L’ABATTAGE DES ARBRES DU GRAN VIALE DU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 13 juillet 2014

Hier samedi 12 juillet 2014, manifestation contre l’abattage des 272 arbres qui bordent le « Gran Viale », la plus grande avenue du Lido de Venise…Je dis toujours avec humour, ce sont les Champs Élysées du Lido, notre petite île de 11 kilomètres sur 450 mètres de large en moyenne, une des rares îles de la lagune où la circulation automobile est permise …

00

Le « Gran Viale Santa Maria Elisabetta » est celle belle avenue arborée qui fait presque 700 mètres de long, (l’endroit le plus large du Lido) qui relie la Lagune à l’Adriatique… (La flèche rouge indique l’entrée de l’avenue, côté lagune, la flèche bleue, le rond-point terminal côté adriatique)…

01

Voilà que la commune de Venise, sous l’égide de son maire démissionnaire, Giorgio Orsini, a décidé l’abattage et le remplacement des 272 arbres sous prétexte qu’ils seraient TOUS malades ?!… Un joli marché adjugé à la société Insula qui, par ailleurs, a déjà obtenu les travaux en cours de réfection de toute l’entrée du Lido lorsque l’on descend du vaporetto… Depuis 6 mois, les travaux ne sont toujours pas terminés, nous vivons dans un chantier permanent…

Un regard sur l’avenue, au premier coup d’œil les arbres ont l’air de bien se porter, verdoyants sous le soleil de juillet…

02

Les associations locales environnementales et écologiques (Coordinamento delle associazioni ambientaliste del Lido, Lipu Venezia, Estuario Nostro, Gruppo Vegan Venezia, Pax in Acqua, Amico Albero, Italia Nostra e il Comitato Teatro Marinoni Bene Comune) se sont alors mobilisées, sous le regard bienveillant et participatif de la population, pour protester contre l’extermination de ces arbres… Car les écolos sont d’un avis différent sur la question comme en témoignent le tract ci-dessous…

003

Pour les mono-linguistes français, je traduis :

« TOUS LES ARBRES DU GRAN VIALE SONT DESTINES A ÊTRE ABATTU PENDANT L’ETE

Ceci est un legs incompréhensible et couteux de la municipalité communale passée

Les arbres du Gran Viale souffrent simplement des erreurs passées de plantation et de mauvais entretien.
il suffit donc d’agrandir les parterres drainants, arroser les jeunes arbres, planter des arbres où il en manque et les tailler de manière appropriée pour permettre une meilleure vitalité, et maintenir ainsi la coloration verte générale du Viale…

Nous demandons

Au Commissaire de bloquer immédiatement l’abattage des arbres déjà adjugé…

A la municipalité de donner finalement un signal de bon sens et d’appuyer cette requête »

Petite explication : on s’adresse au « Commissario » car le maire de Venise ayant démissionné suite à un financement illégal de sa campagne, c’est un fonctionnaire d’état nommé par le préfet qui gère les affaires de la commune de Venise en attendant les nouvelles élections…

Rendez-vous de la manif à 18 heures devant la « Billa » notre grande « superette » du Lido… Vous me connaissez, j’y étais…

04

Eux aussi !… D’ailleurs chaque fois que je vais à une manif, ils sont toujours là… Ces types doivent être de sacrés contestataires car ils n’en ratent pas une de manif…

05

La parole est donnée aux arbres :
« Ne me coupez pas, je veux vivre »…

06

Une des organisatrices explique la démarche et les raisons de la manifestation…

07

Le cortège se met en place pour occuper la voie…

08

Tout le monde est en place ?…

09

C’est parti…

10

Je mets sur le bord pour « fotografier » le cortège…

11

Il y a du monde, et ce ne sont pas que des petits jeunes qui défilent, tous les âges sont présents…

12

Les journaux d’aujourd’hui n’étaient pas d’accord sur le nombre de participants…

13

300 personnes pour le «Gazzettino di Venezia», plus de 1000 pour la «Nuova di Venezia», la moyenne des deux et nous serons presque bons…

14

Quelques arrêts en cours de route…

15

Pour encore et toujours expliquer la démarche…

16

Et on se repasse le portevoix…

17

De l’un à l’autre et le cortège continue…

18

En face les bus de l’ACTV sont bloqués…

19

Sinon, je m’attarde quelques instants auprès des arbres à sacrifier… j’ai beau les regarder de mon œil de néophyte suspicieux,

20

Je ne suis pas forestier, mis à part le petit rabougri à droite planté il n’y a pas longtemps,

22

Ils ne me semblent pas vraiment malades ou en pleine souffrance comme l’affirment les « techniciens » favorables à l’abattage…

21

J’ai tendance à croire plus en la parole des environnementalistes, mais encore une fois, méfiance, je ne suis ni forestier, ni scientifique…

23

Enfin, si c’est pour les remplacer par des petits arbustes qui mettront des années à pousser, le « Gran Viale » en perdra son charme et sa personnalité, alors qu’il fait si bon marcher à l’ombre de ces grands arbres… Quel dommage…

24

Le cortège est arrivé au bout du « Gran Viale » et l’on affiche les calicots :
« Sans arbres nous ne respirons pas,
commençons à prendre soin de la Nature
 »

25

Et le cortège repart en sens inverse…

26

Un bus tente le passage, mais il restera bloqué et dévié dans les rues parallèles par la police… Admirez au passage les frondaisons verdoyantes… Quel malheur d’abattre cela !…

27

Une dernière vue du « Gran Viale », circulation coupée, manif dans le fond et rangées d’arbres magnifiques sur les côtés…

28

Devant la force de l’administration, espérons que cette manifestation ne sera pas « un coup de pet de l’eau »…

Claudio Boaretto

13 Réponses à “L’ABATTAGE DES ARBRES DU GRAN VIALE DU LIDO DE VENISE”

  1. BOUSSARD dit :

    Il faut résister le plus possible, continuez les manifs ! Ce serait effectivement la pire des c…ries que d’abattre ces beaux grands arbres. Que dit-on au juste ? de quelle maladie sont-ils atteints ? est-ce dûment constaté ou n’est-ce qu’un prétexte ? et après que vont-ils planter ? Méfiez-vous peut-être est-ce une manoeuvre pour, au final, ne rien planter du tout et se servir de la place laisser vacante pour installer des places de stationnement ou agrandir les trottoirs ou que sais-je encore « d’urbanisé »….

  2. Lord Gilbert L'Hostis de Glencoe dit :

    Les arbres il faut en prendre soin, les tailler , laisser le pied respirer ;Nous avons eu le même souci avec les « arbres de la liberté »plantés en 1789 pour commémorer la révolution ;après les avoir dégagés du trop de goudron qui les enserrait ils se portent fort bien .

  3. Michel Khalanski dit :

    Les arbres que tu as photographiés sont des platanes, une espèce touchée par une des nombreuses maladies cryptogamiques. Il est probable qu’il s’agisse au Lido du « chancre coloré ». Ces champignons produisent des spores qui disséminent la maladie, ce qui conduit à enlever les arbres dans toutes les zones touchées pour tenter de stopper la progression du fléau. Ci-joint le lien avec un article de La Dépêche sur l’abattage des platanes du Canal du Midi: 1450 platanes abattus en 2013.

    http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/15/1626784-un-remede-miracle-pour-sauver-les-platanes-du-canal.html

    En dehors de l’abattage, il n’existe pas de solution connue; des expérimentations par injection de fongicides sont en cours mais leur efficacité n’est pas assurée. Il faut replanter avec des platanes hybrides résistants à la maladie. C’est comme ça que fonctionne la nature, il faut l’expliquer aux écolos, mais ils s’énervent facilement quand on explique.

    • L’avis d’un scientifique, mon ami Michel, docteur es sciences…
      Aurait-il raison?…
      Si la solution pour éradiquer cette maladie est l’abattage complet de tous les arbres pour empêcher sa propagation, pourquoi il y a seulement quelques mois la société Insula disait-elle que seulement 88 arbres seraient abattus et remplacés?…
      Je m’interroge…

  4. nathalie dit :

    vas-y claudio! ne lache rien!

  5. katyL dit :

    suis de la manif avec vous de loin, en un temps j’ai déjà manifesté pour des arbres aussi qu’ils voulaient couper en Normandie.. et serai de toutes celles pour ce genre de cause…
    ils n’ont pas l’air malade et sont votre poumon vert
    suis à 1000% derrière vous!
    bisoussssss
    katy

  6. Renseignements pris, voici l’état des arbres à lire sur le link ci-dessous :
    Ecco qua lo stato degli alberi:
    http://www.insula.it/index.php/comunicati-stampa/1272-lo-stato-degli-alberi-del-gran-viale
    Il s’agit bien du chancre coloré, auquel cas, comme pour les platanes du Canal du Midi, l’abattage des arbres est inéluctable, même si c’est tout à fait désolant…
    Ce qui donne raison à mon ami Michel dans un des commentaires précédents..

  7. Esmeralda dit :

    Comme c’est dommage d’abattre ces beaux arbres… et comme c’est dommage que l’on ne s’en soit pas rendu compte plus tôt pour pouvoir résoudre le problème de façon moins dramatique… Si seulement on pouvait les remplacer assez rapidement…

  8. zaz dit :

    Comme quoi on juge souvent sans savoir… bises d’une trilingue française, donc pas monolinguiste, quoique ne parlant pas l’italien. Hi hi. :)

    • Oui, mais dernières nouvelles après analyse faite par les techniciens des eaux et foret italiennes, le commissaire préfectoral de Venise, remplaçant le maire en attendant les nouvelles élections, a pris sa décision… 150 arbres du Gran Viale resteront debouts, donc ne seront pas abattus, donc, cette manifestation n’était pas un coup de pet dans l’eau !!!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance