MOSTRA DE VENISE : « LA JALOUSIE »

Posté par Claudio Boaretto le 8 septembre 2013

MOSTRA DE VENISE : « LA JALOUSIE » dans 02 Venise : évenements 013

Retour à la Mostra de Venise pour notre dernier film en V.O. française : « La Jalousie »….c’est le dernier film en noir & blanc de Philippe Garrel…. Philippe Garrel n’est pas un inconnu à Venise, mis à part qu’il était présent en 2011 avec « l’été Brûlant » où jouait Monica Bellucci,(voir mon reportage sur ce blog :

http://boaretto.unblog.fr/2011/09/03/monica-a-la-mostra-del-cinema-di-venezia/)

 Il fut déjà récompensé deux fois à la Mostra par le Lion d’argent du meilleur réalisateur  : en 1991 pour «J’entends plus la guitare»et en 2005 pour  «Les amants réguliers» qui valut aussi au chef opérateur William Lubtchansky un Osella, saluant sa «remarquable contribution artistique»….

La jalousie, l’affiche….

01b dans 02 Venise : évenements

Synopsis :

« Un homme de trente ans (Louis Garrel)

022

 vit avec une femme (Anna Mouglalis)

03-anna-mouglalis

 dans un meublé. C’est une histoire d’amour. Cet homme a une autre femme (Rebecca Convenant)

04-rebecca-cconvenant

avec qui il a eu un enfant qu’il a abandonné. Bien sûr il voit l’enfant (Olga Milshtein )

05-olga-milshtein

 mais l’autre femme vit seule avec l’enfant et elle travaille pour le nourrir parce que l’homme ne lui donne rien. L’homme de son côté est très pauvre et il est un acteur.

05b1

 Il joue au théâtre. Et il vit cet amour fou pour une femme qui est aussi actrice.

083

Il se met en quatre, usant de ses relations dans le milieu, pour lui faire obtenir des rôles. En vain. Et puis cette femme avec qui il vit le trompe à son tour. Elle vient le voir dans le petit meublé. Et puis elle dit qu’elle ne peut pas rester là et elle s’en va.
Et après il se tire une balle dans le cœur mais le révolver glisse et il se rate, la balle perfore le poumon gauche. A l’hôpital sa sœur (Esther Garrel)

06-esther-garrel

vient le voir et reste près de lui. Il n’a plus qu’elle, et le théâtre »

De vous à moi, mis à part une certaine poésie dans les images du film faisant parfois penser à des « foto » de  Robert Doisneau, j’ai trouvé le scenario d’une platitude désespérante…. Il ne se passe rien dans ce film, ou alors, et c’est fort possible, je ne suis artistiquement et « filosofiquement » pas assez mature pour tout comprendre !….

Ce n’est que plus tard, en rentrant à la casa et cherchant, pour en voir le cœur net, des analyses du film sur la toile que j’ai trouvé et compris la genèse du film…. Je vous la livre :

« Partant de son histoire personnelle, Philippe Garrel filme son fils Louis Garrel dans le rôle de son grand-père qui, à l’âge de son petit-fils, vécut une relation passionnelle et bohémienne avec une jeune actrice après avoir abandonné la maman du petit Philippe Garrel. Enfant, le réalisateur idéalisa cette vie romantique ainsi que la nouvelle femme dans la vie de son père mais, involontairement, il engendra probablement de la jalousie chez sa maman abandonnée qui courageusement tentait d’élever seule son fils…..

093

En faisant jouer ses enfants -sa fille Esther Garrel joue le personnage de la sœur de Louis- dans des rôles familiaux, Philippe Garrel souhaite entretenir la tradition des familles d’artistes qu’avait déjà initiée son propre père, « nous sommes comme une famille de cirque », déclare le cinéaste. »

 Il aurait fallu savoir cela avant la projection!!!….

C’est donc une sorte d’autobiographie qui l’intéresse lui et sa famille mais qui, pour un spectateur lambda comme votre serviteur, n’est pas d’un grand intérêt….

Quoiqu’il en soit, quand les protagonistes du film arrivent dans la salle, ils sont accueillis comme de grandes stars par le public….

Dans la famille Garrel, le fils….

103

La fille….

112

Le père…. Bon, sans vouloir être méchant, lui-même a dit : « une famille de cirque », mais le père, il ne vous fait pas penser un peu à Bozo le clown, non ?…..

122

Sans oublier Rebecca Convenant qui joue le rôle de la mère délaissée….

132

A la fin de la séance, malgré l’ovation, quelques sifflets isolés dans la salle…..

142

La Rai italienne est encore présente….

14b

Ah mais, je ne vous l’ai pas encore dit, c’est Jean-Louis Aubert qui a écrit la musique du film et il est présent dans la salle…..

152

Sympa ce type, toujours le sourire aux lèvres, un gros plan….

15b

Je terminerai ce petit reportage sur cette vue d’ensemble des protagonistes du film….

162

Si vous allez voir ce film qui sortira le 4 décembre 2013,  peut-être serez-vous séduit par son côté poético-bohème, mais ce n’est pas moi qui vous y aurait poussé…..

Claudio Boaretto

 

5 Réponses à “MOSTRA DE VENISE : « LA JALOUSIE »”

  1. katyL dit :

    non tu ne nous a pas poussé en effet
    le thème est très banal mais c’est la vie !
    la jalousie cette maladie commune à beaucoup de monde avec plus ou moins de densité et de folie , cette maladie qui détruit aussi beaucoup de gens autour d’elle et qui va « crescendo » si « le » ou » la » malade ne se soigne pas
    un thème banal mais éternel.
    bisousssssssssssss

    • Hé oui, Katy, nous sommes tous passé par ce sentiment un jour ou l’autre…. Mais bon, dans le film de Garrel, tu ne sens pas trop l’intensité de ce sentiment…. J’ai trouvé le film plat, banal, rien qui fasse vraiment vibrer le public mis à part quelques belles images en noir & blanc….

  2. katyL dit :

    ok ok noté!
    moi je vais mercredi voir « Trafalgar » il sort cette semaine
    bises

  3. Zaz dit :

    C’est sûr qu’à lire ton reportage, je n’ai pas vraiment envie d’aller voir ce film ! ;-) Nous avons si peu de temps à consacrer au cinoche que nous choisirons sans doute un autre film ! Même s’il est bon que chacun se fasse sa propre opinion… S’il passe un jour à la télé, je te dirai mon avis ! :)

    Dernière publication sur ECRIVAIN PUBLIC, ZAZ ET PLUS : L'adieu au blog

Répondre à Claudio Boaretto Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance