LES PRUNIERS EN FLEURS

Posté par Claudio Boaretto le 2 avril 2022

Comme nous demeurons en Pays Agenais, région très arboricole, en border line avec le Quercy, les plantations de pruniers nous encerclent, pruneaux d’Agen obligent…

En ce tout début de printemps je ne pouvais faire l’impasse, « fotografiquement » parlant, sur ces milliers de petits arbres en fleurs…

1 2022-03-26  4-Modifier

Dans notre nouvelle région composée de vallons et de coteaux, sur chaque « cotal » bien exposé fleurissent les pruniers…

2 2022-03-26  17-Panorama-Modifier

Un peu d’histoire :
« En Gaule, dans la première province Romaine dite la Narbonnaise, qui s’étendait jusqu’au Quercy actuel, aux portes de l’Agenais, les Romains plantèrent plusieurs variétés de prunes, dont la prune de Saint Antonin dite aussi prune Maurine, petite prune bleue sans doute la plus ancienne et la plus répandue, qui produisait un pruneau très noir et de petit calibre. »

3 2022-03-26  7

« XII siècle, au retour de la IIIème croisade, les moines Bénédictins de l’Abbaye de Clairac dans la vallée du Lot (entre Agen et Villeneuve) eurent l’idée de greffer des pruniers locaux avec de nouveaux plants de pruniers de Damas ramenés de Syrie. Une nouvelle variété de prunes fut créée appelée Prune d’Ente (du vieux français « enter » qui signifie greffer). »

Prune d’Ente, dénomination toujours d’actualité…

4 2022-03-26  26

En attendant la récolte de mi-août à mi-septembre, aujourd’hui fin mars début avril, nous n’en sommes qu’à la floraison…

5 2022-03-26  21

Changeons de lieu, de la direction « Nordet », rapport à chez nous, passons au « Suroit » pour découvrir d’autres plantations toutes situées à moins d’un kilomètre de la maison…
« Le bassin de production du pruneau d’Agen s’étend sur 118 cantons répartis sur 6 départements du Sud-Ouest : le Lot-et-Garonne soit notre département, (2/3 de la production), la Dordogne, la Gironde, le Tarn-et-Garonne, le Gers et le Lot. »

6 2022-03-26  36-Panorama

Nous remarquons l’ancienneté de ces arbres …

7 2022-03-26  42-Panorama

Taillés pendant de nombreuses saisons afin de produire un rendement maximum…

9 2022-03-26  46

La taille des pruniers commence dès leur jeune âge pour les former (taille de formation) puis tous les ans pour que chaque fruit bénéficie du maximum de soleil (taille de fructification)…

Nous observons sur ces arbres arborant les stigmates de la taille que la pousse des branches n’a plus rien de naturel…

10 2022-03-26  39

Passons à la plantation suivante…

11 2022-03-26  62-Panorama

Avec des arbres plus jeunes…

12 2022-03-26  64-Panorama

Ces derniers ne portent pas encore les cicatrices de leurs ainés…

13 2022-03-26  56

Un peu plus loin, une plantation plus récente encore…

14 2022-03-26  74-Panorama

De jeunes pruniers raccordés les uns aux autres par les tuyaux permettant l’aspersion sous frondaison…

15 2022-03-26  76

Des arbrisseaux en quelque sorte…

16 2022-03-26  92-Panorama

Voyons ces fleurs d’un peu plus près…

17 2022-04-26  209

Le vent souffle fort, les fleurs bougent sans arrêt…
Je dois les shooter à main levée avec une vitesse d’obturation rapide pour éviter le flou de mouvement…

18 2022-04-26  210

Conséquence, je n’obtiens pas la netteté absolue comme si je shootais sur trépied en « Focus stacking », technique que j’apprécie particulièrement et que j’utilise fréquemment…
Avec ce vent, mission impossible…
Mais bon, faut bien s’adapter au terrain et aux conditions climatiques…

19 2022-04-26  247

Les abeilles déjà se mobilisent pour polliniser tout ce joli monde…
Certains pruniculteurs déposent des ruches dans les vergers pour favoriser la pollinisation …

20 2022-04-26  230

Pardonnez cette digression, mais deux chevaux, dans un parc en face de cette dernière plantation, attirent mon attention…
Qu’est-ce donc sur leur tête ?…

21 2022-03-26  99

Un masque anti-mouches protège les oreilles, les yeux et le nez de ce cheval baie contre tous les insectes…

22 2022-03-26  101

Comptant pourtant plusieurs décennies d’équitation intensive, je découvre cette sorte moustiquaire…
Notons aussi la protection des sabots… Voilà des chevaux bien soignés…

23 2022-03-26  97

Tout comme le baie, ce cheval gris porte le masque assorti à sa robe…

24 2022-03-26  108

On en apprend tous les jours…

Claudio Boaretto

12 Réponses à “LES PRUNIERS EN FLEURS”

  1. Chantal Boussard dit :

    Magnifique ! merci pour ces belles photos Claudio. Les protections pour les chevaux c’est bien, je ne connaissais pas non plus, pourtant dans mon secteur géographique il y a beaucoup de centres équestres et je vois de nombreux chevaux dans les prés autour…. et ici, il y a en plus les moustiques. Tu vas apprécier cette saison où tout renaît, la campagne est belle, profite bien. Bises

    • Merci Chantal, ça me rassure que je ne sois pas le seul à découvrir cette moustiquaires pour tête de cheval…
      Naturellement c’est leur toupette de crins descendant sur le front qui est censée protéger des mouches les yeux des chevaux…
      :-D :-D :-D

  2. Françoise Duret dit :

    Magnifiques macro photographies de fleurs de pruneliers. J’aime beaucoup celle où l’on voit le pollen sur les pattes de l’abeille. Bravo pour la performance, avec ce vent !!
    Bises
    Françoise

  3. Rémy Carlier dit :

    Après l’élégance des romarins
    Tu restes dans le langage des fleurs.
    Merci Monsieur l’Agen !
    Et merci pour les prunes…

    Plus sérieusement, j’espère qu’ils n’auront pas gelé.
    Sinon ce serait l’enfer d’Ente.
    En gros plan, comme on perd l’échelle, les fleurs ressemblent à l’aubépine.
    Bravo au photographe de mettre la fleur en valeur.
    Oui, la taille coupe aussi l’esthétique.
    J’admets que les chevaux sont (un peu) hors sujet mais leurs masques, c’est une découverte pour moi aussi et ils sont sans doute, bien plus confortables pour les chevaux et plus élégants que les nôtres.
    Enfin, les trucs sur les sabots, je trouve ça beau aussi.
    Toujours bon pied, bon œil, merci.
    Rémy

  4. mireille dit :

    Belle saison et merveilleux paysages que ces vergers. Pas besoin d’aller au Japon où la période de floraison des cerisiers amènent d’importantes et traditionnelles fêtes.

  5. Thierry dit :

    Très belles photographies, et comme le signale Rémy espérons que ces derniers frimas ne seront pas catastrophiques pour cette mer de fleurs et de fruits.
    Comme beaucoup, ce « masque » anti insecte était inconnu de mon humble personne.
    Merci Claudio pour ce beau jardin blanc qui bientôt laissera sa place à de beaux fruits délicieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance