• Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

IMAGES AU FIL DE LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 9 juillet 2014

Quand nous nous promenons sur nos bateaux, au fil de la lagune vénitienne, nous revenons toujours plein d’images dans la tête… Par ce petit billet illustré, je vais tenter de vous faire partager ces quelques images captées lors de notre dernière balade d’avant-hier…

N’ayez crainte, je vous infligerai pas la carte postale éculée de la gondole devant le bassin de San Marco… En revanche, il est une autre image emblématique de la lagune, c’est celle du «Gabbiano Reale sulla Bricola»… Le «Gabbiano Reale» c’est le goéland, et les «Bricole», appelées aussi «Duc d’Albe», ce sont ces grands piliers de chêne, généralement assemblés par 3, qui délimitent les chenaux de la lagune vénitienne… Sur cette «foto», c’est un jeune goéland reconnaissable à son plumage encore moucheté…

01

La fameuse île de « La Poveglia » dont on a tant parlé ces dernières semaines, qui a failli être vendu aux enchères et pour laquelle les vénitiens ont organisé une souscription (à laquelle nous avons tous participé) pour que cette île reste ouverte et accessible à la population vénitienne… Une belle mobilisation qui a recueilli environ 450000€…

02

Une «Sanpierota» gréée au tiers…

03

Plus rare, sur les «Bricole», une aigrette…

04

Sur le canal des «Scoasse», la déchetterie du Lido d’où les poubelles sont embarquées sur des bateaux à destination de la terre ferme pour être traitées dans les usines de récupération ou d’incinération selon leur nature… Mais la famille goéland prélève déjà son dû en s’attaquant aux sacs poubelles…

05

Voilà un goéland adulte qui s’est ramené sur sa «Bricola» un petit baigneur en celluloïd qui devait flotter sur l’eau… M’est avis qu’il a un problème pour l’avaler, tromperie sur la marchandise, se doit-il dire…

06

Un club de «Voga alla Veneta» qui remonte à la grue un de ses bateaux traditionnel vénitien à fond plat, spécialement conçu pour cette façon si particulière de ramer…

07

Une mouette mélanocéphale, c’est-à-dire à tête noire… Nous en voyons moins souvent car elles sont moins nombreuses que les goélands sur notre lagune…

08

Un «Ottagono»… C’est une île octogonale fortifiée, de 0,2 ha, qui servait de défense contre les navires ennemis, principalement les turcs, qui réussissaient en pénétrer dans la lagune… Il y en a 5 dans la lagune, devant les passes de port… Celui-ci est abandonné…

09

La famille cormoran qui se sèche au soleil… Ici, nous les appelons les corbeaux de mer…

10

Deux bateaux de pêcheurs sur un haut fond lagunaire… Ne les croyez pas abandonnés, s’ils ne voguent plus ils servent toujours aux pêcheurs pour stocker du matériel, rien ne se perd…

11

Un second «Ottagono», celui de «Caroman» devant la passe de port de «Chioggia»…

12

Sur un grand bateau de travail mouillé devant Chioggia, une immense grue… Probablement pour entretenir les fonds lagunaires et éviter l’ensablement des chenaux où passent les pétroliers se rendant à Margherra… Très impressionnante de par sa taille gigantesque…

13

Une station météo autonome avec ses panneaux voltaïques…

14

Pour finir, une cabane de pêcheur «nickel chrome», on dirait un petit chalet, avec tout l’attirail pour la pêche au carrelet… Il est midi et les propriétaires y organise un barbecue surveillé par les goélands

15

En espérant que ces images moins conventionnelles de la lagune vénitienne vous plaisent…

Prochain billet illustré sur les cabanes de pécheurs de la lagune sud de Venise…

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 25 Commentaires »

CIEL DU SOIR SUR L’ADRIATIQUE par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 3 juillet 2014

Notre Hugo H. s’est remis au travail pour de bon et ne compte plus les heures passées dans son atelier de peinture sis dans le quartier de Cannaregio à Venise…

Voici sa dernière œuvre :

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« CIEL DU SOIR SUR L’ADRIATIQUE »
Huile sur toile de 70 par 100 cm…

Suite à sa croisière sur l’adriatique en tant qu’équipier à bord du 3 mâts-barque « BELEM » il en a pris plein les yeux, écoutons-le :

« Ah, la mer, les grands espaces… Le paysage se résume à des vagues et surtout, immense au dessus de vous, le ciel… Un spectacle féérique de formes et de lumières chaque soir renouvelé ! »

« Alors si le ciel est l’intérêt principal du paysage, pourquoi montrer une ridicule bande de terre et d’eau en bas du tableau ? Pas besoin, il suffit de s’arrêter juste au dessus ! »

 Bon, il dit ce qu’il veut l’artiste, mais moi j’aime bien les voir ces « ridicules bandes de terre et d’eau » en bas des tableaux… Mais c’est la méthode Hugo H., gros-plan sur le motif principal de l’œuvre, en l’occurrence, ici, le ciel et ses nuages colorés par le « Tramonto », comme on dit à Venise….

Quelques explications picturales :

« Un fond de nuages tout en ombres bleutés couvre l’arrière-plan, laissant juste apercevoir une partie de notre ciel bleu encore lumineux. »

« Des moutons roses se promènent nonchalamment ci et là, malmenés par des courants d’air dans la zone supérieure du tableau… Les mieux exposés profitent des derniers rayons orangés du soleil du soir… »

« Bleu, rose, jaune. Trois couleurs et beaucoup de nuances, de douceur, de quiétude… » 

Une œuvre qui, d’après l’artiste, porterait à la méditation…

Cette huile sur toile est proposée au prix de 800€, avis aux amateurs…

Claudio Boaretto

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 14 Commentaires »

12
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance