« MEDIDA INCERTA » à la « VILLA HÉRIOT » à VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 19 mai 2017

C’était le 9 mai 2017, dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain de Venise, le vernissage de l’exposition « Medida Incerta » (du portugais, Mesure Incertaine) de l’artiste José Pedro Croft, représentant le Portugal, exposition installée dans les jardins de la « Villa Hériot » sur l’île de la Giudecca à Venise…

Nous étions invités au vernissage par notre amie, Esmeralda, partie prenante dans la logistique de l’exposition…

C’était l’occasion de faire d’une pierre deux coups ;
visiter l’exposition et découvrir la « Villa Hériot » …

Nous voici donc à la Giudecca, le long de la calle nous menant à la porte de la villa…

01-2017-05-09-001-HDR-650

Nous jetons un premier regard sur les sculptures de José Pedro Croft, qui consiste en de grands panneaux de verre coloré de 8 mètres de haut par 3 mètres de large encadrée par des corniches grises, montées sur des angles uniques et différents…

02-2017-05-09-010-HDR-650

Si l’on se réfère au manuel explicatif, les sculptures de José Pedro Croft établissent un dialogue avec le contexte urbain en général, avec le jardin, avec les bâtiments environnants, avec la lagune, et bla bla bla…

03-2017-05-09-022-HDR-650

Elles jouent sur la construction et la déconstruction des surfaces et de l’orthogonalité…

04-2017-05-09-118-HDR-650

Toujours selon les explications, elles multiplient le réel en capturant des vues à fois immédiates et distantes de l’architecture environnante, du parc et du paysage de la lagune.

05-2017-05-09-028-HDR-650

Personnellement, je trouve intéressantes ces sculptures qui font parfois vitre, parfois miroir…

06-2017-05-09-004-HDR-650

Mais je disais en début de ce billet, d’une pierre deux coups, car j’étais autant intéressé par la découverte de cette superbe propriété que par les sculptures elles-mêmes…

La « Villa Hériot » fut construite entre 1926 et 1929 par l’architecte-décorateur Raffaele Mainella pour la famille Hériot, propriétaire des Grands Magasins du Louvre à Paris…
L’ensemble se compose de la villa principale, plus la résidence pour les invités et la
cavana, le tout dans un style néo-vénéto-byzantin… Elle date de la même époque que les villas Liberty du Lido…

Une première vue de la « Villa Hériot » sur son flanc Ouest…
Il est vrai que le miroir en son milieu déstructure le bâtiment, presque gênant pour qui est intéressé spécialement par l’architecture de ce dernier…

07-2017-05-13-145-HDR-650

Voici la vue sur le flanc Est…

08-2017-05-13-175-HDR-650

Malheureusement, impossible de prendre la façade principale de la villa, pas assez de recul à moins de tomber dans les eaux de la lagune…

Je peux juste shooter les arcades de l’entrée…
Mais j’ai pris ce cliché en retournant sur les lieux deux jours plus tard…

09-2017-05-09-019-HDR-650

Car le jour du vernissage ces arcades étaient investies par les personnalités portugaises et vénitiennes qui se passèrent le micro les uns après les autres…
Là, c’est l’adjointe à la culture de la ville de Venise qui « cause » …

10-2017-05-09-094-HDR-650

Devant le parterre des invités…

11-2017-05-09-097-HDR-650

Avant que de se ruer vers le magnifique buffet où ils pourront apprécier un excellent porto « portuguese » …

12-2017-05-09-103-HDR-650

Ainsi que moult fromages et cochonnailles tout autant « portuguese » …

13-2017-05-09-106-HDR-650

N’oublions pas aussi la « Résidence des invités », flashée par les rayons du soleil, qui vaut également le déplacement…
À l’époque, ce devait être sympa d’être invité par la famille Hériot…

14-2017-05-09-037-HDR-650

Une vue magnifique de la lagune Sud depuis l’entrée de cette résidence, comme de toute la propriété…

15-2017-05-09-082-HDR-650

Depuis le bord des jardins, vue privilégiée sur la lagune à l’Ouest…

16-2017-05-09-064-HDR-650

Vue privilégiée sur la lagune à l’Est…

17-2017-05-09-061-HDR-650

Et l’embarcadère pour les bateaux…

18-2017-05-13-181-HDR-650

Un lieu superbe…

19-2017-05-13-208-HDR-2-650

Mais pénétrons dans la villa principale où un bel escalier monumental nous accueille…
Ce qui frappe de prime abord est la clarté des lieux…

20-2017-05-09-121-HDR-650

Bien sûr, au-dessus de nos têtes une imposante verrière procure une luminosité sans pareil à cette majestueuse entrée, en Lorraine on appellerait cela une flamande…

21-2017-05-09-124-HDR-650

L’entrée, vue du premier palier…

22-2017-05-13-160-HDR-650

Le décor et le lustre vus du second palier…

23-2017-05-13-166-HDR-650

Dans une des salles du rez-de-chaussée, les maquettes des sculptures de José Pedro Croft…

24-2017-05-09-139-HDR-650

Un petit shoot sur la bande de copines, de gauche à droite :
Susi, Carole, Esmeralda, et Flo, ma fille…

25-2017-05-09-142-HDR-650

Et le « Soriano » chouchouté depuis plusieurs jours par Esmeralda…

26-2017-05-13-158-HDR-650

N’oublions pas la « cavana », du côté Ouest de la villa qui, en dialecte vénitien, veut dire garage à bateau…

27-2017-05-13-169-HDR-650

Malheureusement, l’entrée d’où pénétraient les bateaux a été murée pour en faire une petite sorte de salle polyvalente…

28-2017-05-13-250-HDR-650

Car il me faut vous expliquer qu’en 1947, la femme de Monsieur Hériot, après la mort de son mari, fit don du complexe de la « Villa Hériot » à la commune de Venise avec la condition qu’il soit utilisé comme une école publique…

Voilà pourquoi une partie du jardin et certaines annexes furent transformé en école élémentaire …

29-2017-05-13-196-HDR-650

30-2017-05-13-193-HDR-650

Ce reportage illustré aurait pu s’arrêter là, si ce n’est ma frustration ne n’avoir pu shooter la façade de cette splendide propriété…

Qu’à cela ne tienne, j’ai demandé à ma fille et mon gendre de sortir leur « Spazio Cinque », petit bateau de 5 mètres que l’on appelle aussi « la mobylette de la lagune », pour aller shooter la propriété depuis la lagune…

31-2017-05-16-004-650

Voilà le résultat , de gauche à droite…
La « cavana » …

32-2017-05-16-298-HDR-650

La villa principale, enfin je peux la shooter de face et à loisir…

33-2017-05-16-208-HDR-650

La résidence pour les invités…

34-2017-05-16-229-HDR-650

Et la propriété dans son ensemble…
Plein les mirettes ! …

35-2017-05-16-223-HDR-650

Ça valait le coup de la balade en bateau…

Claudio Boaretto

18 Réponses à “« MEDIDA INCERTA » à la « VILLA HÉRIOT » à VENISE”

  1. Thierry dit :

    Très sympathique reportage.Pour être franc,oui jolie expo…. mais la villa est quand même plus que superbe.Tes fotos la sublime.Petit trésor caché.
    La dernière foto aurait pu être une oeuvre de Hugo.
    Merci Claudio et à très très bientôt :-)

  2. Alain Hamon dit :

    merci pour la balade! je vais y aller ce week end. Endroit pour amarrer son bateau?

    • Il y a le petit embarcadère en pierre, juste devant les jardins, je ne sais pas si on y a droit, mais pourquoi pas…
      Flo qui ne connaissait pas l’endroit s’était amarrée dans un petit canal transversal de la Giudecca, juste après les Zitelle…
      mais perso, si je devais y retourner, j’irais directement sur cet embarcadère que j’ai fotografié…
      :-D :-D :-D

  3. Mina de Sclos dit :

    Merci pour l’info, cette biennale me semble bien riche, et je suis heureuse de pouvoir en profiter cette année. Départ domani per un mese!!!!Fortuna!
    Mina de Sclos

  4. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    Très belle villa en effet Claudio, mais je suis pas trop fan des panneaux de verre… En tout cas merci beaucoup pour cette belle visite

  5. Doris Jungo dit :

    Bonjour Claudio! La villa est effectivement superbe et placée adéquatement au bord de l’eau. Splendide. Personnellement, je n’aime pas les œuvres du portugais. D’après moi, ces gigantesques verres n’ont pas la bonne place dans la « Nature ». C’est juste mon avis.
    Merci pour la visite.
    Bisou. Doris

    • Difficile de juger l’oeuvre d’après les foto, Doris…
      En réalité ces panneaux offrent des reflets très variés, tantôt vitres tantôt miroirs, parfois les deux simultanément, c’est une curiosité…
      Mais je conçois que l’on ne puisse pas aimer…
      :-D :-D :-D

  6. MAP dit :

    Merci Claudio pour cette superbe visite !!! La villa et la résidence sont vraiment magnifiques !

  7. Esmeralda dit :

    Merci Claudio ! Tes photos sont superbes comme toujours ! Tu es un vrai pro ! Merci pour ce reportage sur le pavillon portugais. L’artiste, Josè Pedro Croft, et le conservateur de l’exposition, Joao Pinharanda, sont très sympas et ouverts. Personnellement, j’aime beaucoup cette oeuvre. Elle re-dessine les contours de la réalité qui nous entoure. Le changement et la nouveauté sont toujours appréciés… Et, en ce qui me concerne, je fais plutôt partie du staff qui reste sur Venise quand les membres de la Direction Culturelle de Lisbonne sont partis :-D :-D :-D Merci à nouveau !

  8. danielle yap lebel dit :

    Somptueux ! un lieu magique et les photos superbes! merci Claudio de nous les fait partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance