LE MUSÈE CASANOVA À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 24 novembre 2018

Le musée expérimental « Casanova, Museum & Experience » a ouvert ses portes le 2 avril 2018, premier musée au monde à rendre hommage à Casanova, personnage des plus célèbres de la Venise du XVIIIème siècle…

Giacomo Girolamo Casanova, né le 2 avril 1725 à Venise, mort le 4 juin 1798 en Bohème, (actuelle République tchèque) …
Vous l’avez remarqué, le jour de son anniversaire coïncide avec l’ouverture du musée, ce qui n’est pas dû au hasard…

Casanova, un personnage éclectique aux multiples facettes, il serait dommage de le réduire simplement à sa réputation de séducteur et de libertin…

Ce fut un grand aventurier, tour à tour abbé et franc-maçon, soldat et escrimeur, alchimiste et astronome, poète et violoniste, écrivain et philosophe, diplomate et espion…

Nous étions curieux de visiter ce musée…
Au détour d’une « calle » étroite du « sestiere de Cannaregio », nous le découvrons…

1-2018-11-13-131

Pas beaucoup de recul pour shooter de face la porte d’entrée de ce palais gothique du XVème siècle, le « Palazzo Pesaro Papafava » …
Il appartenait à la famille Pesaro jusqu’au mariage de Pesarina Pesaro avec Bonifacio Papafava, en 1615…

2-2018-11-22-136-Panorama-2

Nous entrons dans le hall d’entrée, sombre…

Note technique pour les « fotografs » :
Tout le musée étant dans une ambiance tamisée, relativement sombre, donc photographiant à main levée sans flash avec une vitesse relativement élevée pour éviter l’éventuel « flou de bouger » dû aux 45 millions de pixels de mon boitier, il a fallu que je monte fortement les ISO, jusqu’à 25600 ISO, tout au long de cette visite pour exposer correctement mes « foto », d’où un peu de « bruit » sur certaines « foto »

3-2018-11-13-1

Tout au fond, la porte d’eau qui donne sur le canal de la « Misericordia » …

Comme dans de nombreux palais vénitiens, nous remarquons la protection tout autour de la porte d’eau pour éviter que « l’aqua alta » n’envahisse le hall pendant les pics de marée…

4-2018-11-22-157

Du côté droit, entre deux colonnes, la montée d’escalier en marbre, le musée se loge au 2ème étage du palais, les autres étages étant occupés et habités…

5-2018-11-22-150

Nous voici sur le palier du second, devant la porte d’entrée…

6-2018-11-13-12


7-2018-11-13-15

Outre une voix off en italien qui donne les explications sur les différentes salles tout au long du parcours muséal, il est proposé un audioguide en 10 langues différentes… Cette démarche internationale mérite d’être soulignée…

En général, je n’aime pas les musées et expositions basées principalement sur la vidéo, ce n’est pas vraiment ce que je recherche dans un musée, mais là, je me suis laissé séduire par l’ambiance XVIIIème et renaissance des vidéos mêmes…

Nous ne sommes pas dans une salle de vidéo ou de cinéma mais dans une sorte de petit salon où quelques voltaires nous attendent pour visionner les images d’époque…

8-2018-11-13-17

Sur un drapé devant nous sont projetées les images qui nous permettent de suivre la vie et les voyages de Casanova…

Casanova enfant…

9-2018-11-13-27

Puis différentes situations de sa vie…

10-2018-11-13-28


11-2018-11-13-31

Et ses voyages époustouflants…

Rome, Livourne, Florence, Gènes, Marseille, Grenoble, Aix les Bains…

12-2018-11-13-36

Paris

13-2018-11-13-39

Berlin…

14-2018-11-13-40

Saint-Pétersbourg, Moscou…
Européen avant l’heure, il en a fréquenté toutes les cours ou presque…

15-2018-11-13-42

Varsovie…

16-2018-11-13-44

Vienne

17-2018-11-13-46

Madrid, Barcelone…

Rappelons qu’à l’époque il n’existait ni avions, ni TGV, chaque voyage était une aventure en lui-même, à cheval ou en voiture tirée par des chevaux sur des chemins de terre poussiéreux et cahoteux…

18-2018-11-13-48

Livourne, Naples, Rome, Florence, Trieste…

19-2018-11-13-49

Venise où s’affiche le médaillon de sa dernière conquête amoureuse comme l’explique la voix off…

20-2018-11-13-57

À Dux, en Royaume de Bohème, s’éteignit Casanova à l’âge de 73 ans…

21-2018-11-13-59

Ce jeune musée nous propose un voyage multisensoriel qui nous projette virtuellement en plein XVIIIème siècle, en lieu et place de Giacomo Casanova grâce aux équipements de réalité virtuelle que nous trouvons dans cette salle…
Fauteuil de style et assistante technique en costume d’époque…

Nous revivons alors ses rencontres amoureuses, son arrestation, son passage et son évasion de la prison des plombs, etc…
Belle expérience à ne pas rater…

22-2018-11-13-68

Quelques tableaux ici et là illustrant cette période…

23-2018-11-13-71

24-2018-11-13-74

25-2018-11-13-76

Vitrines avec objets d’époque, lorgnons, lunettes, jetons et cartes à jouer… Casanova était un joueur, n’oublions pas qu’il a inventé la loterie nationale…

26-2018-11-13-77

Autre symbole, le lit à baldaquin…

27-2018-11-13-105

Avec les silhouettes animées des amants sur paroi translucide…

28-2018-11-13-98

Un mannequin féminin en costume et un tableau coloré…

29-2018-11-13-90

Tableau coloré, mais aussi animé…

29-2018-11-13-92

Redingote sensée appartenir à Casanova, je ne saurais dire si original ou copie…

31-2018-11-13-103

Un autre tableau représentant Casanova dans son costume bleu…

32-2018-11-13-115

Tableau animé, mais difficile à shooter avec les reflets lumineux…

33-2018-11-13-126

Un mannequin dans ce même costume…

34-2018-11-13-122

À côté, la reproduction du portrait fort connu de Giacomo Casanova, toujours dans ce costume bleu…

35-2018-11-13-121

Voilà, nous en avons terminé avec la visite de ce nouveau musée, visite fort agréable au demeurant…

Mais je ne veux pas retourner à la casa sans avoir vu la façade principale du « Palazzo Papafava » donnant sur le canal de la « Misericordia » …
Nous suivons donc la calle sur quelques pas et nous nous engageons dans le « Sotoportego dei Preti » sur la droite…

36-2018-11-22-163

Au bout du « Sotoportego » depuis le pont de la « Racheta » (du même nom que la calle où se trouve l’entrée du musée) nous apercevons une autre curiosité de Venise, le « Ponte Chiodo » …
Le dernier pont de Venise sans parapet, tel qu’étaient les ponts vénitiens dans leur majorité autrefois…

37-2018-11-22-167

Il existe un autre pont sans parapet, c’est le « Ponte del Diavolo » Pont du Diable) sur l’île de Torcello dans la lagune nord
Celui-ci est un pont privé…

38-2018-11-22-172

Nous arrivons devant la « Scuola Nuova della Misericordia », de ce quai nous bénéficierons de la vision de la façade du « Palazzo Papafava » …

39-2018-11-22-178

La « Scuola Nuova della Misericordia » à ne pas confondre avec la « Scuola Vecchia della Misericordia » tout à côté…

40-2018-11-22-189

Voici enfin, donnant sur le canal de la « Misericordia » le « Palazzo Papafava » …

41-2018-11-22-182

Focus sur la façade…
Nous reconnaissons la porte d’eau que nous avons vu depuis l’intérieur du palais, nous apercevons également au 2ème étage le bandeau du musée Casanova…

42-2018-11-22-187

Mission accomplie…

Encore une jolie visite à ne pas rater…

Claudio Boaretto

14 Réponses à “LE MUSÈE CASANOVA À VENISE”

  1. Jean Pierre Ryf dit :

    Merci pour ce reportage. J’irai visiter ce musée a ma prochaine visite a Venise ne serait-ce que pour visiter le quartier.

  2. Thierry dit :

    Une belle découverte.L’histoire de Casanova,s’écrit avec une grand « H ».
    Musée virtuel certes,mais musée qui existe.Venise lui devait bien cela.
    Merci Claudio pour ce sympathique partage.

  3. MOZZICONACCI DANIELLE dit :

    Merci Claudio. C’est vrai que je regarde toujours ce Palazzo lorsque je passe par là. Donc dans la calle de la Racheta après le ponte Molin c’est tout de suite à droite. L’affiche est magnifique avec ces tons de velours émeraude, sublime. Cela fait du bien de revoir le ponte Chiodo.
    Merci pour tous ces partages et à bientôt

  4. mireille dit :

    Merci pour la visite. Cela nous fait un nouveau but de promenade pour notre prochain séjour.Il y a toujours quelque chose de nouveau à voir à Venise ……..

  5. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    C’est très beau et instructif Claudio et tes « fotos » sont remarquables. J’admire! Quand même quel personnage ce Casanova! Il fallait aimer les voyages en ce temps-là, vu les incommodités des voitures à chevaux. Tu nous montres aussi que les frontières d’alors étaient bien différentes des actuelles. Merci beaucoup pour ce très beau reportage

  6. MAP dit :

    Quel beau reportage Claudio ! Quelle découverte !!!! Toujours du nouveau dans cette belle ville !!! Merci de nous en faire profiter grâce à tes belles photos !!!

  7. danielle lebel dit :

    Magnifique reconstitution de la vie de Casanova .
    Merci ,se le faire revivre à travers ton reportage Claudio!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance