BIKE FEST À LIGNAGO DANS LE FRIUL

Posté par Claudio Boaretto le 28 mai 2015

Samedi 16 mai 2015, c’était la « Bike Fest » à Lignano, dans la province du Friul (Frioul), cette région frontalière avec la Slovénie, au Nord-Est de la Vénétie…

01

Nous sommes partis sur notre Harley Davidson, en cortège avec le « Padova Chapter » (Chapitre de Padoue) dont nous sommes membres…

Petite explication : dans chaque concession Harley Davidson de chaque pays, il y a un club de Bikers qui s’appelle un « Chapter », et le « Chapter » est une subdivision du « H.O.G. » « Harley Owners Group » (le groupe des propriétaires d’Harley), le plus grand club de motards du monde comptant plus d’un million de membres !…

Nous voici arrivés sur les lieux…

02

Nous garons nos « bécanes », la première de la file, c’est « ma mienne »…

03

Chaque motard Harley se doit de porter son gilet avec les couleurs du « HOG » et l’indication du « Chapter » d’origine…

04

05

Quelques-uns du « Chapter Padova »…
Si tous les membres portent le patch du « HOG », il faut un an de présence pour arborer le patch du « Chapter »…
Ma compagne de dos à gauche…

06

Une « foto » d’Evelyne avec Morris, notre « Head Captain Road Officer», celui qui planifie les itinéraires et ouvre la route…

07

Voici nos amis vénitiens, Lanfranco et Paola, venus directement depuis Mestre…

08

Coucou, c’est nous !…

09

Les voilà…
De dos, Max, le « Director » du « Padova Chapter »…

10

À Gauche Morris, à droite Giuseppe, au centre Francesco, notre « Activities Road Officer »…
Un « Chapter », c’est très structuré…

11

Pas d’ambiguïté, il est juste assis sur sa canne…

12

Les trois grâces…

13

Une « Biker Fest », c’est un grand espace avec les stands qui vont bien pour les motards…

14

Stand de patchs, d’insignes et d’écussons…

15

Cagoules, tours de cou et bandanas…

16

Plaques en émail ou en ferraille…

17

Fringues, et mêmes des kilts, comme porte le vendeur…

18

Des casques…

19

Des chaines, des bagues, des bracelets, des masques, des têtes de mort…

20

Comme ils sont mignons !…

21

Des sous-vêtements en cuir…

22

Des sacoches…

23

Des gants, des blousons…

24

Des pièces de rechanges…

25

Des selles, des ceintures, des bandanas en cuir…

26

Des réservoirs…

27

Bon ben, je suis un peu perdue…

28

Ce doit être par là…

29

Les stands de « bouffe » aussi…

30

À la broche…

31

Ou au grill…

32

Tout ça, c’est bien gras et plein d’os, très peu pour moi…
D’ailleurs la silhouette du cuisinier me rend perplexe…

33

Qui dit Biker Fest, dit aussi belles américaines…

34

35

Et gros 4×4, « Fuoristrada » en italien…

36

37

Et bien sûr, les motos !…

Honda avec ses Trikes et ses Goldwing (fortement inspirées des Harley Electra, ils copient tout ces japonais)…

38

le NM4 Vultus Honda…

39

Nous sommes en Italie, les Ducati Scrambler…

41

42

Les Moto Guzzi…

43

44

Les Aprilia…

45

46

Les inévitables Vespa…

47

48

Le retour de la mythique marque américaine : « Indian », avec leur larges garde-boues caractéristiques…
À l’époque de ma première Harley, s’il y avait eu une concession Indian en France, je crois que je me serais laissé tenter…

49

N’oublions pas Harley Davidson…

50

Et puis les stars de la fête, les motos « préparées »…

51

52

Comme un feu d’artifice,
Oh, la belle bleue !…

53

54

Oh, la belle blanche !…

55

56

Oh, la belle verte !…

57

58

Un instant de répit avant le diner…

59

Le « Friuli Chapter » a organisé le diner, normal, nous sommes sur leur territoire…
Un stand restaurant est réservé uniquement pour les « Chapter » : « Friuli Chapter », « Padova Chapter », « Pordenone Chapter », « Dolimiti Chapter », etc…

60

61

Avec un extraordinaire chanteur de Rock…
Il a chanté sans discontinuer tous les classiques, pendant plusieurs heures, sans partitions, sans textes, sans prompteur, la grande classe !… Trois guitares et un banjo, selon les morceaux, pour s’accompagner…
Là, il gratte sur une superbe « Dobro »…

62

Un spécimen du « Pordenone Chapter »…

63

Notre table…

64

Une « foto »,  pas de moi car je suis dessus…
Nous avons mis les peintures de guerre, heu non, les peintures de fête…

65

Paola et « il Commandante » en plein Selfie…

66

Nous avons laissés nos amis finir la fête encore une bonne partie de la nuit, car ma compagne et moi sommes repartis, nous avions encore une bonne centaine de kilomètres à rouler pour ne pas rater le dernier ferry vers les minuit, afin rejoindre notre île…

Nous terminerons sur cette image du Bonheur avec Paola et Lanfranco…

67

Claudio Boaretto

20 Réponses à “BIKE FEST À LIGNAGO DANS LE FRIUL”

  1. Jean-Jacques CHIRON dit :

    Voila une festive bande adepte du « vroum-vroum ». Pour un tel rendez-vous beaucoup doivent « piaffer » d’impatience pour s’y rendre.
    Par chez moi, j’en vois souvent passer pour de telles manifestations.

  2. Thierry dit :

    Merci Claudio pour ce sympathique partage.Ce rassemblement prouve « l’unité » des motards du monde entier.
    Superbes fotos et quel travail sur les motos préparées,un vrai régal pour les yeux.
    Tu es superbe avec ton nez vert :-) ……
    Bien amicalement.

  3. francois dit :

    Magnifique reportage , de très belles photos ce n ‘est pas toujours facile à réaliser , et c ‘ est marrnt caar il y a peu de temps avec ma famille j ai pu assister en spectateur à un même rassemblement à Port grimaud au camping les prairies de la mer (près de St Tropez) avec des concerts , villages, etc …
    A bientôt.

  4. francois dit :

    Magnifique reportage , de très belles photos ce n ‘est pas toujours facile à réaliser , et c ‘ est marrant car il y a peu de temps avec ma famille j ai pu assister en spectateur à un même rassemblement à Port grimaud au camping les prairies de la mer (près de St Tropez) avec des concerts , villages, etc …
    A bientôt.

  5. C’est vrai François, je suis déjà allé plusieurs fois à Port Grimaud, c’est un très grand rassemblement de tous les Chapters européens…

  6. Cecile dit :

    Contente de voir la belle Evelyne en forme!
    Eric lui vient d’echanger,oui j’ai bien dit echanger,sa Kawa W 650 contre la mythique 500 four,qui le faisait réver depuis son adolescence..pas le même style mais puisque tu parles de machine…
    Moi c’est plutot la dobro qui me fait flasher..je me mets un peu à l’anglais,blues oblige et y a même un type qui m’a appelée shuffle woman..yeah!
    Des bisous

    • La 500 four Honda, c’est vrai qu’elle a une petite gueule sympa, pour une japonaise, avec son look vintage…
      Mais rien ne vaut une belle américaine, Harley ou Indian…
      Quant à la Dobro, j’adore, j’en ai eu une… Son petit défaut, si j’ose dire, c’est qu’elle a un son très dynamique… Si tu n’as pas la voix de Caruso, t’es limite obligé de chanter avec un micro, sinon elle couvre ta voix…
      J’ai échangé la mienne contre une Ovation 1624, électro-acoustique USA à cordes nylon avec manche fin intermédiaire entre classique et folk… Ce manche est génial!…
      Introuvable maintenant et je ne l’échangerai pas contre tout l’or du monde… D’ailleurs, tu as du jouer dessus quand tu es venue chez moi…

  7. Celine dit :

    Merci à toi Claudio pour ces belles photos avec les commentaires que j’adore ( surtout pour le cuisinier ) superbe journée pour vous et ou ravie de vous avoir revu Evelyne et toi !!!!!

  8. Esmeralda dit :

    Ca me rappelle des souvenirs… Quelle nostalgie de mes promenades en « bike » avec mon frère ainé…

  9. Jerome dit :

    T as pu faire chauffer la CB d Evelyne !!!:-)

  10. Zaz dit :

    Tout cela ne me « cause » pas vraiment ! Mais les photos sont belles !!!

    Dernière publication sur ECRIVAIN PUBLIC, ZAZ ET PLUS : L'adieu au blog

Répondre à francois Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance