• Accueil
  • > Archives pour janvier 2019

VENISE ET LES MONTAGNES

Posté par Claudio Boaretto le 31 janvier 2019

Plusieurs fois par an, par temps clair et particulièrement limpide, nous avons le privilège d’apercevoir les montagnes derrière Venise, San Marco et son campanile…
En général, cela n’annonce pas du beau temps pour lendemain…

Ce sont les sommets enneigés des « Dolomites », dont les premiers contreforts sont à 150 kilomètres de Venise, que nous avons, en ces rares occasions, la chance d’admirer comme décor d’arrière-plan de la Sérénissime…

Alors, un spectacle extraordinaire s’offre à nos yeux…

Ce fut le cas mardi dernier 29 janvier 2019…
Vers 11 heures du matin, je traînaillais encore devant le clavier de mon ordinateur lorsque ma douce compagne, partie au marché du Lido sur les bords de la lagune, me passe un coup de fil :

« Claudio, on voit les montagnes aujourd’hui, si tu veux faire des « foto », c’est très beau » …

Du coup, je prends une douche rapide, m’habille vite fait et prépare à la hâte mon matos pour me rendre à un endroit où je sais avoir une vue intéressante…

11:30 je suis sur place, derrière le « Galoppatoïo », (j’ai mis un tréma sur le i car en italien toutes les voyelles se prononcent) ainsi que l’on appelle le cercle hippique du Lido de Venise

Malheureusement à cette heure le soleil est très haut, la lumière est dure…

La lagune est d’un bleu sombre très soutenu, il aurait fallu que je sois présent aux premières heures de la matinée…
Tant pis, je ne peux
 à la fois
être couche-tard et lève tôt…

Pour mon premier cliché, je pose le collimateur de mon viseur sur le campanile de San Marco…
Découvrez en arrière-plan, frappés par le soleil,  les sommets enneigés des « Dolomite »…

1 2019-01-29 11-PS

Pour les « fotografs » : objectif Tamron G2 70-200 mm avec dédoubleur, donc focale de 400 mm…
Je suis exactement à 5 kilomètres du campanile…

Décalage vers tribord pour prendre également le campanile de « San Giorgio » avec en premier plan l’espace vert au sud de l’île…

2 2019-01-29 12-PS

Je me décale encore un peu pour inclure dans le cadre la grande église de « San Giovanni e Paolo », et toujours les superbes montagnes…

3 2019-01-29 13-PS

Continuant sur tribord, le campanile de « San Francesco delle Vigne » …

4 2019-01-29 16-PS

Retour complètement à bâbord pour prendre l’arrière de l’église du « Redentore » sur l’île de la « Giudecca » …

5 2019-01-29 127-PS-PS

J’ai pris une cinquantaine de clichés se superposant les uns aux autres dans le but, une fois rentré à la casa, d’élaborer des panoramas de cette vision particulière de Venise…

À tout seigneur tout honneur, premier panorama de 3 « foto » sur San Marco…

6 2019-01-29 11-Panorama-2-PS

Second panorama à 5 « foto » où j’englobe San Marco et la Giudecca, et toujours ces magnifiques montagnes…

7 2019-01-29 62-Panorama-PS-PS

De l’autre côté, « Castello », de la « Riva dei Schiavoni » à la « Riva dei Sette Martiri » …

8 2019-01-29 88-Panorama-PS-PS

Pour finir un panorama de tout l’ensemble, pas moins de 10 « foto » en format raw de 45 Mega Pixels !…

Autant vous dire que mon ordinateur a mouliné pendant un long moment avant de sortir ce panorama…
Rendez-vous compte 450 millions de pixels à triturer…

C’est presque dommage de montrer cela sur un petit jpeg de seulement 1024 pixels qui réduit et compresse abominablement l’image…

Avec mes fichiers natifs je pourrais en faire un poster d’un mètre cinquante de long  avec une excellente définition sans perdre aucun détail…
à réfléchir…

9 2019-01-29 126-Panorama-PS

La Venise lagunaire et les « Dolomite », splendeurs de la Vénétie, deux sites extraordinaires inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, réunis sur les mêmes clichés, qu’espérer de plus ?…

Claudio Boaretto

Publié dans 01 Venise : curiosités | 36 Commentaires »

EXPO « VENISE » À PARIS AU GRAND PALAIS

Posté par Claudio Boaretto le 22 janvier 2019

De retour de nos « Balades Belliloises » en Bretagne, nous voici pour une brève escale à Paris, l’occasion de visiter l’exposition « Venise » au Grand Palais… 

Direction les Champs Élysées…

1a 2019-01-03 717

L’entrée du Grand Palais dédiée à l’exposition de Venise…

1b 2019-01-03 867

Curieux de connaitre le thème particulier de cette exposition, en fait cette expo rend hommage à la Venise du XIIIème siècle et aux grands maîtres de l’époque, majoritairement dans le domaine de la peinture comme j’ai pu constater…

Un des premiers tableaux que nous découvrons est la Pointe de la Douane par « Canaletto » … J’adore « Canaletto » !…
(J’implore votre indulgence quant à la qualité des « foto », il est bien difficile de shooter correctement des tableaux, sans trépied à main levée, dans une atmosphère tamisée et un manque de lumière évident) …

2 2019-01-03 728

Un second « Canaletto », l’atelier des tailleurs de pierre…

Le sens du détail des « Vedute » de ce grand-maître vénitien m’a toujours fasciné…

Malheureusement mes « foto » n’en donnent qu’un pâle reflet…

4 2019-01-03 733

Un tableau de « Michele Marieschi », élève de « Canaletto » …

Nous constatons la similitude des styles…

Le retour du « Bucintoro », le bateau d’apparat du doge, à « San Marco » pendant la fête de la « Sensa » en 1736…

6 2019-01-03 739

Portrait de « Giovanni Emo » dans son costume officiel d’ambassadeur de Venise à Constantinople, sculpture de « Antonio Gai » …

8 2019-01-03 748

Le doge part pour le Lido à bord du « Bucintoro » le jour en la « Sensa » (l’ascension) vers 1775-1776…

Toile de « Francesco Guardi », un autre de mes grand-maitres vénitiens favoris…

10 2019-01-03 752

Un portrait du fameux castra de l’époque, « Farinelli », peint par « Bartolomeo Nazari » en 1734…

12 2019-01-03 757

Le « Ridotto du Palazzo Dandolo » peint en 1746 par « Francesco Guardi » …

Un peu de la petite histoire :

« Ouvert en 1638, ce « Ridotto » est une salle de jeu, la seule autorisée et gérée par la République de Venise… Les nobles qui y tiennent les tables portent la toge noire et la perruque et ne peuvent être masqués.
En revanche, les joueurs et joueuses, vénitiens ou visiteurs, profitent de l’anonymat du masque. Des intrigues se nouent. Usuriers et prostituées tiennent leur commerce et la passion irrépressible du jeu ruine des familles entières.

Alarmées par la disparition des patrimoines et la liberté des mœurs, les autorités ferment le « Ridotto » en 1774.
En dépit des interdictions, les salles où l’on pratique les jeux se multiplient et attirent une clientèle cosmopolite. » …

15 2019-01-03 763

« Juda et Tamar » huile sur toile peinte en 1720 par « Nicola Grassi » …

Sans contester le talent évident de l’artiste, voilà exactement le style de peinture à connotation religieuse que je n’aime pas et qui m’ennuie au plus haut point…
Je shoote celle-ci pour vous montrer mais j’ignorerai les nombreuses autres dans ce reportage…
Autant partager que ce qui me plait, normal non ? …

17 2019-01-03 766

Trois porte-vase commandés, entre autres, par « Pietro Venier » pour son palais vénitien de « San Vio », ouvrages d’ébénisterie de « Andrea Brustolon », le plus grand sculpteur vénitien de l’époque baroque…

18 2019-01-03 773

Miroir de Murano, verre et bois doré, et commode, ébénisterie vénitienne…

20 2019-01-03 777

Buste de femme réalisé en 1750, œuvre du sculpteur « Giovanni Marchiori » …
Contraste entre la pureté pré-néoclassique du buste et son piétement original de style rococo…

23 2019-01-03 790

Une statue magnifique, comme me l’a fait remarqué mon ami Michel, œuvre de « Antonio Corradini », devenu le sculpteur officiel de la Sérénissime en 1721…

25 2019-01-03 800

À partir de 1717, Corradini inaugure une série de figures voilées…
Il réussit, grâce à une virtuosité extraordinaire, à représenter le visage couvert d’un voile transparent…

26 2019-01-03 801

Un travail époustouflant…

Cette œuvre est exposée habituellement au Louvre…

27 2019-01-03 803

Retour sur « Francesco Guardi » …

Vue du Grand Canal en 1780 avec les églises de « Santa Lucia » et « Santa Maria di Nazareth » …

31 2019-01-03 839

Toujours de « Guardi », la procession du vendredi saint sur la place Saint Marc en 1755…

33 2019-01-03 842

Conversation entre masques par « Pietro Longhi », peint entre 1760 et 1770…

41 2019-01-03 857

L’atelier du portraitiste, toujours par « Pietro Longhi », réalisé entre 1741 et 1744…

43 2019-01-03 864

Pour terminer notre parcours, cette huile sur toile de « Francesco Guardi », l’incendie de « San Marcuola » en 1780…

45 2019-01-03 852

Des Vénitiens à Paris visitant une exposition sur Venise, comme quoi, nous ne nous lassons pas de notre cité…

Nous ressortons sur les Champs Élysées où les lumières rouges viennent de s’allumer…

46 2019-01-03 879

Le temps de flâner sur les Champs et de profiter des illuminations à la tombée de la nuit….

47 2019-01-03 886-PS-2

Un excellent moment passé à Paris grâce à nos hôtes et demain matin, retour à Venise…

Claudio Boaretto…

Publié dans 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise | 10 Commentaires »

NO LUNE ROUSSE À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 22 janvier 2019

Annoncée dans tous les médias, journaux, télés, radios et réseaux sociaux, éclipse de lune ce lundi 21 janvier 2019 devant donner une magnifique lune rousse provoquée par la réverbération de l’atmosphère terrestre sur le satellite…

Début de l’éclipse à 03:30 et apogée à 6:17… Je devrais dire plutôt périgée…

La veille au soir, je prépare mon matériel, installe mon plus gros zoom et son dédoubleur sur mon Nikon D850 et mets mon réveil à 4 heures du mat… Comme je suis un couche-tard, ça ne me fait que 3 petites heures de sommeil…

À 4 heures et demie j’ai installé mon trépied sur la « Riviera Santa Maria Elisabetta » au « Lido di Venezia » avec l’espoir de prendre la lune au-dessus du bassin de « San Marco » …

Malheureusement pas de lune…
je ne l’entraperçois que très faiblement parmi les nuages, et partiellement l’éclipse ayant commencé…
Elle n’est pas rousse du tout, toute pâle et blanche…
il fait froid, beaucoup de vent, la « Bora » venant du sud-est est glaciale et bientôt la lune masquée par les nuages disparait complètement…

Je patiente avec l’espoir que ce grand vent chasse les nuages, mais que nenni, pas de lune, donc pas de « foto », snif…

Mon matériel étant installé, à 5h36 je prends quand-même ce cliché du campanile de « San Marco » éclairé uniquement par les lumières citadines…
Focale au maximum, je suis exactement à 3 kilomètres du sujet, mon image n’est pas cropée, juste légèrement recadrée pour bien mettre le campanile sur une ligne de force…

1 2019-01-21 22-PS - Copie

je descend ma focale pour prendre plus près de moi le campanile de « Sant’ Elena », moins éclairé, et la marina…

2 2019-01-21 34-PS - Copie

Bon ben voilà, pas d’autres chose à faire…

6 heures du mat, je prends la « riviera » d’où je shoote, juste pour vous faire voir les lieux…

3 2019-01-21 35 - Copie

Un non-événement,  je remballe les gaules…

Prochaine lune rousse en 2022, je ne suis par certain d’avoir envie d’y aller…

Claudio Boaretto

Publié dans 02 Venise : évenements | 6 Commentaires »

BALADES BELLILOISES, épisode 6/6

Posté par Claudio Boaretto le 16 janvier 2019

6ème, et « ultimo », et court épisode, juste pour publier une fin à nos Balades Belliloises…

En effet, final de notre séjour, c’est le départ de Belle-Isle, il est 11:30 du matin, nous sommes déjà sur le pont supérieur du bateau…
Depuis tribord, nous contemplons une dernière fois Palais et sa rampe d’embarquement où arrivent les automobiles qui veulent rejoindre le « Continent », expression des iliens bellilois tandis que les insulaires vénitiens parlent de « Terre ferme », subtilités de langage…

91 2019-01-02 684

Aujourd’hui le soleil s’éclate sur les murs de la citadelle de Vauban et, pour la première fois depuis notre arrivée, le ciel est bien bleu…
Le climat breton est décidément bien malicieux à notre égard, parole de « fotograf » …

92 2019-01-02 682-Panorama

L’échauguette alors se détache sur l’azur des cieux…

93 2019-01-02 680

Amarré au pied des fortifications, le « Bangor », ferry sur lequel nous sommes arrivés il y a quelques jours…

94 2019-01-02 679

Depuis le bâbord du bateau nous regardons le port de Palais…

95 2019-01-02 677

Avec ses pontons mobiles…
il est recommandé d’avoir le pied marin pour déambuler sur ces instables pontons…

96 2019-01-02 686

La porte sur l’océan…

97 2019-01-02 692

Ca y est, notre bateau s’est mis en mouvement, nous allons quitter le port…

98 2019-01-02 695

Nous venons de franchir les deux balises tribord et bâbord matérialisant l’entrée du port…

99 2019-01-02 698

Et laissons derrière nous Palais sous un radieux soleil…

100 2019-01-02 702

Dans quelques minutes, Belle-Isle ne sera plus qu’un trait de terre entre ciel et océan…

102 2019-01-02 709

Ce soir nous serons à Paris avant que de retourner bientôt à Venise…
Ainsi se terminent nos belles « Balades Belliloises » …

Claudio Boaretto

Publié dans 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise | 11 Commentaires »

BALADES BELLILOISES, épisode 5/6

Posté par Claudio Boaretto le 14 janvier 2019

Pour cette pénultième balade, je vous emmène au sud-ouest de l’île admirer les aiguilles de « Port-Coton », mon endroit préféré de l’île, plus encore que la « Pointe de Poulains » …

0 carte belil

Comme on le constate depuis la vue aérienne de Monsieur Gogole, de son prénom Earth, ce ne sont que stacks qui émergent de l’océan…
Des « stacks » ?… Oui, j’ai bien dit stacks, la première fois que j’ai entendu ce mot j’ai eu du mal à trouver sa définition car ni Monsieur Larousse, ni Monsieur Robert ne la savent…
je vous la révèle si vous ne la connaissez déjà :

« Un stack, appelé aussi éperon d’érosion marine, est un pilier, une aiguille ou un pinacle de roche détaché du littoral par l’érosion et pouvant ou non former une île. L’aiguille a une forme pointue, contrairement au pilier alors que le pinacle est un terme plus général utilisé pour désigner un piton en forme de pilier ou d’aiguille.

Les stacks sont pour la plupart présents le long de côtes formées de falaises et une arche naturelle littorale crée généralement un stack lorsqu’elle s’effondre.

Les stacks sont parfois identifiés dans les légendes locales comme étant des personnages humains ou mythologiques pétrifiés. Ils constituent également des refuges pour la faune sauvage et notamment les oiseaux de mer qui y nidifient à l’abri des prédateurs terrestres » …

C’est un mot qui nous vient du vieil islandais…

2 01 aiguilles port coton-PS

En voici la démonstration par cette vue panoramique composée avec deux « foto » …

Je suis en admiration devant ce site extraordinaire…

59 2019-01-01 479-Panorama-PS

La faille dans la falaise, donc l’effondrement qui provoqua la petite plage et les stacks…

60 2019-01-01 482

Absolument magnifique !…

La première fois que je suis venu à Belle-Isle en Mer, j’ai cru que « Le Rocher du Chien » était cette petite aiguille devant le piton…
j’y voyais comme une tête de chien qui regardait en l’air…
Comme quoi, dans notre imaginaire, on se crée facilement des images toutes personnelles…

61 2019-01-01 485

Nombreux ceux qui aiment cet endroit…

Déjà en 1886, l’impressionniste Claude Monet immortalisait le site…

62 Claude_Monet_Pyramides_Port_Coton

Involontairement , je crois que j’ai pris ce cliché depuis l’endroit ou Claude Monet posait son chevalet…

63 2019-01-01 485

Je change d’angle,
à tribord les aiguilles…

64 2019-01-01 493

À bâbord, la petite plage…
On ne s’y baigne pas, mais on admire…

 65 2019-01-01 546-Panorama-PS

Vue panoramique, composée de trois « foto » …

 66 2019-01-01 503-Panorama-PS

Sur les hauteurs, ce petit bâtiment est la sirène de brume du phare de Goulphar…
Les jours de brume et de brouillard, elle signale aux bateaux et navires qui s’aventureraient dans les parages cet endroit dangereux…

67 2019-01-01 573

Le blockhaus couvert aujourd’hui de tags, élément du mur de l’Atlantique, est en fait une ancienne station radar édifiée par les allemands en 1943…
Outre un rôle de surveillance côtière, il devait empêcher un débarquement allié sur l’île…

68 2019-01-01 589

Mais il n’est que la partie visible de l’iceberg…
Le site comprend, outre la plate-forme de support des radars, des soutes, des abris sous-roche, un monte-charge, 2 puits et un réseau de couloirs souterrains reliant ces différents lieux…
Une centaine de mètres plus loin, un porte pour accéder aux souterrains…

69 2019-01-01 580

Ce réseau, aujourd’hui condamné, débouche sur un escalier directement taillé dans la falaise…
Je ne ferai pas le malin pour l’emprunter car il est friable et vraiment « casse-gueule » …

70 2019-01-01 581

Tout au loin, le grand phare de Kervilahouen ou phare de Goulphar, celui qui commande la sirène…

C’est une tour de granit de 92 mètres au-dessus du niveau de la mer, édifiée de 1826 à 1835…
Sa portée est d’environ 50 kilomètres, ce qui en fait l’un des plus puissants d’Europe…

71 2019-01-01 544

Mais je retourne à mes beaux cailloux tourmentés d’écume que je ne me lasse pas de shooter…

72 2019-01-01 504

73 2019-01-01 512

74 2019-01-01 532

Parfois je m’approche bien près du bord de la falaise pour mes prises de vue car je n’ai qu’un objectif de 24-70 mm…
Voyez cette petite grotte au raz des eaux…

75 2019-01-01 543

Je prends plus de recul pour cette vue panoramique…

76 2019-01-01 526-Panorama

Je m’éloigne encore car malgré mon grand-angle de 24 mm, il me faut plusieurs « foto » pour créer ensuite mes panoramas…

77 2019-01-01 617-Panorama-PS

La vue panoramique de l’autre côté terminera cet épisode sur ce splendide site de « Port-Coton » …

Si j’habitais à Belle-Isle, je viendrais très souvent ici pour capturer les différentes ambiances selon le temps et les saisons…

78 2019-01-01 541-Panorama-PS

À bientôt pour le dernier épisode de nos « Balades Belliloises » …
Claudio Boaretto

Publié dans 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise | 16 Commentaires »

12
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance