EXPOSITION « PERSONAL STRUCTURES » À VENISE, 2nd partie

Posté par Claudio Boaretto le 15 juin 2019

Nous revoici devant la « Marinaressa »…

1 2019-06-10 252-PS

Pour visiter cette fois-ci les œuvres exposées dans le jardin de gauche…

2 2019-06-10 249

Trois artistes seulement exposent dans cette partie…

La première ne nous est pas inconnue puisque c’est l’artiste États-Unienne, Carole A. Feuerman dont nous avons pu déjà admirer les œuvres en 2017…
C’est la 5ème fois qu’elle expose pendant la Biennale de Venise…

« Monumental Quan »…
Huile sur sculpture en résine…
Édition originale en 3 exemplaires…
170x153x110cm…

3 2019-06-10 202-PS

En effet nous avions vu un autre exemplaire de cette sculpture en 2017, la sphère était argentée et le bonnet rose…

Détail…

4 2019-06-10 202-PS

« Carole Feuerman a trouvé sa place dans l’histoire de l’art dans les années 70, en initiant le mouvement de la sculpture hyperréaliste, notamment avec des portraits au réalisme déconcertant …
Avec le temps son travail est devenu de plus en plus impressionnant comme avec ces sculptures fabriquées en bronze et peintes à la main.
La présence de détails, dans le relief et la peinture confèrent à ses créations une présence humaine qui donne vraiment l’impression que ce sont de vraies personnes. » …

« Kendall Island »
Sculpture en bronze patiné…
Édition originale en 6 exemplaires…
97x54x178cm…

Cet exemplaire est en tout point semblable à celui que nous avions vu il y a 2 ans, m’est avis que c’est le même…

6 2019-06-10 216

Détail…

7 2019-06-10 216

« Beyond the Golden Mean »
Sculpture en bronze…
Édition originale en 3 exemplaires…
380x136x96cm…

11 2019-06-10 213

Détail…

12 2019-06-10 213

« The Thinker »
Sculpture en bronze patiné, avec feuille d’or…
Édition originale en 8 exemplaires…
180x80x80cm…

14 2019-06-10 223

Détail…

15 2019-06-10 223-PS

« Strenght »…
Sculpture en bronze patiné, avec feuille d’or…
Édition originale en 3 exemplaires…
360x120x120cm…

17 2019-06-10 225

Détail…

18 2019-06-10 225-PS

La deuxième artiste est une française, Laurence Jenkell, connue pour ses bonbons géants…

« Artiste française contemporaine autodidacte (née en 1965 à Bourges), peintre, sculpteur, plasticienne, Laurence Jenkell vit et travaille à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes. Elle crée des sculptures depuis les années 1990 et travaille d’abord le plexiglas avant de s’intéresser à d’autres matériaux. Majoritairement connue pour ses sculptures Bonbon, notamment suite à l’exposition « Candy Nations », créée pour le sommet du G20 à Cannes en 2011…
Laurence Jenkell a depuis élargi sa réflexion sur l’idée de torsion et de twist avec les séries ADN et Wrapping Twist. Elle continue à travailler le plexiglas mais crée aussi avec d’autres matières, notamment l’aluminium, le marbre et le bronze.
Ses œuvres ont été montrées dans plus de 25 pays et sont exposées dans des collections publiques et privées du monde entier. »

« Wrapping bonbon 5 mètres »…
Sculpture en polyester…
Édition originale en 8 exemplaires…
100x100x500cm…

De quoi faire monter le diabète en flèche…

20 2019-06-10 232-PS

« Compositions bonbons black and white »…
Édition originale en 1 exemplaire…
205x279x320cm…

23 2019-06-10 236-PS

« Jelly Wrap »…
Sculpture en aluminium…
Édition originale en 8 exemplaires…
80x200x300cm…
On retrouve le « Wrapping twist » (torsion d’emballage) dans l’éléphant…

25 2019-06-10 188

Une p’tite sucrerie pour la faim ?…
« Wrapping bonbon 2 mètres »…
Sculpture en polyester…
Édition originale en 8 exemplaires…

27 2019-06-10 244

Nous arrivons au dernier des trois artistes exposés, Idan Zareski, né à Haïfa en 1968, en Israël, il possède également la nationalité française…
Ses œuvres ont déjà été exposées dans de nombreux pays comme la France, Monaco, la Suisse, l’Italie, le Costa Rica, la Colombie ou encore les États Unis.

« Idan Zareski n’a jamais fait d’école d’art et encore moins de cours d’anatomie. Son talent d’artiste est inné…
L’artiste n’a en effet jamais planifié, organisé ou dessiné ses œuvres. Ce sont uniquement ses émotions qui le guident dans son travail. La plupart de ses œuvres sont d’ailleurs réalisées en moins d’une heure. Lorsqu’il travaille, il dit se sentir en parfaite communion avec une force plus forte que lui, comme s’il avait été forcé de mettre ce don à profit.
Il sculpte ses œuvres à l’aide d’argile, d’eau et de feu pour ensuite les transformer en bronze. Il reste encore étonné par la façon dont les émotions peuvent être transmises sans un mot grâce à l’art. »
De ces trois artistes exposés, c’est sans conteste mon préféré, il m’a surpris et amusé, j’ai adoré…

« Collfoot XL »
Sculpture en résine…
Édition originale en 8 exemplaires…
82x220x115cm

29 2019-06-10 171

« Une famille Bigfoot est née: Babyfoot, Bigfoot, Ladyfoot, Grandpafoot, Grandmafoot, Longfoot, Coolfoot, Le Siffleur et La Nena font partie des membres de l’équipe. Chacun possède sa propre caractéristique tout en conservant un symbolisme familier commun: ces grands pieds qui représentent nos racines et notre attachement à la même planète, la Terre. Selon l’artiste «peu importe la race ou la couleur de la peau, l’endroit où nous vivons ou qui nous sommes, nous sommes tous dépendants de notre planète paradisiaque, notre maison».
Idan Zareski veut exprimer cette idée d’unité parmi la race humaine à travers son travail. L’artiste détourne et transforme l’anatomie humaine dans ses sculptures: amplification des parties du corps, attitude relaxante, dramatisation, pop et couleurs généreuses allant du violet métallique au vert vif. Ces éléments contribuent à surprendre le public tout en véhiculant un message paisible »…

« Babyfoot XL »
Sculpture en résine…
Édition originale en 8 exemplaires…
223x268x200cm…

31 2019-06-10 177

« Nena XL »…
Sculpture en résine…
Édition originale en 8 exemplaires…
450x300x300cm…

33 2019-06-10 194

« Le Siffleur medium »…
Sculpture en bronze…
Édition originale en 8 exemplaires…
220x174x80cm…

35 2019-06-10 206-PS

Et enfin la dernière œuvre, ma préférée…

« Bigfoot XL »…
Sculpture en résine…
Édition originale en 8 exemplaires…
180x470x256cm…

37 2019-06-10 180

Presque 5 mètres de long…
Et le gros orteil dressé du pied droit est vraiment trop drôle…

38 2019-06-10 191

Je garderai un excellent souvenir de la famille « Bigfoot »…
J’espère que cette expo vous aura plus autant qu’à nous…

Claudio Boaretto…

14 Réponses à “EXPOSITION « PERSONAL STRUCTURES » À VENISE, 2nd partie”

  1. Danielle MOZZICONACCI dit :

    Merci pour le partage Claudio toujours bien présenté et expliqué !
    Contente de revoir quelques nouvelles sculptures hyper réalistes de Carole Feuerman que j’avais pu voir en 2017.
    Pas très attirée par la famille bIGFOOT OU BIGFEET bon il faut pour tous les goûts.
    Merci et à bientôt

  2. Thierry dit :

    Toujours aussi magique,2017 fut une belle visite pour nous.Le « Babyfoot XL » est trognon….La plupart de ces œuvres à tirages limités,voir très limités,le prix doit être « bonbon »…
    Très belle visite,avec de belles fotos et des explications toujours pertinentes….
    Merci au photographe et narrateur.

  3. Max dit :

    Merci Claudio.
    J’adore c’est superbe, que ce soit les bigfoot De Idan Zareski, que les sportifs de Carole Feuerman et mes bonbons de Laurence Jenkell.
    Le tout est d’un réalisme et donne envie de le voir del vivo e dans consommer sans modération.
    Bravo à toi l’artsite. Max

  4. Jean-Bernard GODMET dit :

    Salut Claudio, deux magnifiques reportages et les artistes sont exceptionnels. Bravo une fois de plus.
    Bisous à vous deux.
    JB

  5. mireille dit :

    Quel réalisme!!! C’est impressionnant. Quelle somme de travail pour arriver à des oeuvres qui semblent presque « naturelles »

  6. michel Khalanski dit :

    Dans le précédent reportage, tu as justement remarqué la difficulté de photographier ces sculptures dans un environnement très végétalisé. Ces oeuvres demandent de l’espace libre, un sol imperméabilisé ou une pelouse rase; elles entrent dans la catégorie « art décoratif urbain ». Ce n’est pas un genre mineur, bien au contraire; il s’adresse à tous les citadins sans distinction, notamment à ceux qui ne visitent pas les musées. Le milieu urbain, ses places et ses parcs, est l’habitat naturel de ces sculptures; elles supportent mal l’enfermement dans des salles de musée.

  7. Martine Maisonnat dit :

    Merci pour ce très beau reportage photos, les clichés sont superbes.

  8. Mylène Nouvel dit :

    Waouh, ahurissantes ces sculptures humaines. Il faudrait presque toucher pour se convaincre.
    2 très belles séries de photos qui nous fait profiter de cette très belle exposition. Merci beaucoup de ce nouveau partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance