• Accueil
  • > Archives pour décembre 2015

LA « VIGILIA DE NADAL » DE LA FAMILLE VÉNITIENNE

Posté par Claudio Boaretto le 26 décembre 2015

La « Vigilia de Nadal », en français : la Veillée de Noël, est une tradition que nous respectons jalousement dans notre famille vénitienne…

Tous les ans, nous nous retrouvons à Marcon, petite commune sur la terre ferme à 20 kilomètres de Venise, chez ma cousine germaine Lela et son mari Stefano, pour une affectueuse soirée conviviale et familiale…

Cette année, nous avions un absent, mon Papà, Alberto Boaretto… Rentrant dans sa 98ème année, malgré nos insistances, il a préféré resté sur son île et ne pas se déplacer sur la terre ferme…
En effet, il faut arriver à l’embarcadère une petite demi-heure avant le départ du ferry, plus 40 minutes de traversée, puis 30 minutes de route, presque 2 heures de voyage aller, autant pour le retour, pour une soirée se terminant à point d’heure, à son grand âge c’était trop de fatigue…

01-DSC_0002

Un feu à l’âtre pétille dans la cheminée qui déjà donne l’ambiance de cette veillée de Noël…

02-DSC_2932

Les bouteilles sont au garde à vous ainsi que les incontournables « Panetone » artisanaux servis en fin de repas…

03-DSC_2863

La superbe table prête à accueillir les 22 convives…

04-DSC_2856

Vingt-deux convives ? Hé oui, c’est ça les grandes familles…

La revue des troupes :
Notre hôtesse, ma cousine germaine, Lela…

05-DSC_2937

Notre hôte, son mari, Stefano, dégustant un morceau de « Panetone »…

06-DSC_3113

Leur fils ainé, Luca…

07-DSC_2919

Sa petite amie, Cecilia…

08-DSC_2916

Le second fils, Enrico…

09-DSC_3124

La maman de Stefano…

10-DSC_2939

Le frère de Stefano, Andrea…

11bis-DSC_3121

L’épouse d’Andrea, Cinzia…

12-DSC_2935

Leur fille, Giulia…

13-DSC_2954

Ma deuxième cousine germaine, Stefi…

14-DSC_3048

Ma troisième cousine, tout aussi germaine, Lydia…

15-DSC_2912

Son mari, Gino…

16-DSC_2851

Leur fils, Nicolò…

17-DSC_2950

Leur fille, Fulvia…

18-DSC_3061

Son compagnon, Stefano…

19-DSC_2925

Ma fille, Florence…

20-DSC_3051

Mon gendre, Hugo…

21-DSC_3077

Leurs enfants, mes petits-enfants…
La grande sœur, Justine…

22-DSC_2947

Le frère, Gaetano…

23-DSC_2860

La petite sœur, Charlotte…

24-DSC_3000

J’ai réussi à faire poser la petite famille…

25-DSC_2882

Ma douce compagne, Evelyne…

26-DSC_3024

Stefano m’a piqué mon appareil pour me shooter, bien sûr tout à mon avantage, lorsque j’accroche un ridicule cordon de cadeau sur ma belle chevelure blonde…

27-DSC_3009

La soirée s’est terminée à 3 heures du matin par une très sympathique distribution de cadeaux les uns aux autres et dont vous ne voyez là qu’une maigre partie…

28-DSC_2896

Toujours une magnifique fête familiale que la « Vigilia de Nadal »…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : vie quotidienne & familiale | 36 Commentaires »

LES VŒUX 2016 DU COYOTE

Posté par Claudio Boaretto le 18 décembre 2015

1966-2006

Et mes copains d’abord, mes amis de symbioses,

Inconscients nous étions, nous buvions nos vingt ans,

Avides en projets, de nos futurs grandioses,

Nous plongions dans l’éclat de nos jeunes printemps.

Quarante hivers plus tard, je les entends qui causent

Au plus près de mon huis, les « Vieux Adolescents »,

Nul ne manque à l’appel quand l’amitié s’impose,

Soixantièmes doublés, hurlants et rugissants.

 vieuxados[1]

2016

Dix ans se sont passés, comme une courte pause,

Que déjà l’un de nous déserte les vivants,

Son bateau stagne au port, ses paupières sont closes,

Depuis l’île océane, il est parti devant.

Ton absence, Jojo, par trop nous indispose,

C’est une part de nous demeurant au jusant,

Mais au fond de nos cœurs, ton souvenir s’expose,

Tant que nous survivrons, tu resteras présent…

P1070683-650
Joël, de Loctudy à Belle Île en Mer

IMAG0164-450
son bateau le « LILI-JO »

Depuis le Temps qui passe,

Evelyne & Claudio

vous adressent leurs meilleurs vœux pour 2016

CoyoteGondole 650

Publié dans Poèmes & Textes | 28 Commentaires »

LA LAGUNE DE VENISE, AU PONANT HIVERNAL

Posté par Claudio Boaretto le 14 décembre 2015

Le ponant est un moment privilégié pour contempler, éventuellement « fotografier », notre lagune vénitienne…

En cette mi-décembre de basse marée (moins cinquante centimètres), tout le long de la journée le soleil a résisté bravement à la brume hivernale…  

À cette époque, en ces instants singuliers, nous aimons nous promener vers certains endroits particuliers et moins connus de la lagune…

Comme cette barque sombrée il y a plusieurs années ne se découvrant qu’aux très basses marées…
Je l’avais déjà shootée dans la brume et le brouillard, aujourd’hui, éclairée par le soleil rasant et couchant…

01-DSC_2616

Un œil de faucon, (j’ai bien dit faux) apercevra au loin, sur la « foto » précédente, l’aigrette blanche chassant entre les algues découvertes et les reflets des filets de pécheurs…

Zoom…

02-DSC_2602

Un regard vers le Ponant, le soleil est encore trop puissant, je dois masquer son éclat derrière les branches d’un pin maritime pour ne pas endommager les lentilles de mon appareil « fotografik »…

03-DSC_2680

Tournons-nous vers le levant, aux lumières plus apaisées…

Derrière la myriade de filets et nasses de pécheurs découverts par la marée, nous apercevons le campanile de l’église de Santa Maria Assunta du village de « Malamocco » …

Je vous ferai visiter ce village typique prochainement, sous les lumières du printemps prochain… Sachez toutefois que c’était le siège de la République de Venise et du doge jusqu’en l’an 812…

04-DSC_2670

Pendant ce temps, la lagune s’amuse à faire de grands ronds dans l’eau…
À l’horizon, en ligne de fond, les collines du « Veneto », du côté de Padova…

05-DSC_2687

Sur la lagune maintenant colorée, une gondole à deux rameurs se prépare pour les régates de « Voga alla Veneta » …

06-DSC_2632

Nous retrouvons notre aigrette blanche toujours à la recherche des poissons passant sous les vaguelettes accrochant à leur crête les reflets mordorés du soleil …

07-DSC_2651

Devant la passe de port de « Malamocco », l’entrée du « Canal des pétroles », 200 mètres de large, éclairé de part et d’autre comme une autoroute belge, (en haut à droite sur la « foto ») …

Par ce canal rentrent et sortent les porte-containers et les pétroliers pour se rendre au port de « Marghera »…

08-DSC_2765

Au milieu de la passe, le petit ferry reliant toutes les demi-heures « La Rocchetta », extrémité sud de l’île du Lido, à « Santa Maria del Mare », extrémité nord de l’île de Pellestrina…

DSC_2749

Le soleil a perdu son éclat, dans une minute, deux maximum, il  disparaîtra…

10-DSC_2710

L’heure du « Spritz » a sonné…

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 28 Commentaires »

À VENISE, « SAN GIORGIO MAGGIORE » AU CREPUSCULE

Posté par Claudio Boaretto le 3 décembre 2015

En ce début décembre, la nuit tombant déjà sur Venise aux alentours de 16h30, (que nous ayons la même heure à Venise qu’à Brest où la nuit tombe une heure plus tard est illogique), l’envie me prend, malgré une petite brume stagnante depuis ce matin sur la lagune, d’effectuer au crépuscule quelques « clichés » de l’île de « San Giorgio Maggiore » et de son campanile…

Même que, pour tout avouer, c’est surtout à la nuit tombée que je souhaiterais « shooter » cette image symbolique de Venise…

Pour ce faire, je m’installe sur la « Riva Ca’ di Dio », près de l’embarcadère de « l’Arsenale »…

16h35…
Le temps demeure trop clair, couleurs et ambiances ne sont pas encore au rendez-vous…

01-DSC_2246

16h40
Mais à ces heures cruciales, la lumière du jour s’estompe rapidement…
Déjà quelques discrètes nuances rougeâtres s’inscrivent dans le ciel et se reflètent sur la lagune…

02-DSC_2248

16h48
Comme par magie, subitement ciel et lagune s’embrasent transformant « San Giorgio » en ombre chinoise…

03-

17h03
Lentement, l’obscurité crépusculaire enveloppe de son sombre manteau l’église de « San Giorgio », gommant les reflets du soleil couchant…

04-DSC_2293

17h14
Plus les minutes s’écoulent, plus le ciel s’assombrit…
L’église et le campanile sont maintenant bien éclairés tandis que le fanal allonge son reflet lagunaire jusqu’à nos pieds…

C’est Bôôô !…

05-DSC_2312

17h25
La patience est récompensée ; la « foto » que j’espérais prendre…

C’est enfin la nuit, un voile noir recouvre ciel et lagune sur San Giorgio illuminé, avec, en fond sur tribord, l’église du « Redentore » sur l’île de la « Giudecca »…

06-DSC_2327

Pour vous révéler les coulisses de la soirée, voici l’endroit d’où je prends ces clichés, juste devant le banc de pierre au centre…
Il fait trop sombre, sinon vous apercevriez, assise sur le quai, la silhouette de ma compagne masquant la proue du bateau jaune de « L’Alilaguna » s’avançant vers nous…

07-DSC_2334

L’indispensable matériel « fotografic » perché sur le pied absolument nécessaire en ces heures obscures…

08-IMAG0501

Je ne peux vous quitter sans vous faire admirer, en ce début de nuit, un grand angle panoramique du bassin de « San Marco…

09-DSC_2338

Un privilège que de vivre à Venise…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : musées & expos & monuments | 26 Commentaires »

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance