« TRAMONTO » DEPUIS LA « MARINARESSA » À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 7 décembre 2018

« Tramonto », quel joli nom en italien pour dire « Coucher de soleil » … En anglais, « Sunset », ces deux termes sont plus sympas que notre expression lourdingue « Coucher de soleil » …

La « Marinaressa », endroit que j’aime beaucoup dans le « Sestiere de Castello », en front de lagune sur la « Riva dei Sette Martiri » (Rive des Sept Martyrs), est un complexe de vieilles habitations populaires que la République de Venise assignait autrefois aux anciens marins particulièrement méritants, d’où ce nom : « Marinaressa » …
Elle est particulièrement reconnaissable par ses deux grands « Sotoporteghi » (porches) que l’on aperçoit même de loin depuis la lagune…

1-2018-12-06-9

Aujourd’hui, j’ai décidé de shooter les lumières du « Tramonto » depuis l’intérieur d’un des deux porches de la « Marinaressa » …

Soit depuis le porche de droite, où mon papa avait sa cantine quand il appartenait à la marine royale italienne avant la seconde guerre mondiale…

2-2018-12-06-15

Soit depuis le porche de gauche…

3-2018-12-06-17

Pendant tout le temps où je me consacre à mes plaisirs « fotografiks », ma blonde et douce compagne s’est installée, sous la garde de ces deux réverbères, sur un des bancs en pierre d’Istrie de la « Rive des Sept Martyrs » pour admirer le paysage…

4-2018-12-06-43

Il faut dire que, même s’il nous est quotidien, nous ne nous lassons pas de ce panorama lagunaire…

5-2018-12-06-54-Panorama

L’intérieur du porche de droite est intéressant avec son puits au milieu de la ruelle…

6-2018-12-06-28

Mais je préfère nettement l’intérieur du porche de gauche où je peux voir les deux réverbères de tout à l’heure sur la rive…
C’est donc là que je vais installer mon trépied et me régler sur une focale de 50mm, focale la plus proche de la vision humaine…

16:11…
Voilà mon premier cliché…
Comme Venise est située bien à l’est rapport à la France, ma station météo perso m’a indiqué ce matin que l’heure officielle du « Tramonto » serait, aujourd’hui 4 décembre 2018, à 16:28…

Je vais attendre le coucher complet du soleil depuis les dernières lueurs du jour, passant par l’heure bleue pour terminer à la nuit noire, en shootant chaque étape…
J’adore cet exercice me permettant de saisir d’un même lieu les changements de lumières, d’ombres et de luminosités…

7-2018-12-04-11

Dans ce quartier et en cette saison nous ne verrons pas la moindre silhouette de touristes, ne déambulent que les vénitiens qui sortent ou rentrent chez eux…

8-2018-12-04-7

Mon cadrage ne me satisfait pas entièrement, je n’ai pas assez de ciel au-dessus du toit du porche…
il m’en faut un peu plus pour équilibrer mes clichés…
Comme j’utilise un objectif 24-70mm je pourrais changer la focale, mais je préfère reculer mon trépied de quelques mètres pour garder la vision humaine, soit ma focale de 50mm…

16:23…
Vous avez remarqué les changements ?…
La dame du premier étage au fond à gauche a retiré son linge et les deux réverbères de la rive se sont allumés…

9-2018-12-04-23

16:25…
C’est au tour des lampadaires internes de la « calle » de s’allumer changeant ainsi toute l’ambiance de la ruelle…

10-2018-12-04-25

16:28…
L’heure théorique du « Tramonto » …

La lumière change avec rapidité…
Comme je shoote en mode Manuel je suis obligé de modifier mes réglages en permanence…
J’ai descendu les ISO au maximum, en dessous de 100, je suis à 63 ISO, mon diaphragme est ouvert à 5.6 pour avoir une profondeur de champ nette et correcte, je joue donc sur le temps de pose pour conserver une bonne exposition…
Là, je suis à 2 secondes…

Les couleurs du « Tramonto » se sont accentuées, couplées à la lumière des lampadaires internes elles donnent une ambiance plus chaleureuse à l’ensemble du lieu…

11-2018-12-04-28

16:30…
Minute aprè minute, à vue d’œil change la lumière…
À chaque cliché je dois sans cesse modifier mes réglages…
C’est passionnant
Le plafond céleste commence à bleuir, ce sont les prémices de l’heure bleue…

12-2018-12-04-30

16:36…
L’heure bleue, nous y sommes…
L’heure bleue, vous connaissez ? …
L’heure où il ne fait plus jour mais pas encore nuit…
L’heure la meilleure pour sentir le parfum des fleurs…
L’heure où tous les oiseaux se mettent à chanter…
L’heure aussi préférée des « fotografs » pratiquant la « foto » de nuit…

13-2018-12-04-36

16:43…
L’heure bleue est à son apogée…
J’ai fermé mon diaphragme à f/11 pour obtenir sur mon cliché les rayons lumineux des réverbères…
J’arrive maintenant à 25 secondes de temps de pose…

14-2018-12-04-43

16:45…
L’heure bleue se termine, l’obscurité nous enveloppe…
Temps de pose à 30 secondes…

15-2018-12-04-45

16:51…
Désormais, la nuit noire est arrivée…
Ne subsiste que la clarté des réverbères et des lampadaires internes…

J’ai mémorisé dans mon boitier les différentes étapes du « Tramonto » depuis l’intérieur de la « Marinaressa » de Venise…
Mission accomplie !…

16-2018-12-04-51

J’ai pris du plaisir à effectuer ce reportage illustré et j’espère que vous en aurez tout autant en le découvrant…
Claudio Boaretto

36 Réponses à “« TRAMONTO » DEPUIS LA « MARINARESSA » À VENISE”

  1. Jean Pierre Ryf dit :

    Magnifique. J’aime beaucoup aussi ces couchers de soleil, cette lumière si belle de Venise. L’ensemble de ces photos est très réussi.

  2. Jean-Bernard GODMET dit :

    Bonjour Claudio, joliment bien réalisé et ma préférence va pout la tof de 16h36.
    Bisous à vous deux.
    JB

  3. Michel Khalanski dit :

    Excellente idée de suivre le jeu des lumières du ciel et des lampadaires dans une ruelle étroite avec une perspective décalée. C’est une ruelle vénitienne, ce qui apporte évidemment un surcroît de beauté.

  4. Thierry dit :

    Quel beau reportage,plein de romantisme et tes explications techniques très intéressantes….
    Le rendu est sublime,l’heure bleue un joli moment de réflexion.
    Merci Claudio…

    • L’heure bleue, Thierry, c’est un peu le Graal de tous les « fotografs » de nuit, mais parfois, j’ai tendance à préférer l’ambiance des nuits noires à Venise comme je l’ai déjà prouvé dans de précédents reportages…
      :-D :-D :-D

  5. Rachid BARNAT dit :

    Très bonne idée de prendre le même plan sous différentes lumières d’un soleil couchant !
    Belles photo comme d’hab. Bravo et merci pour cette mini balade romantique.

  6. nadine battifoy dit :

    Juste MAGIQUE, bravo

  7. Isabelle ROMBI dit :

    Magnifique reportage avec en plus toutes les précisions techniques photographiques.J’affectionne particulièrement cet endroit que he retrouve à chaque carnaval puisque ma fille et moi avons la chance de loger dans un studio à Giardini.J’ai tellement hâte d’y retourner.

  8. Nicole GINIES dit :

    C’est vraiment superbe de voir de si belle façon le temps qui passe … merci Claudio

  9. MARIE N FOTO dit :

    Magnifiques photos .. ont toutes leur ambiance .. magnifique travail ! et le lieu on en parle même pas ! félicitation

  10. Cibiel corinne dit :

    C’est une merveille – quelle belle progression- c’est celà aussi la magie de Venise, sa lumière.

  11. mireille dit :

    Magnifique… Le coucher de soleil est un moment qui a inspiré beaucoup d’artistes, qu’ils soient peintres, poétes ou photographes, dans divers lieux de notre monde.Sur Venise, je crois que des milliers de professionnels, ou simples touristes s’y sont frottés.
    Mais ce que tu viens de réaliser nous touches particulièrement, car le quartier est marqué de tant de souvenirs pour notre famille.
    De plus tu sais tellement bien trouver le bon angle et avoir la patience d’attendre l’excellence de la lumière.
    Bravo et merci encore de nous faire partager ces instants de rêve.

    • Merci ma chère belle-sœur…
      Il est vrai que ce quartier est intimement lié à l’histoire de notre famille depuis plusieurs générations…
      Renato, mon frère et ton mari, y est né…
      Tu lui feras de grosses bises de notre part…
      :-D :-D :-D

  12. Gabriella dit :

    Merci Claudio, j’y étais encore un peu. Oui, c’est un endroit très attachant et c’est la Venise que j’aime. Ici , en Bretagne, en ce moment c’est la tempête et c’est aussi très beau. Baci per tutti la famiglia. Gabriella

  13. MAP dit :

    SU-PER-BE !!!!!!!!! Merci Claudio de ce magnifique reportage !!!! L’heure bleue ! Magie de ce beau moment !

  14. nathalie dit :

    Magnifique Claudio. Voilà maintenant que tu te mets au time-lapse (pardon pour cet anglicisme…)! Tu racontes au travers de ce récit graphique, la question que se posent les peintres et les photographes : lumière ou profondeur de champ? Raoul Dufy ou Francis Bacon?
    Il semble que tu aies trouvé une très belle réponse avec ce billet, caressé par la poésie et la simplicité de la vie quotidienne !

    • Houlà, quel joli commentaire, Nathalie…
      La façon de shooter que j’ai adopté pour ce reportage n’est pas un time-lapse car le time-lapse est un automatisme… En time-lapse tu choisis tes réglages une fois pour toutes, ouverture, vitesse, sensibilité et tu programmes un intervalle régulier de quelques secondes ou minutes, voire heures, entre chaque cliché… Ensuite tu déclenches l’automatisme, soit pour un quart d’heure, une demie heure, une heure, une nuit, une journée au choix, tout dépend de ton but et de l’autonomie de ton matos… Donc c’est ensuite le boitier qui déclenche les prises de vues selon les réglages et le tempo que tu as programmé…
      Dans mon cas, le scénario est bien différend, pas d’intervalle pré-établi, c’est moi qui décide du moment de déclencher quand je juge que la lumière est intéressante… Ensuite à chaque cliché je change mes réglages pour obtenir ce que je juge être à ce moment précis la meilleure exposition possible, ce qui est absolument impossible en time-lapse…
      Pardon pour cette réponse peu poétique mais essentielle pour la compréhension de la démarche…
      Lumière ou profondeur de champ ? Dans le cadre de la foto de paysage urbain vénitien, comme tu as pu le constater je préfère lumière de l’instant ET profondeur de champ maximum…
      Je t’embrasse ma Nathalie…
      :-D :-D :-D

  15. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    Magnifique Claudio! je suis baba devant tes talents de « fotographe » Merci beaucoup

  16. Celine . B dit :

    Claudio , quel magnifique reportage « fotographique » Tu as su donner l’importance de ce paysage , à travers les différentes heures et angles de vue …

    Merci à toi ….

  17. cecile dit :

    c’est dingue! C’est magnifique!
    et toujours ce suspens! on est accroché au texte et à ces images sublimes. Que va t’il se passer 2 mn plus tard?
    c’est presque du cinéma.
    Légère variation de l’arrangement, petit accord de 7ème diminuée et hop transportée!
    ou bien… un petit shuffle blues… pour l’heure bleue?…
    merci pour ces instants de rêve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance