HUGO A BORD DU BELEM, JUSQU’A VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 24 avril 2014

Dans l’article précédent, je vous avais décrit l’arrivée du trois mats, Le Belem, à Venise, en vous précisant que mon artiste de gendre, Hugo H., (comme il signe ses tableaux) était embarqué à son bord, avec son ami Ugo, pour une traversée de 3 jours et 3 nuits, de Trieste à Venise, via la Croatie, en tant que traducteurs puisque les stagiaires du Belem, jeunes et anciens « Marinaretti », étaient de nationalité italienne, alors que le commandement et l’équipage de gabiers formateurs sont français, évidemment….

Du coup, mon satané gendre m’a refilé toutes ses « foto » en me demandant de d’écrire un article…. Dur, dur, pour moi qui n’ai pas vécu, hélas, cette superbe aventure, ni pris les « foto »….

Je vais vous les livrer, brutes de décoffrages, avec quelques commentaires succincts…. Mais les images sont très belles pour qui aime la marine à voile….

Découverte du Belem, amarré dans le port de Trieste…. Sans vouloir froisser personne, je dois avouer que l’environnement est moins tristounet à Venise….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici l’intérieur de la cabine de pilotage, matériel de navigation, radar et GPS à bord, mais rien de trop sophistiqué comme dans les paquebots modernes….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les coursives sont  nickel chrome….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Départ de Trieste, au milieu d’une forêt de cordages, de câbles, d’étais, de haubans…. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les gabiers sont déjà dans la mature….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On les reconnait à leurs bottes marron clair, leur tenue de travail bleu foncé et leur couteau à la ceinture….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà les voiles déployées…. Spectacle magnifique !…. Il faut être en mer pour voir cela, impossible à quai ou au port….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trop beau !…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les gabiers surveillent les voiles, prêts à intervenir…. Au premier plan, celui-ci a son harnais pour remonter dans la mâture….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le grand mât, vu par l’arrière, majestueux….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au premier plan, le foc d’artimon et, juste au dessus, la marquise….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour le néophyte voilà un enchevêtrement inextricable à l’arrière du grand mât….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A bord, consignes de sécurité pour les stagiaires avec essai du gilet de sauvetage….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La « Bora », ce vent de Nordet, gonfle les voiles….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les « Marinaretti » montent aussi dans la mâture….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les cordages, bien entretenus et lovés aux pieds des mâts….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La petite passerelle qui permet d’accéder au Gaillard d’avant depuis le Spardeck, à l’ombre de la voile de Misaine….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les inévitables bouées….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les pointes du Grand Foc et du Faux Foc, on voit que le voilier gite un peu sous l’effet du vent….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et puis, et puis, hé bien et puis la mer, mille sabords !….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous reconnaissons bien là l’œil de l’artiste qui scrute les vagues et leur mouvement ondulatoire….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et les embruns….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hugo regarde les vagues et le ciel par tous les trous !….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Euh, j’arrête les vagues, trop de « foto », mais j’ai comme l’impression qu’Hugo nous sortira bientôt de sa palette une « marine »….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ici on rabante les voiles (on les tient bien serrées après les avoir remontées) pour éviter qu’elles ne claquent dans le vent…. C’est à dire  fixer la voile ferlée sur sa vergue à l’aide de filins….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un joli clair de lune sur l’Adriatique, le regard de l’artiste est toujours présent….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au lendemain, nous retrouvons notre Hugo transmettant les instructions en italien à un jeune « Marinaretto » de l’école navale de Trieste….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Equipés du harnais, ils montent tous deux dans la mâture…. Mais le soleil en pleine face n’est pas très heureux pour la « foto »….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les voilà perchés tous les deux…. Vous noterez que les marchepieds, si j’ose dire, ne sont pas très larges….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les voilà qui grimpent de plus belle….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ils sont maintenant au plus haut du grand mât, sur la vergue du Grand Cacatois à 32 mètres d’altitude…. Faut avoir le cœur bien accroché….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Redescendons sur le pont, toujours d’une impeccable propreté, les cuivres brillant au soleil….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tous les cordages soigneusement arrimés et lovés le long du pavois….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’échelle pour monter sur la Dunette où est située la timonerie et la barre…. La Dunette n’est accessible qu’au commandement et à l’équipe de quart….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La barre  avec inscrit « Nantes » en son cœur de cuivre….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La cloche au pied du mât de Misaine utilisée pour annoncer les repas :
dix coups plus un coup, pour les premiers services de 11 heures et 19 heures,
dix coups plus deux coups, pour les seconds services de midi et 20 heures….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout le monde à table dans la batterie, l’espace dédié au logement et repas des stagiaires….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur les panneaux on peut lire les noms du commandant, des officiers et de l’équipage de gabiers instructeurs….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et la répartition des stagiaires et « Marinaretti »…. Nos deux traducteurs officiels sont inscrits, Hugo pour la flèche bleue, Ugo pour la flèche verte….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les couchettes des Marinaretti et des stagiaires….

37b

Et les sanitaires, impeccables !….

37c

Quand on n’est pas en manœuvre, on entretient le navire ; on enlève la rouille, on repeint, etc., toujours mille choses à faire à bord….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le commandant que nous voyons de dos à tribord sur la Dunette surveille la voilure et donne les ordres adéquats….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le soir commence à tomber sur l’Adriatique, ce n’est pas Hugo qui raterait cette palette de couleurs….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’horizon avec vue depuis l’arrière du Belem, sublime….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et le couchant au bâbord du voilier….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain vers 11 heures 30 arrivée à la bouche de port de San Nicolò du Lido de Venise…. Approche du remorqueur….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Accostage afin que le pilote vénitien monte à bord et prenne la barre du Belem pour rentrer dans la lagune de Venise….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et c’est parti, avec le « bout » accroché au remorqueur pour entrer au cœur de la Sérénissime….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La suite, vous la connaissez déjà, vous l’avez lu dans mon article précédent , sinon il est encore temps en cliquant sur ce lien : Arrivée-du-Belem

Claudio Boaretto, photos de Hugo Husson

17 Réponses à “HUGO A BORD DU BELEM, JUSQU’A VENISE”

  1. Nicolò dit :

    Molto bello, Claudio!

  2. nathalie dit :

    ouaouhh! cette extraordinaire beauté laisse sans voix!

  3. Pineau Thierry dit :

    Bravo Claudio pour ces magnifiques « fotos » du Belem.Très jolie la « course » poursuite à l’entrée de Venise,le temps était de la partie et le « fotographe » très studieux.
    Merci Claudio de nous faire rêver de la Sérénissime.
    bon vent.
    Le Vendéen…..de la Venise verte.

  4. Frédéric dit :

    Superbe et magistral.

  5. Flo lucas dit :

    Magnifique! mon mari, breton à la base le connaissait mais n’a jamais pu monter à bord, donc sympa ce tour sur le Belem! Merci encore de nous régaler de tes images! Flo

  6. Dominique dit :

    Superbe !Bravo et merci

  7. Esmeralda dit :

    Ah le p’tit Hugues, on vient bien qu’il est heureux en mer !… Je vois qu’il a plus ou moins le meme appareil photo que toi Claudio, pour réaliser des images de cette beauté et aussi précises dans les détails !…

    • Ah non, lui il a un « Canon », alors que le mien est un « Nikon »…. En plus, lui il a l’œil de l’artiste…. Qu’elle est la différence? Lui il voit tout du premier coup d’oeil, tandis que moi, il faut que je regarde, c’est presque une démarche intellectuelle, pour voir….

  8. Esmeralda dit :

    Mais comme tu es très intelligent tu compenses complètement. C’est bien!…

  9. Zaz dit :

    Les photos sont magnifiques, surtout celles du coucher de soleil ! Mais aussi celles du bateau, tellement propre, des voiles, des cordages, enfin tout, quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance