UN MAITRE VERRIER DE MURANO, L’ÎLE DES VERRIERS DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 28 juillet 2014

Les défaitistes chroniques nous diront que les fours ferment à Murano, cette île de la lagune vénitienne, spécialisée dans l’art du verre et dont la réputation mondiale n’est plus à faire…

Et bien nous, nous avons découvert un maitre verrier qui vient d’ouvrir son nouveau four à Murano… Ce n’est pas une grande « Fornace » avec des dizaines d’ouvriers travaillant à la chaîne, c’est une petite structure artisanale de natifs de Murano composée de 4 personnes…

Le maitre verrier…

01

Son assistant…

02

Le troisième associé en charge de la fabrication des perles pour colliers, bracelets et autres…

03

Et l’épouse du Maitre verrier pour l’administration et la vente…

04

Mais n’oublions pas le principal collaborateur, le four ! La « Fornace »…

05

Nous avons pu assister, entre autres, à la fabrication d’un vase par le maitre… J’ai rarement eu si chaud pour faire des « foto », j’étais à 3 mètres du four dont la température atteint les environs de 1500° !…

06

Une fois le mélange vitrifiable fusionné au bout de la longue sarbacane,

07

Le maitre travaille le verre à l’aide d’outils, plus spécialement une paire de pinces qui lui sert à sculpter le verre…

08

Bien sûr, il faut souffler…

09

La sarbacane est toujours en mouvement rotatif, mouvement qui façonne le verre pour conserver sa symétrie…

10

Et la pince revient en action…

11

On retourne au four pour conserver la malléabilité…

12

Et l’on souffle encore… On s’aperçoit alors que le geste du souffleur est très technique… Exactement la même position que tout à l’heure…

13

Et le maitre fait tournoyer très rapidement la sarbacane…

14

Une petite vidéo de 1’20’’pour appréhender la gestuelle du maitre verrier et le retour incessant à la « Fornace »…

Image de prévisualisation YouTube

Un dernier coup de patte…

15

Et voilà le travail ! Bravo l’artiste…

16

Pour nous faire plaisir, le maitre nous a fait un petit cheval de verre, démo emblématique de Murano et souvent proposée aux touristes…. Démonstration du savoir-faire indispensable d’un maitre verrier de Murano qui doit impérativement savoir effectuer ces petites manipulations précises…

Image de prévisualisation YouTube

Et voilà l’animal !…

17

Petit cheval qui passera quelques temps dans les fours intermédiaires en guise d’écurie afin qu’il puisse descendre lentement en température… Car il faut savoir qu’un objet sortant de la « Fornace » s’il est laissé à l’air libre ambiant, à cause du choc climatique, explosera forcément en mille morceaux …

17B

N’oublions pas la fabrication des perles… On chauffe le mélange vitrifiable avec un vrai chalumeau dédié sur lequel on lit l’inscription « MURANO »… il est fortement déconseillé de passer un petit doigt devant, il serait calciné dans la seconde…

18

Une fois le mélange vitrifiable chauffé au point de devenir une petite boule de verre malléable,

19

Elle est présentée devant la pince adéquate,

20

Que l’on serre fortement pour lui donner sa forme…

21

Tout cela décliné en plusieurs tons, plusieurs formes selon les pinces, un travail de patience et de précision… Puis elles sont mises à refroidir sur les fameuses tiges qui moulent le trou dans la perle…

22

À côté de l’atelier, le petit magasin d’usine exposant le travail des verriers de la petite entreprise…

23

Les stalactites et les stalagmites de Murano, en haut les lustres, en bas les chandeliers…

24

Une stalagmite…

25

Une stalactite…

26

Les verres de couleur, très chargés, très travaillés, typiques de Murano

27

Ou transparents et un peu moins chargés…

28

Il y en a pour tous les goûts, les « classiques » de la fabrication Murano, mais aussi des créations plus modernes, plus « design »

29

30

31

Nous restons admiratifs devant la beauté de certaines pièces…

32

Florence, ma fille, et Hugo, mon gendre, ont été ravis de découvrir cette petite manufacture où l’on peut assister à toutes les étapes de la fabrication des créations de Murano, vases, lustres, comme celui-ci par exemple en cours de fabrication dans l’atelier…

33

Manufacture qui contient aussi le vrai atelier de perles…

33B

Ils se sont mis d’accord avec Fabio, le maitre verrier, et son épouse pour que leurs clients de VENISEJETAIME soient accueillis et puissent l’observer dans son travail. Et contrairement à certaines grosses sociétés de Murano, là on peut voir le Maitre verrier qui travaille vraiment, il ne s’agit pas d’une « démonstration » pour les besoins de la cause. Pour ce faire, il faudra aller visiter la verrerie le matin car l’après-midi on ne travaille plus sur les fours à cause de la trop grande chaleur…

Le voir s’activer pour créer ces objets merveilleux est captivant ! 

34

Lors de la réservation des Chambres d’hôtes ou d’un appartement le client pourra prendre « l’option » visite de Murano et on lui remettra alors, pour 10 euros de plus seulement, un dépliant avec une belle carte au dos pour trouver facilement la manufacture de verre cachée dans les petites « calle » de Murano.

35

Sur présentation du dépliant de VENISEJETAIME ils pourront aussi retirer un « présent » à choisir parmi ceux sélectionnés par Hugues et Flo : photophore, verre, bracelet etc. (et dont certains créés spécialement)… 

Ensuite ils auront accès au magasin d’usine ce qui est très intéressant par rapport aux prix pratiqués dans les magasins d’exposition ! 

Mais comme VENISEJETAIME (qui ne tire aucun bénéfice pécuniaire dans cette opération) préfère n’imposer aucune contrainte, il sera également possible de visiter sans le petit présent et sans rien payer. (Mais c’est vrai que ce serait moins pratique et peut être moins sympathique pour l’atelier…)

Claudio Boaretto

 

 

28 Réponses à “UN MAITRE VERRIER DE MURANO, L’ÎLE DES VERRIERS DE VENISE”

  1. Thierry Pineau dit :

    Très sympathiques foto.Merci Claudio de nous faire partager et surtout nous faire rêver
    par tes nombreux reportages,toujours intéressants avec des foto sublimes,lumineuses,précises et hautes en couleurs.
    Très bonne idée pour la visite de l’atelier,merci à Hugues et Flo.
    Bien amicalement.
    Thierry.

    • Arrête, je vais finir par croire que je fais des belles « foto »… Je ne fais pas de la « foto » artistique, mais de la « foto » de reportage, donc l’important c’est qu’elles soient suffisamment nettes et précises pour comprendre le sujet…
      Merci quand même pour les compliments Thierry…

  2. marchal dit :

    toujours aussi passionant et instructif je ne rate jamais aucun de ces magnifiques reportages amities a tous les venitiens bises a flo hugues et les enfants

  3. nathalie dit :

    j’aime l’idée de comparer les créations de Murano avec des stalactites et des stalagmites…
    sympa que cette petite entreprise ait l’audace de s’installer aujourd’hui !

  4. MAP dit :

    Un reportage vraiment passionnant !!! Grand merci ! Quel artiste ce verrier !!! Quelle précision dans le geste ! Des œuvres superbes !

  5. duchamp gabriella dit :

    Oufa ! tout a coup. baci
    gabriella

  6. J-Paul dit :

    Merci Claudio, de cette pré-visite, j’espère y venir un jour prochain découvrir toutes ces jolies œuvres d’art.

  7. katyL dit :

    je suis fascinée par le travail du verre depuis toujours, j’aime beaucoup ce reportage et j’aimerai avoir la chance de visiter ces lieux
    ici en Lorraine tu le sais sommes gâtés entre Baccarat et Vannes-Le- Châtel et Daum … mais Murano c’est encore autre choses je sais qu’ici ils reçoivent des gens de Murano et inversement sans doute ?
    merci beaucoup beaucoup
    bisoussssssssss d’amitié
    katy

  8. Martine Raibaldi dit :

    Une visite s’impose à notre prochaine visite vénitienne… Le verre est un art véritable et sa fabrication est une vraie magie.
    Merci pour cette info
    Mamina de sclos

  9. Nicole METIVIER dit :

    Merci, Claudio, pour tes reportages toujours bien
    photographiés et documentés. C’est un plaisir pour le regard et un enrichissement pour l’esprit.

  10. zaz dit :

    J’ai déjà eu l’occasion de voir des souffleurs de verre chez nous et c’est très impressionnant. Merci pour ce sympathique reportage.

  11. Mathilde dit :

    C’est génial à regarder! Si un jour je viens visiter Venise (et j’espère que ça arrivera bientôt) je ferai une étape dans leur atelier! Petite question, peut-être sauras tu me répondre, qu’est-ce qui détermine la couleur du verre?

    • tu rajoutes des métaux et des oxydes métalliques dans le processus de fabrication du verre et tu obtiens des couleurs…
      Les spécialistes t’en diront plus que moi :

      «L’ajout d’une faible quantité de manganèse permet d’éliminer la teinte verte produite par le fer. À des concentrations plus élevées, il permet l’obtention d’une couleur proche de celle de l’améthyste.
      De même que le manganèse, le sélénium utilisé en faible quantité permet de décolorer le verre. Une quantité plus importante produit une teinte rouge. Le verre est teint en bleu par l’ajout d’une faible concentration de cobalt (0,025 à 0,1 %).
      L’oxyde d’étain et les oxydes d’antimoine et d’arsenic permettent de produire un verre blanc opaque. Ce procédé a été utilisé pour la première fois à Venise pour obtenir une imitation de porcelaine.
      L’ajout de 2 à 3 % d’oxyde de cuivre produit une couleur turquoise alors que l’ajout de cuivre métallique pur conduit à un verre rouge très sombre, opaque, parfois utilisé comme substitut au rubis doré.
      Suivant la concentration utilisée, le nickel permet de produire des verres bleus, violets ou même noirs.
      L’ajout de titane conduit à un verre jaune-brun.
      L’or métallique ajouté à des concentrations très faibles (voisines de 0,001 %) permet d’obtenir un verre de couleur rubis, tandis que des concentrations plus faibles encore conduisent à un verre de rouge moins intense, souvent présenté comme « groseille ».
      De l’uranium (0,1 à 2 %) peut être ajouté pour donner au verre une teinte jaune ou verte ou encore mauve, fluorescente appelé ouraline. Ce dernier n’est pas assez radioactif pour être dangereux. En revanche, s’il est broyé pour former une poudre, par exemple en le polissant avec du papier de verre, la poudre peut être cancérigène par inhalation.
      Les composés à base d’argent (notamment le nitrate d’argent) permettent d’obtenir des teintes dans une gamme allant du rouge orangé au jaune. La couleur obtenue par l’ajout de ces différents additifs dépend de manière significative de la façon dont le verre a été chauffé et refroidi au cours du processus de fabrication.»

  12. billotte dit :

    je viens de tomber sur ce site, un peu par hasard…ma fille part en voyage scolaire la semaine prochaine a venise et elle va visiter Murano et burano. j’espère qu’elle viendra vous voir car le travail du verre est vraiment magique. j’ai eu la chance de voir des soufleurs en république tchèque il y a quelques années et je suis toujours aussi fascinée.j’espère un jour aller à venise moi aussi et je serais ravie de vous rendre visite.superbe travail, chapeau l’artiste

  13. Estelle dit :

    Bonjour moi mon mari et mes 2 enfants venons passer une semaine à Venise au mois d’avril et nous aimerions visiter un atelier à murano pouvez vous communiquer l’adresse de celui-ci Il a vraiment l’air sympathique merci

    • Si vous avez réservé chez VENISEJETAIME, le site de ma fille pour les Chambres et Appartements, ils vous donnent toutes les indications lorsque vous arrivez car ils sont en partenariat avec ce maitre-verrier, pas de problème.
      :-D :-D :-D
      Pour ma part je sais y aller, c’est au bout de la Calle du cimetière de Murano puis un peu à droite, mais je n’ai pas d’adresse postale.
      Désolé…
      :-( :-( :-(

      Bien à vous

  14. skin csgo dit :

    M’interessant particulierement au sujet, je vous remercie pour ces excellentes infos ! Bonne continuation

    http://csgo-skins.fr/

  15. Fabrication de meubles pour magasins dit :

    je trouve votre blog tres interessant :)

    https://giroagencement.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance