3 CŒURS A LA MOSTRA DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 31 août 2014

Nous sommes vendredi soir et nous allons voir le second film français concourant pour le lion d’or… 4 films français sur 20 sélectionnés, soit 20%, ce n’est pas tous les ans…

00

« 3 cœurs » qui sortira en France le 17 septembre 2014

01

Film de Benoit Jacquot…

02

Avec

 04 05 06 03

Charlotte Gainsbourg : Sylvie

Chiara Mastroianni : Sophie

Catherine Deneuve : Colette

Benoît Poelvoorde : Marc

Synopsis :

« Dans une ville de province, une nuit, Marc rencontre Sylvie alors qu’il a raté le train pour retourner à Paris.

06-1

 Ils errent dans les rues jusqu’au matin, parlant de tout sauf d’eux-mêmes, dans un accord rare. Quand Marc prend le premier train, il donne à Sylvie un rendez-vous, à Paris, quelques jours après. Ils ne savent rien l’un de l’autre. Sylvie ira à ce rendez-vous, et Marc, par malheur, non. Il la cherchera et trouvera une autre, Sophie, sans savoir qu’elle est la sœur de Sylvie… »  

Une belle histoire d’amour joliment interprétée…

Comme j’ai du mal à parler des histoires d’amour des autres, question de pudeur, je vous livre un extrait d’une critique assez juste que j’ai trouvée sur le web, publiée par pierreAfeu le 28 août 2014 :

« C’est donc l’histoire d’un homme perdu entre deux femmes, deux sœurs, un homme perdu entre amour et passion, submergé, le cœur sans cesse bousculé. Au propre comme au figuré. L’histoire est donc simple, et il faut toute la maîtrise de Jacquot, toute l’élégance de sa mise en scène, la superbe partition de Bruno Coulais pour faire de 3 cœurs un mélo aussi élégant qu’enivrant.

Il faut surtout des interprètes exceptionnels. Benoît Poelvoorde est impeccable, parfaitement crédible en amoureux dépassé. Catherine Deneuve est délicieuse en maman gâteau désireuse de nourrir ses enfants, les gaver presque, organiser des repas, faire des charlottes, fumer des cigarettes en pyjama à fleurs…

tournage "3 cœurs"

Et puis Charlotte Gainsbourg et Chiara Mastroianni, les deux meilleures actrices de leur génération, merveilleusement réunies, unies dans ce lien familial intense, sœurs de cinéma dont on se souviendra longtemps. Si Charlotte Gainsbourg est dans un registre que l’on connaît, intense en figure torturée, puissante par un simple regard, un sourire, Chiara Mastroianni que l’on voit moins au cinéma [et quel dommage] est ici littéralement bouleversante. Son talent est immense, les nuances de son jeu infinies, sa grâce renversante.

3 cœurs repose donc sur cette équation d’équilibriste, un mélo impossible, un scénario d’orfèvre, une mise en scène raffinée, et des interprètes de très haut niveau. Aussi désuet qu’intense, film d’un autre temps presque, intemporel finalement, il s’imprime en nous, nous accompagne… le regard noir de Charlotte Gainsbourg, les yeux embués de Chiara Mastroianni, des actrices, des icônes, le cinéma. »

Voilà de quoi donner envie de voir ce film…

Quant à nous ce vendredi soir, dans la salle obscure, nous attendions l’arrivée du metteur en scène et des actrices où les sièges réservés attendaient leurs prestigieux invités…

108

Pour la troisième fois, je repérais Tim Roth placé juste au-dessus de nous… Lui, je le flashe à chaque fois…

109

Les applaudissements démarrent voici l’arrivée des artistes, en tête Catherine Deneuve…

110

Suivie par Charlotte Gainsbourg…

111

Et Chiara Mastroianni… 

112

Il est de coutume en début de séance de présenter les artistes présents dans la salle au public, mais là, est arrivée une horde de paparazzi qui se sont campés devant les artistes empêchant même le public de les voir…

114

Comme des hyènes devant leurs proies, ils se bousculaient entre eux, impossible donc de voir les artistes ni même d’imaginer faire une « foto »…

113

D’ailleurs, les lumières sitôt éteintes, ils se sont tous sauvés, le film ils n’en avaient « rien à foutre »…

Nous visionnons le film…

Comme à mon habitude, juste avant la fin, je tente un coup de flash dans le noir tandis que les artistes regardent encore le générique…

115

Les lumières s’allument sous les applaudissements, les artistes se regardent ne sachant quelle attitude adopter…

116

Chiara à Catherine, se cachant la bouche « tu crois qu’il faut qu’on se lève ?»…

117

C’est Benoit Jacquot qui prend l’initiative invitant les femmes à se lever…

118

Allez maman, faut te lever…

119

Tout le monde est debout, même la reine-mère…

120

Gros plan américain…

121

Gros plan américain individuel, Charlotte…

122

Chiara…

123

Catherine…

124

« Foto » sur pied…

125

Une excellente soirée avec des acteurs flamboyants à l’ indéniable présence …

140

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 12 Commentaires »

LA RANÇON DE LA GLOIRE A LA MOSTRA DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 29 août 2014

Retour à la Mostra ce Jeudi soir…

Quatre films français sont en compétition, nous allons visionner le premier dans la « Sala Grande »…

La Rançon de la Gloire,
comédie dramatique réalisée par Xavier Beauvois, vous avez tous déjà probablement vu son dernier grand succès, « Des hommes et des dieux »…

01

Avec Roschdy Zem : Osman Bricha

02

Benoît Poelvoorde : Eddy Ricaart

03

Chiara Mastroianni : Rosa

04

Peter Coyote : Crooker

05

Nadine Labaki : Noor

06

Dolores Chaplin

07

Sans oublier Seli Gmach

08

Synopsis :

« Le film a pour cadre Vevey, une petite ville au bord du lac Léman, à la fin des années 70. Tout juste sorti de prison, Eddy Ricaart est accueilli par son ami Osman Bricha.

09

Ils ont tous deux convenu d’un marché : Osman héberge Eddy ; en échange de quoi, celui-ci s’occupe de sa fille de sept ans, Samira.

10

 Le temps que sa femme Noor subisse des examens à l’hôpital. Mais en cette veille de Noël, le manque d’argent se fait cruellement sentir.

11

 Aussi, lorsque la télévision annonce la mort du richissime comédien Charlie Chaplin, Eddy a une idée : subtiliser le cercueil de l’acteur et demander une rançon à la famille » 

Ce film dure presque deux heures… Agréable à regarder malgré quelques longueurs… 15 à 20 minutes de moins et le film n’aurait rien perdu de son ambiance, de son intrigue et de son intensité, au contraire, mais ce n’est que mon avis… 

A noter le rôle de Dolorès Chaplin qui incarne sa grand-mère, l’épouse de Charly Chaplin ainsi que l’excellente prestation de la jeune Seli Gmach…

112

Une fois dans la salle, je flashe quelques arrivants et surprise, j’ai Tim Roth dans mon objectif (que j’avais lamentablement loupé hier à l’ouverture)…

113

Il est accompagné de la costumière Austin Powell, ils sont tous deux membres du jury…

114

Les lumières s’éteignent et nous regardons le film…

Juste avant la fin, dans le noir, lorsque débutent les applaudissements, je flashe le premier rang du balcon où sont assis les protagonistes du film…

115

Les lumières s’allument, les artistes se lèvent…

116

Ovation pour Xavier Beauvois…

117

Pour la jeune Seli Gmach…

118

Et pour Nadine Labaki…

119B

Nous notons aussi la présence de Eugène Chaplin, fils de Charlot, qui a un petit rôle dans ce film….

119C

Soudain Xavier Beauvois fait signe à quelqu’un, dans les rangs sur le côté, de se lever…

120

Comme cette personne ne se lève pas, il va carrément la chercher…

121

Vous l’avez tous reconnu, c’est Michel Legrand, l’icône des musiques de films,  qui a composé la musique du film…

Zoom…

123

Allez, Beauvois lui lève le bras pour saluer…

124

Je flashe son épouse Macha Méril…

125

Un franc succès dans la salle pour ce film…

126

Ce film n’obtiendra surement pas le Lion d’Or de la Mostra mais n’hésitez pas d’aller le voir quand il paraitra en France, vous passerez un bon moment… Cette histoire est réellement arrivée à la famille Chaplin, d’où leur présence dans le film, et l’épilogue est sympa…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 16 Commentaires »

OUVERTURE DE LA « MOSTRA DEL CINEMA » DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 28 août 2014

C’est parti pour l’ouverture de la 71ème édition de la « Mostra » de Venise, le plus ancien festival de cinéma de la planète qui vit le jour en 1932… À l’époque, la Mostra, associée à la Biennale, se déroulait tous les 2 ans…

001

Le public est au rendez-vous…

02

Pour voir les invités à la cérémonie d’ouverture défiler sur le « Tapis rouge », certains accompagnés de jolis papillons…

03

À ma courte honte, je dois dire que je suis incapable de reconnaître nombre de personnalités qui défilent sur le tapis rouge…

En revanche, celle-ci je la connais bien, elle est française, c’est Julie Gayet…

04

Peter Ho-sun Chan, réalisateur et scénariste hongkongais… (Merci à la documentation de la Mostra)

05

Alice Rohrwacher, réalisatrice, scénariste présidente du jury Luigi De Laurentiis.

06

Bianca Balti, magnifique mannequin italienne, …

07

Dans une somptueuse robe…

08

Quelques vip dont je ne saurais vous dire les noms, n’étant pas un lecteur assidu des magazines people…

12

09-2

L’actrice française Elodie Bouchez…

09-3

Encore une française, le mannequin Constance Jablonski…

09-4

Tiziana Rocca, surnommée en Italie « La reine des relations publiques »… Créatrice d’évènements…

10

Depuis près de vingt ans, les acteurs, chanteurs, politiciens, gestionnaires, industriels et sportifs comptent sur ​​cette ravissante femme pour se faire connaître auprès du grand public italien…

11

L’actrice Alessandra Mastronardi…

11-1

Barbara d’Urso, présentatrice vedette de Canale 5 de la télévision italienne…

15

Marina Ripa di Meana, forte personnalité de la télévision, styliste et socialiste…

19

Là, j’allais pour viser la dame aux cheveux de feu, Sandy Powell, costumière britannique nominée dix fois aux Oscar, et primée à trois reprises, lorsque j’ai aperçu Tim Roth, un acteur que j’aime beaucoup, du coup je lui ai coupé le nez sur la « foto »…

21

Il est membre du Jury… Je voulais le ressaisir mais il est parti dans la foule signer des autographes, impossible de faire la mise au point, toujours en mouvement et trop de public entre lui et moi…

22

La moins mauvaise « foto », loin d’être une réussite…

23

Mais voici les stars de la soirée, les acteurs du film d’ouverture : BIRDMAN OR (THE UNEXPECTED VIRTUE OF IGNORANCE) de Alejandro González Iñárritu…

Le célèbre Edward Norton…

24

Avec sa compagne… Depuis 2011 et après 6 années de relation, il est fiancé avec la productrice canadienne, Shauna Robertson et ont eu un enfant…

25

Edward Norton à la filmographie impressionnante, très ami avec Brad Pitt depuis qu’ils ont tourné ensemble le fameux « Fight Club »…

26

Autre star du film, la superbe actrice américaine Emma Stone…

27

En 2010, Emma obtient son premier grand rôle dans la comédie Easy GirlGrâce à ce rôle, Emma a été nommée dans la catégorie « Meilleure actrice dans une comédie » lors des Golden Globes 2011…

29

Et la super star du film, Michael Keaton !…

30

Entre autres rôles, tout le monde se souvient du célèbre Batman…

32

Artiste mondialement connu…

33

Enfin le metteur en scène Alejandro González Iñárritu…

34

Avec sa compagne…

35

Pris en foto par Edward Norton…

36

Nous terminons ce reportage de l’ouverture de la Mostra par une dernière foto de Michael Keaton car ce n’est pas tous les jours que je le cadre dans l’objectif de mon appareil « foto »…

37

Et puis bon, la cohue et le tohu-bohu du « Red Carpet », ces « fotograf », professionnels et amateurs, qui crient à pleins poumons les prénoms des artistes, c’est fatiguant… Je préfère le confort douillet et serein des salles obscures…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 10 Commentaires »

LA MOSTRA DE VENISE, INSTALLATION

Posté par Claudio Boaretto le 20 août 2014

La « Mostra del Cinema de Venise » est le plus vieux festival de cinéma du monde…

Dans une semaine au Lido, devant le « Palazzo del Cinema », nous reverrons ça, vues de bâbord :

01

01b

Et ça, vue de tribord :

02

Mais, aujourd’hui, une semaine avant, nous voyons ça, vues de bâbord :

04

05

Et ça, vue de tribord :

06

Nous reverrons aussi, face au « Palazzo del Cinema », les grandes tours de projecteurs…

07

Mais aujourd’hui si la première semble presque équipée,

08

La troisième est encore vide…

09

Tandis que la deuxième est en plein montage…

10

Encore un énorme travail à effectuer pour que tout soit prêt le 27 aout, dans 7 jours, date d’ouverture de la « Mostra »…

Tout ça pour vous dire que, si dans une semaine, cet espace sera réservé aux metteurs en scènes, aux vedettes, aux stars et aux starlettes devant un public enthousiaste, aujourd’hui c’est le domaine des chantiers, des ouvriers et des techniciens du spectacle…

11

Sans cette armée laborieuse œuvrant dans l’anonymat, cette grande fête du cinéma ne pourrait avoir lieu…

13

Ils sont sur tous les fronts, aux extérieurs…

14

Comme aux intérieurs…

15

Devant la multitude de problèmes à résoudre, si, au lieu de se gratter la tête, certains se grattent le …, grand bien leur fasse, ils sont pardonnés…

16

Cela valait bien un petit coup de chapeau à ces courageux travailleurs de l’ombre…

17

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 6 Commentaires »

NO GRANDI NAVI ; LE FALSE BUONE NOTIZIE

Posté par Claudio Boaretto le 12 août 2014

NON AUX GRANDS NAVIRES ; LES FAUSSES BONNES NOUVELLES

La presse internationale, notamment française, s’est félicité de la victoire contre les grands paquebots pénétrant dans la lagune de Venise… Mais ce sont de FAUSSES BONNES NOUVELLES !…

1° les paquebots de 96000 tonnes et plus ne rentreront plus dans la lagune… Ce qui veut dire que les paquebots de 80000 ou 85000 ou 95000 tonnes, et ce sont les plus nombreux, rentreront toujours dans la lagune !!!… Donc l’impact reste le même, mêmes dégâts, mêmes pollutions, mêmes risques d’accidents, etc…

2° les paquebots ne passeront plus devant le bassin de Saint-Marc…

D’après les dernières décisions prises par les « Comitatone » où siégeaient différents ministres italiens les paquebots ne passeront plus devant le bassin de San Marco mais rentrerons par la passe de port de Malamocco, suivront le canal des pétroliers pour rejoindre la gare maritime de Venise… Mais pour ce faire, il faut recreuser un canal de 4 kilomètres, le Canal Contorta San Angelo, pour faire la jointure entre le canal des pétroliers et la gare maritime… C’est là où le bât blesse car le creusement de ce petit canal en un grand canal permettant le passage des grands paquebots risque de mettre en péril et bouleverser tout l’écosystème si fragile de la lagune en apportant directement des courants violents et rapides de l’adriatique perturbant tout le système hydraulique lagunaire. Donc impact sur la faune et la flore, et vraisemblablement des conséquences sur les « aqua alta » car les grandes marées s’engouffreront de manière plus rapide et plus violente en encerclant Venise, et par la passe de San Nicolò comme d’habitude et par la passe de Malamocco qui, grâce au creusement de ce canal permettra la jonction de ces deux flux de marée… La lagune n’est pas un bras de mer de l’adriatique!… Tous les associations environnementales, dont le « Comitato No Grandi Navi », crient encore au scandale et je me joins à eux… Encore une fois, pourquoi ne pas faire un port Offshore devant la passe du Lido…

L’association « AmbianteVenezia » a réalisé un film très intéressant sur les conséquences du creusement de ce canal, film que je vous relaie sur mon blog…

«Se vuoi sapere cosa succederà con la realizzazione del Canale Contorta Sant’Angelo… guarda questo filmato»

Si vous voulez savoir ce qu’il se passera avec la réalisation du Canal Contorta Sant’Angelo… regardez ce film » 

«Il 25 dicembre 2013 AmbienteVenezia  ha deciso di fare un filmato sul Canale Contorta San’Angelo dove si vedono e si spiega cosa succederà e quali saranno gli impatti ambientali che si verificheranno in una Laguna già pesantemente devastata dalla realizzazione del Canale dei Petroli – Nella parte finale parla anche delle soluzioni più compatibili con l’ambiente, un avanporto crocieristico in bocca di porto del Lido -  il filmato è stato realizzato da Loredana Spadon»

Le 25 décembre 2013 l’association « AmbienteVenezia » a décidé de faire un film sur le Canal Contorta San’Angelo où l’on voit et l’on explique ce qui se passera et ce que seront les impacts environnementaux qui se vérifieront dans une Lagune déjà lourdement ravagée par la réalisation du Canal des Pétroles – Dans la partie finale il parle même des solutions plus compatibles avec l’environnement, un avant-port croisiériste à la bouche de port du Lido – le film a été réalisé par Loredana Spadon…

Ce film est en italien…

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Pour ceux qui ne comprennent pas l’italien, voici la version anglaise :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 10 Commentaires »

12
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance