BALADE NOCTURNE DANS VENISE, 2ème ÉPISODE

Posté par Claudio Boaretto le 13 juillet 2017

J’aime me promener la nuit dans les quartiers devenus déserts et silencieux de Venise, loin de la Place Saint-Marc ou du Rialto, ou même du Grand Canal et de ses fabuleux palais…

Non pas que je veuille dédaigner ces lieux mythiques et symboliques, loin de là, mais je suis plus attiré par les ruelles et maisons modestes de la Venise populaire…

Nous arpenterons cette nuit toujours le sestiere de « Castello », mais nous partirons de « Celestia », au Nord-Ouest de ce quartier …

Bien éclairé, l’embarcadère de « Celestia » d’où nous sommes descendus du dernier vaporetto de 23h30 de la ligne 5.1…
Le prochain étant 06h30, il nous donc faudra traverser la ville pour prendre le vaporetto de nuit qui nous ramènera chez nous, dans notre île…

Ce quartier est typique de par ses blocs de maisons carrés qui s’enchevêtrent presque…

2017-07-12-001

Autre particularité, cette arche sculptée, en pierre d’Istrie, plantée en plein milieu de la « Calle Sagredo » …

2017-07-12-004

Nous avons vu l’envers, voici l’endroit…
Ce serait le vestige du mur qui délimitait le jardin du palais de la famille « Sagredo », grande famille patricienne de Venise qui donna un doge à la Sérénissime…
Nous sommes encore tout près de l’embarcadère que nous apercevons tout au fond…

2017-07-12-005

Toujours ces successions de cubes, particularité des maisons populaires de ce quartier…

2017-07-12-006a

Au fond de cette « calle », nous ne voyons pas trois lanternes de l’éclairage public, mais deux !…
La troisième en haut, c’est la lune au début de son premier quartier…

2017-07-12-008

Nous voici sur le « Campo de San Francesco delle Vigne » où nous apercevons les colonnes qui soutiennent la grande passerelle reliant le Palais Gritti au monastère permettant naguère aux nobles de rejoindre les lieux de cultes sans se mêler à la population…

2017-07-13-009a

Si vous avez suivi la série télévisée allemande « Commissaire Brunetti », inspirée des romans de Dona Leone, ces colonnes sont censées représenter l’entrée de la « Questura » de Venise, soit le commissariat central… Magie de la fiction car la vraie « Questura » se situe à plusieurs centaines de mètres de là mais dans un lieu moins télégénique…

Derrière les colonnes le « Ponte del Nuncio » que nous allons franchir…

2017-07-13-011

Dans cette calle étroite, à une fenêtre flotte le drapeau des « NO Grandi Navi », protestation contre les immenses paquebots pénétrant dans la lagune…
Tout au fond, le « Sotoportego del Morion » …

2017-07-13-015

Nous poursuivons notre chemin, face à nous la « Calle Malatin » …

2017-07-13-017

Et nous débouchons sur le « Campo de le Gate » (la place des chattes) où je garde le joyeux souvenir d’une rencontre avec un « Soriano » et sa grand-mère nourricière…
Si vous êtes curieux, c’est
ICI

2017-07-13-019a

C’est en sortant de ce campo que je me suis trompé de route…

Une calle que je ne connais mais je l’ai shooté pour l’ensemble demie-porte cochère devant porte carrée…

2017-07-13-024

Mais nous nous sommes vite reconnus, nous voici sur le « Ponte de la Comenda », shootant le rio « Sant’ Antonin » …

2017-07-13-023

L’heure est déjà avancée car prendre des « foto » la nuit en pose longue demande du temps ; à chaque cliché, trouver le bon endroit, installation du trépied, composition de l’image difficile vu l’obscurité, réglage précis de la verticalité et de l’horizontalité, mise au point et déclenchement plus ou moins long selon la lumière (ou le manque de lumière) …
Pour une petite quinzaine de « foto » ça m’a pris deux heures…

Mais c’est cool, personne pour nous bousculer…

Nous terminerons par la vue nocturne du campanile de l’église « Sant’ Antonin » et le pont éponyme…

2017-07-13-020-retouch

À bientôt pour de prochaines promenades nocturnes…

Claudio Boaretto

31 Réponses à “BALADE NOCTURNE DANS VENISE, 2ème ÉPISODE”

  1. Gabriella dit :

    J’aime particulièrement ce quartier que j’ai découvert, moi, pour la première fois, a 6h du matin. Et le Bellini de l’église est mon lieu obligatoire de ressourcement chaque fois que je viens à Venise. Merci pour la balade, Claudio et Baci a tutti. Gabriella

    • Bonjour Gabriella et merci pour ton commentaire…
      :-D :-D :-D
      c’est quoi que tu appelles le « Bellini de l’église » ?…

      • Gabriella dit :

        Dans une petite salle, quand tu sors à gauche du chœur , avant d’arriver aux clloitres, il y a un magnifique petit Bellini tout tendre. Il faut mettre 20cents pour l’éclairer, mais ça vaut la peine. Et il n’y a pratiquement jamais petsonne. Baci
        Gabriella

  2. Virginie Lou dit :

    Merci Claudio pour cette belle balade pleine de poésie. J’ai beaucoup aimé le campo de le gate avec la grande bibliothèque éclairée sous ses poutres apparentes, tout en haut… On dirait mon bureau.

  3. Jean-Claude orlowski dit :

    Merci pour cette promenade apaisante très loin de la foule

  4. Hugues dit :

    Je réitère mon compliment au « fotograf » : ces vues nocturnes sont superbes et rendent incroyablement bien les teintes vues à l’œil nu… et pour ce qui est de commenter la ville : le faible nombre de points d’éclairage publics permet encore les jeux de lumières, la compréhension du volume qu’elle occupe. Elle dessine quelque chose de lisible. Comme sur une scène de théâtre ou un set de cinéma… C’est beau. C’est unique. C’est Venise. Merci pour la promenade, cher Coyote !

  5. Thierry dit :

    Comme le dit si bien Hugues,c’est beau,unique,c’est une autre Venise.
    Un film presque en noir et blanc…ces ombres,ces lumières « Que c’est beau une ville la nuit »…
    Merci Claudio pour ce beau partage et j’en redemande encore et encore…

  6. Doris Jungo dit :

    Claudio, tes photos de nuit sont un rêve. Je te félicite pour cette beauté nocturne. Merci pour le plaisir de mes yeux et de mon « âme ». Bisou de Doris

  7. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    Quelle patience Claudio, mais… ravissant!

  8. Beyer Serge dit :

    Sérénité et magie.Un autre « Voyage au bout de la nuit » ….

  9. Folliard Melaine dit :

    Sublime obscurité, on croit voir ce que tu vois, tu as un talent fou !
    J’adorais marcher la nuit dans Venise.
    Amitiés,
    Melaine

  10. Jacquinot pierre dit :

    Quelle merveilleuse cité. ..rencontres tu Casanova. …? Merci encore pour cet envoi. …Bien à toi Claudio Pierre Jacquinot.

  11. danielle yap lebel dit :

    Fantastique ! de véritable oeuvre d,art ! l;ambiance ,la prise de vue en clair obscur de véritables tableaux…
    tu devrai faire une exposition de tes photos,, bravo Claudio

  12. jean-jacques chiron dit :

    Le clair-obscur de ces rues semble nous transporter dans un roman d’Eugène Sue

  13. MAP dit :

    Quel calme dans ces photos ! Contente de retrouver les colonnes du « Commissaire Brunetti »

  14. jullia dit :

    Elles sont magnifiques tes photos, pleines de quiétude, de charme et de poésie :roll:
    Mais pas un chat dans ces rues désertes, les aurais tu fait fuir :?:

    Amitiés du Sud.

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Au lever du jour....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance