« MACROFOTOGRAFIE » PRINTANIÈRE EN PÉRIODE DE CONFINEMENT

Posté par Claudio Boaretto le 21 mars 2020

Au cantonnement chez moi depuis le 17 février suite à une double tendinite aux talons d’Achille n’en finissant pas et m’empêchant de marcher normalement, s’ajoute le confinement général en Italie et à Venise dû au virus depuis début mars et qui nous mènera sans nul doute en juin… 

Bref, ce n’est pas la joie et je ne vous dis pas tout…

Mais ce matin, de la fenêtre de ma chambre, je remarque de toutes petites violettes qui émergent à travers les graviers de notre jardin que je n’ai pu jusqu’alors ni désherber, ni ratisser vu l’état de mes gambettes…
Un joli prétexte pour sortir l’appareil « foto »…
Comme elles poussent au ras du sol, j’utilise mon trépied super modulable pour les shooter dans les règles…

01 2020-03-19 22

Vue donc du haut, ces violettes…

02 2020-03-18 -2

Attention, ce ne sont pas les violettes que tout le monde connait et qui sentent bon, force est de le dire, la « Violette », de son nom « Viola odorata », celles-ci  au contraire ne sentent strictement rien…
Pour les identifier je mets en route l’application adéquate sur mon smartphone qui révèle aussitôt le nom de cette autre violette :

« Violette des chiens » (Viola canina), plante herbacée vivace de la famille des Violacées, basse, sans rosette, aux feuilles ovales triangulaires à base plutôt cordiforme, aux stipules en forme de fer de lance, aux extrémités dentées, aux fleurs sans parfum, bleues ou violettes à éperon blanchâtre ou jaune verdâtre.

03 2020-03-18 -1b

Elle montre des corolles zygomorphes, allongées de 3 cm : ses 2 pétales supérieurs se penchent en arrière, tandis que les 3 inférieurs se tendant vers l’avant. Les étales sont bleu clair, parfois presque blanc, à violet pâle…

Bon ben, j’ons appris des tas d’choses sur c’te p’tite violette…

04 2020-03-18 -3-PS

Au fond du jardin nous avons un « Aucuba du Japon » aux feuilles persistantes toute l’année…

05 2020-03-19 3

Actuellement, printemps oblige, ses minuscules fleurs apparaissent…
« L’Aucuba du Japon » est une espèce dioïque, c’est-à-dire dont les fleurs mâles et les fleurs femelles se trouvent sur des pieds séparés…
Les fleurs minuscules, entre 4 et 8 mm, sont pourpres à 4 pétales…

Autant vous dire que pour les shooter la « Macrofotografie » obligatoirement s’impose…

06 2020-03-18 -8

Tellement petites que pour les regarder à l’œil nu, il faut vraiment mettre le nez dessus…
Et ça bourgeonne derrière…

07 2020-03-18 -9

Entre « l’Aucuba » et le « Laurier » je repère une longue tige toute fine de « Troène d’Europe » appelé aussi « Raisin de Chien » (ligustrium vulgare)…
À peine visible dans la jungle de notre jardin, je vous la désigne par deux flèches rouge…

08 2020-03-19 1

Très haute rapport à son diamètre la tige remue au moindre souffle de vent, si léger soit-il…
Le vent, l’ennemi de la « Macro »…

Je souhaite malgré tout shooter la cime de cette tige et ses feuilles naissantes…
Mais la tâche claire dans le bokeh en arrière-plan gauche m’indispose…

09 2020-03-19 -3-PS-PS

Je recommence en tenant à bout de bras un fond blanc pour faire ressortir ce haut de tige…
Bras tendu d’un côté avec le fond blanc et de l’autre déclenchement du boitier, inconfortable position…
Résultat un petit effet graphique sympathique…

10 4 2020-03-19 -2-PS

Je retente quelques prises pour obtenir un bokeh sans la tache claire de tout à l’heure…
Cela me plait déjà mieux…
Pour ceux que cela intéresse, la zone de netteté étant extrêmement mince quand on shoote en macro avec un diaphragme ouvert au maximum, qu’il m’a fallu prendre une vingtaine de « foto » et fusionner avec un logiciel adéquate les zones de netteté de chacune pour obtenir la netteté totale sur toutes les feuilles de ce haut de tige… Cela s’appelle du « Focus Staking »…

11 2020-03-19 -4-PS-PS

Je me déplace de 90 degrés pour avoir un angle de vue différent qui me plait encore tout autant…

12 2020-03-19 -5-PS-PS-PS

À force d’être confinés (et non finis) nous allons devenir des pros de la botanique, LOL…

Claudio Boaretto

42 Réponses à “« MACROFOTOGRAFIE » PRINTANIÈRE EN PÉRIODE DE CONFINEMENT”

  1. Marc VINCENT dit :

    Bon courage à toi, Claudio. Bientôt des jours meilleurs, forcément.
    Bien amicalement.

  2. Rachid BARNAT dit :

    Belles photos comme d’hab ! On s’occupe comme on peut.
    Moi je confectionne des masques réutilisables à tous les voisins de mon immeuble.
    Espérons que ce maudit virus sera vite maîtrisé.
    Nous avons annulé notre séjour à Venise à cause de cette bête invisible.
    Confinons nous.

  3. Arlette dit :

    Super Claudio, continue à nous distraire et nous cultiver (par la botanique cela s’impose). Les photos sont, comme toujours. superbes
    Surtout porte toi bien et restons en lien. Bises de Lyon de tout ton fan club.

  4. Chantal Boussard dit :

    merci mon Claudio ! c’est rafraichissant ces photos de plantes. Oui tu as raison ce confinement va permettre, à ceux qui s’en donnent la peine, d’enrichir leurs connaissances sur un tas de sujets. Mettons donc à profit ces heures longues à nous perfectionner ou même à nous initier à des activités. Je te souhaite le meilleur, un prompt rétablissement pour ta cheville….. à toi et à ta famille. Bises tendres

  5. nathalie dit :

    Claudio! Comme ce nouveau reportage me fait plaisir! D’abord il est magnifique, plein d’espoir et d’intelligence et surtout, il réveille la liaison que nous avions perdue, nous laissant dans l’inquiétude!
    Tes photos et leurs commentaires sont extra et je suis enchantée que tu t’intéresses à la botanique, cela s’ajoute aux centres d’intérêt que nous avons en commun.

    • Bonjour Nathalie…
      Je suppose que tu t’intéresses à la botanique depuis que tu as ta cour ou ton jardin en bord de Meuse et que tu y fais pousser quelques plantes, non ?…
      Nous avons tellement à découvrir de la flore et de la faune qu’il faut obligatoirement s’y intéresser à un moment ou un autre…
      :-D :-D :-D

  6. PhilRich dit :

    Tu fais de la résistance malgré le confinement. ce petit reportage botanique nous fait du bien avec toujours de très belles photos. que vas tu nous trouver pour ton prochain reportage ? …

  7. Jean-Jacques Chiron dit :

    Merci Claudio ! Heureusement qu’il nous reste la beauté de la nature pour nous consoler d’un rongeur malveillant.
    Comme moi, je re souhaite de tenir le coup avec notre flamberge au vent. Courage !

  8. Rémy CARLIER dit :

    Bonjour Claudio.
    Belle leçon de macro qui , en outre, permet d’admirer la botanique invisible pourtant considérable et riche en belles surprises.
    Ce n’est pas une raison de ne pas te soigner et de ne pas nous souhaiter à tous rapide et bonne fin de notre confinement.
    Amicalement.
    Rémy

  9. Yves Bauchy dit :

    Merci pour cette belle leçon de botanique bien illustrée par tes photos. Etant venu chez toi la nuit je n’ai pas pu apprécier tes plantes.

  10. MAP dit :

    Oh, quel beau reportage qui fait tant de bien avec ces petites fleurs printanières !!! Les violettes, l’aucuba … Merci à toi Claudio. Bon courage pour surmonter ta double tendinite et cet horrible virus !!!!!!! Je t’envoie toutes mes amitiés !!!

  11. Thierry dit :

    Comme quoi un petit bout de jardin peu cacher une mini forêt.Belle macro,L’Aucuba du Japon est sublime.
    Merci Claudio et prenez bien soin de vous.Nous sommes tous ensemble….

  12. joce dit :

    Merci du partage de ces belles photos, ainsi que des détails techniques de prises de vue, et cela motive tout le monde pendant le confinement de
    se lancer dans des activités nouvelles… Photographier son jardin, sa maison, ses objets…Aussi dessiner ou peindre sa maison,son jardin,sa vue sur une colline ou les arbres pour ceux qui ne maitrisent pas la photo.
    On est déjà confinés physiquement , c’est bien de ne pas rester confinés intellectuellement !!
    Bon courage, amis Italiens et amis Français, on est tous dans le même bateau !!!
    Gardons l’espoir que cette tempête s’arrêtera un jour…

  13. Klod dit :

    Sublime reportage avec une maîtrise de la macro et de la patience qui va avec.
    Par contre, mon Claudio, pour la botanique, tu as encore des leçons à prendre, car ce n’est absolument pas Viola canina qui beaucoup plus petite, compacte et de couleur foncée.
    La vaste famille des violacées comprend 800 espèces réparties en 16 à 23 genres, selon l’ouvrage de référence auquel on se fie.
    Le genre Viola est découpé en 8 sections.
    Les plantes peuvent être très différentes, certaines violettes sont succulentes, dans les montagnes d’Amérique du sud, notamment, on en trouve jusqu’en Tasmanie, ou dans les forêts tropicales.
    bref, vu la morphologie de la plante et la forme des fleurs, je pense qu’il s’agit plus de Viola riviniana ou Violette de Rivin qui ne doit pas être confondue avec la violette des bois (Viola reichenbachiana) ou la violette des chiens Viola canina.
    Les feuilles de cette violette sont en forme de cœur à dentelure arrondie et en général glabres disposées en rosette. L’appareil floral est muni de deux bractées délicates, six sépales lancéolés lobés à la base et cinq pétales qui se chevauchent et se terminent à l’arrière dans un éperon unique droit et assez fin ce qui la différencie de la violette des bois (Viola reichenbachiana) à éperon massif. L’éperon de la Violette de Rivin est plus foncé que les pétales et ses limbes foliaires sont aussi longs que larges.

    • Tu as peut-être raison, Klod…
      Je me suis fié à l’application « PlantNet », j’ai donc fotografié plusieurs de ces violettes et à chaque foto la 1ère réponse de l’application était « viola canina »… Ensuite d’autres réponse venaient en deuxième ou en troisième alternative… J’ai vérifié sur le Net et les foto ressemblent plus qu’étrangement aux violettes de mon jardin, aussi bien par la structure que par la couleur…
      Il ne faut pas te fier à la taille de la foto en macro car là tu as un rapport 15/1… J’ai mesuré les fleurs, je mesure toujours mes sujets en macro, du pétale du haut au pétale du bas elles font maxi 2 cm et les pétales ne font pas plus d’un centimètre pour les plus longs…
      Ne te fie pas non plus à la couleur exacte car elle dépend de la lumière du moment et de la balance des blancs choisie par le « fotograf »… Personnellement, j’accentue toujours un peu les couleurs, c’est mon petit côté créativité que je revendique…
      Ceci dit, bien que n’en étant pas vraiment persuadé, tu as peut-être parfaitement raison et l’application de reconnaissance des plantes complétement tort…
      Je te remercie pour toutes ces explications, camarade…

  14. mireille dit :

    Tu nous a habitués à remarquer et admirer des choses simples que l’on néglige souvent. Bravo et merci. Il faut occuper le confinement. De ce coté je remarque que le nombre de commentaires de tes correspondants est en nette progression. Chacun cherche à s’occuper et c’est le moment d’échanger. Bon courage à tous

    • Ce n’est pas vraiment le nombre de commentaires qui a augmenté Mireille, mais c’est surtout la vitesse à laquelle ils sont apparus…
      Beaucoup de personnes sont donc devant leur écran d’ordinateur…
      Et c’est super que ce monde virtuel existe car même confinés chez soi nous pouvons être en lien direct avec la planète…
      :-D :-D :-D

  15. pierrette Jousse-Pinguet dit :

    Macro photos mais maxi bravo ! Confinés oui, mais in fine j’espère que cela va nous rendre moins cons car nous avons tout le temps de nous cultiver…….Merci Claudio et bon courage !
    Pierrette

  16. danielle yap lebel dit :

    Absolument merveilleux ,la naissance du printemps et ses métamorphoses ..
    Beau symbole d,espoir et de renouveau ; tout mes souhaits de santé et de guérison ,Merci Claudio

  17. FRANCOISE DURET dit :

    Ces macrophotographies sont très belles. Même si les 2 dernières sont les plus réussies, j’ai eu un coup de coeur pour celle avec la tache claire en arrière plan. Cette tache me fait penser au soleil et son rayonnement et ce « soleil » printanier sublime ces feuilles naissantes.
    Bon courage et bises à vous deux.

  18. Zaz dit :

    Confinement oblige et baisse de la charge de travail, je mets un commentaire le lendemain de la publication ! Du jamais vu !
    Bon courage à toi Claudio, pour le confinement et tout ce que tu ne nous dis pas… :)
    Bises à vous deux

  19. Mylène dit :

    De biens jolies photos qui nous permettent de profiter de ces instants magiques de l arrivée du printemps, bien loin de par le confinement en ville. Merci pour ce beau partage
    J espère que le petit handicap de la gambette sera bientôt oublié et qu à notre liberté, tu pourras bien en profiter.
    Amitiés vénitiennes
    Mylène

  20. Danielle MOZZICONACCI dit :

    Bravo ! Voilà une saine occupation, moi qui adore les violettes je m’en mets plein les yeux. Merci et à bientôt

  21. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    Merci Claudio pour ces belles photos de violettes et autres qui, même si elles ne sentent rien sont ravissantes et te donnent de quoi t’occuper à retravailler les vues !… Et remets-toi bien en attendant des jours meilleurs. Ici en Lorraine on a plein de fleurs dans les jardins

Répondre à nathalie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance