LES VÉNITIENS S’INSTALLENT DANS LE PAYS AGENAIS

Posté par Claudio Boaretto le 11 avril 2021

Bonjour chers amis et chers visiteurs du blog, quelques nouvelles après un si long silence…

Presque deux mois que nous quittions Venise pour nous installer dans notre nouvelle région en pays Agenais, borderline entre Nouvelle Aquitaine et Occitanie, à la limite du Quercy …
Loin de nous le plat pays de Jacques Brel, nous demeurons désormais entre vallées et plateaux, vallons et coteaux …
Nous varions au plus bas à 60 mètres au-dessus du niveau de la mer, (vallée du Lot) pour monter en moyenne à 200 mètres, voire un peu plus comme les bastides avoisinantes, Penne d’Agenais, Tournon d’Agenais, etc…
Nous habitons désormais une petite maison sur le territoire de la commune de Hautefage-la-Tour, au lieu-dit « Pech de Loubas », mais à 8 kilomètres du village par la route
Parlons des routes qui ne sont que virages, si étroites qu’il faut parfois rouler au pas, voire s’arrêter pour se croiser…

« Pech » du point de vue toponymique, retranscription française de l’occitan puèg, dérivé du latin Podium désignant un endroit surélevé, un domaine situé sur une hauteur…
Voilà, couleur annoncée, notre maison se situe à 191 mètres d’altitude. Pour y accéder, une petite route étroite qu’il faut parcourir avec grande prudence sur une pente à 16% pendant 1 kilomètre…

1 2021-04-05 36-Panorama

Depuis le poteau de limitation à 30, juste avant la pente, en nous retournant, nous apercevons notre maison sur la droite…

2 2021-04-05 42-Panorama

À l’entrée du petit lotissement « Les Terrasses de Loubas »…

3 2021-04-05 9-Modifier

Notre nouvelle habitation se cache derrière une agréable haie composée de plusieurs essences…

4 2021-04-05 11-Panorama

Première maison du lotissement, les autres bien avant nous se trouvent le long de la pente à 16%, je ne les envie pas …

5 2021-04-05 2-Panorama-Modifier

D’ailleurs, comme nous le constatons à gauche de la « foto », nous sommes le numéro 1 des « Terrasses de Loubas »…

6 2021-04-05 5

Quelques pas en avant nous montre le côté nord-est…

7 2021-04-05 45

Nous pénétrons maintenant dans l’espace intérieur du lotissement où se situent les habitations voisines, 8 maisons en tout…

8 a 2021-04-05 54-Panorama

Sur une vue de Monsieur Gogole, le petit lotissement, nos voisins et notre « casa » désignée par la flèche rouge…

8 b_

Une autre vue aérienne dénichée sur le web rend compte de notre environnement rural, maraicher et forestier…
J’entoure de bleu le lotissement perché sur la hauteur…

8 c bis pech de loubas foto aérienne-Modifier

Longeant notre haie, commence et continue l‘étroite route qui longe le plateau s’étirant d’est en ouest sur 7 kilomètres…
Nous sommes l’accès à l’est…

9 2021-04-05 23-Panorama-Modifier

Pas d’envahissement à craindre par le voisin d’en face, de l’autre côté de la voie…

10 2021-04-05 19-Panorama

Mais restons chez nous, depuis la route je monte sur le muret pour shooter la « casa » par dessus la haie…
La chance pour nous de jouir d’une terrasse plein sud et d’une grande porte fenêtre permettant à la lumière de pénétrer notre intérieur…

11 2021-04-05 28-Panorama

Je change de focale afin de shooter simultanément la « casa » et la partie ouest du terrain, sur la gauche la cabane de jardin…

12 2021-04-05 31-Panorama

Focus sur la cabane pour ranger les outils et l’indispensable tondeuse…

13 2021-04-05 97

À droite de la cabane s’étale une belle ligne d’artichauts de la région plantés par nos prédecesseurs…

14 2021-04-05 82

Déjà bien beaux en ce début d’avril…

15 2021-04-05 84

Gros plan…

16 fusion-1

Même des violets…

18 2021-04-05 87-Modifier

La façade nord-est de chez nous, côté borgne qui donne sur le garage…

19 2021-04-05 51-Panorama

Où je gare ma nouvelle et petite Suzuki…
J’ai dû me séparer de mon ancien 4×4 Suzuki, 17 ans d’âge, elle avait rempli son contrat nous ramenant même d’Italie…
Ici à la campagne, nous sommes toujours en auto pour nous déplacer, donc il me fallait une voiture fiable, surtout moins ancienne…

Fidèle à la marque qui ne m’a jamais déçu, j’acquis il y a quelques semaines mon 4ème tous-terrains « Suzuk »… Une petite Ignis, hybride, et le 4×4 qui s’enclenche automatiquement en cas de non-adhérence…

20 2021-04-05 89

Pour profiter de notre terrasse acquisition obligatoire d’un salon de jardin, en bois dur de préférence, en l’occurrence en acacias…

21 2021-04-05 104

Que nous apercevons de l’intérieur grâce à notre grande porte-fenêtre…

22 2021-04-05 106

Par la fenêtre à l’ouest, l’œil sur la cabane de jardin…

23 2021-04-05 109

N’oublions pas l’indispensable mangeoire à oiseaux que j’ai installé à quelques mètres de la terrasse, les pieds dans le béton pour résister au vent soufflant sur les hauteurs…

24 2021-04-05 98-Modifier

Remplie de graines, les mésanges charbonnières, les verdiers, les moineaux l’on déjà adoptée, sans compter les merles et les bergeronnettes qui restent plus souvent au sol…

25 2021-04-07 65

J’ai planté également un arbre, petit pommier mais ce sera l’unique car nous sommes sur du roc qui parfois fleure le sol, donc juste une quinzaine de centimètres de terre végétale…
Il m’a fallu utiliser le pic et la pioche pour creuser le trou de plantation…
Misère, car si j’ai le pied marin, je n’ai pas vraiment la main verte et loin de moi l’envie de travailler la terre…

26 2021-04-08 7

Planté seulement depuis 3 à 4 semaines, à mon grand étonnement, notre pommier bourgeonne et fleurit…
Je sors alors le trépied pour shooter quelques « macros »…

Les fleurs en bourgeons…

27 Sans titre-4

Avec la tige et les feuilles…

28 Sans titre-5-Modifier

Les pétales sortent…

29 Sans titre-6-Modifier

La fleur épanouie…

30 Sans titre-2-Modifier

Une dernière fleur de notre jeune pommier pour terminer ce reportage illustré de notre installation sur le sol français…

31 Sans titre-3

Quel changement pour des insulaires lagunaires…

Claudio Boaretto

45 Réponses à “LES VÉNITIENS S’INSTALLENT DANS LE PAYS AGENAIS”

  1. Thierry dit :

    Ah Claudio et Evelyne quel plaisir de vous retrouver. Tu as repris ton appareil pour nous faire découvrir votre nouvelle « chaumière ».
    Au revoir la mer, bonjour la terre. l’endroit est super sympathique, verdoyant, et surtout au calme.
    De belles balades et découvertes en perspective.
    Nous avons quand même un pincement au cœur de ne plus profiter de tes beaux clichés vénitien.
    Profitez bien de ces moments ou la nature s’éveille.
    Nous vous embrassons et prenez bien soin de vous.

    • Merci Thierry pour ton message…
      Avec le confinement les ballades et découvertes ne sont pas pour l’instant à l’ordre du jour…
      Et le pincement au coeur n’est hélas pas encore prêt de s’effacer…
      Mais nous allons nous adapter…
      :-D :-D :-D

  2. Jean-Bernard Godmet dit :

    Bonjour Claudio, vous voici bien installé et il a l’air bien sympathique votre nouveau quartier.
    Tu aurais dû prendre l’option frein à main plutôt que la cale en bois pour stationner ta nouvelle Suzuki. MDR
    À très bientôt j’espère.
    Bisous à vous deux.
    JB

  3. freddy K dit :

    Je suis heureux de te lire et de constater que vous êtes très bien installés.
    Prenez bien soin de vous.
    Je vous embrasse.

  4. Shareun dit :

    Merci de nous faire visiter votre nouvelle adresse, je suis presque surprise de ce partage assez intime ma foi! Presqu’une invitation à passer prendre un verre sur la terrasse! Le coin semble charmant. Je regrette votre chronique vénitienne, le contraire serait vraiment mentir. Mais nous aurons le plaisir de voir vos photographies de l’Agenais, doux pays s’il en est. Je vous y souhaite une excellente vie, à vous et aux vôtres.

    • Bonjour Shareun et Merci pour ton commentaire…
      Ce billet ne change pas des partages précédents, seul le lieu et l’environnement changent…
      Bien sûr comme Venise est considérée comme un endroit étrange, voire « exotique », au yeux de la plupart les billets et foto publiés avaient un attrait particulier…
      Mais ce n’était que l’endroit où nous vivions, où vécurent mes parents, mes grands-parents, etc…
      :-D :-D :-D

  5. Celine . B dit :

    Et bien un sacré changement, mais une page se tourne et vous voilà prêts pour de nouvelles aventures en terre ferme … Vous allez l’air d’être bien installés , nous espérons un jour venir vous voir , et vous présentez ma tendre moitié ..
    Bon emménagement à vous ..
    Bises

    Céline et Valerie

  6. Jo d'Orgeval dit :

    Bonne installation.
    Cordialement.
    Jo

  7. Jean Pierre Ryf dit :

    Oui effectivement cela fait un changement avec Venise mais votre endroit est une jolie campagne dans une région que je connais bien, Pau n’étant pas si éloigné. Bon séjour.

  8. mireille dit :

    Changement à 100% Peut être commencez vous à vous adapter mais nous il faudra un moment pour penser que nous n’avons plus d’accroche à Venise….. L’important étant que vous vous sentiez bien dans ce nouveau paysage. Bises à vous deux et peut être à bientôt

  9. Chantal Boussard dit :

    mais c’est un véritable petit nid que vous avez là ! profitez bien ! la nature est belle et vous allez pouvoir faire de belles balades à vélo (j’en ai vus). Plein de bisous

    • Pour les balades à vélo, Chantal, même pas y penser avec la pente à 16% pour arriver chez nous…
      Descendre déjà n’est pas sans danger, mais monter, mission impossible…
      Je vais refiler les vélos à ma fille qui demeure au fond d’un vallon…
      :-D :-D :-D

  10. Armand BEMER dit :

    Alors pour visiter Venise en votre compagnie, faudra qu’on prenne rendez-vous dans une autre vie ?

  11. Marc VINCENT dit :

    Merci Claudio pour les nouvelles. Tu vas pouvoir écouter Radio Bulle, la radio locale. Bien amicalement.

  12. jacquelinegabriella dit :

    Plaisir de vous retrouver pleins de projets et d’enthousiasme pour votre nouvelle vie, mais regret, bien sûr, de perdre notre lien vénitien. Bonne installation à toute la famille et baci. Gabriella

  13. Shareun dit :

    Je vois que vous insistez assez, Claudio, sur le fait que ce qui vous faisait habiter Venise, venait de vos origines et famille du Haut Lieu (« Venise n’est pas là-bas, Madame, mais là-haut », vous connaissez la phrase prononcée à Paris au XVIII° siècle), de votre rapprochement paternel sans doute, de votre travail peut-être, et que vous ne la viviez pas « en touriste », et vous reprenez gentiment, par exemple, l’un de vos correspondants en soulignant que vous n’aviez jamais joué au « guide touristique », mais justement vos fotos avaient l’art de nous faire accéder à une Venise légèrement décalée, qui en prenait une patine un peu plus rugueuse et simple – il existe tant de photographies, tant de livres d’art magnifiques et « chic »- j’ai dans la tête, par votre regard, ces coins de lagune à échassiers splendides, cette petite embarcation dans l’ombre froide, ces espaces vides et si riches dans les vues prises lors de votre parcours vers (et retour) un hôpital, ces Dolomites fantômes flottant au-dessus du Mose, ces carrés d’ombre, de soleil et de bleu par-dessus les toits de votre cousine, même pas dominés – juste ils sont là, la pointe d’un tel, un morceau d’un autre, mais là, à un saut de puce, imaginons-nous? – par les sublimes campaniles, ce nuage au sommet d’une voile, quelques exemples parmi d’autres, je ne les ai pas regardées depuis un certain temps. Je crois que c’était ce que signifiait votre correspondant en parlant de nous « guider », non? pour moi oui. Je ne regrette pas Venise, laquelle vient à moi par d’autres chemins, mais VOS photos de Venise. Elles rejoignent dans ma bibliothèque le premier livre reçu dans mon enfance, un livre à l’air cossu, recouvert de velours vert sombre, contenant à chaque page les merveilles vénitiennes, tenez-vous bien, en noir et blanc, une Venise sans couleur ! qui pourtant me dirigea tout droit vers elle (je ne l’ai pas revue depuis l’année 1975, mais avant cela, bien des fois, par chance et volonté).

    Belle journée!

    • Quel magnifique commentaire qui me fait chaud au coeur…
      Vous avez parfaitement compris la Venise quotidienne, celle de tous les jours que côtoient les vénitiens, avec des moments et des endroits banals, mais pas si banals puisqu’ils sont à Venise et sa lagune, et par moments sublimes, toujours parce qu’ils sont à Venise et sa lagune…
      Merci encore d’avoir arpenté les arcanes et les méandres de mes billets illustrés et je suis honoré que vous les ayez appréciés…
      :-D :-D :-D

  14. veronique lefranc dit :

    Salut Claudio et Evelyne!

    Ravis d’avoir de vos nouvelles.

    Tu vas nous faire de belles photos sur votre nouveau coin, génial, j’attends avec impatience tes futurs reportages.

    Peut-être qu’une fois biens installés vous penserez à faire une petites tournée chez vos cousins de Normandie. On serait tellement heureux de vous revoir.

    Sinon , les vélos électriques , c’est vraiment génial, ça a changé notre vie, même pas peur d’une côte à 16°!!

    Bises et au plaisir de te lire

    Véro et Daniel

  15. Arlette Kerleaux dit :

    Merci Claudio, c’est plus facile de vous imaginer dans votre nouvel environnement bien sympathique. Nous viendrons voir vos beaux artichauts et vérifier s’ils sont aussi bons que les artichauts bretons (sûrement pas dit JC le breton !) bises à vous deux

  16. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    Belle maison et environnement agréable! vous allez sûrement y passer des jours heureux dans ce chouette pays qu’on connaît un peu ayant campé à la ferme dans le Gers.Et vous pourrez déguster les artichauts et les pommes du jardin.
    Merci beaucoup pour ces nouvelles et toujours ‘fotos’ remarquables.

  17. françoise dit :

    j’espère que vous vivrez de belles aventures dans ce nouveau lieu !

  18. Shareun dit :

    Oui, le VAE, c’est miraculeux : ça permet et ça réduit l’effort en même temps ! Malgré mes soucis cardiaques, je pédale et je sors mes ailes de vautour pour remonter les courants d’air chaud – un bon VAE tout de même pour les 16% ! Mon rhumato dit que la sécu ferait des économies en payant cet engin à tous les vieux, gros, rhumatisants et cardiaques, toutes choses que vous n’êtes sûrement pas, mais qui peut le plus peut le moins!

  19. Shareun dit :

    J’avais cru comprendre ca, aussi me suis-je régalée d’envoyer ce message ! « Qui peut le plus ». Vive la moto!

  20. Dominique dit :

    Bonjour à tous les deux, quel plaisir de voir votre nouvelle demeure. J’y ai reconnu le bar qui vous suit dans vos résidences successives, indispensable pour la préparation de votre boisson vénitienne favorite !
    Nous sommes heureux de voir ce magnifique paysage qui vous entoure et à l’occasion, nous irons vous saluer. La Touraine vous tend aussi les bras dès que les déplacements seront possibles ! On vous embrasse,

    • Merci Dominique…
      Oui, le bar est un incontournable… En chêne massif, 20 ans au moins qu’il nous suit…
      J’espère que nous aurons bientôt l’occasion de nous revoir quand le Covid sera terrassé…
      :-D :-D :-D

  21. Rémy CARLIER dit :

    Talent du commentateur avec plan de situation, talent du photographe résumé en un bouton de pommier. Changement des coordonnées, maintien des qualités prometteuses de reportages riches et nouveaux. Les promesses atténuent les regrets au rythme des beaux jours qui vont effacer les froidures et accélérer l’acclimatation.
    Alors nous pouvons attendre confiants.
    Rémy

  22. Merci Rémy, voilà encore un commentaire bien motivant…
    :-D :-D :-D

  23. Jean-Jacques Chiron dit :

    Bravo pour ton nouveau séjour dans une région superbe où l’on reçoit avec des « pruneaux »
    et bien souvent personne ne se trouve « à jeun ». Il faut savoir suivre en se pays d’ovalie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance