VENISE, DEPUIS L’ÎLE DE LA GIUDECCA

Posté par Claudio Boaretto le 3 mars 2016

L’île de la « Giudecca » c’est un peu le septième « sestiere » de Venise…

Malgré deux grands palaces, le « Cipriani » et le « Molino Stucky », ce coin de Venise, un peu l’écart, n’est pas assailli par les touristes, il reste populaire et authentique, comme les quartiers de « Sant’ Ana » ou « Sant’ Isepo » à « Castello » …

En ce début de mars, malgré une certaine fraicheur, le linge fait sa réapparition le long des « calle »…

01-DSC_5827

Annonciatrices du printemps, les petites culottes sont de retour…
(
heu, quand je dis « petites » c’est un euphémisme) …

02-DSC_5826

C’est aussi un des rares endroits où l’on rencontre encore des compagnies félines de « Gatti de strada » (Chats des rues) …

03-DSC_5852

À Venise, les chats, et le territoire où ils vivent, jouissent d’une protection législative spéciale (L. 281/1991 e L. Reg. 60/1993) …
En outre, il est établi que les colonies de chats sans propriétaires peuvent occuper des lieux publics et privés, ils ne peuvent pas être capturés, maltraités ou occis, il est aussi interdit de les déplacer…

Au coin d’une ruelle, un lieu de repos et de repas, entretenu par les autochtones avec l’aide de l’association « Dingo » (sorte de SPA) soutenue par la commune de Venise…

04-DSC_5872

Après bien des batailles dont témoignent quelques cicatrices auriculaires, le repos d’un vieux guerrier vénitien…

05-DSC_5845

L’île de la Giudecca est aussi appelée, par dérision, l’île aux phoques…
En effet, la rive est orientée plein nord, si c’est appréciable pendant les étés caniculaires, en revanche l’hiver, il fait un froid de canard, le soleil n’y faisant que timidement apparition en fin d’après-midi…

06-DSC_5762

À la Giudecca, il faut s’installer sur une terrasse le long des quais en sirotant quelques « Spriss » pour admirer, juste en face, le bassin de « San Marco » et la rive des « Sette Martiri » qui eux, plein sud, bénéficient toute la journée de la chaleur et de la clarté du soleil…

Une vue dont on ne se lasse pas…

07-DSC_5745

Sur les « Zattere », la rive opposée du canal de la « Giudecca », l’arrière de l’église de la « Salute » et la pointe de la douane où sont exposées les collections contemporaines de François Pinault…

08-DSC_5767

Plus loin sur bâbord, les anciens entrepôts du sel, transformés en lieux d’expositions diverses…

09-DSC_5755

À nos pieds, trop près pour que je ne sois pas tenté de la shooter, clapote une mouette mélanocéphale…

10-DSC_5788

Et la carte postale, même par temps gris ;
Le campanile de « San Marco » et notre célèbre palais des Doges qu’on le dirait bâti de fines dentelles…

11-DSC_5737

Ah, que l’on est bien sur cette terrasse, mais attention de ne pas avaler un « Spriss » de trop, les effets indésirables s’en feraient aussitôt ressentir…

12-DSC_5692

LOL …

Claudio Boaretto

19 Réponses à “VENISE, DEPUIS L’ÎLE DE LA GIUDECCA”

  1. laurent dit :

    Bonjour CLAUDIO
    Super ce reportage avec les vieux matous du quartier…
    Ne connaissant point le Spriss je suis allé sur internet pour voir ce que c’était .Je suis tombé sur ta recette avec des très bonnes photos.
    A+
    Jacques

  2. Thierry dit :

    Un petit coin de paradis,loin des tumultes de la grande ville.
    Belle foto d’un des nombreux guerriers Vénitien.
    Même avec un spriss de trop(mais mais,mais non),tes fotos sont toujours…..précises et lumineuses.

    • Merci Thierry, mais je préfère prendre des « foto » par temps ensoleillés, ou carrément par mauvais temps avec des ciels tourmentés par les nuages, plutôt que ces temps mitigés où le ciel se transforme en des à-plats uniformes plus ou moins gris…
      Mais bon, on ne choisit pas le temps qu’il fait…

  3. Martine dit :

    Super ce petit voyage sur la Giudecca, c’est un endroit où j’aime me rendre au moins une journée lorsque que je viens à Venise et il y a quelques bons petits restaurants, la Guidecca est laissée de côté par le flot des touristes il y a aussi des petites places sympa où les enfants jouent sous le regard des mamans qui papotent et c’est vrai on y retrouve l’ambiance du Castello. Merci pour cette petite excursion.

  4. battifoy, nadine dit :

    Ciao Claudio,
    J’ai eu l’occasion de loger au Molino Stucky ;-) . J’aime beaucoup la vue que l’on a de la Giudecca, mais j’avoue je ne m’y suis pas « perdue »….. Faudra que je revienne ;-) . Comme toujours, belle foto

    • Le Molino Stucky est un univers à lui tout seul…
      Nous y avons passé de chouettes moments lorsque notre ami Alessandro en était le directeur…
      Mais il suffit de s’éloigner de quelques centaines de mètres pour retrouver notre Venise populaire et authentique….

  5. nathalie dit :

    superbes photos claudio!
    Venise est pour moi aussi belle par temps gris, les rayons du soleil sont rosés et doux, j’adore ces couleurs-là qui rappellent celles des briques des maisons.Je suis fan du linge qui sèche.
    ces paysages sont mes reportages préférés…
    et toujours les oiseaux et les chats
    que du bonheur!

  6. Mipi dit :

    Salut Claudio, enfin quelques mots sur la Giudecca, mais je suis étonné que tu n’évoques pas Redentorre, qui occupe une surface importante sur l’île, et San Giorgio, d’où la vue est exceptionnelle notamment sur la lagune sud (et le lido), le petit port de plaisance …
    Michel

    • Salut vieux collègue, content de te revoir aussi sur le blog…
      L’église du « Redentore », sa propriété et son immense jardin sont un espace privé, donc pas d’accès au public, et je ne me vois frapper à la porte des « culs bénis » pour faire des « foto » sur leur pelouse…
      Si un jour une porte ouverte ou une visite guidée, pourquoi pas…
      Quant à San Giorgio c’est une entité à part entière dont j’ai déjà publié quelques billets illustrés…
      Et toi, que deviens-tu ?
      Toujours en Meuse, à La Chaussée ?…

  7. Chantal B dit :

    Encore quelques clichés qui font rêver ! merci Claudio ! Cependant une question me vient, ces chats protégés et néanmoins « sauvages » ne sont-ils pas vecteurs de puces et de diverses maladies comme la leucose du chat et autres « joyeusetés » ? Ou font-ils l’objet par l’équivalent de la SPA française de suivis vétérinaires et/ou de campagnes de déparasitages et vaccinations ? Quel calme ressort de toutes ces photos ! Il y a peut-être un « creux » touristique, juste après le Carnaval et avant le rush du printemps !

    • Ces chats semi-sauvages sont malgré tout sous haute surveillance…
      Il y a quelques décennies une maladie que l’on appelle le sida du chat (non transmissible à l’homme) a éradiqué la population féline de Venise, c’est pourquoi les compagnies ont presque disparues dans Venise, les survivants ont été amenés pour être soignés à la chatterie communale de Malamocco au Lido gérée par l’association « Dingo »…
      Si je prends l’exemple de ma cousine qui s’occupe de la compagnie féline de l’île de la Certosa, elle est en contact avec un vétérinaire désigné par « Dingo » pour tous les problèmes sanitaires des chats, d’ailleurs l’année passée elle a fait stériliser plusieurs chattes de la compagnie afin qu’elles cessent de mettre bas continuellement…
      Comme tu vois, Chantal, ces chats des rues ne sont pas à l’abandon, les vénitiens veillent sur eux…

      • Chantal B dit :

        merci Claudio pour ta réponse, je me doutais un peu qu’ils n’étaient pas abandonnés, vu les clichés que tu nous as déjà mis sur ce sujet, mon interrogation portait essentiellement sur l’aspect sanitaire.

  8. Zaz dit :

    Très jolies photos !
    Si les chats sont protégés des humains, ils ne le sont apparemment pas de leurs congénères !!!

    • C’est la loi de la nature dans les compagnies de chats, tout comme dans les meutes de chiens et de loups, chacun sa place hiérarchique dans le groupe, place qu’il faut savoir défendre… D’où les séquelles parfois visibles…

  9. Esmeralda dit :

    Très belles photos de la Giudecca et de nos amis à quatre pattes !!! Merci Claudio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance