d’amis, Françoise et Francis, qui, en plus d’être bikers, sont aussi chanteurs d’opéra….

Nous avons donc eu la chance d’assister à un concert donné à l’Espace Europa-Courcelles à Montigny-lès-Metz, à l’occasion du bicentenaire de Verdi sous le patronage et en présence de Madame la Consul d’Italie…. Décidemment, la botte italienne nous colle aux semelles….

Sur scène, Françoise en soliste…..

HOMMAGE à VERDI avec FRANÇOISE et FRANCIS dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... 016

Qui interprète un air difficile, « l’Air de Gilda » dans « Rigoletto »….

Quelle voix superbe, Françoise !….

025 dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

Ensuite nous avons écouté le « Chœur des Sorcières » de « Macbeth » interprété par le « Chœur Cantare », chœur de femmes….

(Petit détail technique, j’ai eu du mal à « fotografier » car je ne pouvais pas utiliser mon flash, trop puissant, qui aurait gêné les chanteurs…. Et comme une multitude de spots et de projecteurs jetaient leurs feux depuis le plafond de la scène, j’ai récupéré des têtes trop claires et trop blanches sur la majorité des « foto »)….

035

Après le chœur, Françoise et Fabrice Marchetto interprètent magistralement le « Duo » de la « Traviata »….

045

Deux voix magnifiques et qui s’accordent parfaitement ensemble….

055

Un petit coup de Wagner avec le « Chœur des Pèlerins » de « Tannhausser »…. Nous y retrouvons Francis dans ce chœur des hommes suivant scrupuleusement la partition comme tous les autres…. 

065

Mais je connais cet air par cœur, se dit Francis…. Allez hop, la partition sous le bras !….

075

Et là, il y va pour de vrai le Francis, j’entends distinctement sa voix dans le chœur….

086

Un peu de recul pour voir la scène en son entier…. Vous voyez bien, comme expliqué plus haut, la double série de projecteurs qui blanchit implacablement les têtes et les visages des interprètes…. Erreur du  technicien lumière….

096

C’est au tour de Cécile Pierret et Pascal Bertrand d’interpréter « Léonore Menrique – Ô, toi mon seul espoir »….

106

Pour nous, c’est la surprise de la soirée : Cécile est la petite cousine d’Evelyne !…. Nous ne nous attendions pas à la voir évoluer quasiment en « Diva » sur scène….

115

Après la mort en direct sur le plateau de l’interprète féminine, arrive Francis avec son sabre pour mettre fin aux jours de l’interprète masculin…. Un véritable homme de main ce Francis….

125

Fin du concert et le salut des artistes….

135

Les lumières se sont allumées dans la salle, je peux enfin utiliser mon flash pour redonner des têtes normales aux artistes….

145

Un buffet est ensuite servi aux chanteurs et leurs invités…. Nous y retrouvons Françoise accompagnée de sa sœur et de son Papa….

155

Un gros plan sur son joli sourire….

165

Un grand merci à nos amis, Françoise et Francis, pour nous avoir fait profiter de cette belle soirée…. Une jolie «foto» en souvenir….

173

Grace à eux, nous ne manquerons, à Venise, d’aller voir un opéra à la Fenice pour apprécier et profiter de cet art lyrique….

Claudio Boaretto

 

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 7 Commentaires »

LES 20 ANS DU CHAPTER LORRAINE

Posté par Claudio Boaretto le 26 septembre 2013

Le samedi 21 septembre dernier, c’était les 20 ans du Chapter Lorraine….. 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, un Chapter, (en français Chapitre) c’est une subdivision du HOG, « Harley Owners Group », (groupe des propriétaires d’Harley) le plus grand club de motards du monde avec plus d’un million de membres répartis sur toute la planète….Dans chaque concession Harley Davidson, existe un Chapter, sponsorisé par le Dealer, le concessionnaire…..

Invités par nos amis Francis et Françoise, nous avons fait la route Venise Metz pour participer à cette conviviale journée dont voici le programme :

LES 20 ANS DU CHAPTER LORRAINE dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... 015

Rendez vous à 14 heures à la concession de Metz….

Vue de l’extérieur….

024 dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

Vue de l’intérieur….

034

6 Chapters présents, 130 personnes attendues et une centaine de Harley….

044

Les motos commencent à s’aligner devant la concession….

054

Un gros boulot pour la réception des participants par nos 3 merveilleuses ladies….

05bis

Nous retrouvons les copains, les copines…. Au bar, Ludo, toujours boute-en-train, et Françoise….

064

Sergio, Past-Director, avec Evelyne….

074

Le Grand Jack, Assistant-Director, mon parrain dans le club…. Le genre d’individu capable de vous démonter entièrement une Harley et de la remonter ensuite, sans perdre un boulon…. Compagnie précieuse en voyage….

085

Mon ami Francis (30 ans que nous nous connaissons) Director actuel du Chapter Lorraine….

095

Typiquement français, quand deux amis se rencontrent, c’est l’accolade et la bise…. Attitude inconnue en Italie…. Dans ce cas là, attention à ne pas scratcher les deux barbes….

105

Le Director donne les consignes pour le départ au centre ville de Metz pour 16 heures….

114

Et nous voici tous sur la Place d’Armes de Metz….

124

Au pied de la cathédrale….

134

Une centaine d’Harley sur la Place, ça se remarque….

144

Prêt à repartir pour la parade et la balade….

154

Dans les rues de Metz, escortés par les motards de la police, nos Safety Officers (officiers de sureté), avec leurs gilets orange, bloquent les feux rouges, les stops et les intersections pour laisser passer le convoi en toute sécurité…..

164

Sortis de ville, c’est parti pour la balade entre campagne et forêt….

Ces « foto » sont un peu floues car extraites d’une vidéo faite avec un Smartphone….

172

182

192

Là, c’est nous, Evelyne fait un signe de la main….

201

Pour voir cette centaine d’Harley en balade, cliquez sur la vidéo réalisée par notre ami Ludo…. Les Bikers s’y reconnaitront, Evelyne et moi sommes aux secondes 21, 22 et 23 de cette vidéo qui dure 1’23’’….

 

Image de prévisualisation YouTube

Balade terminée, arrivés sur le site, mais où donc se précipitent les bikers ?…. Au bar bien évidemment !….

211

Et c’est Stefano, biker Italo-lorrain qui se dévoue pour s’acquitter de la lourde tâche pour servir la bière pression « alla spina »….

221

Gros plan sur quelques tronches caractéristiques….

231

Après le bar, la « foto » de famille avec les drapeaux des Chapters présents….

241

Ensuite, nos hôtesses dévouées se collent à une tâche des plus ardue, la distribution des clefs pour que chacun puisse rejoindre sa chambre, 130 personnes à coucher, faut gérer !….

251

A l’intérieur, la salle est prête pour les agapes du soir….

261

Un petit coup de baguette magique, et tout le monde à table !!!….

271

Avec champagne à l’apéro !….

27b

Premièr spectacle, concert des « Pirates », un groupe de 3 chanteurs qui revisitent la chanson française (Brassens, Renaud, etc.) à un rythme endiablé….

28

Très sympa, quoique quelque peu criards par moments…

29

Mais ils savent mettre de l’ambiance, et c’est tout à fait du goût de Ludo qui entonne à tue-tête !…..

30

La salle apprécie….

31

Presque autant que Ludo….

32

Le spectacle suivant, de la danse moderne donnée par la « Compagnie du Ban des Arts », originaire de Ban Saint Martin….

33

Comme quoi les bikers savent aussi apprécier des spectacles culturels….

34

Ils nous l’ont joué aussi à la Mickaël Jackson….

35

Après les moments culturels, vient l’instant religieux….

En effet nous eûmes l’infime honneur d’avoir en notre sein la visite du Pape Sergio 2013 !…

36

Avec son bénitier-micro….

37

Tout un chacun se doit alors de passer à la communion….

37b

En guise d’hostie, l’écusson-patch du 20ème anniversaire du Chapter Lorraine….

38

Que chaque fidèle reçoit avec humilité pour pouvoir le coudre ensuite avec dévotion sur son gilet….

39

On baise l’anneau du pape….

40

On l’embrasse même… 

41

Tout cela sur l’air de « Pas de Boogie-Voogie» d’Eddie Mitchell….

43

Si vous souhaitez voir cette religieuse cérémonie, cliquez sur  la vidéo ci-dessous de notre ami Ludo….

Image de prévisualisation YouTube

Vous avez tous reconnu le pape, c’est Sergio notre « Past-Director »…. Vraiment magnifique dans le rôle !….

44

Je ne vous ai pas encore parlé du délicieux repas…. Après de sublimes coquilles Saint-Jacques en sauce, (que j’ai oublié de « fotografier »), vint le veau accompagné de galettes de pommes de terre et de brochettes de légumes…. Délicieux !….

46

Que dire alors de l’immense ( 2 mètres de long)  et magnifique gâteau d’anniversaire offert par Gilles, le dealer, et représentant le « Bar and Shield » de notre marque de motocyclettes préférées….

46b

Vraiment trop beau….

48

Avec les protagonistes tout autour, on se rend mieux compte des gigantesques proportions de ce gâteau….

49

Nous avons eu droit à un chaleureux discours de Gilles, le dealer-concessionnaire, que nous remercions….

50

Et la soirée s’est terminée par la danse avec le DJ de service et un concert du groupe « Beside » style Pop Rock Alternative….

51

Quant à moi, j’ai hérité d’un joli cadre souvenir à remettre au Bureau du Padova Chapter, (en français, on dit Padoue), dont je suis actuellement membre….

52

Un super Week-end moto dont on se souviendra…..

Claudio Boaretto

 

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 14 Commentaires »

GORILLE

Posté par Claudio Boaretto le 10 septembre 2013

Dernière huile sur toile d’Ugo qui trône dans son atelier….

GORILLE dans Peinture & Dessins gorille1-650

Encore un format balèze, 80x160cm….

Ce qui frappe d’abord, c’est cet immense gros plan de la face du gorille axée sur les yeux…. On est tout de suite impressionné par la taille réelle de l’animal, l’imposant format de la peinture y est pour quelque chose….Mais ce gorille possède regard étrangement humain….

La démarche créatrice expliquée par l’artiste :

« Le gorille est notre plus proche cousin génétique. Celui-ci nous regarde. Il regarde l’homme. Il regarde l’humanité.

Plonger dans son regard c’est autant commencer à se demander qui il est, que qui nous sommes…

D’ailleurs, je lui ai prêté l’iris de mes yeux.

J’ai voulu représenter ce regard profond mais neutre, pesant mais sans malveillance (malgré tout ce que le gorille pourrait reprocher à notre race).

Il ne nous regarde pas vraiment ; il regarde à travers nous. »

 Extraordinaire ces yeux, je ne comprenais pas de prime abord pourquoi ce regard semblait si humain, tout s’explique, l’artiste-peintre lui a donné ses yeux…. Je trouve cette démarche très chouette et très originale, s’inscrivant parfaitement dans le cadre de l’art contemporain….

Après le fond, Hugo nous explique la forme en quelques lignes :

« On pourrait dire qu’il s’agit de King Kong, tant la dimension de la toile est imposante. Ayant trouvé le moyen de me procurer de grands formats à deux pas de chez moi, j’en ai profité pour me rapprocher à l’extrême de mon sujet. Pour qu’il soit vraiment hors d’échelle, et d’autant plus impressionnant ! »

L’absence de couleur participe également à l’ambiance. Tout ce travail en noir et blanc a consisté à rendre les textures de cette peau brillante et le pelage alentour. »

 Deuxième surprise, avant qu’Hugo ne me le révèle, je ne m’étais pas rendu compte que la peinture n’était qu’en noir et blanc, mis à par les yeux….

Ce tableau vaut vraiment le coup d’être vu « en vrai » tant pour la taille que pour la saisissante réalité de la peinture….

Le prix, 1400€, mais il doit d’abord faire l’objet d’une exposition en début de l’année prochaine à Venise….

Claudio Boaretto

 

Publié dans Peinture & Dessins | 10 Commentaires »

MOSTRA DE VENISE : « LA JALOUSIE »

Posté par Claudio Boaretto le 8 septembre 2013

MOSTRA DE VENISE : « LA JALOUSIE » dans Venise : évenements 013

Retour à la Mostra de Venise pour notre dernier film en V.O. française : « La Jalousie »….c’est le dernier film en noir & blanc de Philippe Garrel…. Philippe Garrel n’est pas un inconnu à Venise, mis à part qu’il était présent en 2011 avec « l’été Brûlant » où jouait Monica Bellucci,(voir mon reportage sur ce blog :

http://boaretto.unblog.fr/2011/09/03/monica-a-la-mostra-del-cinema-di-venezia/)

 Il fut déjà récompensé deux fois à la Mostra par le Lion d’argent du meilleur réalisateur  : en 1991 pour «J’entends plus la guitare»et en 2005 pour  «Les amants réguliers» qui valut aussi au chef opérateur William Lubtchansky un Osella, saluant sa «remarquable contribution artistique»….

La jalousie, l’affiche….

01b dans Venise : évenements

Synopsis :

« Un homme de trente ans (Louis Garrel)

022

 vit avec une femme (Anna Mouglalis)

03-anna-mouglalis

 dans un meublé. C’est une histoire d’amour. Cet homme a une autre femme (Rebecca Convenant)

04-rebecca-cconvenant

avec qui il a eu un enfant qu’il a abandonné. Bien sûr il voit l’enfant (Olga Milshtein )

05-olga-milshtein

 mais l’autre femme vit seule avec l’enfant et elle travaille pour le nourrir parce que l’homme ne lui donne rien. L’homme de son côté est très pauvre et il est un acteur.

05b1

 Il joue au théâtre. Et il vit cet amour fou pour une femme qui est aussi actrice.

083

Il se met en quatre, usant de ses relations dans le milieu, pour lui faire obtenir des rôles. En vain. Et puis cette femme avec qui il vit le trompe à son tour. Elle vient le voir dans le petit meublé. Et puis elle dit qu’elle ne peut pas rester là et elle s’en va.
Et après il se tire une balle dans le cœur mais le révolver glisse et il se rate, la balle perfore le poumon gauche. A l’hôpital sa sœur (Esther Garrel)

06-esther-garrel

vient le voir et reste près de lui. Il n’a plus qu’elle, et le théâtre »

De vous à moi, mis à part une certaine poésie dans les images du film faisant parfois penser à des « foto » de  Robert Doisneau, j’ai trouvé le scenario d’une platitude désespérante…. Il ne se passe rien dans ce film, ou alors, et c’est fort possible, je ne suis artistiquement et « filosofiquement » pas assez mature pour tout comprendre !….

Ce n’est que plus tard, en rentrant à la casa et cherchant, pour en voir le cœur net, des analyses du film sur la toile que j’ai trouvé et compris la genèse du film…. Je vous la livre :

« Partant de son histoire personnelle, Philippe Garrel filme son fils Louis Garrel dans le rôle de son grand-père qui, à l’âge de son petit-fils, vécut une relation passionnelle et bohémienne avec une jeune actrice après avoir abandonné la maman du petit Philippe Garrel. Enfant, le réalisateur idéalisa cette vie romantique ainsi que la nouvelle femme dans la vie de son père mais, involontairement, il engendra probablement de la jalousie chez sa maman abandonnée qui courageusement tentait d’élever seule son fils…..

093

En faisant jouer ses enfants -sa fille Esther Garrel joue le personnage de la sœur de Louis- dans des rôles familiaux, Philippe Garrel souhaite entretenir la tradition des familles d’artistes qu’avait déjà initiée son propre père, « nous sommes comme une famille de cirque », déclare le cinéaste. »

 Il aurait fallu savoir cela avant la projection!!!….

C’est donc une sorte d’autobiographie qui l’intéresse lui et sa famille mais qui, pour un spectateur lambda comme votre serviteur, n’est pas d’un grand intérêt….

Quoiqu’il en soit, quand les protagonistes du film arrivent dans la salle, ils sont accueillis comme de grandes stars par le public….

Dans la famille Garrel, le fils….

103

La fille….

112

Le père…. Bon, sans vouloir être méchant, lui-même a dit : « une famille de cirque », mais le père, il ne vous fait pas penser un peu à Bozo le clown, non ?…..

122

Sans oublier Rebecca Convenant qui joue le rôle de la mère délaissée….

132

A la fin de la séance, malgré l’ovation, quelques sifflets isolés dans la salle…..

142

La Rai italienne est encore présente….

14b

Ah mais, je ne vous l’ai pas encore dit, c’est Jean-Louis Aubert qui a écrit la musique du film et il est présent dans la salle…..

152

Sympa ce type, toujours le sourire aux lèvres, un gros plan….

15b

Je terminerai ce petit reportage sur cette vue d’ensemble des protagonistes du film….

162

Si vous allez voir ce film qui sortira le 4 décembre 2013,  peut-être serez-vous séduit par son côté poético-bohème, mais ce n’est pas moi qui vous y aurait poussé…..

Claudio Boaretto

 

Publié dans Venise : évenements | 5 Commentaires »

12
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance