L’ÉGLISE SAINTE CATHERINE DE VILLENEUVE SUR LOT…

Posté par Claudio Boaretto le 5 février 2024

Pourquoi un billet illustré sur cette église de Villeneuve sur Lot ?

Plusieurs raisons motivent ce choix :
Primo :
Dans un mois nous quittons la maison sur le rocher pour nous installer au centre-ville de Villeneuve sur Lot, ville moyenne du département du Lot et Garonne de 22 000 habitants, centre d’une communauté d’agglomération d’environ 50 000 administrés…
Secundo :
L’église de Sainte Catherine, sise au cœur du centre-ville, demeure un des emblèmes de la bastide … Édifice original avec ses briques rouges et son style romano-byzantin dont le clocher domine la vallée du Lot…
Tertio :
La municipalité démarre un énorme chantier de restauration du monument pour un coût prévisionnel estimé à 4,5 millions d’euros pour une durée de 6 ans !… Retour à la normale 2030…
Quarto :
La première tranche des travaux portant sur la réfection de la toiture de la nef et des combles commencerons en février ou mars 2024, donc maintenant !…

Urgence alors pour votre « fotograf », de découvrir et de shooter l’édifice avant qu’il ne soit masqué par les échafaudages et fermé au public…

Quand nous arrivons sur la place du Général de Gaulle, une première vision de trois-quarts sud-est de l’église s’offre à nous…

La construction débute en 1898 mais l’église n’est consacrée qu’en 1937…
Les choix techniques révèlent l’originalité de l’édifice : brique industrielle, planchers métalliques et dallages en ciment…

1  2024-01-16 2-Modifier

Vue de l’église depuis les arcades de la place Lafayette, challenge logique du fotograf : réunir sur la même foto le haut de l’arcade et l’édifice religieux dans son ensemble…
J’ai visionné la totalité des foto de Sainte-Catherine publiée sur le Web… Celles prises depuis les arcades demeurent toutes tronquées, soit nous voyons le haut de l’arcade mais pas l’église dans son entier, soit nous voyons l’église entière mais le haut des arcades reste tronqué…
Défi difficile vu le manque de recul même avec mon ultra grand-angle, mais réussi ! …
Pour parodier l’expression humoristique :
« Fier de mon cliché, mais modeste quand-même »…

2  2024-01-16 10-Panorama-Modifier-Modifier

L’arrière de l’édifice, vision nord-est…

3  2024-01-16 20-Panorama-Modifier

La face avant avec l’entrée plein sud…

4  2024-01-16 42-Panorama-Modifier

Malheureusement, entrée close par les grilles en fer forgé…

4  2024-01-16 42-Panorama-Modifier-2

De l’autre côté des grilles sur la gauche, je shootais la plaque commémorative en l’honneur de Georges Leygues, enfant du pays, ancien président du conseil des ministres, acteur majeur dans la construction de l’église Sainte-Catherine… Il contribua financièrement et politiquement à la réalisation de ce projet.
Le projet resté dans les cartons pendant plusieurs décennies, fut repris par Georges Leygues, passionné d’art et de littérature, attaché à sa région natale, ce dernier sollicita Jules-Édouard Corroyer, architecte des Monuments historiques et élève de Viollet-le-Duc, pour dessiner les plans…

5  2024-01-16 71-NEF_DxO_DeepPRIME

Sur la droite la statue de sainte Thérèse d’Avila et sainte Thérèse de l’enfant Jésus…

6  2024-01-16 72-NEF_DxO_DeepPRIME

Heureusement, sur le côté ouest de l’église une entrée latérale nichée sous le clocher de 55 mètres de hauteur permet de pénétrer dans l’église…

7  2024-01-16 11

Si les extérieurs se remarquent par la particularité de son matériau de construction, l’intérieur bien qu’harmonieux se révèle de facture plus commune…

8  2024-01-16 127-NEF_DxO_DeepPRIME

Le chœur avec son autel, ses peintures et ses vitraux…

9  2024-01-16 127-NEF_DxO_DeepPRIME

Que dire, que regarder ? …
En haut du chœur, dans le cul de four (voûte en forme de demi-coupole) des fresques réalisées par Gabriel-Antoine Barlangue (1874-1956) dessinateur, graveur, illustrateur et peintre français, natif de Villeneuve-sur-Lot… Nous avons pu contempler récemment certaines de ses œuvres exposées au musée de Gajac… 

10  2024-01-16 154-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Derrière l’autel, d’autres fresques sur fond de mosaïques dorées…

11  2024-01-16 90-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Détails :

13  2024-01-16 98-NEF_DxO_DeepPRIME

 

14  2024-01-16 98-NEF_DxO_DeepPRIME

Entre fresques du haut et du bas, les vitraux…

15  2024-01-16 81-NEF_DxO_DeepPRIME

S’il reste évident que le style des vitraux relatent des sujets religieux…

17  2024-01-16 104-NEF_DxO_DeepPRIME

Leurs couleurs flashies s’avèrent agréables au regard…

1919  2024-01-16 121-NEF_DxO_DeepPRIME

Avec explications données dans les vitraux eux-mêmes…

20  2024-01-16 139-NEF_DxO_DeepPRIME

Maintenant, si nous nous retournons, dos au chœur, que voyons-nous ?…

Au fond l’orgue, à droite la chaire, à gauche le crucifix, et, de part et d’autre au-dessus des colonnes, des fresques peuplées de personnages…

21  2024-01-16 106-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Regardons dans l’ordre, l’orgue…
Que trouvons nous comme info sur l’orgue de sainte Catherine :

« Un premier orgue a été construit en 1647 par Claude Dupré. De ce premier orgue il reste aujourd’hui une grande partie du buffet et quelques tuyaux dans l’orgue actuel. L’orgue avait été relevé en 1739 par Jean-François Lépine.

L’orgue de l’église Sainte-Catherine a été construit en 1874 par le facteur d’orgues Jules Barthélémy Magen (1818-1882), élève d’Aristide Cavaillé-Coll, et restauré par ses fils en 1889. Il a été de nouveau restauré en 1937 par Michel Puget, et en 1972 par Jean Costa »

22  2024-01-16 111-NEF_DxO_DeepPRIME

À droite la chaire en briques industrielles recouverte de son abat-voix…

23  2024-01-16 77-NEF_DxO_DeepPRIME

À gauche, la croix et son crucifié, toujours sur fond de briques…

24  2024-01-16 79-NEF_DxO_DeepPRIME

Au-dessus des colonnes des deux côtés de la nef, une très grande fresque murale intitulée « La théorie des saints » réalisée par le peintre Maurice Réaier-Dumas (1860-1928) dont quelques œuvres s’exposent au musée de Gajac…

25  2024-01-16 141-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Il commença cette fresque en 1911 pour la terminer en 1920 avec un total de 66 saints dépeints…
Précision que vient de m’apporter mon amie artiste locale et fotograf, Christine M. :
La procession des Saints réalisée par Maurice Réalier-Dumas est un décor peint ( sur toile) et non une fresque (la technique est totalement différente)

27  2024-01-16 112-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Attiré par les sculptures représentant des personnages, dans une église je shoote souvent les différentes statues…
Ici, Joseph toujours présent dans de nombreux édifices…

29  2024-01-16 116-NEF_DxO_DeepPRIME

Sa « meuf » que l’on ne présente plus…

30  2024-01-16 123-NEF_DxO_DeepPRIME

En face, Bernadette, qui, nous dit on, aperçu la meuf de Joseph à Lourdes…

31  2024-01-16 125-NEF_DxO_DeepPRIME

Jérôme, le gus qui traduisit la bible en latin, devenue la version officielle de l’Église catholique romaine… D’ailleurs il marche dessus, lol…
Représenté en tant que moine accompagné d’un lion, faisant référence à une légende selon laquelle il aurait apprivoisé un lion en lui retirant une douloureuse épine de sa patte…
On nous raconte quand-même de drôles de trucs…

32  2024-01-16 133-NEF_DxO_DeepPRIME

Un dernier saint, plus local, saint Jean-Gabriel Perboyre…

33  2024-01-16 150-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Une plaque nous relate encore bien d’étranges choses sur ce personnage…
Cela me fait penser à ces deux vers de Brassens terminant la chanson « Le sceptique » :
« je ne crois pas un mot de toutes ces histoires »
« Mais j’envie les pauvres d’esprit pouvant y croire »

34  2024-01-16 148-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Avant de partir, je shoote le confessionnal new-look, endroit vitré avec un rideau pour cacher le « confessionné »
Gamin je détestais les confessionnaux, fut-ce là que j’appris le mensonge et la rébellion ?…

35  2024-01-16 135-NEF_DxO_DeepPRIME

Mission accomplie, billet illustré terminé avant que l’église ne ferme ses portes pour une très longue durée…

Claudio Boaretto

20 Réponses à “L’ÉGLISE SAINTE CATHERINE DE VILLENEUVE SUR LOT…”

  1. Pierson dit :

    Toujours des reportages de toute beauté. Merci et bravo

  2. Michel Khalanski dit :

    C’est un beau monument qui mérite un reportage photo. Je remarque le marbre noir finement veiné des deux colonnes encadrant la plaque à la mémoire de G. Leygues, et les fresques peintes sur fond de mosaïque (est-ce une rareté ?). Evidemment l’église s’inspire d’une architecture ancienne mais en matière d’esthétique, le temps ne fait rien à l’affaire.

    • Merci Michel pour ce commentaire…
      Je ne sais pas si ces colonnes en marbre noir sont une rareté, mais il y en avait de nombreuses sur ce parvis de l’église comme tu peux le voir derrière la statue des 2 saintes…

      :-D :-D :-D

  3. Rémy Carlier dit :

    Rémy

    Bonjour Claudio,
    Bonne initiative ne serait-ce que pour pouvoir comparer le résultat à l’initial.
    La brique est plus délicate et difficile à travailler qu’on ne l’imagine. Je ne m’étonne donc pas de durée prévisionnelle des travaux.
    A propos de ta photo du monument totalement visible sous l’arcade, fierté méritée. Quand le monument est si élégant, original, et le photographe talentueux, il ne reste qu’à admirer. J’en rajouterais : Tu aurais pu ajouter que tu as choisi un jour de pluie pour ajouter du brillant au cliché. « Nobody is perfect ? » Si Claudio…
    Beaucoup de proximités avec la cathédrale d’Albi.
    Finalement, les saints en théorie sont-ils peints ou dépeints ?
    Les saints sculptés et peints à partir de Saint Joseph sont un trop kitch mais pour la généralité des œuvres, tu nous fais regretter la fermeture.
    D’autant merci.
    Par ailleurs, bon déménagement dans cette ville à taille humaine.
    L’avantage de pouvoir faire ses courses à pied et de bavarder en route.
    Evidemment, le prochain reportage évoquera ton déménagement.
    Amicalement.
    Rémy

    • Merci Rémy pour le fotograf talentueux…
      Mais je n’avais pas choisi précisément un jour de pluie, il s’avère qu’il pleuvait ce jour-là donc le fotograf s’adapte…
      Peints ou dépeints, je me suis posé la question auparavant mais apparemment dépeints qualifie aussi des personnages peints…
      Il est vrai que les saints sculptés sont trop kitch, mais ça m’amuse de les shooter, c’est le côté rigolo des églises…
      De ruraux nous redeviendrons citadins, important d’être à portée pédestre des bistrots et des restos sans craindre la maréchaussée, que diable !…
      Amicizia..
      :-D :-D :-D

  4. Mireille BOARETTO dit :

    Je ne suis pas fana de la brique mais l’ensemble est harmonieux. C’est bien que tu ai trouvé un nouvel endroit pour tes dévotions…..

    • Tu as raison Mireille, jamais je ne rate les moments de prières et de dévotions quotidiennes, que ce soit les vigiles (2h du matin), les matines (4h), les laudes (5h), les sextes (midi), les nones (15h), ou enfin les vêpres (19h)…
      :-D :-D :-D

  5. Thierry dit :

    Une très belle visite pour les initiés. Un sacré travail de maçonnerie. Un intérieur très chaleureux et représentatif d’une époque.
    Ton passage historique entre la meuf et le gus ont réveillé en moi mes années d’enfant de cœur(viré pour avoir gouté le vin de messe).
    Merci mon Claudio pour ce premier reportage dans ta (votre)future ville d’adoption.
    Bon déménagement à vous.
    Bises de nous deux.

    • Merci Thierry pour ton fidèle commentaire…
      Hé ouais, nous avons tous eu cette éducation judéo-chrétienne et plus précissement celle de l’église catholique romaine… Si tu étais enfant de choeur j’étais moi-même « petit chanteur » dans la cathédrale de Bayeux et je connais par coeur toutes les versions chantées des Kyrie eleison… Cela m’a peut-être déclenché ma vie d’artiste à une certaine époque où j’ai parcourais le monde guitare sur le dos…
      Merci pour le déménagement, nous somme ne plein dedans…

      :-D :-D :-D

  6. Patrice MICHEL dit :

    On attend avec impatience la suite de la visite à Villeneuve sur lot avec ce retour prochain vers la ville…

  7. mourgues Christine dit :

    Bonjour Claudio et merci pour ces superbes photos, les meilleures que j’ai vues de cet édifice difficile à photographier en raison du manque de recul; j’aimerais si tu le permets, rectifier un détail sur les explications: la procession des Saints réalisée par Maurice Réalier-Dumas est un décor peint( sur toile) et non une fresque (la technique est totalement différente)

    • Merci Christine pour cette précision… Si je savais que la théorie des saints était signée par Maurice Réalier-Dumas je n’avais pas d’indication sur la technique opérative de l’oeuvre…
      Et quand tu es dans l’église, cette oeuvre étant très en hauteur au-dessus des colonnes il est presque impossible de se rendre compte que c’est une peinture sur toile…
      je rectifie derechef sur l’article…
      :-D :-D :-D

  8. shareun dit :

    Notre excellent fotograf, virtuose, nous offre un rendu brillant et précis cette étrange église et de tous ses bizarres attributs. Je me pose une question subreptice, un brin malveillante … Est-ce par bienveillance, justement, ou par douce ironie, qu’existe ce reportage ? Après Venise …

    • Bonjour Shareun et merci pour ton commentaire…
      Je décèle comme une petite pointe de sarcasme dans « l’excellent fotograf, virtuose » mais je garde le sens l’humour.
      Éclaircissons déjà ce point, loin de moi toute virtuosité, après une petite décennie de pratique solitaire je ne suis devenu qu’un « bon fotograf » se situant dans la moyenne des fotografs amateurs éclairés ou professionnels, le professionnalisme n’étant pas toujours un gage de qualité…

      Pour répondre à ta question, après Venise, mon environnement immédiat conditionne mon regard de fotograf qui ne peut témoigner que de ce qu’il voit…
      Ce n’est pas parce que j’ai quitté Venise que j’arrêterais de prendre des foto, bien sûr les sujets ne sont plus les mêmes dans le milieu rural où j’évolue actuellement que dans la Sérénissime et sa magnifique lagune…
      Ceci dit, il est moins facile de mettre en valeur les églises du coin, leurs statues kitch ainsi que les œuvres des artistes locaux plutôt que la basilique Saint Marc, le palais des Doges, les peintures du Tintoret ou du Véronèse ou la statue de Bartolomeo Colleoni, tous ces sujets se suffisent à eux-mêmes et ne réclament même pas le talent du fotograf pour se mettre en scène…
      :-D :-D :-D

  9. éliane roi dit :

    Bonjour Monsieur Claudio et merci d’avoir répondu à mon commentaire sous un de vos articles de 2012 (hé hé hé !). Y a pas d’heure de jour et d’année pour les gens qui s’intéressent aux articles de valeur. J’ai apprécié vos photos « JE SUIS CHARLIE » au moment de l’assassinat des dessinateurs de Charlie Hebdo. C’est grâce à Wolinski (et à Gotlib) que je dessine aujourd’hui…………… Je ne commente pas votre article d’aujourd’hui parce que je suis un peu comme Brassens, anticléricale, tout ce qui touche à la religion me donne envie de me jeter à l’eau, bien que je sache nager. Mais vos photos sont très belles. Comme je l’écrivais dans mon précédent commentaire, je vais dessiner (cet après-midi) une de vos photos. Venise étant pour moi la plus belle ville du monde, je devais le faire depuis longtemps. Le dessin sera dans mon blog demain ou après-demain, ça dépendra de la météo. Bravo pour vos photos du carnaval, je suis fan (du carnaval) mais je reconnais que vous avez un sacré coup d’oeil pour le détail dans les costumes, les masques. En 2010, je suis allée à Venise en camping-car, nous étions bien les seuls, mais me réveiller seule face à la lagune sans personne autour reste un grand moment pour moi. Je photographie comme vous les vieux villages en pierre, le patrimoine et l’architecture sont parmi mes thèmes préférés. Dans mon blog, je vais faire un article sur votre frère Renato, dont un ou plusieurs automates sont exposés chez moi à La Rochelle, au musée des automates et des modèles réduits (qui est en train de déménager). Je ferai également un article sur Hugo H, car je pense qu’il le mérite et j’aime bien écrire des articles sur les gens qui en valent la peine. J’espère que vous avez gagné sur l’arrêt des gros paquebots au centre de Venise. Si vous connaissez quelqu’un qui pourrait me faire parvenir des photos du carnaval de Venise 2024, je suis preneur -preneuse- (c’est introuvable). Encore bravo pour votre blog, photos, illustrations et textes, les blogs comme le votre sont de plus en plus rares.
    Bonne continuation !
    Blog : éliane roi.

    • Merci bien Eliane Roi pour ce long commentaire sur le blog, et pour tous les compliments dont vous me faites part, je ne sais pas si vraiment je les mérite..
      Merci également pour mon regretté frère, maitre d’art, je savais que plusieurs de ses automates étaient exposés à la Rochelle, comme dans bien d’autres endroits…
      Merci aussi pour Hugo H…
      Je ne serai pas plus disert car en surbooking avec mon déménagement…
      Je ne manquerai pas de consulter votre blog et je vous inscrit d’ores et déjà sur le mailing du mien…
      :-D :-D :-D

  10. éliane roi dit :

    Bonjour Monsieur Claudio. J’ai mis ce matin dans mon blog mon dessin à partir d’une de vos photos de Venise.
    Bon courage pour tout.
    Très cordialement.
    Blog Eliane Roi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance