DE CHÂTEAU EN CHÂTEAU

Posté par Claudio Boaretto le 14 janvier 2018

Voici le 4ème et dernier reportage illustré de cette fin d’année 2017 relatant notre séjour en terre de France…

Nous allons nous promener, depuis Chissay en Touraine, de château en château, car ce village tourangeau, situation privilégiée, est à :
6 km de château de Chenonceau,
19 km du château d’Amboise
21 km du château de Chaumont sur Loire…

Commençons par le premier château, celui de Chissay même, que vous avez entraperçu dans 2ème reportage précédent…

12-13-2017-12-31-350

Voyons-le maintenant depuis son entrée principale, derrière son portail en fer forgé…

Ce portail, installé par le Comte Marie-Jacques Gaigneron, venait du château de Chanteloup à Amboise, aujourd’hui détruit, ancienne propriété du Duc de Choiseul…

2-2017-12-31-334

Je passe subrepticement de l’autre côté du portail pour shooter le château sans grille et en plus gros plan…

3-2017-12-31-340

Un peu d’histoire :

« Il existait à Chissay-en-Touraine une place forte à l’époque gallo-romaine, aux environs des années 200 de notre ère. C’était en réalité une petite forteresse faite de bois surplombant la vallée. » …

Cap à tribord pour shooter de face le castel…

4-2017-12-31-345

« L’ancienne forteresse de bois, devenue obsolète, est remplacée par un château fort en pierre construit sous Charles VII pour le trésorier de France, Pierre de Bérard, époux d’Anne de Ronsard. 

Le château est érigé en seigneurie au mois de janvier 1444. Charles VII et Louis XI ont séjourné ici, de nombreux actes royaux en font foi. » …

Gros plan sur la façade…

5-2017-12-31-344

« Au cours du XVIème siècle, les différents propriétaires entreprirent la transformation de la forteresse en un château correspondant aux goûts de l’époque, un château Renaissance, style d’une majorité de châteaux présents dans le Val de Loire. »

Je me déplace encore pour shooter son flanc droit, jolie vue à travers bois…

6-2017-12-31-353

Un dernier cliché pour ce beau petit château…

7-2017-12-31-364

Partons maintenant pour Chenonceau, mais nous ne l’aborderons pas comme les visiteurs lambdas, nous prenons un chemin forestier sur la berge opposée du Cher… Vu le temps maussade et pluvieux, bien sûr, il nous faudra marcher un peu dans les flaques et la gadoue, mais le jeu en vaut la chandelle…

Nous sommes encore assez loin, m’approchant au plus près de la rive je saisi déjà le château de Chenonceau dans mes collimateurs…

11-2017-12-31-501

Un peu d’histoire, mais pas trop…

« Le château de Chenonceau, fut bâti en 1513 par  Thomas Bohier, lieutenant-général du roi et trésorier général des guerres en Italie, et son épouse Katherine Briçonnet.  Les travaux durèrent de 1513 à 1521, et sont surtout dirigés par Katherine Briçonnet, pendant les longues absences de son mari.

C’est à Catherine de Médicis que l’on doit les galeries sur la rivière. »…

Quelques minutes plus tard, bien rapproché, je cadre correctement le château dans mon objectif…

12-2017-12-31-505

Le château des Dames, ainsi qu’il est nommé…
En voici la raison :

« Chenonceau est construit, aménagé et transformé par des femmes très différentes de par leur tempérament. Il est édifié par Katherine Briçonnet en 1513, enrichi par Diane de Poitiers et agrandi sous Catherine de Médicis. Il devient un lieu de recueillement avec la reine blanche Louise de Lorraine, puis il est sauvegardé par Louise Dupin au cours de la Révolution française et enfin, métamorphosé par madame Pelouze. C’est ainsi qu’il est surnommé le château des Dames. » …

Plus rapprochés encore, nous n’évitons plus l’effet de perspective…

13-2017-12-31-510

Nous voici maintenant au pied du château…

14-2017-12-31-516

Notre chemin forestier passe sous une arche qui donne accès au pont levis…

15-2017-12-31-533

La façade opposée…

16-2017-12-31-518

Quelques pas supplémentaires pour shooter l’ensemble…

17-2017-12-31-520

Il faut encore s’éloigner pour ôter tout effet de perspective…

Ce château sur le Cher est magnifique…

18-2017-12-31-530

La pluie commence à tomber, nous rebroussons chemin le temps de nous faire tremper avant que de regagner les voitures et d’avaler les 19 kilomètres qui nous séparent du château d’Amboise…

Dans la cité d’Amboise, nous déambulons pédestrement avant que d’apercevoir, au-dessus des toits et des remparts, les flèches des donjons du château…

21-2018-01-01-791

Nous longeons les dits-remparts jusqu’à doubler la chapelle…

22-2018-01-01-796

Pour découvrir enfin le fameux château d’Amboise…

23-2018-01-01-801

Un peu d’histoire, mais encore pas trop :

« Avant d’être rattaché à la couronne en 1434, le château appartenait, depuis plus de quatre siècles, à la puissante famille d’Amboise. Pendant la Renaissance, il sert de résidence à plusieurs rois de France. » …

Je zoome pour voir les détails…

24-2018-01-01-803

« Il a été partiellement détruit après la Révolution : du projet de Charles VIII subsistent toutefois le logis royal, la chapelle Saint-Hubert où reposent les restes présumés de Léonard de Vinci, les terrasses et les tours cavalières qui donnent au monument cette silhouette si singulière. » …

Nous nous éloignons afin d’avoir une meilleure vue d’ensemble, de bas en haut, malgré les habitations au premier plan…

25-2018-01-01-804

Je m’éloigne et me déplace plus encore pour tenter d’effacer tout effet de perspective…

26-2018-01-01-824

Pendant que mes petits camarades se gèlent les fesses en attendant que je termine mon shooting …

Faut dire qu’il ne fait pas chaud sous les bonnets, sous les chapeaux…

27-2018-01-01-830

Un dernier cliché plein zoom en repartant…

28-2018-01-01-832

Chemin rebroussant, cette plaque sur un mur provoque nos sourires : les amboisiens semblent connaitre un philosophe inconnu ! …

29-2018-01-01-839

De retour aux voitures, cap sur le château de Chaumont sur Loire situé à 21 kilomètres de Chissay…

Nous stoppons en bord de rivière, nous sommes loin du château…

31-2018-01-01-842

Ce château, comme quasiment tous les châteaux de Loire ainsi que les maisons en contre-bas sont en pierre blanche de tuffeau

32-2018-01-01-840

Un peu d’histoire, mais toujours pas trop :

« La forteresse de Chaumont-sur-Loire fut bâtie vers l’an 1000 pour surveiller la frontière entre les comtés de Blois et d’Anjou.

En 1465, Louis XI fait brûler et raser le château qui sera reconstruit quelques années plus tard.
Propriété de la famille d’Amboise durant 500 ans, c’est Charles II d’Amboise qui inaugure sa métamorphose en château d’agrément dans le style Renaissance. » …

Je zoome au maximum…
Nous voyons la façade du château et la similitude avec le château d’Amboise est évidente, rien d’étonnant puisqu’il fut géré, entretenu et transformé pendant 5 siècles par la famille éponyme…

33-2018-01-01-845

« À la fin de 1559, peu après le décès accidentel d’Henri IICatherine de Médicis, qui possède le château depuis 1550, l’échange à sa rivale Diane de Poitiers, maîtresse du défunt roi, contre celui de Chenonceau.

L’ancienne favorite du roi met en œuvre les travaux qui lui confèrent sa physionomie actuelle. » …

Je m’approche au plus près de la rivière, où subsistent deux piliers d’un pont inexistant, pour tenter une meilleure vue…

Mais en cette fin d’après-midi hivernale la lumière vient à manquer…

34-2018-01-01-863

« Cédé à l’État en 1938 par la Princesse d’Orléans et Bourbon, le Domaine de Chaumont-sur-Loire est la propriété de la Région Centre-Val de Loire depuis 2007 et Établissement Public de Coopération Culturelle depuis janvier 2008. » …

La pierre du château prend déjà une autre teinte au soir couchant…

35-2018-01-01-864

Rapidement, avant qu’il ne fasse nuit, nous reprenons les voitures pour nous rapprocher de quelques kilomètres, enjambons quelques bras de fleuve et de rivières comme en témoigne ce cliché pris depuis la fenêtre de l’automobile en roulant sur le pont où malgré la vitesse nous voyons défiler les piliers de la rembarde…

36-2018-01-01-868

Déjà le crépuscule s’annonce et la « foto » paysagère à main levée devient moins facile à gérer…

Nous avions auparavant la façade avant, voici maintenant la façade arrière

37-2018-01-01-886

Je zoome pour une vision plus proche en dépit de cette faible luminosité…

38-2018-01-01-888

Un dernier cliché avec un rapprochement maximum permet de bien distinguer à présent cette façade arrière du château et sa cour intérieure…

39-2018-01-01-891

La nuit tombe, il fait trop sombre, arrive l’heure bleue qui me permet, pour conclure ce reportage, de shooter cette jolie pleine lune…

41-2018-01-01-895

Se termine ainsi le 4ème et dernier reportage illustré de notre séjour en France…

Claudio Boaretto

21 Réponses à “DE CHÂTEAU EN CHÂTEAU”

  1. herbin georges et maryse dit :

    magnifiques photos – merci à Claudio

    nous te souhaitons, ainsi qu’à toute ta famille – une excellente année 2018

    bisous de Maryse et georges

  2. Jean-Jacques Chiron dit :

    Ce reportage pourrait nous attirer vers la vie de château.
    Mais vu le temps qu’il faisait, il devait faire aussi froid
    à l’intérieur qu’à l’extérieur dans ces monuments.

  3. Thierry dit :

    Sublime Touraine,jardin de la France. Châteaux moins connus ou perles de l’histoire,faits de tuffeau millénaire..et toujours si majestueux comme la Sérénissime.
    Merci pour ce dernier partage,la dernière foto est magnifique,la lune est d’or…(à bien y regarder dans la partie droite, elle a deux yeux,un nez et une bouche).

  4. Doyen Alain dit :

    Superbe !!! De magnifiques châteaux que j’ai eu l’occasion de visiter il y a quelques années.. Un patrimoine extraordinaire !

  5. MAP dit :

    Superbe reportage !!!! Merci pour ce partage ! Ces châteaux sont de pures merveilles !!!

  6. nathalie dit :

    ah les beaux châteaux! ils racontent notre Histoire de France (et d’Europe) par le petit bout de la lorgnette, celle des parcs et chambres, des galants et concubines… et que dire des cuisines où s’inventaient des recettes cuisinant des nouveaux produits venus des Amérique, des onguents aphrodisiaques et quelques poisons…
    c’est par ces petites histoires et ces trésors architecturaux qu’on devrait apprendre l’Histoire aux enfants!

    • je ne sais pas, Nathalie, comment l’histoire de France est racontée aux enfants d’aujourd’hui, mais la façon dont on nous l’a enseignée dans ma jeunesse, je parle des années 50-60, était indigente et indigeste…
      :-( :-( :-(

  7. mireille dit :

    Tous ces chateaux du Val de Loire ont beaucoup de charme.
    Nous connaissons plus particulièrement Amboise qui pendant plus d’une année a été notre point de chute.
    A 500m du chateau se situe le Manoir du Clos Lucé qui a été la demeure de Léonard de Vinci pendant sa vie en France. C’est aussi là qu’il mourut.
    C’est maintenant un Musée Léonard, et c’est pour ce musée que Renato a réinterprété le Lion automate du Maître.
    Nous y avons beaucoup de souvenirs.

    • Merci Mireille de cette précision…
      Je le savais déjà et j’avais informé mes amis que mon frère Renato, maître d’art, avait réalisé le lion selon les plans de Leonardo da Vinci et qu’il était visible au Manoir du Clos Lucé…
      :-D :-D :-D

  8. Dominique dit :

    Tous ces châteaux sont magnifiques de l’extérieur, de l’intérieur et riches d’histoires passionnantes..
    Nous qui avons la chance de les fréquenter régulièrement, ne nous en lassons pas et sommes toujours ravis d’y emmener nos amis visiteurs.
    Il y en a tant à voir dans la région, dont la douceur est une réalité, que nous ne sommes jamais en manque de visite. A Amboise entre le château royal, dont la magnifique chapelle Saint-Hubert, où repose Léonard de Vinci, le Clos Lucé ou château de Clou où il résida sur la fin de sa vie et Château Gaillard, bien caché, à quelques centaines de mètres, il y a déjà de belles pages d’Histoire à découvrir !
    Merci Claudio pour ces superbes photos et ce blog pour les partager avec tous.

  9. danielle lebel dit :

    Absolument superbe !un vraie régal pour les yeux ! merci Claudio pour ces superbes photos!

  10. Zaz Chalumeau dit :

    Il y a vingt-huit ans, partant découvrir la Bretagne, de Nantes au Mont-Michel en itinérant avec mon gamin alors âgé de cinq ans, nous avions découvert plusieurs châteaux de la Loire et je garde de Chenonceau un très bon souvenir. C’est mon préféré ! Je le trouve sobre et très élégant ! Pour faire plaisir à Stefan, j’avais consenti à faire avec lui un tour en barque avec Bibi aux rames… on est inconscient quand on a cinq ans !!! :) :) :)

  11. Zaz Chalumeau dit :

    Sûrement quand on sait ramer et s’orienter ! Mais pour moi, l’utilisation de rames n’a pas du tout été évident !!! :) Heureusement, les autres dans les autres barques s’y connaissaient mieux que moi !!! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance