BOAT MOVIE 2ème ÈPISODE, LE TRIANGLE DES REMORQUEURS DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 10 juin 2018

À la fin du 1er épisode, nous nous sommes quittés devant le fort de « Marghera » où nous avions shooté les « Gruccione », les guêpiers…

32-10-2018-05-25-509

Aujourd’hui, peu de chemin à parcourir, nous allons passer de la lagune nord à la lagune sud, la frontière entre les deux étant le pont de la liberté continué par le rail et la SS11, « Strada Statale » qui correspond en France à une route nationale…

Sur la carte nous partons de la flèche rouge, devant le fort, jusqu’au triangle désigné par la flèche verte…

001-00-map complet-PS-2

Nous quittons le canal bucolique de Forte Marghera…

001-2018-05-25-282

Pour passer sous le double pont des voies de chemin de fer construit au début du siècle dernier, vers les années 30…

002-2018-05-25-612

Du bel ouvrage, tout en brique…

Et ce sympathique rai de lumière dans l’ombre du pont…

002-bis-2018-05-25-613               

Après le rail nous passons sous le pont de la SS11…

On ne peut s’empêcher de remarquer la différence entre les deux ouvrages, celui-ci plus récent dans un béton gris et moche…

003-2018-05-25-626

Et nous voici dans le triangle…
Ce n’est pas le triangle des Bermudes, ni un repaire de pirates, mais le repaire des remorqueurs vénitiens…

004-2018-05-25-632

Le premier qui s’offre à nos yeux, le « Lourdes » …

Nous sommes si près que je ne peux le faire tenir en entier dans mon objectif, j’ai juxtaposé deux « foto » pour l’avoir dans toute sa longueur, mais manque le haut…

005-2018-05-25-646-Panorama

Nous sommes fascinés par ces bateaux trapus et puissants équipés de moteurs allant de 3000 à 10 000 chevaux, voire plus…

 « l’Ivonne » …

006-2018-05-25-653

Pourquoi tant de remorqueurs à Venise ? …

Le « Neptun » et le « Squalus » …

007-2018-05-25-654

Il faut savoir qu’environ 700 paquebots par an, ces grands immeubles flottants, entrent dans la lagune de Venise, soit une moyenne de 2 par jour…

Le « Vanna » …

010-2018-05-25-667

Aux paquebots il convient d’ajouter quelques 400 à 500 porte-contenairs, cargos et pétroliers transportant annuellement plus de 10 millions de tonnes de produits pétrolifères…

Le « Marina » …

013-2018-05-25-694

À chaque paquebot ou cargo entrant ou sortant, un remorqueur, souvent deux, un à l’avant l’autre à l’arrière, escortent les navires dans leur traversée de la lagune, prêts à parer à tout incident de parcours…

« l’Ida »

014-2018-05-25-695

Embarqué sur les remorqueurs, un pilote vénitien chevronné monte à bord de chaque cargo ou paquebot pour prendre la barre et le conduire à travers les méandres des chenaux lagunaires…

À côté de « l’Ida », le « Geminius » …

015-2018-05-25-697

La plateforme flottante pour mettre ces remorqueurs en cale sèche quand il s’agit d’effectuer des opérations d’entretien ou de réparation…

Aussi monstrueuse que ces puissants bateaux…

016-2018-05-25-709

« l’Edda » …

017-2018-05-25-713

Le « Carla Barruzi »…

018-2018-05-25-715

Le « Giovanni Calderan » …

019-2018-05-25-718

Le « Mars » …

022-2018-05-25-731

Derrière le « Mars », le « Jupiter » plus imposant…

023-2018-05-25-738

Nous nous sentons bien minuscules sur notre coquille de noix quand nous passons devant les proues massives…

024-2018-05-25-723

Une dernière « foto » panoramique de ces puissants bateaux pilotés par des équipages d’élite…

025-2018-05-25-739

je tenais à faire un clin d’œil à ces remorqueurs et vous faire découvrir ce triangle particulier méconnu même de certains vénitiens…

Espérant ne pas vous lasser, à bientôt pour le 3ème épisode de ce « Boat Movie Venexian » …

Claudio Boaretto

18 Réponses à “BOAT MOVIE 2ème ÈPISODE, LE TRIANGLE DES REMORQUEURS DE VENISE”

  1. Thierry dit :

    Belles bêtes,il faut tout cela pour assurer la sécurité de ces HLM flottants qui visitent la Sérénissime.
    Je ne pensais pas en trouver autant….Belle et surprenante visite Claudio.
    Votre frêle embarcation doit paraître minuscule.
    Dans l’attente de la surprise du 3ème épisode.

    • Encore le plus rapide à réagir, mon Thierry…
      La sécurité des HLM flottants, mais aussi des porte-containers et des pétroliers, imagine, avec tous les haut-fonds, un pétrolier s’échouant dans la lagune !…
      Je n’ose même pas y penser…
      :-( :-( :-(

  2. Rachid BARNAT dit :

    Puissantes bêtes que nos voyons quotidiennement arpenter le canal de la Giudecca tractant les « gran vani » : moi m’inquiétant comme les vénitiens anti-bateaux-croisiériste et mon ami admirant le spectacle insolite de ces grands bateaux qui dominent Venise au propre comme au figuré.
    Merci quand même pour les photos « artistiques » qui font oublier un instant le tort que causent à Venise ses remorqueurs.

    • Merci Rachid pour ton commentaire très pertinent…
      Ce ne sont pas à priori les remorqueurs qui causent du tort mais plutôt les grandi navi dont ils assurent la sécurité…
      Heureusement qu’ils sont là, ils ont déjà évité plusieurs incidents…
      Je suis comme toi, je milite avec les « No grandi navi » et surtout la suppression du passage par le canal de la Giudecca…
      l’idéal serait le port offshore devant le Lido…
      N’oublions pas non plus les cargos et pétroliers que ces mêmes remorqueurs escortent et qui donnent du travail à toute cette petite région…
      Un choix cornélien entre le fragile éco-système lagunaire et les milliers d’emploi à la clé…
      :-D :-( :-D :-( :-D :-(

  3. Serge Beyer dit :

    Entre la « guêpière » de la Sérénissime, en voici son triangle, avec tous ses symboles…Encore…! En vrai, que de superbes instants offerts en partage! Merci à toi

  4. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    Wouah! quels bateaux ces remorqueurs! en voyant le Carla et le Jupiter je me suis demandé si on n’était pas trop près de l’Elysée…
    Mais le rayon de soleil entre les 2 ponts de brique, super!

  5. Jean-Jacques Chiron dit :

    Pour te suivre dans tes pérégrinations
    il ne faut pas être à la remorque.
    J’ai pu voir à Brest un de leurs cousins, L’Abeille Bourbon, impressionnant.

  6. Jacquinot Pierre dit :

    Il est vrai Claudio que cette visite est intéressante….Dans ma jeunesse…avant les années 70 en voyage scolaire….à cette époque j’habitais en Seine et Oise…nous avions visité le port du Havre et étions passé tout près du paquebot France et bien entendu près des remorqueurs de celui çi…
    Bien le bonjour du Verdunois….nous venons d’avoir un orage….

  7. mireille dit :

    Il est vrai qu’on a tendance à les oublier. Ils sont pourtant indispensables.
    Je me souviens de l’époque où certains étaient amarrés sur la rive à l’endroit où accostent maintenant tous les bateaux qui amènent journellement les touristes vers les iles.
    Bravo et merci de nous montrer une fois de plus, ce que le touriste lambda ne voit pas

  8. Zaz Chalumeau dit :

    Je me souviens avoir été bluffée par ces petits remorqueurs qui semblaient si ridicules à côté du paquebot ; pourtant ces géants sans eux seraient perdus !
    L’équilibre entre écologie et économie est très difficile…
    Me voilà donc à jour dans ton blog ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance