• Accueil
  • > 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture

EXPOSITION « PERSONAL STRUCTURES » À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 12 juin 2019

Dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain, « L’European Cultural Center » organise l’exposition « Personal Structures » dans différents lieux à Venise…

Curieux comme je suis, j’ai cherché à savoir ce qu’était exactement cet « European Cultural Center »…
Voilà ce que j’ai trouvé :

« Le Centre Culturel Européen (CEC) est un lieu de réflexion, de recherche et de création, de rencontres interdisciplinaires, de ressources et d’expérimentation. En tant que lieu en perpétuel mouvement, outre présenter des projets finalisés, le CEC va plus loin et présente des projets qui interagissent fortement entre les différentes pratiques créatives, la ville, les participants et les visiteurs du monde entier. »

« RÉSEAU ET PARTENAIRES
Le CEC est géré par la Fondation du Centre Culturel Européen et collabore avec plusieurs conservateurs européens: réseaux européens, universités, fondations, conservateurs, festivals, initiatives privées et institutions scientifiques et culturelles
 »

Voilà pour la petite histoire, revenons à l’exposition et sa présentation :

« L’exposition présente une large sélection d’œuvres d’artistes, de photographes, de sculpteurs et de projets d’institutions académiques de renommée internationale, illustrant les différentes réflexions subjectives sur les sujets du « temps, de l’espace et de l’existence» et sur le concept d’identité. »

Plusieurs lieux abritent ces expositions à Venise et en particulier, pour ce qui nous intéresse, aux jardins de la « Marinaressa » dans le « sestiere » de « Castello »…
Les fidèles visiteurs de ce site connaissent bien maintenant la « Marinaressa » sur la rive des Sept Martyrs…

1 2019-06-10 253-PS

Elle est entourée de deux jardins, à gauche et à droite…
L’exposition occupe ces deux jardins…

Aujourd’hui nous visitons le jardin de droite, le jardin de gauche sera pour un prochain article…

2 2019-06-10 162

Entrons dans le vif du sujet…

Une sculpture intitulée « Talktime » de Kumari Nahappan, une singapourienne qui nous présente une « conversation » entre 2 piments géants en bronze…

À défaut de piquer la bouche, ça pique les yeux…
Ça flashe et j’aime bien…

4 2019-06-10 46

« Pepper, la montée et la chute de Venise » de Barbo Raen Thomassen, artiste norvégienne…
Sculpture en granit (perle émeraude et granit du fjord d’IDDE)…

« PEPPER était l’épice qui a fait de Venise une ville puissante dans le 14ème siècle – et cela a provoqué la chute de la ville en 1497, lorsque Vasco de Gama a découvert la route maritime vers l’Inde, et le Portugal a repris le commerce. À son apogée, Venise a importé plus de 400 tonnes de poivre par an. Pepper était l’épice la plus recherchée d’Europe, un symbole de statut dans la cuisine, pour ceux qui pouvaient se le permettre
Sous une loupe, le poivre révèle des dépressions intéressantes, des motifs structurels et tactiles ».

6 2019-06-10 35

« Otto » de l’artiste allemande Manuela Mollwitz…
Un teckel, même en acier, je ne pouvais pas le rater…

8 2019-06-10 38

« We don’t really need this », en français « On n’a pas vraiment besoin de ça », œuvre provocatrice de l’artiste australien autochtone Richard Bell, représentant le pavillon australien entouré de chaines… Ce serait une contestation de l’esprit colonisateur…

10 2019-06-10 49

« L’étranger » de Jean-Marc Hunt, plasticien guadeloupéen…
« C’est un pied de nez à l’histoire coloniale qui ne nous considérait pas comme un peuple, des hommes » commente Jean-Marc Hunt…

12 2019-06-10 56

« Dialogue Intercontinental » de Carioca Mazeredo, artiste brésilien…

« La plus récente série d’œuvres du sculpteur Carioca Mazeredo est intitulée Diálogo et a été lancée en 2005, l’année où l’artiste a fermé l’un des cycles créatifs de sa trajectoire et a commencé un autre, sans précédent, qui est né de ses expériences personnelles et des possibilités constructives dans le domaine de la sculpture. La nouvelle série est une articulation de modules égaux dans l’espace. Le module est un signe visuel qui représente schématiquement une bouche. D’où l’idée de conversation, de dialogue, d’interaction entre l’œuvre et son environnement immédiat, de communication entre l’œuvre et le public, de flux entre l’artiste et le monde. Dans le même temps, l’artiste assume l’œuvre d’art comme un travail de construction: manuel, formel, sémiotique et conceptuel. »
Heureusement que j’ai trouvé cette explication sur le Web car au premier « rabord » l’œuvre était pour moi absconse…

« Il y a dans le travail de Mazeredo, outre une belle générosité et une énergie vitale, une inclination indéniable au bonheur, baignée de lumière et de ferveur. »
Heu, ça me semble un poil exagéré, lol…

14 2019-06-10 59

« Moscream » de Olga Lomaka, artiste britannique…

J’ai voulu en savoir plus et j’ai trouvé sur le Web ce commentaire de l’artiste :

« La sculpture intitulée «MOSCREAM» a été créée sous la forme de la glace la plus populaire de Russie. Dans mon travail, j’ai combiné des images d’un dôme représentant un symbole de l’architecture traditionnelle russe avec un cornet de crème glacée emblématique. Ce lien visuel entre la forme du dôme de la cathédrale Saint-Basile, l’édifice le plus reconnaissable de Moscou, et la principale délicatesse de l’été à travers le prisme du style pop’art englobe les vraies valeurs de la société russe, la culture spirituelle à préserver et protéger, malgré les tendances de l’ère de la consommation. J’essayais de souligner que même dans les objets les plus quotidiens et les plus ordinaires, tout le monde voit en premier lieu ce qu’il veut voir. »

« La sculpture a été commandée par le Musée de Moscou spécialement pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, afin de montrer l’esprit de la ville. Elle a été exposée dans la cour du musée pendant la Coupe du Monde. »

16 2019-06-10 65

Il est vrai qu’un des dômes de la cathédrale Sainte Basile a cette forme et cette couleur comme en témoigne cette foto récupérée sur le Web…

17 Catedral-San-Basilio-Moscu-1-1004x1024

« Colorful flowering TREE » de George Tobolowsky, artiste étatsunien…
Objets trouvés en acier recyclé et acier inoxydable, peints…

18 2019-06-10 68

Détail…

19 2019-06-10 68

Du même auteur : « Moutain springs sculpture studio, Texas colorful sustainable flower series »…

21 2019-06-10 75

Détails…

« George Tobolowsky crée des sculptures en acier et en acier inoxydable en soudant ensemble des «objets trouvés», des pièces de machine jetées au rebut, des pièces industrielles et de la ferraille ». 

22 2019-06-10 75

« Il laisse les formes originales des pièces d’acier mises au rebut déterminer la forme de chaque sculpture en équilibrant ses compositions avec chaque «objet trouvé» ou morceau de ferraille. »

23 2019-06-10 75

Photos de peintures par Tristan Vyskoc, artiste français…

Aiguille du Midi,
Mont-Blanc vue du lac de Combal,
Aiguille de Triolet,
Mer de Glace…

25 2019-06-10 80

« Sophia – the poesy of beauty » de Mercedes & Franziska Welte – NONOS Gallery, artistes autrichiennes…
Toutes ces œuvres sont difficiles à « fotografier » en extérieur, de nombreux éléments comme la verdure, les arbres, les bâtiments, viennent perturber la lecture du sujet… De plus comme je suis en ouverture maxi à f/2.8 avec une focale de 24mm, je ne peux pas plus flouter mes arrière-plans…

30 2019-06-10 91

Détail…

« Les sculptures incarnent une féminité surnaturelle et naturelle avec une expression forte de la liberté. »
Matières utilisées ,métal, carbone, exposy-résine, pigments…

31 2019-06-10 92

« The Sphere 3D spectrum » de Clifton Mahangoe, artiste néerlandais…
Poudre de diamant, fibre de verre, résine, pied métal, Ledlight…

L’œuvre m’a laissé perplexe, j’ai donc cherché une explication sur le Web :

« Le travail de Clifton Mahangoe consiste en des installations dans lesquelles il accorde une grande attention au calme. L’artiste a un intérêt profond pour la spiritualité, les énergies et l’effet méditatif des phénomènes naturels. 

Dans The Sphere 3D Spectrum,  Clifton Mahangoe a magistralement appliqué la technologie pour créer une expérience méditative pour le public. La réponse du spectateur fait également partie intégrante du travail. Clifton Mahangoe souhaite attirer l’attention des gens, les rassembler, contribuer à leur prise de conscience de la vie sur cette planète et leur permettre de ressentir l’autorité sur leur environnement. »
Mouais, pas convaincu mézigue…

33 2019-06-10 97

Je préfère le travail des artistes autrichiennes de la galerie Nonos…
Cette œuvre s’intitule « Ensemble of Joy »…

35 2019-06-10 107

J’ai tenté de la shooter sur un autre angle afin que la lecture soit moins perturbée…

36 2019-06-10 102

Détail…

37 2019-06-10 101

« Metamorphosis » de l’artiste iranien Masoud Akhavanjam…
Acier inoxydable et bronze…

« La métamorphose (207 cm x 80 cm) fournit un commentaire sur la société, suggérant cette fois que l’humanité doit travailler ensemble pour atteindre le plus grand bien. Trois figures peuvent être déchiffrées dans la sculpture: un taureau, un éléphant et un cerf. Cette combinaison est inspirée par les figures mythiques persanes de l’empire achéménide d’Iran datant d’environ 500 ans av JC. En combinant des bêtes puissantes avec des proies plus petites, l’artiste raconte comment une coexistence harmonique peut être réalisée si tout le monde pratique la tolérance, quelles que soient les différences. »

39 2019-06-10 109

Détail…

40 2019-06-10 109

Du même artiste « Dilemma of man »…

« Le dilemme de l’homme (400 cm x 246 cm) est un portrait de la lutte entre le bien et le mal. Une figure humaine est représentée avec une paire d’ailes. Une des ailes est une magnifique structure à plumes – l’aile de l’ange, tandis que l’autre prend l’aspect d’une chauve-souris – celle du diable. Le travail évoque la métaphore du diable sur l’épaule et de l’ange sur l’autre, et le conflit de choix quotidiens entre le bien et le mal. Pour Akhavanjam, ce sont les membres influents de la société et ceux dont les décisions ont un impact considérable sur l’humanité. Le personnage est confronté à ce dilemme: choisir ce qui est facile ou faux, ou ce qui est difficile, désintéressé et bon. » 

43 2019-06-10 120

Détail…

44 2019-06-10 120

« Douceur » de Maritta Winter, artiste allemande/Suisse…
Aluminium laqué…

L’artiste explique :

« Dans mon travail artistique, je me concentre sur la ligne et la forme – leur charisme positif/impact sur l’environnement est important pour moi. Des formes aux courbes dynamiques, mais aussi des lignes puissantes devraient toucher le spectateur, le détourner du quotidien et l’inviter au dialogue.

Je parle d’émotions matérialisées dans mes œuvres alors que j’essaie de tirer de nouvelles émotions présentes. Ce que je suis et ce que je ressens prend forme dans la sculpture. Dans la nature, l’architecture et la musique, je trouve des sources d’inspiration pour le pouvoir, l’élégance et l’harmonie, que j’interprète dans mes œuvres. La dynamique du mouvement expérimenté dans la danse elle-même influence mon travail et donne aux œuvres une certaine légèreté et élégance »
C.Q.F.D. …

46 2019-06-10 133

« Hey you » de Anton Kerscher, artiste allemande…
Carrés en acier soudés et traités au plasma…

« Dans cent ans, tout sera fini! – Dans cent ans, il n’y aura plus de vie humaine sur terre. – Pourquoi?? » La sculpture en métal Hey You, d’Anton Kerscher, pointe du doigt chacun, parce que chacun de nous est responsable du réchauffement climatique, qui change continuellement la planète et la rendra inhabitable pour l’humanité. La figure, qui semble déjà se dissoudre petit à petit, se dresse sur un hémisphère déformé qui continue de se briser sous le poids du pied – notre terre. Des questions autocritiques se posent: combien de fois je consomme des ressources naturelles et que puis-je faire pour protéger le climat de la Terre? »

Cette explication m’agrée plus que la précédente…

48 2019-06-10 135

Détail…

49 2019-06-10 136-PS

« Kalterer See » de Georg Loewit, artiste autrichien…
Aluminium brossé…

« Dans les Giardini Marinaressa se trouve la grande silhouette en aluminium « Kalterer See », une femme plantureuse avec un pneu de natation volumineux. La dame se concentre presque de manière exemplaire sur l’international transculturel du tourisme de masse. Mais cela constitue également un point d’exclamation pour le joyau en voie de disparition de la culture mondiale : Venise.

S’il met la figurine sur un piédestal, alors que le champion olympique s’est élevé au piédestal il y a deux mille ans, Loewit ne sert plus de propagande ni de culte. Une telle intronisation ironique aboutit plutôt à une critique sociale subtile. »

50 2019-06-10 142-PS

« Politics of dialogue: the Merry-Go-Round » de Nadim Karam, artiste Libanais…
Installation d’art cinétique, Mixed Media…

52 2019-06-10 125

Le sujet étant encore perturbé par l’environnement je vais le shooter avec la lagune en arrière-plan…

55 2019-06-10 147

C’est une sorte de manège sur une musique de fête foraine… Les différents éléments tournent en rond tout en montant et descendant…
Très sympa à regarder…

56 2019-06-10 149

D’autant plus quand on connait la symbolique de l’installation…

« L’œuvre est un jeu paradoxal sur un carrousel, une scène théâtrale contemporaine jouant sur la répétition. Au diapason de la musique fête foraine, les figures plaquées d’or, tournant sur une plate-forme surélevée, semblent négocier leurs positions démocratiquement en s’engageant dans le dialogue. Tournant en rond, le dialogue piégé devient inefficace.
Avec l’absurdité ludique, ce travail aborde les mécanismes de puissance d’une communication dans une ère d’hyper connectivité »

57 2019-06-10 151

Mise à part 2 ou 3 œuvres qui m’ont laissé perplexe, j’ai, dans l’ensemble, bien aimé cette exposition…

Second article demain avec les œuvres, à mon goût encore plus sympas, exposées dans la partie gauche des jardins de la « Marinaressa »…

Claudio Boaretto

Publié dans 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture | 12 Commentaires »

CANALETTO AU PALAIS DES DOGES À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 24 mai 2019

Du 1er avril au 9 juin se tient l’exposition « Canaletto e Venezia » au palais des Doges…

Giovanni Antonio Canal, dit  « Canaletto » fait partie de mes peintres vénitiens préférés…
Ce qu’on en dit :

« Il est l’un des représentants les plus importants du « Vedutisme » italien. Avec Pittoni et Tiepolo, il est l’un des principaux Vieux maîtres italiens de la Renaissance vénitienne.

Ses peintures marient la rigueur géométrique de la perspective avec une représentation lumineuse du jeu des ombres et lumières, alliant l’ordonnancement des bâtiments avec le grouillement de la vie sur les eaux du grand canal ou la représentation commémorative des événements solennels et fastueux. Ces représentations résultent à la fois d’une observation attentive de l’atmosphère, du choix de conditions précises de lumière pour chaque moment particulier de la journée et d’un dessin objectif selon les principes de la géométrie. »…

Cette exposition se tient dans le palais ducal, plus exactement dans les appartements du Doge…
Petit parcours du combattant pour y accéder, une fois pénétrés dans le palais nous empruntons un bel escalier de marbre…

1 2019-05-22 2

Qui nous emmène sous les arcades du premier étage…

2 2019-05-22 3

Arcades qui surplombent la grande cour du palais et en font le tour…

3 2019-05-22 66

Un nouvel escalier à plusieurs paliers nous conduit, essoufflés, aux appartements du Doge…

4 2019-05-22 4

Nous voici à l’intérieur de l’exposition qui n’est pas dédiée exclusivement à « Canaletto » mais aux peintres et artistes vénitiens du XVIIIème siècle, à savoir, Tiepolo, Guardi, Longhi, Corradini, Canova, etc…

Même thème et parfois mêmes œuvres que celles de l’exposition « Venise » que nous avons visité au mois de janvier dernier au Grand-Palais à Paris… Je me suis même demandé si ce n’était pas la même expo, mais non, pas les mêmes commissaires et conservateurs en charge de l’organisation des expos de Paris et Venise…

Mais ici, restrictions « fotografics », interdit de « fotografier » les œuvres qui n’ont pas le petit symbole sur le côté droit de l’affichette de présentation…
C’est-à-dire la grande majorité des œuvres exposées…

5 2019-05-22 8

J’ai donc demandé des explications quant à cette restriction, on m’a répondu que c’étaient les exposants et les propriétaires des œuvres qui se réservaient les droits « fotografic »…

Heu, ils nous prennent vraiment pour des andouilles car en continuant l’exposition j’ai reconnu plusieurs œuvres interdites à la « foto » et que j’ai pu shooter en toute quiétude quand elles étaient exposées au Grand Palais à Paris…

Comme ce portrait du fameux castra de l’époque, « Farinelli », peint par « Bartolomeo Nazari » en 1734…
Cette « foto » prise à Paris date du mois de janvier 2019…
Donc explication bidon…

6 12 2019-01-03 757

J’ai malgré tout respecté la consigne…

De « Franceso Guardi », le Ridotto (1746)…
Ce tableau était déjà présent au Grand Palais mais provient des collections du musée Ca’ Rezzonico de Venise…

6 2019-05-22 6

De « Giambattista Tiepolo », une œuvre allégorique : Neptune offrant à Venise les dons de la mer (1758)…
Collections du Palais ducal…

7 2019-05-22 10

De « Canaletto », le grand canal (1722)…
Un chef-d’œuvre, comme la plupart de ses toiles…
Collections Ca’ Rezzonico…

9 2019-05-22 13

Toujours « Canaletto », le Bassin de Saint Marc (1738)…
Collections Ca’ Rezzonico…

11 2019-05-22 16

De « Pietro Longhi », l’atelier du peintre…
Cette œuvre était aussi au Grand Palais…
Collections Ca’ Rezzonico…

13 2019-05-22 25

Du même auteur dont on reconnait bien le style, l’ambassade du maure (1751)…
Collections Ca’ Rezzonico…

15 2019-05-22 29

Le pont de Rialto (1730) par « Canaletto »…

17 2019-05-22 22

Le portrait de « Goldoni » (1757) par Longhi…

19 2019-05-22 38

Ce magnifique buste de femme voilée (1718) en marbre de « Antonio Corradini »…
Sculpter le marbre jusqu’à donner l’impression d’un voile, ce n’est plus du talent, mais du génie…

21 2019-05-22 40

Il y avait aussi une statue sur pied de femme voilée de Corradini au Grand Palais, mais sur ce buste l’impression du voile est encore plus réussie…

22 2019-05-22 42

Quel que soit le sens d’où l’on regarde la sculpture…
Magnifique !…

23 2019-05-22 44

De « Francesco Guardi », le Grand Canal avec Santa Lucia et Santa Maria di Nazareth (1775-1780)…
Œuvre des Collections musée national Thyssen-Bornemisza de Madrid …

25 2019-05-22 48-PS

Deux immenses bas-reliefs en plâtre de « Antonio Canova »…

« La mort de Priam » (1787-1792) 268×140cm…
Collections musée Correr de Venise…

27 2019-05-22 51

« Hecuba » (1787-1792), 275x125cm…
Collections Cariplo Fondation, Milan…

29 2019-05-22 54

J’ai gardé un « Canaletto » pour la fin…

« Le retour du Bucintoro sur les quais le jour de la Sensa » (1738)…
Le « Bucintoro », comme chacun sait, étant la galère d’apparat du Doge et la « Sensa » le jour de l’ascension et des fiançailles de Venise avec la mer…
Collection Wells-Next-The-Sea, Holkham Hall, Norfolk, England…

33 2019-05-22 32

Visite terminée, mais si vous passez par chez nous à Venise avant le 9 juin, n’hésitez pas, c’est une très belle exposition des chefs-d’œuvres du XVIIIème

Quant à nous, nous redescendons les magnifiques escaliers des appartements du doge…

35 2019-05-22 62

Pour nous retrouver dans la grande cour intérieure du palais ducal…

36 2019-05-22 89-PS

Du côté nord nous avons la jonction directe avec la basilique Saint Marc qui était la chapelle privée du doge, excusez du peu…

37 2019-05-22 72

L’escalier d’honneur en marbre…

38 2019-05-22 73

Sous les arcades entourant la cour, la statue originale de San Todaro qui occis le dragon…
San Todaro était le patron de Venise avant San Marco…

40 2019-05-22 80-PS

C’est pourquoi il trône, avec le lion de San Marco, sur une des deux colonnes de la Piazzetta…

43 2019-05-22 95-PS

Mais celui qui est là-haut, avec les oiseaux, n’est qu’une copie…

44 2019-05-22 96

Avant de retourner chez nous par la « Riva dei Schiavoni » je ne peux pas m’empêcher de shooter ce marchand de glace sur la rive avec son kiosque en forme de gondole…
Trop kitsch…

45 2019-05-22 101

Claudio Boaretto

Publié dans 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture | 30 Commentaires »

EXPO DE MASQUES EN CUIR À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 6 mars 2019

Pour rester dans le cadre du carnaval, découvrons une exposition de masques en cuir à Venise…

Mercredi 27 février, je reçois un message de ma fille :

« Papa faut absolument que tu ailles faire l’expo « Mascàra » à la « Scuola Grande San Giovanni Evangelista »…

C’est dans le sestiere de « San Polo »…
Comme l’exposition ne durait que jusqu’au mardi gras, donc le 5 mars, j’y suis allé le dimanche suivant, 3 mars 2019…

L’affiche nous dit :

« Des caractères de la Commedia dell’Arte au nez rouge »

Tout un programme…

1 2019-03-03 158

L’entrée à « San Giovanni Evangelista »…

2 2019-03-03 155

La salle d’exposition…

3 2019-03-03 1

Des masques en cuir partout, sur des valises…

4 2019-03-03 140

Ou dans des valises…

5 2019-03-03 6

Dans un théâtre ambulant de marionnettes…

6 2019-03-03 65

Sur un escabeau de bois…

7 2019-03-03 55

Et même sur une sorte de brouette à quatre roues…
Une petite mise en scène humoristique digne de la « Commedia dell’Arte »…

7 2019-03-03 72

Naturellement je m’intéresse d’abord aux masques représentant les personnages de la « Commedia dell’Arte »…

Je reconnais « Pulcinella »…

9  2019-03-03 69 PULCINELLA

Plus loin une autre version de « Pulcinella »…

8 2019-03-03 58

Le « Capitano » avec son chapeau à plumes…

Ces masques de cuir sont magnifiques, je prends un réel plaisir à les shooter…

10 2019-03-03 77

Autre version du « Capitano »…

11  2019-03-03 76 CAPITANO

Le « Maestro » créateur de ces masques, Giorgio di Marchi, a revisité avec bonheur les personnages en adaptant la forme et la matière de tous ces « Maschere di Carnevale »…

« Brighella »…

12  2019-03-03 97 BRIGHELLA

Le « Dottore »…

13  2019-03-03 79 DOTTORE

Une première version de « Pantalone »…

14  2019-03-03 86 PANTALONE NEUTRO

Une seconde version, « Pantalone stregone » pour sorcier…

15  2019-03-03 90 PANTALONE STREGONE

Une troisième version, « Pantalone grifagno » pour menaçant…

16  2019-03-03 87 PANTALONE GRIFAGNO

L’inévitable « Arlecchino »…

17  2019-03-03 94 ARLEQUINO PRIMITIVO

Une autre version de l’arlequin…

18  2019-03-03 99 ARLECCHINO

Passons maintenant à une série de masques féminins…

19 2019-03-03 45

Zoom…

20 2019-03-03 48

J’adore le style de ces masques de cuir…

21 2019-03-03 49

Nous arrivons maintenant à ces créations plus personnelles du « Maestro » avec la série qu’il a intitulé : « Naso rosso »…

22 2019-03-03 22

Vous avez bien compris : « Nez rouge »…

23 2019-03-03 7

Personnellement, je les trouve super ! …

24 2019-03-03 17-PS

Chaque masque m’arrache un sourire…

25 2019-03-03 11-PS

Une envie de tous les essayer…

26 2019-03-03 13-PS

D’autant plus qu’ils sont TOUS portables par TOUT LE MONDE, enfants ou adultes…

27 2019-03-03 38

Car, comme me l’a expliqué le « Maestro », il a suivi une règle morphologique universelle…

28 2019-03-03 20

À savoir, les espaces entre le centre des deux yeux et la pointe du nez forment un triangle équilatéral de 7 centimètres de côté…

29 2019-03-03 129

Et toujours selon le « Maestro », ce triangle est immuable que l’on soit grand ou petit, vieux ou jeune…

30 2019-03-03 109

« Voilà pourquoi mes masques vont immédiatement bien à tout le monde » affirme-t’ il…

31 2019-03-03 118

Le « Maestro », Giorgio di Marchi, à qui je me suis permis de demander quelques explications sur son travail…

32 2019-03-03 145

Pour créer un masque il sculpte d’abord un moule en bois, sur ce moule il posera ensuite une pièce de cuir non traitée mais mouillée pour ne pas dire trempée….

Sur cette « foto » vous avez le moule en bois posé sur la pièce de cuir non traité qui sera placée mouillée sur la sculpture…

33 2019-03-03 136

Il laisse ensuite sécher le cuir pendant au moins 4 jours jusqu’à ce que le bois ait asséchè toute l’eau…

Une fois sec, il martèle le cuir avec des marteaux et outils spéciaux afin qu’il prenne fidèlement la forme du moule…

34 2019-03-03 135

Un masque en route et la boite à outils du « Maestro »…

35 2019-03-03 138

Sur cette « foto » nous pouvons voir au centre, le masque et son moule…

36 2019-03-03 31

Je suis conquis par la réalisation de son travail…

37 2019-03-03 150-PS

J’espère que cette visite vous aura passionné autant que moi…

38 2019-03-03 151

Dommage qu’elle ne dure pas plus longtemps…

Claudio Boaretto

Publié dans 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture | 20 Commentaires »

L’EXCELSIOR, LE PALACE « LIBERTY » DU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 7 février 2019

Aujourd’hui, début février 2019, je dois faire des tests… 

je viens de faire l’acquisition, pour mon trépied, d’une rotule à crémaillère…
C’est la troisième rotule, les deux précédentes ne me donnant pas satisfaction…
Cette dernière semble idéale car elle permet de stabiliser boîtiers et objectifs même lourds, très finement aussi bien horizontalement que verticalement avec une rotation très précise sur 360 degrés…

Le pied quoi ! …
Plutôt, le trépied !…

0 Rotule crémaillère manfrotto

Une fois la rotule fixée sur le trépied, il ne me reste qu’à l’essayer sur le terrain…

Je vais donc à deux pas de chez moi, devant le Palais du Cinéma et en bord de plage pour shooter les extérieurs de « L’Excelsior », le célèbre palace…

1er shoot, « Le Palazzo del Cinema » avec sa belle inscription :

« MOSTRA INTERNAZIONALE D’ARTE CINEMATOGRAFICO »…

Mais brut de décoffrage, sans tapis rouge, sans projecteurs, sans public, sans acteurs, sans réalisateurs, sans starlettes, sans stars internationales, sans caméras et sans « fotografs » …
Heu, avec un « fotograf » quand même, mézigue…

1 2019-02-06 50-PS

La rotule fonctionne à merveille…

Tout à côté, devenu annexe du Palais du Cinéma, je shoote le « Casino » où se déroulent les conférences de presse des artistes, les « Photocall » et toute la partie administrative du festival…

2 2019-02-06 57-PS

Je descends sur la plage pour installer mon trépied sur une digue brise-lame, juste en face de l’entrée de « l’Excelsior » …

Je ne peux pas aller trop loin car la marée est montante, quelques vagues passent dessus la digue et je ne veux pas que les embruns attaquent mon matériel « foto » …

3 2019-02-06 27-PS

Le bâtiment étant très grand et très long, il faudra que je prenne plusieurs « foto » pour faire un panorama…

Sur un autre angle, je shoote la plus haute coupole qui vient tout juste d’être restaurée…

4 0 2019-02-07 35-PS

Souvenez-vous, c’était fin avril 2014, un incendie s’était déclaré sur la coupole en restauration…

4 1 03

5 ans déjà, j’étais présent sur les lieux et j’ai publié un reportage sur cet événement

4 1 04

J’ai pu shooter les « Vigile del Fuoco » (les pompiers) à l’œuvre…

4 2 08

À l’époque je n’avais qu’un petit reflex Nikon d’entrée de gamme et un objectif médiocre, mes foto n’étaient pas très nettes…

4 3 07

Mes lecteurs d’alors n’y ont vu que du feu…
Ou plutôt que de la fumée…

4 5 09

4 6 13

L’important était d’être sur le coup…

4 7 DSC_0107

Depuis peu, les échafaudages ont disparu et la rotonde enfin remise à neuf…

4 8 2019-02-07 20-PS

Le plaisir de pouvoir la shooter de nouveau sans toutes ses entraves…

4-9 2019-02-07 31-PS

Retour sur ma digue brise-lame…

Mon panorama qui donne une idée de la grandeur de ce superbe palace…

5 2019-02-06 23-Panorama-PS

J’ai une préférence malgré tout pour un cliché de trois-quarts révélant une vue plus intéressante des volumes…

Vous noterez au passage la digue de sable installée l’hiver pour protéger les cabines de l’hôtel de la montée des flots pendant les périodes de « l’aqua alta » …

6 2019-02-06 31-PS

J’avoue un faible pour ce côté kitch de l’hôtel avec ses créneaux, ses coupoles et ses tourelles…

6 2019-02-07 41-PS

Ma rotule à crémaillère est géniale, quel confort pour la mise à point…

Un dernier shoot sur ce beau palace du Lido de Venise, les pieds dans l’eau…

7 2019-02-06 32-PS

Claudio Boaretto

Publié dans 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture | 16 Commentaires »

MES « FOTO » LES MOINS MOCHES DE L’ANNÉE 2018

Posté par Claudio Boaretto le 23 décembre 2018

En ces derniers jours du mois de décembre, voici le moment venu d’une rétrospective de mes « foto » shootées en 2018…
Toujours intéressant de revisionner ses « foto » avec le recul du temps car l’œil critique change rapport à l’instant de la prise de vue… De petites anomalies ou défauts que nous n’avions pas décelés quand nous avions la tête dans le guidon, nous sautent maintenant aux yeux mais il est toujours temps de les corriger…

J’ai donc sélectionné mes « foto » préférées parmi les moins mauvaises de l’année…

Même avertissement que l’année dernière, ce n’est pas une série cohérente de « foto » ; ces images, prises tout au long de l’année, diffèrent aussi bien par le sujet, la lumière, la couleur, le cadrage, le format, l’ambiance, la technique ainsi que par les boîtiers et objectifs utilisés…

La majorité de ces « foto » sont déjà postées sur le blog au fil des articles publiés, mais pas toutes car je ne publie pas forcément un article chaque fois que je prends une « foto », bien évidemment…

Allez, c’est parti…

Janvier 2018…

Comme nous passons tous nos premiers de l’an en France, quelques clichés pris en début d’année dans le Loir & Cher…

Sous un ciel moutonneux, le village typique tourangeaux de Chissay en Touraine …

1 2017-12-31-308-PS

Une cabane en pierre sur les bords du Cher chapeauté d’un ciel bien bleu, malgré tout nuageux…

2 2017-12-31-420-2

À quelques kilomètres de Chissay, traversant la forêt par un chemin piétonnier, nous arrivons au château de Chenonceaux que je me devais de shooter malgré le temps maussade et la pluie tombante…

3 2017-12-31-510

Le lendemain, une jolie pleine lune…

4 2018-01-01-895

Retour chez nous à Venise…

J’ai dû me dissimuler pour shooter sur la lagune ce petit plongeur farouche, le « Svasso piccolo », en français le Grèbe à cou noir (Podiceps nigricollis), au regard fascinant par ses iris rouge étincelant…

5 2018-01-13-035

Le 30 janvier, lors de l’ouverture anticipée du carnaval de Venise à « Cannaregio », ce cliché minimaliste du funambule solitaire sous la lune gibbeuse embusquée dans son halo nuageux…

6 2018-01-27-452-PS-PS-PS

Février 2018…

Juste le regard d’un « Masque » du carnaval de Venise…

7 2018-02-05-134

Mars 2018…

La neige à Venise, longtemps qu’elle n’était tombée si abondamment…

« Fotografier » la neige n’est pas une sinécure, si vous ne vous impliquez pas dans les réglages spécifiques de votre boitier vous risquez d’obtenir une foto de neige toute grise…

J’ai fait un agrandissement de 50x33cm sur PVC de ce cliché pris à « Castello » …

8 2018-03-01-015

Un parapluie rouge sous la neige d’une « calle » étroite du « Sestiere di Castello » …

9 2018-03-01-170

Sur une presqu’île de la lagune nord, la pittoresque maison aux trois grandes cheminées…

10 2018-03-20-439-PS

Une « foto » sélectionnée non pas pour sa technicité ou sa netteté car elle est moyenne, mais surtout par l’émotion suscitée lors de la prise…

En effet, après 2 jours de recherche dans la lagune (550km² ), au matin du second jour nous avons enfin trouvé les « Fenicotteri rosa », (flamants roses) … Je les shootais pour la première fois, non pas enfermés dans un zoo ou dans un parc, mais libres et sauvages dans la nature…
Les conditions de shoot étaient loin d’être optimales, trop loin, téléobjectif à fond, mauvaise orientation rapport à la lumière et au soleil, mais bref, je n’avais pas le choix… L’important alors était de les capturer dans mon objectif…

11 27-2018-03-20-518-PS

Soudain dans le ciel des battements d’ailes… Je lève la tête, le temps de réagir pour shooter plus vite que mon ombre qu’ils sont déjà trop haut trop vite…

12a 2018-03-20-790

Me sont revenus immédiatement à l’esprit ces quelques vers que j’affectionne de Jean Richepin :

« Regardez les passer, eux, ce sont les sauvages
« Ils vont où leur désir le veut par-dessus monts
« Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages
« L’air qu’ils boivent ferait éclater vos poumons » …

12b 2018-03-20-818

« L’acqua alta » du 30 mars suspendant cette gondole en lévitation, amarrée près du « pontil » de « San Zaccaria » dans le « sestiere di San Marco » …

13 2018-03-30-081

« L’acqua alta » toujours sous les « Procuratie vecie » de la place Saint Marc…

14 2018-03-30-114

Avril 2018…

Sur l’île de « Pellestrina », à l’avant du chalutier, l’agressivité de cette drague de pêche aux « vongole » (palourdes) contrastant avec le calme plat et la sérénité de la lagune sud de Venise…

15_

Toujours à « Pellestrina », portrait d’un couple de « Cocal » en vénitien, « Gabbiani reale » en italien, « Goélands » en français…

16 2018-04-07-003-

« L’aqua alta » du 16 avril recouvrant en partie la « Piazza San Marco » où se reflète la basilique éponyme…

17 2018-04-16-003

Probablement ma « foto » préférée de l’année…

Il est 23 heures, le pic de marée est passé, « l’acqua alta » commence à descendre mais reste encore au raz des quais…

Deux « foto » à main levée, j’ai d’abord pris l’église de « San Giorgio » avec le réverbère de gauche, puis toujours l’église de « San Giorgio » avec le réverbère de droite… Ensuite, à la casa, j’ai fusionné les deux « foto » …

J’en ai fait un agrandissement de 80x31cm sur support alu, éclairé par un petit projo qui fait ressortir toutes les teintes claires en opposition au noir de la nuit…
C’est quand-même sympa d’imprimer ses « foto » et de les regarder ailleurs que sur un écran d’ordinateur…

18 2018-04-16-018-Panorama-PS-PS-PS-PS-2

Mai 2018…

Sur le canal de « San Secondo », partant de Venise, nous longeons en bateau la végétation qui borde la terre ferme vers « San Giuliano » … Je shootais, zoom à fond, des « Gruccione » (Merops apiaster) ou Guêpiers d’Europe, au plumage multicolore…

19_

Sur ce même parcours, à bord de l’instable petit bateau de ma fille, je réalisais le « Coup du Roi » en shootant à la verticale cet oiseau de fer et d’acier vrombissant au-dessus de ma tête…
Le train d’atterrissage déjà sorti, 5 minutes plus tard il se posait sur les pistes de « Marco Polo », l’aéroport de Venise …

20 2018-05-25-1334-PS

 « Marghera », le pôle pétrochimique et industriel de Venise…

20_

Sur les quais du port, les containers débarqués des cargos sous la haute surveillance des grues chargées de les déplacer…

21 2018-05-25-878

Le quai suivant, celui du vrac où les vraquiers déposent leurs cargaisons, un « Caterpillar », dans le fracas et la poussière, déverse son godet dans les wagonnets prêts à prendre le rail pour dispatcher la marchandise dans le nord de l’Italie…

22 2018-05-25-1126

Juin 2018…

Changement d’ambiance, le long des « barene » dans l’aire sauvage et peu fréquentée de la lagune nord de Venise…

Avec une focale de 600mm j’arrive à choper dans mon objectif une « Pettegola » (Tringa totanus) ou Chevalier gambette pour les francophones… On n’en rencontre pas tous les jours…

23 2018-06-05-2074

Plus loin, toujours à l’approche, je capture un « Cavaliere d’Italia » (Himantopus himantopus), ou l’échasse blanche pour les francophones…

La mise au point sur l’oiseau occasionne un joli flou sur les plantes devant et derrière donnant un petit air d’aquarelle à cette image…

24 2018-06-05-615

« Cavaliere d’Italia » faisant du sur-place en vol…

25 2018-06-05-689

Il surveille ses poussins, prêt à les protéger contre les prédateurs (cormorans, corbeaux, éperviers) qui rodent dans les parages prêts à l’attaque…

27 2018-06-05-695-PS

Moments rares…

26 2018-06-05-673-PS

Focus sur le poussin avec déjà ses longues gambettes…

28 2018-06-05-1720

Un cliché trop « rigolo » du « Cavaliere d’Italia » …

29 2018-06-05-1930

Juillet 2018…

Le feu d’artifice du « Redentore » sur le bassin de Saint Marc…

30 2018-07-15-243-PS

J’aime la couleur et la netteté de cette foto de Burano…
je devrais dire ces « foto » prises à main levée, car il m’en a fallu trois que j’ai fusionné sur « Lightroom » pour créer cette vue panoramique…

J’ai également fait un agrandissement 85x20cm sur support alu de cette image…

31 25-DSC_6585-2-PS-t-réelle p-bril

Une façade de Burano aux couleurs complémentaires…

32 2018-07-19-6644

Un moment plus que privilégié ; la chance shooter, sur une aire de protection gérée par la LIPU (Lega Italiana Protezione Uccelli : Ligue Italienne de Protection des Oiseauxle tout premier envol d’un oisillon « Fraticello », en français Sterne Naine (Sternula albifrons) …

L’adulte ne pèse que 50 grammes mais peut déployer une envergure de 50 centimètres… Le « Fraticello », en forte voie de diminution, bénéficie d’un statut de protection totale sur tout le territoire de l’Union Européenne…

33 2018-07-25-1080-PS

En fin de compte, je m’aperçois que, comme l’an passé, je prends de nombreuses « foto » animalières, plutôt ornithologique…
Et j’aime ça !…

Aout 2018…

Toujours au cours d’une navigation lagunaire, Hugo et moi, sommes allés au bout de la lagune sud en passant par le Casone Zappa…
Ce splendide pavillon de chasse du « Valle Zappa » se distingue par son architecture particulière. Personne ne s’attend à trouver ce joyau hollandais au milieu de la lagune sud vénitienne…

34 2018-08-10-133-2

Bien qu’il n’ait rien à voir avec les maisons de chasse traditionnelles lagunaires, il s’intègre parfaitement dans le paysage lui donnant un aspect typique des contes fantastiques des sagas nordiques…

35 2018-08-10-116-2

Fin aout, début septembre 2018…

Période tant attendue de la « 75ème Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica di Venezia » …

Accrédité par la Mostra, j’ai pu shooter quelques acteurs célèbres…

Avant qu’elle ne rejoigne la grande salle de projection, j’aborde Yolande Moreau dans le hall du Palais du Cinéma…

Avec un charmant sourire, elle pose quelques instants juste pour moi…
Trop adorable Yolande…

36 27-DSC_4882-PS

L’étoile montante du cinéma belge, Mathieu Schoenaerts…

37 12a-DSC_3149-124-PS

L’actrice et réalisatrice, Valérie Bruni-Tedeschi…

38 23-DSC_4852-PS

On ne présente plus Guillaume Canet, sa célébrité le devance…

39 15-DSC_2572-PS

Parmi les acteurs américains présents, John Christopher Reilly…

40a_

Et Vince Vaughn…
On ne compte plus aux USA les films et les séries tournés par ces deux fameux acteurs…

40b

Je termine ce trombinoscope de stars des écrans présents cette année à Venise par la coqueluche du moment, l’acteur, producteur, musicien et compositeur canadien, Ryan Gosling…

40c 74-DSC_2076-PS

Novembre 2018…

Une autre curiosité de Venise, le « Ponte Chiodo » …
Le dernier pont sans parapet du centre historique de Venise, tels étaient la majorité des ponts vénitiens autrefois…

À vrai dire, il en existe un second mais sis dans l’île de Torcello dans la lagune Nord…

41 37-2018-11-22-167

Décembre 2018…

Je n’ai pu m’empêcher de shooter ce pin maritime situé sur la « Riva Corinto » du Lido, en bord de lagune, torturé par la « Bora », ce vent de Nordet froid, souvent glacial, qui nous vient droit des Balkans…

42 _DSC0743

Nous pouvons même voir, entre ses branches noueuses, le campanile de « San Marco » et le Palais des Doges…

42_

Pour mes amis « fotografs », un peu de technique…
En ce mois de décembre, je me suis essayé au « Focus Stacking » …

Explication : quand on doit « fotografier » un sujet de près avec une grande ouverture de diaphragme pour avoir une très petite profondeur de champ on se heurte immédiatement à un problème de netteté au moment de la mise au point…

Exemple : en « fotografiant » mon second boitier, le Nikon D500, j’ai fait la mise au point sur le « Nikon » du couvercle de l’objectif…

Résultat, le couvercle est bien net mais le boitier est flou…

43 2018-12-11-2

En revanche, si je fais la mise au point sur le « Nikon » du boitier, c’est le couvercle de l’objectif qui devient flou…

44 2018-12-11-21

Pour résoudre ce problème, une méthode, le « Focus Stacking » …

Pour ce faire, je prends 10 « foto » (on peut en prendre 20 ou 30 ou plus tout dépend du sujet) et à chaque foto je recule ma mise au point de quelques centimètres jusqu’à atteindre le bout du sujet à shooter…

Ensuite, avec un logiciel adapté, je ne fusionne que les parties nettes de chaque « foto » ; j’obtiens alors un sujet bien net d’un bout à l’autre

Cette méthode est surtout utilisée en publicité pour mettre en valeur et promouvoir certains objets, (flacons de parfum, appareils ménagers, etc.) … Elle est également utilisée en « Macro-fotografie » par les pros du genre…

45  Focus statking D500 18-300

Focus sur les deux réverbères vus depuis la « Marinaressa » de « Castello » pendant l’heure bleue…

46 1-2018-12-04-43-PS

Je termine cette rétrospective par une « foto » minimaliste d’un pêcheur à la ligne dans son bateau au milieu de la lagune Sud, shoot pris en début d’après-midi en plein mois d’aout, sous une chaleur caniculaire et une luminosité maximum…

47 2018-08-10-94

À l’année prochaine pour la rétro « foto » 2019, avec pour objectif d’améliorer ma technique…

Claudio Boaretto

Publié dans 01 Venise : curiosités, 02 Venise : évenements, 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture, 04 Venise : vie quotidienne, 05 Venise : balades & promenades, 06 Venise : avifaune lagunaire, 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise | 40 Commentaires »

12345...11
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance