• Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

LE BROUILLARD SUR LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 10 janvier 2014

En vénitien nous disons : « El caigo su a aguna de Venexia »….

En hiver souvent le brouillard enveloppe d’un épais manteau gris la lagune vénitienne…. Nous sommes alors réveillés le matin par le son des cornes de brume se répercutant en échos….

Il est 11 heures du matin et les fanaux surplombant les « Bricole », bien que toujours allumés, sont à peine visible aux yeux des navigateurs cherchant leur passage, comme nous le constatons sur cette « Dama » indiquant l’entrée d’un chenal….

01

Cela n’empêche pas les « vaporetti » de naviguer, ils se déplacent sans danger grâce aux radars qui tournent  en permanence au dessus de chaque embarcation de l’ACTV, l’Agence Communale de Transports Vénitiens….Les pilotes de ces bateaux ne sont pas seulement des conducteurs de transports en communs sur qui pèsent déjà de grandes responsabilités, ce sont aussi de vrais capitaines….  

02

Voici le grand « Vaporetto » qui remplace depuis quelques années les « Motonave » et qui fait la navette en traversant la passe de San Nicolò jusque sur la terre ferme à « Punta Sabbioni »…..

03

Et le « Motoscafo », le plus rapide de la flotte, déversant ses passagers sur l’embarcadère….

04

Cela n’empêche pas non plus les « Gabbiani reale » de planer devant  les arbres de Sant’ Elena….

05

Ni les transporteurs d’acheminer les marchandises pour approvisionner les commerces vénitiens….

06

Près des bâtiments le brouillard s’estompe un peu et nous distinguons presque convenablement la « Marinaressa » de « Castello »….

07

Et l’entrée de la « Via Garibaldi » derrière le « Ponte de le Cadene »….

08

Je ne peux pas vous faire rater le palais des Doges dans la brume….

09

10

Le campanile de « San Marco » dont nous ne distinguons plus la cime….

11

La tour de l’horloge et ses deux maures, ombres fantomatiques….

12

Mais sitôt que nous pénétrons à l’intérieur des « calle » de Venise, le brouillard se fait beaucoup plus discret….

13

Ce qui n’est pas le cas des bâtiments entourés par la lagune, comme la « Punta dea Dogana », la pointe de la douane, le « caigo », le brouillard est toujours aussi dense….

14

Comme en témoigne ce ferry qui va bientôt doubler la dite pointe pour emprunter le canal de la « Giudecca »….

15

Mais, comme je l’ai dit tout à l’heure, cela n’empêche nullement les vénitiens de travailler….

16

Et les gondoliers de promener leur trop plein de touristes asiatiques….

17

Bref, la vie vénitienne de tous les jours malgré les frimas hivernaux….

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 14 Commentaires »

AU DESSUS DES NUAGES par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 7 janvier 2014

Voici le plus grand tableau que Hugo n’aie jamais réalisé, une huile sur toile de  200×140 cm !…. Gigantesque et impressionnant….

 Au-dessus-des-N650

Sans ajouter de remarques, je vous laisse lire la description d’Hugo sur son œuvre :

« Cherchant souvent un point de vue différent sur le paysage, j’ai décidé cette fois de prendre de la hauteur. Le territoire s’étale comme un tapis (qui est la plaine du Po) dix mille pieds sous nos… euh, pieds. Il se perd au fond dans la grisaille ambiante, comme si l’épaisseur de l’air empêchait de porter le regard à une telle distance. Sous les nuages, tout devient gris bleuté, comme leur ombre propre. Ils s’étalent en un front balayé par le vent, comme une chaîne montagneuse qui attend notre passage. »

« Nous sommes à bord du plus fantastique engin de transport qui soit. Un véhicule volant qui nous propulse à mille kilomètres à l’heure au dessus des nuages. Un fabuleux engin tout de métal qui vole pourtant bien au dessus des oiseaux. A cette altitude, personne d’autre que nous pour sillonner le ciel. »

« Pour signifier cette prouesse, l’aile qui nous porte envahit la diagonale du tableau dans une perspective très dynamique et brutale. Elle vient tailler en deux la barrière nuageuse en même temps que la toile ! »

« Etant donné que j’ai changé de signature cette année, j’ai réinventé avec humour le nom de la compagnie aérienne qui figure au bout de l’aile (Gusy fut un surnom que mes copains me donnaient au collège). »

« Je profite de cette description pour remercier mon ami Mathieu, pilote à Air France, qui m’a fourni des clichés précis de l’engin pour m’aider à être réaliste. »

 Si je puis rajouter un mot, je dirai qu’il faut absolument voir cette toile « en vrai » car la « foto », minimaliste par sa taille, est incapable de répercuter l’impressionnant rendu provoqué par gigantisme de cette toile, qui je le rappelle, fait 2 mètres de long ….

Encore une oeuvre magnifique d’Hugo H.

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 18 Commentaires »

LE JOUR DE L’AN SUR LA PLAGE DU LIDO DE VENISE AVEC LES «VIEUX ADOS»

Posté par Claudio Boaretto le 6 janvier 2014

Le jour de l’an sur la plage du Lido de Venise, deux événements à ne pas rater : 

« Bagno dei Ibernisti »  e « Lenticchie e cotechino » !….

Explications :
« Bagno dei Ibernisti », comme cela se fait dans de nombreux autres endroits sur la planète, le midi du jour de l’an c’est le bain dans l’adriatique des vénitiens courageux…. On les appelle les « ibernisti », en français nous pourrions traduire par les « hivernistes », mais ce mot n’existe pas dans la langue de Molière….

« Lenticchie e cotechino », (se prononce « lentikié é cotekino » avec l’accent tonique souligné), soit lentilles et saucisse, c’est une tradition vénitienne, nous mangeons des lentilles le jour de l’an, pour avoir des « sous » toute l’année…. Et, du plus loin que je m’en souvienne, sur la plage le jour de l’an à midi, la commune de Venise offre les lentilles accompagnées de saucisse à la population….

Evidemment, il y avait du monde ce midi du jour de l’an 2014….

00

Pour ceux qui connaissent l’endroit, nous sommes au « Blue Moon » la plage publique du Lido di Venezia….

01

Les vénitiennes ont sorti le vison de circonstance….

02

03

04

Les « Vieux Ados » étaient de la partie…. Les fidèles lecteurs de mon blog connaissent la bande des « Vieux Ados »…. Nous sommes sept couples dont les hommes sont natifs de 1946 et qui nous connaissons depuis l’école et le Lycée de Saint Denis, dans le « 9-cube »…. Chaque nouvel an, nous nous retrouvons chez l’un d’entre nous…. L’année dernière c’était à Belle Isle en Mer chez la Liliane et le Jojo, cette année c’est chez nous à Venise…. Deux couples hélas manquent à l’appel pour des raisons de santé, mais nous les retrouverons l’année prochaine….
Voici un bout de la bande des « Vieux Ados »….

05

Le sourire aux lèvres, Dominique prend des « foto »….

06

Ca y est !…. Les « ibernisti » sont arrivés et posent déjà pour la « foto » du départ….

07

Ils s’élancent vers la mer, premier obstacle à escalader, le rempart de sable qui protège les cabines des grandes marées….

08

Bien sûr, il y a couillon en veste marron planté en plein milieu du passage pour prendre des foto, gênant ainsi le parcours….

09

Cela n’empêche pas les « ibernisti » de continuer leur course, mais « siçavététémoi », je l’aurais joyeusement poussé en bas du tas de sable…

10

Et les voilà les pieds dans l’eau….

11

Certains courent….

12

D’autres plongent, brrrrrrrr…..

13

Celui-ci  prend ses aises…..

14

Tandis que ceux là font admirer leurs beaux sabots….

15

Bref, tous barbotent avec plaisir dans l’eau bien fraîche….

16

17

Devant le regard admiratif de la foule nombreuse venue les encourager….

18

Foule qui ne se mouille pas les pieds, les vaguelettes s’échouant sur la plage provoquant une frontière naturelle suffisamment dissuasive…..

19

Les « ibernisti » un peu cabots posent devant les spectateurs qui « fotografient » à qui mieux mieux….

20

Attention, on prépare la banderole….

21

Et que voilà la jolie « foto » souvenir 2014….

22

Bon, il est temps de rentrer….

23

De se sécher….

24

Et comme les hauts parleurs diffusent en continu des valses viennoises, (héritage de l’occupation autrichienne ?) pourquoi ne pas esquisser quelques pas de danse ?….

25

Dans la foule maintenant, il me faut retrouver mes « Vieux Ados »…. Ca y est, je les repère….

26

Ah, voilà Michel aussi, notre doctor es-sciences….

27

Car il est temps de se mettre à la queue-leu-leu pour la distribution des lentilles…. Hé ! C’est que nous ne voulons pas manquer de sous cette année !….

28

Les valses se sont tues, nous écoutons maintenant un orchestre de rock, les rockers ne sont plus tout jeunes, mais la musique est bonne et les voix sont belles, à l’italienne !….

29

Les cuistots s’affairent…..

30

Les assiettes sont prêtes !….

33

Et bien servies, nous ne serons pas pauvres cette année…..

34

Dominique est la première à obtenir la sienne qu’elle nous montre triomphalement….

31

A la grande joie de son époux Jean-Claude, le toubib de la bande….

32

Debout, les vénitiens dégustent ces fameuses et traditionnelles lentilles….

Que ce soient les hommes….

35

Les femmes….

36

Les plus jeunes….

37

Les plus anciens….

38

En blouson….

39

Ou en vison….

40

Tous cassent la croute de bon cœur….

Quant à ces gredins de « Vieux Ados », ils ont trouvé les gradins pour s’asseoir…. Malins les anciens du 9.cube !….

41

Allez, je me fais un malin plaisir de les shooter en pleine dégustation, voire en pleine mastication…. Et ça rigole pas, la bouffe, c’est sérieux…. Je commence par la Maryse….

42

Le Jean-Claude O.….

43

Le Michel….

45

Le Didi….

46

L’Arlette….

47

Le Jean-Claude K. avec son verre de vin, hé, on ne sépare pas un breton de son pinard….

48

La Marie-Jo….

44

Enfin la Dominique, qui fut la première servie, en est déjà au dessert, toujours offert, comme le vin, par la commune….

49

Ils sont magnifiques ces « Vieux Ados », je les aime….

Un peu à l’écart de la foule, une rose abandonnée sur la grève ….

50

Serait-ce le témoin d’amours éphémères et d’une fleur jetée par dépit en ce premier jour de l’année ?…. L’imagination fertile d’un poète embarquerait facilement sur le flot de ses rêveries vagabondes….
Je me dépêche d’immortaliser cette rose avant qu’elle ne soit emportée par les vagues…..

51

Un grand merci à la commune de Venise et aux « ibernisti » pour ces sympathiques événements….

52

Encore un agréable souvenir que ce nouvel an ensoleillé sur la plage du Lido de Venise….

Claudio Boaretto

 

Publié dans Venise : évenements | 24 Commentaires »

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance