LE CHÂTEAU DE NÉRAC, RÉSIDENCE PRINCIPALE D’HENRI IV

Posté par Claudio Boaretto le 13 juin 2022

Alléchés par les dépliants touristiques de notre département de résidence, le Lot & Garonne, nous partons visiter le château-musée de Nérac à un saut de puce de chez nous, soit une cinquantaine de kilomètres…

Le château, ou ce qu’il en reste, se trouve en plein centre-ville…
Façade Nord-est, deux grands escaliers de pierre permettent d’accéder à l’esplanade…

1 2022-06-07  16

Depuis l’esplanade nous devons pénétrer dans le château par le côté Nord-ouest qui présente sa galerie saillante aux colonnes torses et aux chapiteaux sculptés ainsi qu’une tour d’escalier…

2 2022-06-07  90

Un gros plan sur le haut de la tour…

3 2022-06-07  93

Nous voici sur l’étroite galerie jalonnée de ses colonnes torses…

4 2022-06-07  97

Détail d’un « chapital » sculpté…

5 2022-06-07  162

Le château Henri IV, de Nérac, édifié au XVème siècle par Alain d’Albret le Grand, arrière-arrière-grand-père d’Henri IV, comprenait quatre corps de bâtiment que nous voyons sur cette maquette…

6 2022-06-07  158

Résidence principale du futur Henri IV et de son épouse Marguerite de Valois de 1577 à 1582, le château témoigne de l’apogée de la famille d’Albret et de la cour de Nérac à la Renaissance…

7 2022-06-07  102

Du château démantelé en grande partie à la Révolution ne subsiste aujourd’hui que l’aile nord et sa tour intérieure que je shoote sur la maquette…

8 2022-06-07  160

Comme en extérieur, donc un château réduit à son aile nord, de 40 m de long pour 6 m de largeur …

9 2022-06-07  163

À l’intérieur diverses oeuvres toutes à la gloire d’Henri IV, comme ce tableau du peintre flamand Frans Pourbus…

Portrait en pied, la tête de ¾ regardant le spectateur, cheveux gris, barbe et moustaches blanches, le roi âgé de 57 ans vêtu d’un habit noir… La fraise blanche dépassant du pourpoint rompt la sévérité du costume…
Le roi porte le cordon de l’ordre du Saint Esprit dont il est le chef et l’épée au côté gauche, seuls signes de sa fonction…

10

Relief d’applique du roi…

11 2022-06-07  106

Relief d’applique de Catherine de Médicis, mère de sa première épouse, Marguerite de Valois, surnommée la reine Margot…

13 2022-06-07  105

Statue en plâtre d’Henri IV en costume d’apparat, par le sculpteur Jean Jules Salmson, 1876…
La lumière provient de l’arrière…

14 2022-06-07  108

Challenge donc pour obtenir une bonne exposition des « foto », la statue étant placée en contre-jour devant la fenêtre…

15 2022-06-07  109

Entrée d’Henri IV à Libourne après la bataille de Coutras, par Pierre-Jérôme Lordon, 1827…

16 2022-06-07  114

Buste de Henri IV portant la croix du Saint-Esprit par le peintre Frans Pourbus le Jeune…
(
À force de voir sa bobine partout je vais finir par le reconnaitre dans la rue)…

17 2022-06-07  116

Nous voici dans la tour avec son bel escalier de pierre en colimaçon…

18 2022-06-07  122-Panorama-Modifier

Reconstitution contemporaine du costume de Marguerite de Navarre d’après le portrait de Jean Clouet, peintre de cour…

19 2022-06-07  126

Salle avec cheminée, plafond, clé de voute en pierre et tableau surmontant la cheminée…

21 2022-06-07  131-Panorama

Le tableau en question représente les adieux d’Henri IV à Gabrielle d’Estrées, par le peintre Eugénie Latil…

22 2022-06-07  151-Modifier

L’attifet, coiffe la plus en vogue dans la seconde moitié du XVIème siècle…
Il consiste en une petite pièce d’étoffe, souvent du voile, maintenue sur la tête par deux arceaux de métal….

25 2022-06-07  137

Costume de Henri II, roi de France (1519-1559), composée d’un pourpoint, d’une culotte bouffante à braguette proéminente (si si, ils osaient à l’époque) et de bas-de-chausses…
Marguerite de Valois (1553-1615), évolution du costume féminin vers plus d’extravagances, fraises de plus en plus larges, robes aux couleurs vives pouvant être brodes d’or et de perles…

27 2022-06-07  141

Costume Henri IV enfant…
Pourpoint ajusté, haut de chausses, fraise et toque à plumet…

29 2022-06-07  145

Tenues du XVIème siècle…

31 2022-06-07  135-Modifier

Pour terminer, statuette en bronze d’Henri IV enfant (toujours lui) par le sculpteur François-Joseph Bosio…

33 2022-06-07  156

Déjà finie la visite de château…

Mise à part la représentation d’Henri IV sous différentes formes, ni surprise ni découverte dans le parcours de cette aile de château…
Maigre butin culturel malgré le prospectus dithyrambique de l’office de tourisme départemental…

Pour étoffer notre visite, nous poussons jusqu’au Moulin des Tours, moulin fortifié sur les bords de la Gélise, à 3 ou 4 kilomètres du centre-ville de Nérac…

34 2022-06-07  38-Panorama-Modifier

Malheureusement fermé aujourd’hui, donc impossible de visiter les machineries et les espaces de stockage…
Nous nous rabattons sur la chute d’eau…

35 2022-06-07  49-Panorama-Modifier

Moulin fortifié construit à la fin du XIIIème, environ un siècle après le magnifique pont à 10 arches enjambant la Gélise…

À partir de 1308 cette forteresse devient propriété de la famille d’Albret et, d’après la petite histoire, Henri de Navarre (encore lui) aimait y faire étape…
Pendant toute sa vie il s’assura du bon entretien de son moulin…

36 2022-06-07  68

Après sa mort le moulin est abandonné, il ne retrouve sa pleine activité que XIXème siècle alors que l’industrie meunière en Albret connait un important essor…

Un petit cadre dans le cadre pour visionner la chute d’eau…

37 2022-06-07  74-Modifier

Finissons sur un grand panorama englobant l’ancien moulin fortifié et le pont plus ancien encore…

38 2022-06-07  82-Panorama

Claudio Boaretto

10 Réponses à “LE CHÂTEAU DE NÉRAC, RÉSIDENCE PRINCIPALE D’HENRI IV”

  1. Klod dit :

    Oh, Claudio, tu es venu t’aventurer sur mes terres (celles de mes ancêtres).
    Mes parents se sont connus rue Bourbonette, dans le vieux Nérac, et mon arrière-grand père avait ses serre route de Lavardac (aujourd’hui route de Bordeaux) où mes ancêtres s’étaient installés depuis la Révolution pour y pratiquer le jardinage.
    Auparavant, ils étaient cultivateurs à Espiens, à quelques kilomètres de là (et je suis remonté dans mes ancêtres jusque vers 1500, donc certains on connu le roi Henry)
    Le père de mon ARGP était marié à une FALLIERES tante du président du Conseil Armand FALLIERES qui était donc un cousin germain de mon grand-père, famille installée à Mézens.
    Quand j’étais enfant, le château du roi Henry était presque une ruine où on allait jouer.
    Tu aurais pu aller conter fleurette le long de la Baïse dans les jardin où le roi fit sa romance à Fleurette.
    Pour boucler la boucle, j’ai acheté il y a 8 ans près d’une rivière (plutôt un ruisseau) également nommé Baïse.

    • Bonjour Klod…
      Nous sommes tous attachés à nos racines et je perçois ton enthousiasme lorsque tu parles de Nérac et de tes aïeux…
      J’ai le même allant quand j’évoque Venise et mes ancêtres…
      :-D :-D :-D

  2. Thierry dit :

    Après une déception, tu as trouvé enfin un monument ouvert.
    Très beaux clichés de ce « reste » de châteaux, mais comme toi un peu triste à l’intérieur, beaucoup de « repros ».Certes il est difficile de « meubler » mais la France est assez bien fourni en mobilier et autres objet « anciens ». Le moulin des tours semble très bien conservé, à voir à l’intérieur.
    Merci Claudio pour cette belle balade au temps du bon roi Henri.
    PS: Par ces temps de canicule, l’épaisseur des murs de ces monuments doit être appréciable.

    • Bonjour Thierry et merci pour ton commentaire…
      Je vois que tu soulèves le lièvre en disant « beaucoup de repro »…
      Effectivement, je ne l’ai pas mentionné dans l’article pour ne pas dénigrer systématiquement le château-musée mais il est à craindre que la plupart des oeuvres exposées, tableaux et statues, ne soient pas des originaux, ce qui enlève plus encore l’attrait à cette visite…
      :-( :-( :-(

  3. Chantal Boussard dit :

    Magnifiques photos ! quelles belles étoffes ils avaient ! j’ai adoré l’escalier. Dommage pour le moulin, mais je te fais confiance, tu y retourneras non ? Merci

  4. PANNEQUIN Jean-Paul dit :

    Très joli tout ça, Claudio,et instructif, même si tu en as soupé du Vert-Galant… qui devait être un très bel homme et un sacré trousseur! Merci beaucoup

    • Merci Jean-Paul…
      Je n’ai rien contre les « trousseurs » à condition que les troussées soient consentantes, condition sine qua none…
      Et j’ai bien peur qu’à l’époque ce ne devait pas toujours être le cas…
      D’ailleurs je n’ai jamais compris quel plaisir peut avoir un homme à forcer une femme ?!
      :-D :-( :-D :-( :-D :-(

  5. Yves BAUCHY dit :

    Tu écris : « Maigre butin culturel malgré le prospectus dithyrambique de l’office de tourisme départemental… »
    Mais tu as l’art de rendre intéressant tout ce que tu vois et tu nous apprends toujours quelque chose. En plus avec de belles photos qu’on ne voit pas ailleurs. C’est cela la culture positive et non pas académique, l’enrichissement des autres par un partage festif. Encore merci Claudio pour ce beau cadeau. Amicalement.

    • Mon cher Yves, tu es toujours aussi sympa avec moi, et je t’avoue que ça me fait plaisir même si ma modestie en prends un coup…
      Comme dirait l’autre « Fier mais modeste quand-même »…
      Pour être plus sérieux ce genre de commentaire me motive pour continuer à publier mes petites billets illustrés…
      Merci Yves et au plaisir de te revoir
      :-D :-D :-D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance