• Accueil
  • > Archives pour février 2019

DÉCLINAISON DU COUCHER DE SOLEIL SUR LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 10 février 2019

Ce reportage illustré est dédié à mon amie Zaz, poète et écrivaine, raffolant des couchers de soleil…

Vendredi dernier, sur l’initiative de Gino, « fotograf » professionnel,

1-1 2019-02-08 166

Et en compagnie de 3 amies drivées par Gino, le « maestro », nous nous sommes donné rendez-vous en fin d’après-midi pour un shooting du coucher de soleil sur la lagune…

1-2 2019-02-08 156-PS

L’occasion pour moi de décliner les différentes phases du « Tramonto » (coucher de soleil en italien) car un coucher de soleil ne se « fotografie » pas en 2 minutes…

En effet, j’ai souvent remarqué que les personnes munies d’un appareil foto, reflex ou hybride ou compact ou, le plus souvent, d’un téléphone, s’arrêtaient 4 à 5 minutes voire 10, prenaient quelques clichés du « Tramonto » et sitôt que le soleil disparaissait à l’horizon, ces « fotografs » d’un soir abandonnaient les lieux et continuaient leur chemin…

Erreur fatale car les lumières, les couleurs et les reflets une fois le soleil disparu sont tout aussi spectaculaires…

17:11

Exactement à ma montre radio-contrôlée quand je prends le premier cliché des couleurs chaudes du « Tramonto » …

En premier plan les filets et nasses des pêcheurs…

1-3 2019-02-08 123

17:13

Les nuages provoquent dans le ciel des stries qui ne sont pas pour me déplaire…

2 2019-02-08 128

17:14

Je bouge sur la rive pour déplacer les points de force de mes images afin d’éviter toute monotonie avec un petit format en 16×9 pour voir ce que ça donne…

3 2019-02-08 129

17:15

Je préfère revenir au format original 2×3…

Vous avez remarqué que les filets ne sont plus ceux des deux premières « foto » …

La lumière du soleil se fait plus vive, il s’en faudrait de peu pour qu’elle soit cramée, mais elle n’y est pas, dixit mon histogramme…

4 2019-02-08 137

17:18

Ah ! le cercle solaire apparaît quelques instants et incendie la lagune…
Le format portrait se prête bien à ce cliché…

5 2019-02-08 147

17:19

Mais j’ai un faible pour le format paysage…

Le soleil descendant rapidement va de nouveau se cacher…

6 2019-02-08 151

17:20

Mais il va réapparaître

7 2019-02-08 152

17:22:17

Le voici, magnifique cercle rouge transperçant les nuages…

8 2019-02-08 154

Quelques secondes pour le capturer en format portrait…

17:22:31

9 2019-02-08 155

17:24

Dans quelques instants, le soleil va disparaître définitivement…

10 2019-02-08 162-PS

17 :31

Soleil disparu, incendie maîtrisé

C’est à ce moment-là en général que tous les « fotografs » d’un soir disparaissent également…

11 2019-02-08 176-Panorama

Maintenant, il faut savoir attendre les reflets bleus, les reflets mauves, les reflets roses…

17:34

L’heure bleue s’annonce timidement…

J’en profite pour prendre plusieurs « foto » qui me serviront à créer le panorama que voilà :

12 2019-02-08 177-Panorama

17:43:05

L’heure bleue est maintenant bien présente…

Je suis toujours en panorama…

13 2019-02-08 191-Panorama

17:43:52

Mais la clarté du soleil résiste et s’obstine à garder la place…

14 2019-02-08 199

17:47:08

Les couleurs sont maintenant assez dingues…
Nous en avons une sacrée variété…
Le fond du ciel encore clair passe du presqu’encore bleu au vert au jaune à l’orange… Les nuages sont entre bleu et violet. El la lumière du soleil rouge violacé…

15 2019-02-08 206

17:47:34

Ca se confirme sur ce panorama crée avec deux foto…

16 2019-02-08 208-Panorama

17:48

Cette foto est la plus folle…
Elle semble plus claire que les deux précédentes alors que les réglages et le temps de pose (1 seconde) sont les mêmes…

Nous avons maintenant une dominante rose car la surface de l’eau est illuminée du reflet des nuages, éclairés par en dessous par un soleil déjà couché…

17 2019-02-08 210

18:03

Les reflets rose ont disparu…

Le couchant tire ses dernières cartouches…

18 2019-02-08 234

Quelques minutes plus tard, le manteau nocturne va bientôt recouvrir la lagune…

Il est temps de ranger le matériel….

19 2019-02-08 233

Ce « Tramonto » lagunaire que nous avons suivi avec intérêt aura duré une heure…

Quel excellent moment…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 35 Commentaires »

PUERTO NATALES, 22 H 55 de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 9 février 2019

Le troisième tableau de la série petits formats sur la Patagonie…

PUERTO 0 NATALES, 22 H 55

« Puerto Natales, 22 h 55 » …
Huile sur support cartonné et entoilé (10x15cm) …

Comme de coutume, la parole est à l’artiste pour nous expliquer la genèse de l’œuvre :

« Premier soir à Puerto Natales, par plus de 51 degrés de latitude sud.
Début décembre, c’est le printemps austral : le soleil se couche à peine avant 23 heures !
C’est tellement fou que les éclairages publics sont déjà allumés avant la nuit noire.
Une ambiance entre chien et loup qui rend la ville belle et exotique… »

Du coup, ça change des couleurs que nous avons l’habitude de voir ici, à Venise…

« Le ciel tire au vert, les nuages sont violacés.
L’eau du golfe brille encore un peu à l’horizon, contrairement au continent.
L’éclairage urbain souligne les rues d’un éclat orangé.
Juste devant nous, un atelier utilise probablement des tubes fluorescents de teinte verte.
Une fenêtre sur son toit reflète la lueur déclinante du ciel.

Un tout petit format juste pour m’essayer à ces lumières inhabituelles. » …

La première esquisse de ce tout petit essai de vue du crépuscule en Patagonie
« Juste pour tester » nous dit Hugo…

PUERTO 1 NATALES, 22 H 55

« Premier jet de couleurs.
Encore incomplet et donc pas équilibré…
La lumière dans l’atelier au premier plan est jaune blafarde. Les éclairages publics derrière sont jaune/orange »

PUERTO 2 NATALES, 22 H 55

Toile terminée le 31 janvier…

PUERTO 0 NATALES, 22 H 55

Les éventuels amateurs pourront acquérir cette toile pour 150€, tarif établi selon la dernière cotation officielle de l’artiste…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 6 Commentaires »

ARRIVÉE À PUERTO NATALES de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 9 février 2019

Voici le premier tableau d’une série initiée par notre artiste peintre préféré, Hugo H, suite à un séjour hivernal en Patagonie…

L’auteur nous explique, mieux que je ne pourrais le faire, ses motivations :

« Cela faisait un long moment que j’avais envie de vastes étendues sauvages à peindre…
Un séjour en Patagonie chilienne m’a rempli la tête de merveilles à vous faire partager. Après quelques petits dessins à la gouache, je reprends mes peintures à l’huile en rentrant à la maison. »

 Hugo nous présente la première oeuvre de la série :

« Et voici le premier tableau, qui correspond également au début d’une longue série dans l’ordre chronologique : « L’arrivée à Puerto Natales », ville de mon séjour aux portes des montagnes du Parc National de Torres del Paine. »

Arrivée-0-à-Puerto-Natales

« L’arrivée à Puerto Natales »

Huile sur toile de lin format 3M (16x27cm) …

« La ville, au bord du golfe Almirante Montt est dominée par la falaise de la Sierra Dorotea (à droite) qui plonge dans l’ombre tout le premier plan.
Un camion en provenance de Punta Arenas est en passe d’arriver à Puerto Natales, encore baignée par le soleil.
Au loin de l’autre côté du golfe s’élèvent les montagnes enneigées de la péninsule Antonio Varas, difficilement accessibles. »

Fidèle à nos habitudes revenons quelque peu en arrière…

Le 17 décembre 2019…

« J’aimerais tellement réussir à produire des petits formats en un jet, ou presque… au moins la structure…
Premier écueil technique :
Fixer le crayon de papier pour qu’il ne bave pas sur la peinture… là j’ai mis la dose de fixatif. Espérons… Je vous tiens au courant très vite. »

Arrivée-0 1-à-Puerto-Natales

Le même jour :

« Et voilà ! J’ai enfin réussi à établir une esquisse valable directement en couleur et en un seul jet ! »

Arrivée-1-à-Puerto-Natales

Au 24 décembre, la veille de Noël, la toile est finie…

« Ça faisait des semaines que je n’avais pas terminé de tableau… en voici un…
C’est la bonne date ! Bon Noël à tous » …

 Arrivée-0-à-Puerto-Natales

Les éventuels amateurs pourront acquérir cette toile pour 340 €, tarif établi selon la dernière cotation officielle de l’artiste…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 4 Commentaires »

LAC SKÖTTSBERG de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 8 février 2019

Hugo H, notre artiste peintre vénitien  revenu d’un séjour au mois de décembre en Patagonie avec un carnet rempli de croquis à la gouache saisies sur l’instant, continue sa série de petits formats à l’huile sur cette région sauvage du bout de l’Amérique du Sud…

C’est une résolution qu’il nous avoue le 19 janvier dernier :

« Allez, il est temps de se lancer sérieusement dans une grande série de petits formats.
Pour faire une grande expo sur la Patagonie dans un palais vénitien en 2019.
OK ça c’est la résolution numéro 1 pour 2019 !
Faut voir grand un peu… et se motiver ! »

Voici la seconde oeuvre de la série :

 LAC 0 SKÖTTSBERG

Le « Lac Sköttsberg » …
Huile sur support cartonné et entoilé (20x30cm)…

L’artiste explique son œuvre :

« Bienvenue au cœur du parc National de “Torres del Paine”, en Patagonie Chilienne, sur le fameux sentier de trekking du “W”. 

Avant de s’engager dans la vallée des Français (au fond à gauche), on longe le lac Sköttsberg, gris foncé, dont la surface est balayée par le vent.
Ce lac étant le plus sombre de tous ceux que j’ai vu dans le parc national, j’ai mis ici l’accent sur l’ambiance tourmentée et féérique du lieu.

Les abords du lac sont couverts d’une étrange forêt dont absolument tous les arbres sont morts. Ayant perdu leur écorce, ils offrent à la vue un curieux paysage de squelettes ligneux très pâles et satinés. Presque lumineux. 

Juste derrière, la partie basse de l’extraordinaire pente de la Punta Bariloche est couverte d’une forêt verte et bien vivante.
Au fond, le Massif des “Cuernos del Paine” nous barre le passage. L’horizon, le ciel même sont oblitérés par cette muraille de roche de deux kilomètres de haut.»

Remontons le temps à ce 19 janvier 2019 :

« Une rapide esquisse au crayon en une minute pour pouvoir jeter directement les couleurs sur la toile. »

LAC 1 SKÖTTSBERG

« Trente minutes plus tard, la toile est quasiment couverte, ça donne une idée de l’ambiance. »

 LAC 2 SKÖTTSBERG

« Une heure et demie plus tard encore. P’us de détails mais certains défauts sont apparus. La toile est saturée de peinture et surtout de solvant. Impossible d’aller plus loin. Suite lors d’une prochaine séance. »

 LAC 3 SKÖTTSBERG

Le 24 janvier 2019 :

Retour au bord du lac Skottsberg…

L’eau du lac me convient comme elle est. Depuis le début.

Les abords du lac couverts de cette étrange forêt d’arbres morts donc tout brillants me conviennent également.

L’incroyable pente verte de la Punta Bariloche à gauche commence à me plaire.

En revanche, le mur de roche du fond (massif des Cuernos del Paine) ne va encore pas

LAC 4 SKÖTTSBERG

Le 31 janvier, la toile est terminée

LAC 0 SKÖTTSBERG

Les éventuels amateurs pourront acquérir cette toile pour 410€, tarif établi selon la dernière cotation officielle de l’artiste…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 2 Commentaires »

L’EXCELSIOR, LE PALACE « LIBERTY » DU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 7 février 2019

Aujourd’hui, début février 2019, je dois faire des tests… 

je viens de faire l’acquisition, pour mon trépied, d’une rotule à crémaillère…
C’est la troisième rotule, les deux précédentes ne me donnant pas satisfaction…
Cette dernière semble idéale car elle permet de stabiliser boîtiers et objectifs même lourds, très finement aussi bien horizontalement que verticalement avec une rotation très précise sur 360 degrés…

Le pied quoi ! …
Plutôt, le trépied !…

0 Rotule crémaillère manfrotto

Une fois la rotule fixée sur le trépied, il ne me reste qu’à l’essayer sur le terrain…

Je vais donc à deux pas de chez moi, devant le Palais du Cinéma et en bord de plage pour shooter les extérieurs de « L’Excelsior », le célèbre palace…

1er shoot, « Le Palazzo del Cinema » avec sa belle inscription :

« MOSTRA INTERNAZIONALE D’ARTE CINEMATOGRAFICO »…

Mais brut de décoffrage, sans tapis rouge, sans projecteurs, sans public, sans acteurs, sans réalisateurs, sans starlettes, sans stars internationales, sans caméras et sans « fotografs » …
Heu, avec un « fotograf » quand même, mézigue…

1 2019-02-06 50-PS

La rotule fonctionne à merveille…

Tout à côté, devenu annexe du Palais du Cinéma, je shoote le « Casino » où se déroulent les conférences de presse des artistes, les « Photocall » et toute la partie administrative du festival…

2 2019-02-06 57-PS

Je descends sur la plage pour installer mon trépied sur une digue brise-lame, juste en face de l’entrée de « l’Excelsior » …

Je ne peux pas aller trop loin car la marée est montante, quelques vagues passent dessus la digue et je ne veux pas que les embruns attaquent mon matériel « foto » …

3 2019-02-06 27-PS

Le bâtiment étant très grand et très long, il faudra que je prenne plusieurs « foto » pour faire un panorama…

Sur un autre angle, je shoote la plus haute coupole qui vient tout juste d’être restaurée…

4 0 2019-02-07 35-PS

Souvenez-vous, c’était fin avril 2014, un incendie s’était déclaré sur la coupole en restauration…

4 1 03

5 ans déjà, j’étais présent sur les lieux et j’ai publié un reportage sur cet événement

4 1 04

J’ai pu shooter les « Vigile del Fuoco » (les pompiers) à l’œuvre…

4 2 08

À l’époque je n’avais qu’un petit reflex Nikon d’entrée de gamme et un objectif médiocre, mes foto n’étaient pas très nettes…

4 3 07

Mes lecteurs d’alors n’y ont vu que du feu…
Ou plutôt que de la fumée…

4 5 09

4 6 13

L’important était d’être sur le coup…

4 7 DSC_0107

Depuis peu, les échafaudages ont disparu et la rotonde enfin remise à neuf…

4 8 2019-02-07 20-PS

Le plaisir de pouvoir la shooter de nouveau sans toutes ses entraves…

4-9 2019-02-07 31-PS

Retour sur ma digue brise-lame…

Mon panorama qui donne une idée de la grandeur de ce superbe palace…

5 2019-02-06 23-Panorama-PS

J’ai une préférence malgré tout pour un cliché de trois-quarts révélant une vue plus intéressante des volumes…

Vous noterez au passage la digue de sable installée l’hiver pour protéger les cabines de l’hôtel de la montée des flots pendant les périodes de « l’aqua alta » …

6 2019-02-06 31-PS

J’avoue un faible pour ce côté kitch de l’hôtel avec ses créneaux, ses coupoles et ses tourelles…

6 2019-02-07 41-PS

Ma rotule à crémaillère est géniale, quel confort pour la mise à point…

Un dernier shoot sur ce beau palace du Lido de Venise, les pieds dans l’eau…

7 2019-02-06 32-PS

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : musées & expos & monuments & Architecture | 14 Commentaires »

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance