VENISE CONFINÉE, VUE DEPUIS LE FERRY

Posté par Claudio Boaretto le 5 avril 2020

En ce début avril 2020, en plein confinement depuis le 9 mars, je dois me rendre à « l’Ospedale all’ Angelo » (l’Hôpital de l’Ange) sur la terre ferme à Mestre car le service de l’Hôpital de Venise qui devrait me soigner se trouve actuellement en rénovation, donc fermé… Non atteint par le « groconardvirus » je dois pourtant me faire traiter pour d’autres gros bobos…

Avec le contingentement de toutes les liaisons maritimes et terrestres, rejoindre la terre ferme depuis notre île du Lido de Venise devient une aventure…
Pour une consultation d’une ½ heure par un spécialiste sur la « Terra ferma », obligé de partir le matin à 09:00 pour retour à la maison vers 16:00, triste sort de l’insulaire…

J’ai réservé le bateau 15 jours auparavant et, dans mon vieux « 4×4 Suzuk », me voici le premier à bord, juste devant la passerelle mobile…

1 2020-04-02 1

Une occasion de prendre quelques « foto »…
Muni de mon boitier APS-C et d’un objectif DX 18-300 afin de pouvoir shooter quasi simultanément en grand angle et zoomer tranquillos, je monte immédiatement sur le pont supérieur pour prendre des vues de la Venise confinée…

« Sant’ Elena » le poumon vert de la Sérénissime…
Là où d’habitude il devient problématique de trouver un banc de libre pour s’assoir, là où se croisent de nombreux promeneurs et joggers, là où jouent enfants et ados sous la pénombre des pins maritimes, no body ! personne ! nessuno ! …
Apparemment, les vénitiens respectent strictement les consignes de confinement…

2 2020-04-02 10

L’embarcadère des « Giardini », tout aussi désert…

3 2020-04-02 18

Sur la « Riva dei 7 Martiri », la « Marinaressa », un de mes sujets « foto » favoris, déjà shootée maintes fois, de l’extérieur comme de l’intérieur, de jour comme de nuit, et je réitérerai…
Sous un de ces porches se trouvait autrefois la cantine de mon « Papà » quand il appartenait à la marine royale militaire, avant la seconde guerre mondiale…
Ah, un passant, ça se remarque…

4 2020-04-02 24

Le pont de la « Veneta Marina » et l’entrée de la « Via Garibaldi »…
De ma vie, jamais vue aussi déserte…

5 2020-04-02 28-PS

À cet endroit de la « Riva dei Schiavoni », normalement pullulent les touristes…

6 2020-04-02 34

Je zoome sur la droite…
D’habitude on ne voit même pas les quais occultés par les nombreux de bateaux déversant les touristes venant de la terre ferme depuis « Punta Sabbioni »,  « Treporti  » et « Jesolo »

7 2020-04-02 36

Je zoome sur la droite…
L’église de « La Pietà » où accostent en cadence les « Vaporetti » et les « Motonave » faisant la navette entre « Venezia » et « Punta Sabbioni »…
Pas un chat…

8 2020-04-02 38

La carte postale devant une lagune vide, sans barques, sans bateaux, sans taxis maritimes, sans gondoliers…

10 2020-04-02 60-PS

Le pont des soupirs, le pont le plus « fotografié » du monde, sans touriste…
Seul passe dessous le bateau vert des éboueurs…

Le pont à un des rares moment où le soleil l’éclaire pendant une petite heure…
Le reste de la journée, coincé entre le Palais des Doges et les Prisons, il demeure à l’ombre…

11 2020-04-02 52-PS

La « Piazzetta » où l’on ne distingue que quelques rares policiers et militaires s’ennuyant car personne à contrôler…

12 2020-04-02 64-PS

La Pointe de la Douane et l’entrée du « Canal Grande » sans âme qui vive…
Seul un « vaporetto » de la ligne 1 qui passe une fois par heure…

13 2020-04-02 44

Depuis la poupe du ferry je shoote l’île de « San Giorgio Maggiore », son campanile et son église de pur style « Palladien », du nom de l’architecte vénitien Andrea Palladio (1508-1580) qui fit école…
La façade orientée à l’ouest reste à l’ombre en ce milieu de matinée…
Au retour cet après-midi, la lumière sera meilleure…

14 2020-04-02 82

En revanche, la façade de l’église du « Redentore », également palladienne,  sur l’île de la « Giudecca » restera toujours à l’ombre puisque orientée plein nord…

15 2020-04-02 101

Alors qu’en face, de l’autre côté de ce grand canal de la « Giudecca » sur la rive des « Zattere », l’église des « Gesuati » toute aussi palladienne, orientée plein sud, demeurera toujours ensoleillée…
L’embarcadère des Zattere, l’un des plus fréquenté, aussi désert que les autres…

16 2020-04-02 116

Retournons sur la rive de la « Giudecca » que les vénitiens appellent la rive des Phoques car exposée au nord, à l’ombre et au froid…
À son extrémité domine l’imposant « Molino Stucky », palace 5 étoiles de la chaine Hilton… Avec sa façade principale, vous l’aurez bien compris, en permanence à l’ombre… (Réflexe de « fotograf » de toujours observer les ombres et les lumières)…

17 2020-04-02 143

En vis-à-vis, la gare maritime où accostent tous les paquebots faisant escale à Venise… En temps normal deux, trois, quatre géants des mers demeurent amarrés à ces quais…

18 2020-04-02 168

Traversée du voyage aller terminée…

Après ma visite hospitalière me revoilà sur le ferry du retour, le « Lido di Venezia », le plus gros bâtiment de la flotte de Ferry de la compagnie « ACTV »…
Le plus haut également, ce qui me permet de monter sur le second pont supérieur profitant ainsi d’une vue encore plus dominante qu’à l’aller…
Nous reprenons le canal en sens inverse :
à tribord « La Giudecca », à bâbord « les Zattere »…
L’énorme canal rien qu’à nous, nous sommes les seuls sur l’eau…

19 2020-04-02 169

Sur notre droite, les maisons populaires de « Sacca Fisola », un des derniers quartiers construit à Venise…

20 2020-04-02 170

De nouveau le « Molino Stucky » par sa façade ouest où frappe le soleil en ce début d’après-midi…

21 2020-04-02 180-PS

L’entrée principale plein nord, qui plus est en renfoncement, demeure irrémédiablement à l’ombre du matin au soir…
Pas valorisant pour la « foto du fotograf » mais quand darde le soleil ardent du plein été avec ses chaleurs humides, cela devient quasiment un privilège, les terrasses une fois installées, d’y siroter aux alentours de midi le Spritz, bien au frais…

22 2020-04-02 185

Continuant le canal, sur notre bâbord, nous apercevons un autre haut lieu touristique de la Cité, le pont et le « Squero di San Trovaso », un des derniers chantiers artisanaux où l’on fabrique les gondoles…

23 2020-04-02 207

Nous revoilà devant la façade palladienne de « San Giorgio Maggiore », cette fois caressée par le soleil…

24 2020-04-02 262

En revanche, sa petite heure de soleil dépassée, le pont des soupirs se retrouve à l’ombre, comme d’habitude…

25 2020-04-02 283

Un shoot depuis la poupe pour revoir la pointe de la Douane et l’entrée du grand canal dans des eaux lagunaires on ne peut plus calmes en ces heures normalement de navigation intense…

26 2020-04-02 292

Nous poursuivons notre route en traversant le « Bacino di San Marco » où le « Moto Ondoso » ne nous gêne plus…
« Moto Ondoso » : mouvements et remous des vagues provoqués par l’intensité de la navigation, combattu par les autorités lagunaires particulièrement en limitant la vitesse de toutes les embarcations à moteur…

27 2020-04-02 306

Les deux ponts et l’entrée de l’Arsenal pour un petit clin d’œil à nos amis Christine et Yves de Sète…

28 2020-04-02 315

Je ne résiste pas à shooter une fois encore la « Marinaressa », le soleil haut éclairant maintenant les arrière-cours de sa lumière dure mais pas si déplaisante…

30 2020-04-02 329

Le Pont reliant l’île de « Sant’ Elena » aux « Giardini »…
Le zoom rapprochant les espaces, nous entrapercevons les hauts du dôme et du campanile de « San Piero de Casteo »…

31 2020-04-02 359-PS

De nouveau « Sant’ Elena » où se perpétue le jeu des ombres et des lumières au travers des grands pins maritimes…

32 2020-04-02 345

S’achève ainsi la traversée du retour, le « Lido » se profilant à l’horizon…
Un dernier shoot au premier plan sur mon bon vieux « 4×4 Suzuk » fidèle carrosse qui tient toujours bien la route et les chemins creux depuis 2003!!!… Un sacré bail…

33 2020-04-02 372-PS

Me voilà au terme de cet entracte au confinement…

Je dédie particulièrement ce petit reportage illustré aux amis qui devaient venir à Venise en cette période, avec qui nous comptions partager d’agréables moments mais qui malheureusement durent annuler leur voyage pour cause de pandémie…

Je pense à Olga et Philippe de Nancy, je pense à Louis de Bretagne, auteur de la belle chanson « Marie-Jeanne-Gabrielle », je pense à Evelyne et Thierry de Vendée, et tous ceux que nous espérons revoir rapidement…

Claudio Boaretto

52 Réponses à “VENISE CONFINÉE, VUE DEPUIS LE FERRY”

  1. Thierry dit :

    Merci mon Claudio pour cette visite,oh combien salutaire pour nos yeux. Photographies sans personnages à cause de ce « groconardvirus »,mais grâce à toi nous sommes avec vous de tout cœur.
    Prenez bien soin de vous.Bientôt la fin,nous l’espérons.
    Martine et Thierry.

  2. mireille dit :

    Pauvres insulaires qui doivent consacrer pratiquement toute leur journée pour une consultation. Courage…
    Pour nous, c’est pas si mal d’avoir une occasion de reportage particulier, avec des vues inhabituelles.Bon courage pour la suite du traitement.

  3. Klod dit :

    Merci pour ces images rares

  4. frédéric Charté dit :

    Impressionnant tout autant que superbe.
    Et bravo pour ce jeu de mot :-)
    Bon confinement et bises à toute la famille

  5. Virginie Lou-Nony dit :

    Grand merci pour ce reportage dans une Venise à la fois magnifiée par l’absence de la foule et un rien fantomatique malgré le soleil, un peu angoissante… Que le Grand Conardo vous épargne!

    • Il est vrai qu’habitué au tourisme de masse, traverser Venise vide, sans visiteurs et sans habitants a quelque chose d’anxiogène…
      :-( :-( :-(
      D’un autre côté c’est rassurant que le confinement soit si bien respecté…
      :-D :-D :-D

  6. pierrette Jousse-Pinguet dit :

    Magnifique et…..terrifiant ! Assourdissant silence d’une ville désertée de ses touristes et vidée de ses habitants confinés. Une horrible beauté émane de ces lieux sans âme qui vive ! Douce violence ….Voilà, dans ces temps de folie, où se dit tout et son contraire, j’y suis allée de mon bal d’oxymores…….
    Grand merci Claudio pour ce reportage et prends soin de toi et de ceux qui te sont chers.

  7. Jean Pierre Ryf dit :

    Si ce satané confinement n’avait pas lieu nous serions a Venise dés le 20 avril pour un mois.Voyage et séjour reportés!Heureusement vos magnifiques photos nous font voir ces lieux que nous aimons et de manière si étonnante!

  8. françoise dit :

    merci pour ces très belles photos.prenez bien soin de vous !

  9. Rachid BARNAT dit :

    A quelque chose malheur est bon : Venise vidée de ses touristes permet des photos dont rêverait tout photographe !
    Merci pour cette « visite » virtuelle … en attendant la fin de la pandémie.
    Rachid Barnat

  10. Zaz dit :

    Merci pour ce beau reportage. Parce que je suis de nature positive, j’ai apprécié ces photos exceptionnelles qui nous permettent d’apprécier Venise sans la masse de touristes qui gâchent un peu les photos, même si j’ai bien conscience qu’ils sont utiles partout dans le monde !
    Prends bien soin de toi et d’Evelyne ; nous devrions bientôt pouvoir sortir du tunnel… Pour nous, en maison individuelle avec jardin, le confinement est très supportable, même si nous nous languissons de nos enfants et de nos amis.

  11. Dominique dit :

    En janvier nous avons pu nous rendre à Venise et j’ai le souvenir d’avoir, avec Jean-Claude, suivi le quai de la Guidecca jusqu’au Hilton dont les résidents sortaient en grand nombre pour le vaporetto privé qui les emmenaient jusqu’à la Place St Marc.

    Ces photos, sans humains ou presque, sont magnifiques et nous rappellent de très bons moments…. JC et moi espérons que ta consultation s’est bien passée. Bises

  12. Daniel dit :

    Rare moment bien fixé en images.
    Bon courage à toi.
    Bises et à bientôt s ils veulent bien nous lâcher.

  13. Chantal Boussard dit :

    merci Claudio pour ce petit voyage virtuel ! Bon courage !
    bises
    Chantal

  14. Jean-Bernard Godmet dit :

    Merci Claudio pour une jolie visite de Venise bien vide. J’espère que les nouvelles sont bonnes. Bisous à vous deux.

  15. LOUIS CAPART dit :

    Images magnifiques et surtout très rares, voire inédites. Bravo et merci à toi. Tu as su transformer une contrainte et du stress en une promenade bien privilègiėe. Petite compensation à l’énorme frustration de ne pas être plus proches en ces moments difficiles. Je souhaite bien sûr de tes nouvelles mon ami. À très bientot.

  16. Yves BAUCHY dit :

    Merci Claudio pour ces très belles photos qui nous permettent de voyager depuis notre confinement. J’espère que tu as un masque et des gants jetables.
    C’est maintenant que nous apprécions encore plus tes reportages. Quand tout sera fini (grâce au vaccin sur lequel je compte beaucoup) nous mettrons Venise en priorité dans nos projets. Faisons des projets. Rêvons d’y être déjà.
    Soigne-toi bien.

    • Bien sûr, Yves, le masque et les gants sont désormais OBLIGATOIRES dans le Veneto pour entrer dans un magasin d’alimentation, que ce soient épiceries ou supermarchés…
      Nous en rêvons d’un vaccin…
      Ce sera alors avec un immense plaisir que nous vous reverrons…
      :-D :-D :-D

  17. PhilRich dit :

    Un ciel immaculé et donc une magnifique lumière pour tes fotos. Ce qui m’impressionne le plus c’est la lagune vidée de toutes ses embarcations, mais aussi la via Garibaldi et le pont où l’on voit l’entrée de l’Arsenal (le quartier de notre dernier séjour).

    Un reportage HISTORIQUE

    Merci de l’avoir fait

    • Merci PhilRich pour ton commentaire…
      Comme je l’ai déjà dit, Venise et sa lagune vide donne un côté anxiogène à cette promenade maritime…
      Avec l’espoir de bientôt te revoir avec Olga …
      :-D :-D :-D

  18. danielle yap lebel dit :

    Merci Claudio pour ces merveilleuse photo de Venise vétue de sa belle lumière dans le silence que les événements oblige ..tout mes souhaits de rétablissement …

  19. Yves Bauchy dit :

    Nous sommes émus de voir que tu as pensé á nous en shootant l’entrée du canal de l’Arsenale.
    Effectivement perdre une journée pour une consultation de trente minutes ça fait beaucoup. Les bancs rouges vifs des quais de Sant Elena sont d’habitude très prisés des promeneurs et en fevrier dernier comme la plupart étaient repeints de neuf, les places assises étaient très rares. Mais passer un moment sur un de ces bancs de bois est un moment magique face à la Lagune ou face à Venise.

    • Ben normal mon Yves, on n’oublie pas les copains qui sont trop sympas…
      Sant’Elena fait partie de nos promenades favorites, comme elle le faisait également pour mes parents…
      Sauf que la nôtre se finit rituellement au Refolo de la Via Garibaldi…
      :-D :-D :-D

  20. Rémy CARLIER dit :

    Dans les pires situations, il y a toujours des profiteurs !
    Le coronavirus, les soucis de santé, l’hôpital éloigné, que du déplaisant !
    Et voilà qu’ils offrent l’occasion inenvisageable jamais vue : le temps et le droit de photographier Venise sans touristes. Vivre un rêve inaccessible qui se présente et se réalise. A notre tour, complices et profiteurs. Merci.
    Rémy

    • Merci pour ton commentaire Rémy…
      « Profiteurs » me semble un bien grand mot quelque peu inapproprié …
      Disons plutôt « témoins » de cette situation exceptionnelle qui j’espère disparaîtra et ne se renouvellera plus jamais…
      :-D :-D :-D

  21. alain SCHMITT dit :

    Superbes photos d’une Venise que nous n’aurions jamais imaginé voir un jour. D’un côté elle est magnifique mais sans vie. Vivement qu’elle redevienne cette ville que nous aimons tant. Mais aussi, faire en sorte qu’elle ne redevienne pas ce parc d’attraction pour personnes non respectueuses de ses beautés éternelles.

  22. Jean-Michel Babonneix dit :

    Merci beaucoup pour ces images magnifiques. J’ai particulièrement apprécié le garage à gondole, visité une fois avec un ami lorrain, Dan Hans et le pont de l’Arsenal franchi si souvent, puisque, depuis six ans, nous logeons derrière le Museo Maritimo. Très émouvant de voir Venise ainsi vidée de toute vie… A bientôt j’espère Amicalement

  23. MAP dit :

    Des prises de vue qui nous laissent pantois !!! Venise dans toute sa BEAUTE sans âme qui vive !!! C’est magnifiquement époustouflant !!! Bon courage Claudio !!!!

  24. Savard Louise dit :

    bonjour mr Boaretto.
    Magnifique.
    Cela aide à supporter le confinement.
    Je suis l’ancienne secrétaire de SBD, je me rappelle à votre bon souvenir.

    • Mais oui, bien sûr Louise, vous êtes une figure emblématique des Bois de la Dieue, tout comme Bosom et notre cher Docteur Barat-Dupont…
      Ce fut une grande partie de notre vie à Sommedieue…
      Merci d’être passée sur mon blog…
      Je vous embrasse amicalement…
      :-D :-D :-D

  25. Virginie M. dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette incroyable balade dans une Venise si étrange car déserte…
    Je devais y être pour quinze jours en juin, juste à côté de l’Arsenale -mon quartier préféré. Ce n’est que partie remise et grâce à votre reportage et vos superbes photos, j’y étais un peu …
    Si seulement ne pouvaient peupler à nouveau ruelles et places que les vénitiens et les « touristes » vrais amoureux respectueux de cette ville !
    Merci encore et surtout prenez soin de vous,
    Virginie M.

  26. Savard Louise dit :

    Merci pour toutes ces magnifiques photos, sur lesquelles je ne me lasse pas de revenir, quels moments d’évasion, après ce long confinement que nous venons de vivre (ou de survivre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance