• Accueil
  • > Archives pour octobre 2013

UN SACHET PLASTIQUE par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 23 octobre 2013

Une huile sur toile de 50 x 60cm d’Hugo….
Je dirais même d’Hugo H, ainsi qu’il signe ses toiles dorénavant….

UN SACHET PLASTIQUE par HUGO H dans Peinture & Dessins sachet-plastique-650

Un sachet plastique me dirait-vous ?….
Quel bizarre sujet pour un tableau….

Hugo, pourquoi ce tableau ?….

« La mer est encore trop souvent considérée comme une poubelle. J’ai voulu dénoncer cela avec cette toile.»

Ah, d’accord…. Mais encore ?….

« Une peinture qui soit belle et terrible en même temps (parce que même si on veut traiter d’un sujet terrible pour faire passer un message, il faut que la peinture reste belle, non?). Créer une tension entre l’attraction plastique (sans jeu de mot) du sujet et la répulsion qu’on puisse ressentir en le regardant, pour peu qu’on ait une sensibilité environnementale. »

« Un sachet plastique qui flotte dans la mer. Beau comme une méduse. Avec – pour moi qui l’ai peint – le même plaisir que ce dût être d’effectuer les drapés des robes de princesses pour les peintres classiques.»

Voilà, pour le « fond » (sans jeu de mot non plus), la motivation de cette oeuvre….

Et que raconte Hugo sur la forme ? :

« Une peinture avec une ambiance chromatique artificiellement réchauffée (parce que sinon, sous l’eau, tout est bleuté), un peu comme les films super 8 de notre jeunesse. Pour que ça fasse été. Et en même temps, cet aspect jauni lui donne quelque-chose de plus éternel. On pourrait aisément croire que c’est une peinture d’il y a cent ans. J’ai aussi conservé l’efficacité et l’économie de la touche que j’aime bien dans les peintures du début du vingtième siècle, période ou les illustrateurs et les peintres étaient encore les mêmes personnes. En plus, j’ai utilisé pour cette toile le dernier (vieux) châssis que m’a donné Alberto Boaretto, mon cher beau-papi (95 ans). »

« Le sac est tout fait de lumière rosée et d’ombres bleues violacées. Il se détache d’autant du fond que les teintes sont en discordance. »

Il est vrai que si le sujet est quelque peu dérangeant, voire répugnant dans ce qu’il symbolise, la peinture est belle malgré tout et l’on ne peut que saluer le travail de l’artiste que je laisserai conclure cet article….

 « Il « flotte » réellement dans le cadre, soulignant la limpidité de l’eau qu’il souille de sa présence… »

Publié dans Peinture & Dessins | 11 Commentaires »

BALADE AUTOMNALE SUR LES PLAGES DU LIDO DI VENEZIA

Posté par Claudio Boaretto le 23 octobre 2013

Malgré un brouillard sous-jacent, quelques rayons de soleil percent la brume…. Idéal pour une balade automnale sur l’immense grève du Lido di Venezia….

Pour protéger des agressions hivernales, des marées hautes et de « l’aqua alta » les kilomètres de cabines de plage installées face à la mer, les défenses sont déjà érigées….

BALADE AUTOMNALE SUR LES PLAGES DU LIDO DI VENEZIA dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... 012

Des remparts de sable défendront ces cabines contre les déferlantes de l’adriatique…..

022 dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

Pour accéder à la plage il faut franchir ce barrage, suivons la voie tracée….

032

Et si les tempêtes ne sont pas trop violentes, cette muraille de sable remplira son œuvre tout l’hiver…. Souhaitons que les vents trop violents nous épargnent….

Vers le Sud, tout au bout de ce rempart, nous apercevons le dôme de l’hôtel 5 étoiles Excelsior, où descendent les stars, particulièrement pendant la Mostra del Cinema….

042

Allez, pour le plaisir, je change d’objectif et zoome à mort sur l’Excelsior…. Là, je suis facilement à plus d’un kilomètre…. On voit bien le mur de sable sans discontinuités….

052

De l’autre côté, vers le Nord, continue la muraille….

062

Mettant l’objectif de ma « macchina fotografica » (appareil photo) en focale 70, j’aperçois, au loin dans la brume, un monstrueux géant de mers empruntant la passe de San Nicolo’ pour sortir de la lagune….

072

Je zoome à fond pour prendre le monstrueux en gros plan dans la brume…. Le paquebot est à environ 3 kilomètres….

082

Plus loin, à peine visible dans la brume, j’accroche de phare de San Nicolo’, faut compter presque 4 kilomètres, la digue faisant elle-même 2 kilomètres et demi depuis la plage….

092

Un kilomètre encore plus loin, le phare de Punta Sabbioni, de l’autre côté de la passe, sur la terre ferme…. Il faut de bons yeux pour le voir à l’œil nu….

102

Le monstrueux arrive, il doit passer entre les deux phares pour sortir de la lagune…..

112

Il va bientôt masquer le phare de Punta Sabbioni sur son bâbord….

122

Avant de doubler de phare de San Nicolo’….

132

Qu’il laissera à son tribord….

142

Sans pour autant le masquer à notre vue…. Bon vent, et si tu pouvais ne pas revenir, la lagune serait plus en sécurité…..

152

Retour sur la plage où le soleil brille timidement…. Devant nous, une digue brise-lame, elles sont légions sur les plages du Lido pour casser la force des vagues hivernales….

162

Je vais au bout de l’une d’entre elles, côté mer, pour avoir un angle de vue différent….

172

Et flasher ma douce qui préfère rester côté sable….

182

Je shoote en plein vol un « gabbiano reale », un goéland….

192

202

212

232

Cette dernière « foto » est moins nette, mais je la conserve, juste pour la chouette position des ailes….

244

 

Le temps automnal ne décourage pas quelques téméraires baigneurs…. Brrr… Mon parka en frissonne….

252

Une chose est sûre, ce ne sont surtout pas des vénitiens qui se baignent à cette époque de l’année….

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 11 Commentaires »

LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN à VENISE, CÔTE ARSENALE

Posté par Claudio Boaretto le 19 octobre 2013

Après avoir visité la biennale, côté Giardini, le lendemain nous sommes allés voir la suite de la biennale à « l’Arsenale »…. Comme hier, je n’ai sélectionné que les œuvres, les installations, les performances qui m’ont le plus interpellé….

Contrairement au Giardini, les œuvres ne sont pas exposées dans les pavillons nationaux mais dans les immenses espaces couverts de l’arsenal où se construisaient jadis les galères vénitiennes, en l’occurrence les espaces dédiés autrefois à la corderie et l’artillerie des bateaux…. Ci-dessous, le plan, seules quelques salles sont réservées aux pays n’ayant pas construit leur pavillon aux Giardini…. En prime, les noms des artistes exposants….

LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN à VENISE, CÔTE ARSENALE dans Venise : musées & expos & monuments 00

D’emblée une énorme et impressionnante sculpture ….

011 dans Venise : musées & expos & monuments

Comme je m’interrogeai, curieux, j’allais lire l’explication….

01b

Pour ceux qui ne lisent ni l’italien, ni l’english, voilà la traduction :

« Pour la biennale d’Art 2013 Cuoghi a créé Belinda (2013), une sculpture de grandes dimensions qui rappelle le principe combinatoire des chaînes protéiques, dans une vision contraire aux habitudes de notre pensée. En reformulant de telles structures, Cuoghi interprète radicalement les aspects fondamentaux du monde naturel et offre un regard révélateur du microcosme »…

Je ne sais pas vous, mais ce texte abscons ne m’a rien révélé du tout…. Donc, je ne lis plus les explications…. Je laisserai seulement s’exprimer mon « ressenti »….

 


Dans l’espace suivant, une sculpture plus figurative quoique fort stylisée…. J’ai toujours bien aimé les représentations de personnages, qu’elles soient sculptées ou peintes, qu’elles soient figuratives ou abstraites….

021

A « l’Arsenale », je suis aux anges, il y a des personnages partout, vous verrez la suite…. J’ai pris aussi dans mon viseur, un visiteur devant le tableau vert pour se rendre compte des proportions….

031

041

Encore deux sculptures monumentales, pendues cette fois ci…. Au fond à droite, Evelyne cherche toujours à comprendre les explications écrites (que j’évite)….

051

Des peintures psychédéliques, bien à mon goût….

061

Dédoublement de la personnalité ?….

071

Dantesque !….

081

Comme me disait mon ami Phil R., joueur de poker invétéré qui visitait la Biennale avec nous, j’ai trouvé mon nouvel avatar ci-dessous !….

091

Un fauteuil recouvert de tissus avec une sorte de gros doigt en faïence posé dessus, un mélange de matériaux et de couleurs….

101

Même artiste, même style, même mélange….

111

Un tableau coloré, difficile à définir, mais attirant….

121

Une charpente en équilibre sur des socles de pierres…. Du vieux bois sur de vieilles pierres au milieu des colonnes de l’arsenal, j’aime bien….

131

Personnages fantasques….

141

Une bande dessinée dont chaque planche est encadrée et exposée, remplissant tous les murs d’une grande salle, plus un grand mur cylindrique en son milieu….

151

Plus besoin de tourner les pages….Si tu as une petite heure à perdre, tu peux la lire en entier, (je mettrais peut-être un peu plus de temps, because elle est en english)….

161

Maison, manège et bateau couvert de tissus….

171

Gros plan sur le bateau, et qui n’a rien à envier à celui du capitaine Jack Sparrow….

181

Un tableau hallucinatoire….

191

Je suis souvent attiré par ces tableaux qui flashent….

201

Alors là, nous nous retrouvons dans une grande salle et devant une armée de personnages étranges….

211

Composés en résine qui semble avoir coulé comme de la guimauve….

221

Ils sont monstrueusement magnifiques….

231

Les visages sont très beaux….

241

 

Autant de personnages, autant de visages différents….

251

Mais ils ont tous les yeux clos….

261

J’ai demandé à Evelyne de poser à côté, juste pour se rendre compte de la proportion des personnages….

271

Au détour d’un couloir, nous tombons sur 3 personnages perchés une estrade….

281

J’ai franchement cru que le premier personnage était un modèle vivant qui posait nue…. L’illusion est parfaite….

291

Admiration devant le détail….

301

Le second personnage est moins troublant….

311

Quant au troisième…. Singulier trio….

321

Une maquette de maison ?…. peut-être il y a-t-il un architek dans cette bande d’artistes ?….

331

Non ce n’est pas une visiteuse, c’est encore un personnage en résine, à s’y méprendre….

341

Un couple inquiétant dans une cage de verre….

351

Encore un mannequin magnifique…. C’est une géante, elle fait au moins 2,50 mètres de haut, équilibre soutenu par une tige à l’arrière….

361

Une peinture abstraite d’une hauteur incroyable…. Un grand format dirait encore mon ami Phil R. qui est aussi vendeur de tableaux….

371

J’ai déjà dit que je faisais l’impasse sur les vidéos, mais là, il y en a un paquet, toutes avec un programme différent….

381

Au détour d’un couloir, une hutte végétale, on peut même passer à l’intérieur….

391

Parfois, l’œuvre exposée me laisse indifférent et je serais plus sensible au lieu en lui-même, comme dans cette salle où j’admire la magnifique charpente plus que les barres alignées à terre….

401

Une fresque monumentale en noir & blanc….

411

Encore un grand format, détail….

421

Nous arrivons dans une salle impressionnante remplies de personnages bizarres, tout comme les objets….

431

Dans le fond à gauche, un drôle d’attelage…

441

De profil….

451

Au centre, comme une reproduction en nombre d’un objet qui ressemble à une pièce de jeu d’échec, disposées en un spectaculaire carré….

461

J’y trouve un petit côté asiatique….

471

Tout comme ce semblant de pagode et ces danseuses….

481

Gros plan sur une danseuse….

491

En face, d’anciens pupitres avec des livres aux pages étrangement ouvertes…. Une allégorie sur le savoir scolaire ? Ou monacal ?….

501

Plus loin une table, une femme debout, des hommes assis coiffés de chéchias, certains armés de couteaux, inquiétant….

511

Quoique qu’ayant un couteau à la main il en est un qui semble avoir trépassé, son voisin ayant encore l’arme au poing…. Seraient-ce tous des serpents, symbolisés par le lustre qui les surplombe….

521

Une autre salle colorée…. Des épices d’une senteur extraordinaire chatouillent agréablement nos narines…. Génial !….

531

Un esquimau à l’envers…. Si nous sommes dans l’hémisphère Nord, il doit venir au pôle Sud….

541

Pas loin, un tableau représentant un ours polaire….

551

Si l’on regarde de près, ce tableau est composé d’une foule de motifs et de personnages

561

La coupole d’un phare…. un visiteur sur la « foto » pour la proportion….

571

Devant une performance, chacun son interprétation….. Celle ci-dessous me fait penser aux blocs de béton qui se trouve à l’extrémité des 2 kilomètres de digue de la passe de San Nicolo’, au Lido…. Des cubes de béton, + ou – de la taille de ce cube blanc, entourent le phare…. Pendant les saisons chaudes, tous les cubes sont occupés par de nombreux estivants s’y prélassant au soleil…. Il y a quelques décennies, j’y venais faire mes « écritures », avec ma fille étudiante qui potassait ses cours…. Les chaises rondes retournées me font penser également à ces énormes pierres cylindriques qui entourent et protègent le phare et ses cubes….

581

 

D’ailleurs les figurants sur le cube n’ont-ils pas des serviettes de bains ?…. Comme les estivants sur les blocs du phare de San Nicolo’…. Mais apparemment, ceux-là ont vraiment l’air de « s’enmerder »…. Il est vrai que ça manque de soleil sous les charpentes….

591

Une salle entièrement pavée de briques marquées et numérotées…

601

Pas d’ordre ou de numérotation logique apparemment…. Ma chaussure bateau naviguant sur ces briques en est témoin….

611

Sortant à l’extérieur pour changer de salle, sous les arcades d’un abri maritime de l’arsenal, un bateau amarré, à son bord un orchestre d’instruments à vent…. Normal pour un voilier….

621

De retour aux intérieurs, un clair-obscur….

631

Du même artiste, je suis impressionné par le réalisme du crâne….

641

Encore un grand format, une très grande fresque….

651

Scène un peu dantesque, détails….

661

Je terminerai cette visite par une pointe de nostalgie…. Dans cette même salle, je retrouve une cuve où l’on stockait jadis les hydrocarbures pour alimenter tous les bateaux militaires ainsi que l’arsenal lui-même… Il y a deux ans encore, cette salle était remplie de ces cuves et autre matériel semblable… Ce n’est pas sans me faire penser à mon aïeul, le grand-père de mon grand-père, Giovanni NICOLAJ, capitaine de frégate, qui obtint la direction du département des « Caldaie navali », chaudières navales,  à l’arsenal de Venise dans les années 1860…. Il devait évoluer dans ces salles…. (Voir sur mon blog la page que je lui ai consacrée : http://boaretto.unblog.fr/nicolaj-dynastie-nautique/ )

Ne reste plus que cette dernière cuve, témoin d’un temps révolu….

671

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : musées & expos & monuments | 18 Commentaires »

LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN à VENISE, CÔTE GIARDINI

Posté par Claudio Boaretto le 14 octobre 2013

Visite de la Biennale 2013, aux « Giardini » où se trouvent les pavillons nationaux datant pour la plupart du début du siècle dernier….

Je ne vous ferai pas voir tous les pavillons, ce serait trop long et lassant, mais que ceux où les œuvres, les installations, les performances m’ont le plus interpellé…. J’ai fait l’impasse sur les vidéos qui, au fur à mesure des années, deviennent de plus en plus nombreuses et de plus en plus longues, voire fastidieuses…. Pour visionner entièrement toutes les vidéos présentées aux « Giardini » et à « l’Arsenale », comptez minimum une semaine !….

Le pavillon Suisse….

LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN à VENISE, CÔTE GIARDINI dans Venise : musées & expos & monuments 01-300x183

Des instruments à vents, aplatis et traités et couverts d’un support que je n’ai pas identifié…Trombone, saxo, trompette etc…. Joli….

02 dans Venise : musées & expos & monuments

Le pavillon du Venezuela….

03-300x223

L’art mural…. Cette tête « Che Guevaranne » occupant tout un mur….

04

Bolivar….

05

Superbe fresque sur le mur d’entrée du pavillon….

06

Détail….

07

Le pavillon de la Russie….

08-300x279

Une pluie de pièces tombant du plafond….

09

Mais à quoi pouvez servir ce meuble avant d’y mettre une plante ?….

10

Le pavillon allemand…. Mais puisque nous en sommes au cinquantenaire de l’amitié franco-allemande, les artistes français exposent dans le pavillon allemand et vice et versa….

11-300x234

Uniquement de la musique (Ravel) accompagnée de vidéo….Je fais l’impasse car aucun intérêt « fotografic »….

12

Le pavillon canadien….

13-300x163

Un atlas tournant sur un vieux gramophone….

14

Une installation en noir & blanc….

15

Qui, tout à coup, se colorie….

16

Le pavillon des Grands Bretons…. On aperçoit derrière l’entrée une grande peinture murale représentant un aigle….

17-230x300

Nous le prenons en plein vol lorsque nous passons la porte….

18

On se retourne, et comme une incendie en trompe-l’œil….

19

Tout un pan de mur avec cette immense fresque…. Une allégorie illustrant le danger des grands paquebots dans la lagune de Venise…. On distingue Venise dans le brouillard à ras des flots…. J’aime beaucoup !….

20

Le pavillon français où exposent donc les artistes allemands…..On entrevoit déjà la performance par la porte d’entrée….

21-300x199

Un incroyable enchevêtrement de tabourets….

22

Impressionnant !….

23

Le pavillon de l’Uruguay qui nous parle du « tempo »….

24-300x199

Des objets déstructurés, peut-être par le temps comme semblent souligner les écrits, mais le temps a du avoir un petit coup de main….

Un tonneau….

25

Un fauteuil….

26

Une roue de charrette….

27

Un violon….

28

Le pavillon nordique….

29-300x294

Très beaux effets de lumières avec ces cercles bleus qui font penser aux aurores boréales….

30

Des arbres aux fruits bizarres….

31

32

Le pavillon du Danemark

33-300x199

Superbes effets de couleur rose parmi les végétaux….

34

Pour casser l’ambiance, un coup de flash, et plus de reflets roses

35

Mais laissons la magie opérer….

36

Le pavillon belge….

37-300x218

Une énorme installation de bois flotté, vue arrière…..

38

Vue par l’avant, ce qui, personnellement, me fait penser à une pieuvre géante…. J’aime beaucoup

39

Le pavillon de la Hollande….

40-300x145

Une table sans pieds….

41

Belle performance d’équilibre…..

42

Les bustes, originaux et insolites….

43

44

La solution quand on n’a pas de poche kangourou….

45

Le pavillon des Etats Unis d’Amérique…. Une installation en lui-même, avec de gros rochers en équilibre ne tenant qu’à un fil….

46-300x201

Après examen, les rochers sont en carton!… Et l’intérieur, installations aussi complexes….

47

Serait-ce un bureau ?….

48

Œuvres un peu folles, difficile de s’y retrouver, mais quel travail pour l’artiste réalisateur….

49

Le pavillon du Brésil….

50-300x273

Comme des ouvrages encyclopédiques sur les tables….

51

Mais tous disposés de manière semblable et rigoureuse….

52

Au milieu de ce quadrilatère bien ordonné, se forme comme un puits où descendraient et se concentreraient dans une puce électronique toutes les informations contenues dans ces pages…. Belle allégorie…..

53

Le pavillon de la Roumanie….

54-300x199

Performance et gestuelle d’acteurs….

55

56

Le pavillon de chez nous, Venezia….

57-300x220

Les célèbres tissus Fortuny….

58

Les verres de Murano….

59

Une magnifique statue de fils…..

60

Merveilleuse de légèreté….

61

Une mosaïque….

62

Comme un gros œuf où l’on pénètre….

63

A l’intérieur une débauche éclatante de soleils en verres et mosaïques….

64

Avec jeux de miroirs, où vous pouvez me reconnaitre en plusieurs exemplaires….

65

Une statue contemporaine, avec un TGV qui déraille….

66

Le pavillon égyptien….

67-300x199

Suivez les hiéroglyphes….

68-300x131

Un drôle de sarcophage….

69

Avec une petite fenêtre sur le côté, comme l’indique la flèche rouge….

70

Je peux à peine y introduire le bout de l’objectif de mon appareil foto…. Voilà ce que l’on voit à l’intérieur :

71

Plus loin, nous restons dans le style….

72

Nous voici enfin au pavillon central, bien plus grand que tous les autres, et où se trouvent de nombreuses salles….

74-300x199

La mer du Nord, vu par un artiste belge, superbe!….

75

Un joli tableau noir….

77

Une drôle de tête dans du zinc….

78

Attention, danger!….

79

Des pierres,  coupées en tranches et polies, cela plairait à mon ami Michel K.

80

Mannequin stylisé….

81

Deux anges en marbre noir….

82

Gros plan….

83

Autant le sujet est moche, autant le peintre est talentueux….

84

Avec un choix certain de ses modèles….

85

Je dirais même, un peintre au poil !….

86

Des figurines féminines dans des vitrines de verre….

87

Jolies à regarder…..

88

Elles me font penser à des automates….

89

Quelques animaux en boites qui font penser aux cabinets de curiosités du siècle dernier….

90

Nous terminons par une dernière salle, car la fatigue se fait sentir…. Sur une grande table, comme une cité pavillonnaire….

91

Sur le mur du fond, une immense mosaïque….

92

Stoppons là ce reportage déjà trop long sachant que je ne vous ai pas fait voir la moitié de ce que nous avons vu, rien qu’au « Giardini »….

Suivra un reportage sur la Biennale, côté « Arsenale »….

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : musées & expos & monuments | 16 Commentaires »

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance