SANTA TERESA GALLURA et CAPO TESTA en EXTREME NORD SARDAIGNE

Posté par Claudio Boaretto le 5 juillet 2015

Si le lundi de notre semaine de vacances nous visitions la « Maddalena » et « Caprera »,
le mardi Flo & Hugo firent deux plongées à l’ouest de l’île de « Caprera »… Pour les passionnés des paysages sous-marins, voir le film d’Hugo sur Facebook…

Le mercredi, comme nous voulions voir un village plus authentique que les petites bourgades de bord de mer envahies et déformées par les constructions récentes dédiées au tourisme, nous décidâmes de nous rendre à « Santa Teresa Gallura » ainsi qu’à la pointe du phare de « Capo Testa » (flèche bleue)…
Une petite cinquantaine de kilomètres à parcourir depuis Cannigione…

01

« Santa Teresa Gallura », qui ne compte que 5000 habitants, est construire sur une sorte de promontoire rocheux… Ce qui fait que les rues montent ou descendent de manière parfois impressionnante…

02

03

La cité, que les historiens estiment d’origine phénicienne, fut conquise par les romains qui l’appelèrent « Lungonis »… Port très connu et animé au Moyen âge, il fut détruit au 15ème siècle par les espagnols, plus précisément par les Aragonais…
Il devint alors un repaire de corsaires, de pirates et de contrebandiers…
En 1803, la ville fut entièrement reconstruite selon un plan géométrique suivant la volonté du roi Victor Emmanuel 1er  et rebaptisée Santa Teresa en l’honneur de la sainte et de la reine qui portait ce même nom, Gallura, étant le nom de cette région de Sardaigne…

La rue piétonne qui a au moins le mérite d’être horizontale…

04

Nous remarquons les balcons, tous construits sur le même style, des supports en granit sur lesquels sont posés une plaque également en granit, la matière première de la région…

05

06

L’église du village…

07

Et toutes les rue du centre-ville, parallèles ou perpendiculaires, se croisent à angles droits, malgré leur différence de niveau…

08

Une vision d’où l’on reconnaît le campanile de l’église et où l’on appréhende un peu le relief…

09

Tout de suite, en contrebas, la plage…

10

L’économie actuelle de la ville est très orientée sur le tourisme saisonnier tant par sa position située à l’extrême nord de la Costa Smeralda (côte d’Émeraude) que son lien avec Bonifacio en Corse…

Nous ne sommes qu’à 13,5 kilomètres de la Corse et les ferries assurent en permanence la liaison entre Bonifacio et Santa Teresa…

11

Zoom sur le ferry et la côte Corse…

12

Incontournable, à la pointe du promontoire, face aux « Bouches de Bonifacio », la « Torre de Longosardo »…

13

Devant la tour, 3 vierges…

14

En regardant de plus près au téléobjectif, la première est stylisée, la seconde tatouée et la troisième dodue…
Heu, peut-être il n’y en a qu’une… Heu, de vierge…

15

Direction maintenant la péninsule de « Capo Testa » (cap Tête) jusqu’à la pointe extrême nord du phare…

16

Nous y arrivons…

17

Impossible d’accéder au phare, il est étonnamment protégé par un rempart de grillage…

18

Érigé sur son piédestal de granit, il scrute la mer…

19

Plus en avant encore, sur cette pointe rocheuse, l’ancien phare, plus petit, maintenant désaffecté…

20

Cet endroit est magique et, hormis la végétation, me fait penser à la Bretagne…

21

21b

Ce ne sont que rochers de granit…

22

Plongeant droit dans les flots…

23

Maintenant que nous en avons eu plein les yeux, la journée se terminant, on s’en mettrait plein aussi l’estomac…
Après avoir déniché l’adresse d’un « agriturismo e restoro di campagna » (
que l’on peut traduire par ferme-auberge et restauration campagnarde) nous voilà embarqué pendant une heure dans les petites routes sinueuses et désertiques du maquis sarde sans rencontrer âme qui vive…
Mais nous arrivons à bon port dans un cadre isolé, relativement select, de grandes vitres presque invisibles nous protégeant du vent…

24

Le cuistot, sous une sorte de préau, officie à l’air libre et sous nos yeux, sympatoche…

25b

Arrivent les « antipasti » :
Les légumes en beignets…

26

Les oignons confits…

27

La pancetta maison…

28

Les haricots à l’huile d’olive et persil…

29AA

Les piments et le fromage de chèvre frais…

30

Les courgettes farcies aux tomates…

31

Et tout ça dans mon assiette !…

32

Sans compter la charcuterie…

33

Suivi d’un succulent cochon de lait grillé au feu de bois…

34

Mille excuses à nos amis végétariens pour la brutalité de cette image, mais qu’est que c’était bon !!!…

Claudio Boaretto

14 Réponses à “SANTA TERESA GALLURA et CAPO TESTA en EXTREME NORD SARDAIGNE”

  1. marchal jean louis dit :

    encore superbe reportage claudio

  2. Thierry dit :

    Claudio tu es aussi un fin gourmet,ton humour avec les trois vierges ma fait sourire.
    Superbe voyage dans cette Italie profonde,la vraie que toi seul nous fait partager…si si il faut le dire.
    Merci.

  3. Jean-Jacques CHIRON dit :

    J’ai attendu la fin du triptyque pour te féliciter pour ton reportage
    sur une petite partie de la Sardaigne et ton humour concernant les trois vierges.
    La douceur de vivre !

    • Merci Jean-Jacques, mais ce n’est pas un triptyque, c’est plutôt un quartet, car le dernier volet de notre aventure en Sardaigne du Nord est encore à venir…
      C’est pour bientôt, le temps que je sélectionne les « foto » :-D

  4. danielle dit :

    merci Claudio pour ce merveilleux voyage !! j,adore aussi vos commentaires !!!on à l,impression d,ètre vraiment présent sur le lieux!!!

  5. Fulvia dit :

    T’as raison Claudio, Capo Testa est un lieu magique, presque merveilleux. C’est en effet l’un des lieux de mon cœur (avec les falaises de Bonifacio)

  6. Zaz dit :

    Quels beaux paysages ! Qui rappellent en effet certains coins de Bretagne !!!
    Aux premières photos à table, je me suis dis : « Mmmmmh ! ça a l’air bien bon ! » Mais la vue de ce pauvre cochon pendu m’a coupé l’appétit. Pourtant, je ne suis pas (encore) végétarienne…

    Dernière publication sur ECRIVAIN PUBLIC, ZAZ ET PLUS : L'adieu au blog

  7. Zaz dit :

    Arrrrrrrrrrrrgh ! je te hais !!! ;-)

    Dernière publication sur ECRIVAIN PUBLIC, ZAZ ET PLUS : L'adieu au blog

  8. Esmeralda dit :

    Deux très belles iles…. Photos splendides comme toujours…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance