« J’ACCUSE » Á LA MOSTRA DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 2 septembre 2019

Je suis de nouveau prêt sur le Red Carpet pour le film de Roman Polanski « J’accuse » avec dans les rôles principaux Jean Dujardin, Louis Garrel et Emmanuelle Seigner, la femme du réalisateur…

En attendant, nous profitons du défilé des mannequins sur le tapis rouge…
Je soupçonne les organisateurs de tous ces « Festiveaux » internationaux d’avoir institué ces pseudos défilés de mode pour faire patienter le public et le troupeau de misérables « fotografs » que nous sommes qui se liquéfient sous le soleil ardent et la chaleur humide… Et nous savons pertinemment que les artistes ne sont jamais à l’heure…
En attendant, les maisons de couture en profitent pour présenter leurs nouveautés portées par les mannequins internationaux…

À tout seigneur, tout honneur, la première à apparaître est évidemment la « Madrina », la marraine de la Mostra, que je vous ai déjà présenté à l’ouverture…

1 2019-08-30 28

Alessandra Mastronardi habillée par Brioni…

2 2019-08-30 24-PS

Une paire de jumelles dirait Monsieur Pléonasme…

3 2019-08-30 49 alessia

Alessia et Alicia Agazzani…

4 2019-08-30 57-PS

Melissa Satta habillée par Manila Grace et Intimissimi…

5 2019-08-30 79 melissa

Melissa Satta, née à Boston aux États-Unis, est une showgirl, modèle et actrice italienne…

6 2019-08-30 84-PS

Caro Daur habillée par Alberta Ferretti…

9 2019-08-30 119 caroline

Blogueuse allemande et mannequin. Avec plus de 1,9 million de followers, elle est l’une des instagrameuses allemandes les plus connues de son pays. Elle est décrite par le magazine Werben & Verkaufen comme étant « l’un des Allemands les plus influents ». Selon le site de statistiques et d’études de marché Statista, elle est la deuxième personnalité la plus influente de la mode en Allemagne

10 2019-08-30 137-PS

Sofia Resing habillée par la collection Philosophy de Lorenzo Serafin…

11 2019-08-30 142 sofia

Top model née à Porto Alegre au Brésil…
Surfeuse passionnée, nombreuses foto relatent ses aventures en bord de mer…

12 2019-08-30 152-PS

Min Pechaya Wattanamontri habillée par Etro…

13 2019-08-30 176 Min

Surnommée Min, modèle et actrice thaïlandaise… 

14 2019-08-30 183-PS

Soudain, une surprise !…

15 2019-08-30 300

Apparaît sur le tapis rouge Vincent Cassel…

16 2019-08-30 297

En compagnie de son épouse, la ravissante Tina Kunakey…

17 2019-08-30 285-PS

Nous ne nous y attendions pas…

18 2019-08-30 305-PS

Et les flashes crépitent…

19 2019-08-30 286-PS

Je pense qu’ils vont tout simplement visionner le film de Roman Polanski…

20 2019-08-30 289-PS

Dommage qu’il ait conservé les lunettes de soleil, on ne peut pas capter le regard…

21 2019-08-30 292-PS

Immense clameur quand il se dirige vers public…

22 2019-08-30 322

Où il se prête gentiment au jeu des autographes et des selfies sous le regard énamouré de certaines fans…

23 2019-08-30 319

Mais voici les protagonistes du film…
Alexandre Desplat, le compositeur de la musique, qui semble être en attente…

24 2019-08-30 400

Un des producteurs, Luca Barbareschi…

25 2019-08-30 407

Avec sa compagne, Elena Monorchio…

26 2019-08-30 408-PS

Alexandre Desplat a retrouvé son épouse…

27 2019-08-30 420-PS

Mais voici au loin, (je suis à fond de téléobjectif 450mm en APS-C) Jean Dujardin et son épouse la célèbre danseuse sur glace, Nathalie Péchalat…

28 2019-08-30 434

Jean Dujardin et Louis Garrel pénètrent sur le tapis rouge…

29 2019-08-30 441

Plan moyen sur les trois rôles principaux, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner et Jean Dujardin…

30 2019-08-30 455

Gros plan sur Jean Dujardin…

32 2019-08-30 465-PS

On esquisse une petite mimique…

33 2019-08-30 478-PS

Louis Garrel que j’aime beaucoup comme acteur mais qui doit sourire seulement quand on le pince…

34 2019-08-30 496-PS

La plantureuse Emmanuelle Seigner qui dégage beaucoup de charme…

35 2019-08-30 509-PS

Les protagonistes du film avec les producteurs, mais le réalisateur Roman Polanski brille par son absence à la Mostra, resté en Suisse de crainte d’être extradé aux USA pour cette ancienne histoire de mœurs qui le poursuit depuis 1977…
Sa vie privée est connue pour plusieurs faits marquants :
Son enfance dans le ghetto de Cracovie,
L’assassinat d’une partie de sa famille lors de la Shoah,
Le meurtre de sa deuxième femme, Sharon Tate, par des membres d’une secte dirigée par Charles Manson en 1969, alors qu’elle était enceinte,
Ainsi que sa condamnation aux États-Unis dans une affaire d’abus sexuel sur mineur en 1977, l’amenant à fuir ce pays, après y avoir purgé une première peine, pour ne pas être emprisonné de nouveau…

Nous ne sommes pas là pour juger l’homme mais pour apprécier l’artiste et je dois avouer que je suis fan des films de Polanski…

36 2019-08-30 526

Les trois premiers rôles avec le compositeur de la musique du film, Alexandre Desplat que l’on rencontre décidément souvent et qui semble être la coqueluche de nombreux réalisateurs…

37 2019-08-30 545

Tapis rouge terminé, nous voici dans le hall de la « Sala Grande » pour la foto officielle avec tout à droite Paolo Baratta, le président de la Biennale de Venise, et tout à gauche Alberto Barbera, le directeur artistique de la Mostra, l’homme qui sélectionne les films, autrement dit l’âme de la Mostra…
entre Dujardin et Garrel, Alain Goldman le principal producteur du film…

38 2019-08-30 570

Mais que voit-on tout à gauche ?… Une jambe passant par-dessus le cordon de sécurité…

39 2019-08-30 571

C’est le Barbareschi qui survient et passe le bras sur l’épaule d’Alberto Barbera comme si c’était un vieux pote à lui… 

40 2019-08-30 572

Un petit aparté entre Seigner et Dujardin…

41 2019-08-30 576-PS

Les protagonistes pénètrent et s’assoient à leur place réservée dans la grande salle pour se lever tour à tour lorsque la voix off les présente…
Emmanuelle Seigner…

42 2019-08-30 598

Louis Garrel… Miracle, il sourit…

43 2019-08-30 613

Et Jean Dujardin, acteur oscarisé, le plus applaudi des trois…

44 2019-08-30 623

Les lumières s’éteignent, place au film…
Synopsis :
« Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Elle apparaît toujours comme un symbole de l’iniquité dont sont capables les autorités politiques au nom de la raison d’État.
Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXe siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme.
L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart, (Jean Dujardin) véritable héros oublié de l’Affaire Dreyfus.

45 45 B9720737952Z.1_20190830181958_000+G80EBK3AR.1-0

 Une fois nommé à la tête du contre-espionnage, le Colonel Picquart finit par découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus (Louis Garrel) avaient été fabriquées.
À partir de cet instant, au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus »
.

Je m’associe complètement à la critique du film que nous livre le site « Cinopsis»  :
« Si Alfred Dreyfus est la première victime, c’est le colonel Piquard qui est le héros de l’histoire. Après avoir contribué à la condamnation de Dreyfus, il va remplir un nouveau rôle militaire en tant que chef des renseignements. Cette position va l’amener à analyser des secrets et suivre des pistes, dont une qui, semblerait-il, pourrait innocenter Dreyfus.

46 1746106.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 À partir de ce moment-là, Piquard va se donner corps et âme pour mener sa mission à bien. Il est interprété à merveille par un Jean Dujardin en très grande forme. Mais tel est le cas de tout le casting, tout simplement excellent et mené, pour le plus grand nombre, par des comédiens issus de la Comédie Française. C’est ainsi que l’on retrouve Louis Garrel, Mathieu Amalric, Emmanuelle Seigner, Denis Podalydes, Damien Bonnard, Melvil Poupaud, Grégorys Gadebois ou encore Vincent Grass.

47a 0276693.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce casting sublime les grands moyens déployés pour le film. La photographie, les décors, les costumes, la musique, tout est simplement impeccable. C’est vraiment une production d’excellente qualité à montrer dans les écoles pour diverses raisons. La quête de vérité, la justice, les « fake news », l’antisémitisme et bien d’autres sujets sont abordés ici. Le côté thriller est présent pour le côté divertissement et haletant mais, en sortant de là, les spectateurs sortiront grandis.
Avec J’ACCUSE, Roman Polanski signe un retour en force étonnant qui devrait ravir les déçus de son précédent film. »

47b 0295413.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Au passage, grand coup de chapeau à Louis Garrel absolument méconnaissable en capitaine Dreyfus, à droite dans la foto ci-dessus…

Je vous avais dit dans le précédent reportage qu’il ne fallait pas rater « Ad Astra », mais là en revanche vous devez absolument et obligatoirement voir « J’accuse » !
Pour moi, il mérite le Lion d’Or, mais la présidente argentine du Jury a déclaré qu’elle ne voulait même pas visionner le film car c’était Roman Polanski… Elle s’est rétractée depuis devant l’émoi que sa déclaration a provoqué, mais le mal est fait…
Personnellement, je pense qu’après une telle déclaration qui révèle un manque total d’objectivité elle aurait devrait être virée du jury et de sa présidence…

Les lumières se rallument dans la « Sale Grande » et les projecteurs éclairent les artistes d’une mauvaise lumière un peu jaunâtre……

48 2019-08-30 632

Le temps de boutonner la veste et de « remonter le froc »…

49 2019-08-30 635

Et les voilà debout sous les applaudissements nourris du public…

50 2019-08-30 657

Je tente les gros plans à nouveau mais je suis en contre-bas et la lumière des projecteurs qui arrivent en pleine face depuis le haut est vraiment mauvaise…

51 2019-08-30 642-PS

Je shoote Emmanuelle quand elle est un peu moins exposée…

52 2019-08-30 644-PS

Ainsi que Louis Garrel…

53 2019-08-30 664-PS

C’est à ce moment là que le Barbareschi frappe à nouveau… Ne voilà-t-il pas qu’il prend l’initiative de faire descendre les marches à tous les protagonistes, visiblement surpris et gênés, pour les positionner en bas de l’escalier face aux fauteuils d’orchestre…

54 2019-08-30 676

Mais au bas de l’escalier c’est la place du cameraman de la TV et des « fotografs »…

55 2019-08-30 679

Du coup impossible d’avoir un angle de vue correct pour shooter les artistes, trop près et trop de profil les uns collés aux autres… Merci Barbareschi…

56 2019-08-30 692

Ensuite ils sont remontés tournant alors le dos à la salle en désorganisant la soirée et mettant plus ou moins fin aux applaudissements…

57 2019-08-30 711

Le temps de quelques embrassades…

58 2019-08-30 699

59 2019-08-30 702-PS

60 2019-08-30 721

61 2019-08-30 722

Sans oublier la tendre épouse…

63 2019-08-30 746

Et du coup tout le monde quitte la salle, artistes et public…

64 2019-08-30 738

Je préfère terminer ce reportage sur un gros plan de Dujardin, notre acteur oscarisé, pris tout à l’heure sur le Red-Carpet…

65 2019-08-30 464-PS

Surtout allez voir ce film c’est un super « Polanski »…
Sortie en France le 13 novembre 2019, inscrivez-le sur vos tablettes…

Claudio Boaretto

10 Réponses à “« J’ACCUSE » Á LA MOSTRA DE VENISE”

  1. Thierry dit :

    Un très beau reportage.Un réalisateur talentueux à souhait.Ce film devrait être un « aboutissement » moderne sur cette affaire oh combien médiatisée à l’époque.
    Des milliers de pages écrites….une grande et sombre histoire.
    De bons acteurs,un très bon réalisateur,un film d’histoire à voir.
    Bon courage Claudio,ici en Vendée il fait 24°…..

  2. mireille dit :

    Belle brochette, mannequins, acteurs, réalisateurs et tutti quanti. Le mostra est toujours l’occasion de se montrer pour tous, en plus de l’interet des films évidemment. Nous suivrons les sorties plus tard en France.

  3. MAP dit :

    Merci pour ce beau reportage Claudio !!!! C’est absolument sûr : j’irai voir ce film ! J’ai noté sur mon agenda la date de sortie : 13 Novembre !!!!

  4. MICHEL KHALANSKI dit :

    Oui, « le mal est fait » par une présidente de jury qui croyait faire acte de féminisme et d’humanisme alors qu’elle s’affiche sans problème moral dans un défilé de mannequins digne de Berlusconi qui n’honore pas la Mostra. C’est en présentant le film de Polanski- J’accuse – que la Mostra s’honore, car Polanski est sans conteste un cinéaste surdoué. Il porte malheureusement une marque infamante infligée par une justice étasunienne caricaturale qui le condamne à ne pas sortir du territoire français.

    Ton excellent résumé du film pointe le rôle central du colonel Picquart dans le dénouement de l’Affaire Dreyfus, un choix conforme à la réalité factuelle et justifié pour renforcer l’intérêt du récit, mais Zola reste quand même le déclencheur de l’Affaire. Sans son J’accuse, Dreyfus aurait probablement fini ses jours en Guyane. Convaincu de l’innocence de Dreyfus par l’anarchiste juif Bernard Lazare, Zola a réfléchi pendant 48 heures aux conséquences de son acte avant d’envoyer l’article à l’Aurore, et il les a vécues ces conséquences: réputation ruinée, condamnation à une peine de prison, exil en Angleterre pour y échapper, et pour finir, assassinat déguisé en accident domestique.

    Paradoxalement, l’Affaire Dreyfus a donné malgré tout une image favorable de la République française capable de résister à l’antisémitisme ambiant de l’époque; Emmanuel Levinas a ainsi cité son grand-père lituanien: « Un pays qui se déchire, qui se divise pour sauver l’honneur d’un petit officier juif, c’est un pays où il faut rapidement aller ».

    • Merci Michel pour cet excellent commentaire et ces précisions sur l’affaire Dreyfus…
      Emile Zola apparaît bien dans le film, évidemment, et les conséquences de son article également…
      En revanche les défilé de mode avant l’arrivée des artistes n’ont rien de « Berlusconesque », cela permet au public qui attend depuis des heures de voir un spectacle pas seulement réservé aux VIP des fashions weeks… C’est une sorte de démocratisation des défilés… Les filles sont superbes mais ce sont surtout les fringues qui sont à l’honneur… Par exemple ma compagne que tu connais bien et qui n’a rien d’une midinette est en admiration, elle découvre les nouveautés de la mode et elle scrute attentivement toutes ces toilettes…
      Tous les grands « festiveaux », Berlin Cannes et Venise font de même…
      Et moi, misérable fotograf, c’est une des rares occasion que j’ai de pouvoir fotografier des mannequins internationaux dans de superbes fringues… Il faut voir le côté positif…
      D’autre part, je n’aime pas cette présidente du Jury, mais elle ne s’affiche pas dans un défilé de mode, elle vient sur le Red-Carpet, pour la présentation du jury avec les autres membres…
      Ce sont les mannequins et les maisons de oouture qui s’affichent dans ce milieu cinéphile…
      Sinon, ces institutions que sont les tapis rouges du cinéma ne durerait que 5 minutes… Nous sommes là dans le monde du spectacle…
      :-D :-D :-D

  5. Zaz Chalumeau dit :

    Bon… j’ai appris un truc, que j’aurai sans doute oublié demain… Jean Dujardin est marié à Nathalie Péchalat que je connais car j’aime beaucoup le patinage artistique ! Sinon j’aime beaucoup Dujardin. J’étais déjà fan de « Un gars, une fille » ! Qui aurait dit alors qu’il ferait une carrière internationale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance