RETOUR DU FRATICELLO SUR LES PLAGES DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 30 juillet 2018

Le « Fraticello », en français : la Sterne Naine (Sternula albifrons) …

Petit oiseau d’environ 50 grammes mais pouvant déployer une envergure de 50 centimètres…
Malgré qu’elle bénéficie d’un statut de protection totale sur l’Union Européenne elle est en forte voie de diminution…

« inscrite à l’annexe I de la directive Oiseaux de l’Union européenne. Il est interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l’enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu’elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l’utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l’acheter. »

En cause de cette forte diminution, la disparition des habitats côtiers due au développement du tourisme, les dérangements humains, (auxquels elle est très sensible), la prédation par les chiens et les chats errants, par les rats, ainsi que par les mouettes, les goélands et les corbeaux, sont les problèmes les plus importants…

Mais c’est sans compter avec le travail de la formidable équipe de la LIPU du Lido de Venise… (Lega Italiana Protezione Uccelli : Ligue Italienne de Protection des Oiseaux) …

Ils ont préservé, à l’endroit où les plages sont les plus larges, des zones clôturées pour favoriser la nidification…
En effet les plages étant nettoyées et ratissées en permanence avec des engins motorisés, il fallait préserver des endroits où subsistent coquillages et végétation pour que les oiseaux puissent se dissimuler et nidifier, ce que l’on voit dans la « foto » panoramique ci-dessous…

1-2018-07-27-002-Panorama-PS

Sur cette deuxième « foto », nous distinguons parfaitement la différence entre les deux terrains…

2-2018-07-27-021

Prévus également des petits triangles de bois pour offrir un abri aux oisillons…

3-2018-07-27-013

Ces abris n’abritent pas seulement du soleil ardent, mais aussi des goélands, des corbeaux et des faucons crécerelles, redoutables prédateurs des poussins….

4-2018-07-25-183

Malgré tous ces efforts, 8 ans que les « Fraticelli » n’avaient pas nidifié sur les plages du Lido…

C’est alors que l’équipe a eu une idée de génie !…

Comme la Sterne naine vit et nidifie en colonie, ils ont fabriqué en 3D des moules de cet oiseau…

4bis-LRM_20180728_170517

Ci-dessous, une foto de Antonio Borgo sur le site de l’association présentant les moules…

4ter

Résultat spectaculaire…

À peine les moules déposés dans les espaces préservés, les premiers « Fraticelli » se sont posés et, quelques jours après, pondus leurs premiers œufs et commencé à couver…

10-2018-07-25-014-PS

11-2018-07-25-019-PS

12-2018-07-25-020-PS

Nous distinguons les deux œufs devant la pierre rouge…

13-2018-07-25-196

Une réussite !…

5-2018-07-25-078

Quelques temps après, vinrent les naissances et grandirent les oisillons…

7-2018-07-25-247

8-2018-07-25-371

Quelques heures de patience pour le « fotograf » pour capturer ces oisillons dans son objectif…

14-2018-07-25-418-PS

16-2018-07-25-522

17-2018-07-25-599

18-2018-07-25-686

Tout aussi difficile, shooter les adultes aux vols excessivement rapides, avec moult voltes…

19-2018-07-25-747-PS

Car avec une forte focale (600mm) si on bouge d’un centimètre, c’est une dizaine de mètres dans le ciel…

20-2018-07-25-749-PS

Alors pour suivre un vol de Sterne naine, bonjour la galère…

21-2018-07-25-751-PS

Mais revenons à nos oisillons…

Celui-ci rejoint une touffe de verdure où sont déjà dissimulés deux autres compères, un debout et l’autre couché…

22-2018-07-25-816

Ils sont trois maintenant…
Impossible de les distinguer à l’œil nu, heureusement, j’ai le téléobjectif…

24-2018-07-25-893

Patience, patience, pour profiter de leurs rares passages à découvert…

32-2018-07-25-1381-PS

25-2018-07-25-825

26-2018-07-25-855

Sous les abris on s’étire les ailes…

27-2018-07-25-906

J’ai eu la chance d’assister à un moment privilégié…

29-2018-07-25-1064

Le premier envol d’un oisillon…

30-2018-07-25-1079-PS

31-2018-07-25-1080-PS

Et les adultes surveillent…

35-2018-07-25-1508-PS

36-2018-07-25-1590-PS

37-2018-07-25-1596-PS

J’ai shooté tous ces oiseaux le mercredi 25 juillet 2018…

40-2018-07-25-1627-PS

Les oisillons étant en capacité de voler, le samedi 28 la colonie était partie…

38-2018-07-25-1272-PS

Heureux d’avoir immortaliser ces fugaces moments…

Et encore toutes nos félicitations à la Team de la LIPU pour cette formidable réussite…

Claudio Boaretto

22 Réponses à “RETOUR DU FRATICELLO SUR LES PLAGES DE VENISE”

  1. Jean-Bernard GODMET dit :

    Super comme d’habitude et bravo à la LIPU.

  2. Rachid BARNAT dit :

    Chapeau ! pour l’équipe de la LIPU du Lido : patience payante. Et bravo pour la patience du photographe : photo magnifique comme d’hab.

  3. Thierry dit :

    Comme chez nous,espèce très menacée.Quand la haute technologie rejoint la nature.
    Très bon travail de la LIPU,et un grand merci au photographe pour sa patience et dextérité à prendre ces sublimes foto.

  4. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    Je suis admiratif! Cet oiseau est magnifique d’élégance. Je ne connaissais pas. Beau travail de la LIPU pour leur protection.J’admire aussi ta patience Claudio pour les shooter et réaliser d’aussi belles photos. Merci beaucoup

  5. MAP dit :

    Formidable reportage !!!! Quelle patience il t’a fallu !!! Un grand bravo au photographe ! C’est une réussite et cela fait du bien de constater que les efforts de la LIPU ont été récompensés !

  6. isabelle.fontaine@libero.it dit :

    super touchants..comme c’est beau de voir l’essentiel..la nature, la vie

    • Les animaux parfois nous apprennent le plus important…
      Il faut savoir que ces tout petits oiseaux n’hésitent pas un instant à s’attaquer à bien plus gros qu’eux pour défendre leurs œufs et leurs oisillons…
      :-D :-D :-D

  7. mireille dit :

    Quand l’homme y met un peu de bonne volonté, la nature reprend vite ses droits.
    Bravo pour la patience, mais tu avais déjà l’habitude de l’affut.

  8. Max dit :

    Super, j’avais déjà vu le premier reportage, ils sont magnifiques et bravo à l’equipe qui a créé cet espace pour créer une zone de reproduction protégée.
    Merci de ce partage Claudio.

  9. Sylvette dit :

    Merci pour le partage….. Comme toujours très intéressant….

  10. danielle lebel dit :

    Formidable!! Merci à l,association Team Lipu et à toi Claudio de nous les faire découvrir…

  11. pierrette Jousse-Pinguet dit :

    Je n’ai pas attendu les longues soirées d’hiver pour visionner quelques uns de tes magnifiques reportages, car en ce moment il y a les longues après-midi où je me claquemure derrière les volets clos pour tenter de survivre à la canicule !
    Je me sens plus liquide que solide et je te remercie encore plus d’avoir bravé la chaleur infernale de juillet pour nous faire partager ce beau reportage.
    Quelle bonne idée que ces petits abris pour ces petits oiseaux. Je suppose que la LIPPU est le pendant de notre LPO en France, dans laquelle œuvrent de bénévoles passionnés. Merci à toutes ces personnes là aussi.
    Bises à mon photographe préféré.
    Pierrette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance