• Accueil
  • > 05 Venise : balades & promenades

LA « RIVA DI CORINTO » AU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 30 juillet 2020

1 2020-07-27 116

Ce vendredi-là, je profitais de quelques courses à faire dans le quartier pour mettre un appareil-foto dans mon vieux 4X4 et m’arrêtais sur la « Rive de Corinthe » pour shooter les lauriers en fleurs…
(Vous n’êtes pas sans savoir que le Lido et Pellestrina sont les deux seules îles lagunaires où existe une circulation routière presque normale…)

2 2020-07-24 23

Après plusieurs semaines de chaleur à 30 degrés le jour, plus de 20 degrés la nuit, un vent de Nordet, la Bora pour ne rien vous cacher, venait  avec bonheur rafraîchir l’atmosphère et un temps pluvieux m’accueillait sur la Rive…
Je me garais sur un espace fort pentu…

3 2020-07-24 21

Autant vous dire que je prenais soin de bien serrer le frein à main et d’enclencher une vitesse car nulle envie que ma vieille « Tuture » fasse un plouf direct dans la lagune…

4 2020-07-24 26

Le temps maussade et ses quelques gouttes de pluie ne m’empêchaient pas de « fotografier » l’enfilade de lauriers fleuris bordant la petite rue longeant la rive…
Un shoot à droite…

5 2020-07-24 1-Modifier

Un shoot à gauche…

6 2020-07-24 52

Depuis la rive, malgré le temps chagrin, je jouissais de la vue privilégiée sur Venise…

7 2020-07-24 11-Modifier

Mais quand le soir je développais mes « foto » je constatais : « trop triste ce ciel gris se reflétant sur la lagune »… Je retournais donc le lendemain à la même heure au même endroit pour reprendre les mêmes « foto » mais sous le soleil…
Quelle différence !…

8 2020-07-27 102-Modifier

À quelques 500 mètres sur mon tribord, tout près du Lido, l’île de « Lazzaretto Vecchio » de 2,5 hectares, en français: « Vieux Lazaret »…
En 1423, la République de Venise créa le premier « Lazaret » de l’Histoire et le principe de la « quarantaine » pour l’isolement des personnes, des animaux et des marchandises provenant principalement des « Mers du Levant »…
Ça nous parle en cette période de pandémie…

9 2020-07-24 10-Modifier

Le « Lazzaretto Vecchio » fut fort utilisé pendant l’épidémie de peste de 1630-1631 et les récentes fouilles permirent de découvrir d’immenses fosses communes pour des milliers de sépultures…
Cette île deviendra bientôt le musée archéologique de Venise…
Foto ensoleillée du lendemain, quand même plus joyeuse…

10 2020-07-27 105

Je tournais mon boitier de plusieurs dizaines de degrés sur bâbord pour capturer dans mon viseur, à 2 kilomètres, l’île de « San Clemente » d’environ 7 hectares…

« L’île fut un refuge pour les Croisés en route vers la Terre Sainte. Une église construite en 1131, suivi d’un monastère où habitèrent divers ordres jusqu’en 1645, quand les moines de l’Ordre camaldule arrivèrent et restaurèrent l’église avec l’aide de la noblesse vénitienne… En 1810 les Camaldules quittèrent l’île qui devint le siège des garnisons militaires pour défendre Venise… de 1873 à 1992 elle se transforma en « Manicomio » (asile de fous)… »

11 2020-07-24 14-Modifier

Depuis 2003 un complexe hôtelier de luxe occupe l’île, le San Clemente Palace Kempinski Venice…
Foto ensoleillée du lendemain…

12 2020-07-27 111

Quelques degrés de plus à bâbord pour découvrir à 3 kilomètres l’ile « Sacca Sessola » aussi connue sous le nom d’île des Roses, (16,03 hectares), la plus jeune des îles de la lagune de Venise mais déjà une histoire bien remplie :

1860/1870 –

L’île créée artificiellement, par l’apport des déblais récupérés lors du creusement des canaux de la gare maritime. Dépendant initialement de l’administration royale, elle fut donnée en 1875 à la ville de Venise.

1898 –

Projet d’établir un hôpital pour les maladies contagieuses endémiques.

1904 –

Certains bâtiments sont rénovés et convertis pour une utilisation hospitalière.

1909 –

fin des travaux de rénovation.

1913 –

La maison du directeur est construite dans le style roman. Les travaux agricoles prennent de l’ampleur. Après la fin de l’épidémie de choléra de 1911, il a été décidé de modifier la destination de la structure.

1914 –

Inauguration de l’hôpital San Marco pour le traitement de la tuberculose pulmonaire, où sont transférés les malades jusque-là admis à Santa Maria della Grazia. Pendant la Première Guerre mondiale, le sanatorium, cependant, est resté fermé, et ne sera rouvert qu’en 1920.

1921 –

Une église est construite en style néo-roman.

1923 –

Construction d’un pavillon de loisir.

1927 –

La Ville de Venise fait don de l’île à une entité d’État pour que soit construit un nouvel hôpital de 300 places.

1931 –

Début des travaux de la construction du bâtiment qui abritera le nouvel institut.

1936 –

Inauguration par le roi Vittorio Emanuele III de l’Hôpital de Pneumologie Achille De Giovanni. Autour des pavillons ont été réalisés : le grand parc, la centrale thermique, les magasins, les ateliers, le club de loisirs avec le cinéma et le château d’eau. 

1979 –

 L’Hôpital cesse ses activités et commence un lent processus d’abandon et de délabrement.

1981 –

La propriété de l’île est transférée à la Ville…

1992 –

Le conseil municipal de Venise confie l’île au Centre International des Sciences et Technologies marines de l’UNESCO, qui mène des recherches dans le domaine des sciences et technologies marines. 

13 2020-07-24 16-Modifier

En 2000 vente de l’île à une société multinationale en vue de sa transformation en complexe hôtelier de luxe, comme d’habitude…
Ouverture en 2015 d’un luxueux “Resort” avec 206 chambres, des suites, un centre de congrès avec divers espaces et salles aux fonctionnalités variées,
Entouré de jardins et d’oliviers, équipé d’un centre de bien être, un spa et des piscines extérieures, intérieures et suspendues, plusieurs restaurants, des bars, un ponton, un « port de plaisance » et un héliport…
Foto ensoleillée du lendemain…

14 2020-07-27 151

Encore à bâbord, à un kilomètre et demi, la petite île de « San Spirito », 200 ares… Comme de nombreuses îles lagunaires elle fut d’abord occupée par divers ordres monacaux pour devenir ensuite un lieu de garnison militaire…
Abandonnée depuis 1960, désormais en ruines…

15 2020-07-24 17-Modifier

Vendue par les domaines au début des années 2000 à une société immobilière qui ne l’a jamais entretenue et qui cherche désormais à la revendre dans le seul but d’encaisser les bénéfices d’une plus-value…

Malheureusement à quand un nouvel hôtel luxueux sur cet îlot au lieu d’un espace public ouvert aux vénitiens ?…
Foto ensoleillée du lendemain…

16 2020-07-27 139

Enfin, complètement à bâbord, l’île de « La Poveglia » de 727 ares, sise à 500 mètres du Lido…

« Au XVIe siècle, l’île fut transformée en lazaret (le Lazzaretto Vecchio et le Lazzaretto Nuovo étaient saturées), permettant d’accueillir les personnes malades de la peste. Les rumeurs locales racontent que plus de 160 000 de ces personnes y furent enterrées. De grandes fosses y auraient été ainsi creusées et d’imposants bûchers installés afin de brûler les corps.
Au cours du XIXe siècle, l’île fut centre de quarantaine, usage maintenu jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle elle fut occupée par les soldats et où on déposa les cadavres de victimes.
Par la suite, Poveglia accueillait également une maison de convalescence et de repos pour les personnes âgées, et ce jusqu’en 1968. »

17 2020-07-24 19-Modifier

Ces dernières années, elle défraya la chronique internationale :

« En 2014, le gouvernement italien annonce son intention de se séparer de l’île, qui fait partie du domaine de l’État. Cette démarche entre dans la politique de vente du patrimoine étatique visant à réduire l’endettement de l’État italien. Poveglia est mise aux enchères pour un bail d’une durée de quatre-vingt-dix-neuf ans par les Domaines. Pour éviter que ce lieu historique ne devienne un lieu de villégiature pour les plus fortunés de la planète, les Vénitiens créèrent une association, « Poveglia per Tutti ». Pour tenter de remporter les enchères, chacun peut participer à hauteur de 99 € et avoir ainsi sa part dans l’avenir de l’île. (Je fais partie de cette association)

Malgré la mobilisation des Vénitiens permettant de rassembler 440 000 euros, la vente aux enchères est remportée par l’homme d’affaires Luigi Brugnaro, (actuellement maire de Venise) avec une offre de 513 000 euros, en mai 2014. L’offre de cet acheteur est rejetée en juin 2014 par l’agence publique italienne chargée de la vente qui disposait de trente jours pour valider l’offre d’achat. Celui-ci comptait bien transformer les bâtiments en hôtel de luxe… »
Hé oui, nous savons bien que Brugnaro est acoquiné avec les lobbies hôteliers…
Foto ensoleillée du lendemain…

18 2020-07-27 142

Retour sur la « Riva di Corinto » devant ces bosquets de lauriers fleuris égayant le morne temps pluvieux…

19 2020-07-24 31

Côté lagune…

20 2020-07-24 32

Côté habitations…

22 2020-07-24 50

Nous reconnaissons bien le style « Liberty » typique des maisons du Lido…

23 2020-07-24 51

Sur la rive, ces pins maritimes affectueusement penchés au-dessus des bancs publics pour nous protéger du soleil…

24 2020-07-24 29

Ou nous abriter de la pluie…

25 2020-07-24 48-Modifier

La « Riva di Corinto », une très jolie promenade agréable et tranquille…

26 2020-07-27 114-Modifier

Avec cette vue panoramique imprenable à 180 degrés sur Venise…

27 2020-07-27 103-Panorama

Et sur les îles lagunaires…

28 1 2020-07-27 116-Panorama-Modifier-Modifier

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 22 Commentaires »

VENISE CONFINÉE, VUE DEPUIS LE FERRY

Posté par Claudio Boaretto le 5 avril 2020

En ce début avril 2020, en plein confinement depuis le 9 mars, je dois me rendre à « l’Ospedale all’ Angelo » (l’Hôpital de l’Ange) sur la terre ferme à Mestre car le service de l’Hôpital de Venise qui devrait me soigner se trouve actuellement en rénovation, donc fermé… Non atteint par le « groconardvirus » je dois pourtant me faire traiter pour d’autres gros bobos…

Avec le contingentement de toutes les liaisons maritimes et terrestres, rejoindre la terre ferme depuis notre île du Lido de Venise devient une aventure…
Pour une consultation d’une ½ heure par un spécialiste sur la « Terra ferma », obligé de partir le matin à 09:00 pour retour à la maison vers 16:00, triste sort de l’insulaire…

J’ai réservé le bateau 15 jours auparavant et, dans mon vieux « 4×4 Suzuk », me voici le premier à bord, juste devant la passerelle mobile…

1 2020-04-02 1

Une occasion de prendre quelques « foto »…
Muni de mon boitier APS-C et d’un objectif DX 18-300 afin de pouvoir shooter quasi simultanément en grand angle et zoomer tranquillos, je monte immédiatement sur le pont supérieur pour prendre des vues de la Venise confinée…

« Sant’ Elena » le poumon vert de la Sérénissime…
Là où d’habitude il devient problématique de trouver un banc de libre pour s’assoir, là où se croisent de nombreux promeneurs et joggers, là où jouent enfants et ados sous la pénombre des pins maritimes, no body ! personne ! nessuno ! …
Apparemment, les vénitiens respectent strictement les consignes de confinement…

2 2020-04-02 10

L’embarcadère des « Giardini », tout aussi désert…

3 2020-04-02 18

Sur la « Riva dei 7 Martiri », la « Marinaressa », un de mes sujets « foto » favoris, déjà shootée maintes fois, de l’extérieur comme de l’intérieur, de jour comme de nuit, et je réitérerai…
Sous un de ces porches se trouvait autrefois la cantine de mon « Papà » quand il appartenait à la marine royale militaire, avant la seconde guerre mondiale…
Ah, un passant, ça se remarque…

4 2020-04-02 24

Le pont de la « Veneta Marina » et l’entrée de la « Via Garibaldi »…
De ma vie, jamais vue aussi déserte…

5 2020-04-02 28-PS

À cet endroit de la « Riva dei Schiavoni », normalement pullulent les touristes…

6 2020-04-02 34

Je zoome sur la droite…
D’habitude on ne voit même pas les quais occultés par les nombreux de bateaux déversant les touristes venant de la terre ferme depuis « Punta Sabbioni »,  « Treporti  » et « Jesolo »

7 2020-04-02 36

Je zoome sur la droite…
L’église de « La Pietà » où accostent en cadence les « Vaporetti » et les « Motonave » faisant la navette entre « Venezia » et « Punta Sabbioni »…
Pas un chat…

8 2020-04-02 38

La carte postale devant une lagune vide, sans barques, sans bateaux, sans taxis maritimes, sans gondoliers…

10 2020-04-02 60-PS

Le pont des soupirs, le pont le plus « fotografié » du monde, sans touriste…
Seul passe dessous le bateau vert des éboueurs…

Le pont à un des rares moment où le soleil l’éclaire pendant une petite heure…
Le reste de la journée, coincé entre le Palais des Doges et les Prisons, il demeure à l’ombre…

11 2020-04-02 52-PS

La « Piazzetta » où l’on ne distingue que quelques rares policiers et militaires s’ennuyant car personne à contrôler…

12 2020-04-02 64-PS

La Pointe de la Douane et l’entrée du « Canal Grande » sans âme qui vive…
Seul un « vaporetto » de la ligne 1 qui passe une fois par heure…

13 2020-04-02 44

Depuis la poupe du ferry je shoote l’île de « San Giorgio Maggiore », son campanile et son église de pur style « Palladien », du nom de l’architecte vénitien Andrea Palladio (1508-1580) qui fit école…
La façade orientée à l’ouest reste à l’ombre en ce milieu de matinée…
Au retour cet après-midi, la lumière sera meilleure…

14 2020-04-02 82

En revanche, la façade de l’église du « Redentore », également palladienne,  sur l’île de la « Giudecca » restera toujours à l’ombre puisque orientée plein nord…

15 2020-04-02 101

Alors qu’en face, de l’autre côté de ce grand canal de la « Giudecca » sur la rive des « Zattere », l’église des « Gesuati » toute aussi palladienne, orientée plein sud, demeurera toujours ensoleillée…
L’embarcadère des Zattere, l’un des plus fréquenté, aussi désert que les autres…

16 2020-04-02 116

Retournons sur la rive de la « Giudecca » que les vénitiens appellent la rive des Phoques car exposée au nord, à l’ombre et au froid…
À son extrémité domine l’imposant « Molino Stucky », palace 5 étoiles de la chaine Hilton… Avec sa façade principale, vous l’aurez bien compris, en permanence à l’ombre… (Réflexe de « fotograf » de toujours observer les ombres et les lumières)…

17 2020-04-02 143

En vis-à-vis, la gare maritime où accostent tous les paquebots faisant escale à Venise… En temps normal deux, trois, quatre géants des mers demeurent amarrés à ces quais…

18 2020-04-02 168

Traversée du voyage aller terminée…

Après ma visite hospitalière me revoilà sur le ferry du retour, le « Lido di Venezia », le plus gros bâtiment de la flotte de Ferry de la compagnie « ACTV »…
Le plus haut également, ce qui me permet de monter sur le second pont supérieur profitant ainsi d’une vue encore plus dominante qu’à l’aller…
Nous reprenons le canal en sens inverse :
à tribord « La Giudecca », à bâbord « les Zattere »…
L’énorme canal rien qu’à nous, nous sommes les seuls sur l’eau…

19 2020-04-02 169

Sur notre droite, les maisons populaires de « Sacca Fisola », un des derniers quartiers construit à Venise…

20 2020-04-02 170

De nouveau le « Molino Stucky » par sa façade ouest où frappe le soleil en ce début d’après-midi…

21 2020-04-02 180-PS

L’entrée principale plein nord, qui plus est en renfoncement, demeure irrémédiablement à l’ombre du matin au soir…
Pas valorisant pour la « foto du fotograf » mais quand darde le soleil ardent du plein été avec ses chaleurs humides, cela devient quasiment un privilège, les terrasses une fois installées, d’y siroter aux alentours de midi le Spritz, bien au frais…

22 2020-04-02 185

Continuant le canal, sur notre bâbord, nous apercevons un autre haut lieu touristique de la Cité, le pont et le « Squero di San Trovaso », un des derniers chantiers artisanaux où l’on fabrique les gondoles…

23 2020-04-02 207

Nous revoilà devant la façade palladienne de « San Giorgio Maggiore », cette fois caressée par le soleil…

24 2020-04-02 262

En revanche, sa petite heure de soleil dépassée, le pont des soupirs se retrouve à l’ombre, comme d’habitude…

25 2020-04-02 283

Un shoot depuis la poupe pour revoir la pointe de la Douane et l’entrée du grand canal dans des eaux lagunaires on ne peut plus calmes en ces heures normalement de navigation intense…

26 2020-04-02 292

Nous poursuivons notre route en traversant le « Bacino di San Marco » où le « Moto Ondoso » ne nous gêne plus…
« Moto Ondoso » : mouvements et remous des vagues provoqués par l’intensité de la navigation, combattu par les autorités lagunaires particulièrement en limitant la vitesse de toutes les embarcations à moteur…

27 2020-04-02 306

Les deux ponts et l’entrée de l’Arsenal pour un petit clin d’œil à nos amis Christine et Yves de Sète…

28 2020-04-02 315

Je ne résiste pas à shooter une fois encore la « Marinaressa », le soleil haut éclairant maintenant les arrière-cours de sa lumière dure mais pas si déplaisante…

30 2020-04-02 329

Le Pont reliant l’île de « Sant’ Elena » aux « Giardini »…
Le zoom rapprochant les espaces, nous entrapercevons les hauts du dôme et du campanile de « San Piero de Casteo »…

31 2020-04-02 359-PS

De nouveau « Sant’ Elena » où se perpétue le jeu des ombres et des lumières au travers des grands pins maritimes…

32 2020-04-02 345

S’achève ainsi la traversée du retour, le « Lido » se profilant à l’horizon…
Un dernier shoot au premier plan sur mon bon vieux « 4×4 Suzuk » fidèle carrosse qui tient toujours bien la route et les chemins creux depuis 2003!!!… Un sacré bail…

33 2020-04-02 372-PS

Me voilà au terme de cet entracte au confinement…

Je dédie particulièrement ce petit reportage illustré aux amis qui devaient venir à Venise en cette période, avec qui nous comptions partager d’agréables moments mais qui malheureusement durent annuler leur voyage pour cause de pandémie…

Je pense à Olga et Philippe de Nancy, je pense à Louis de Bretagne, auteur de la belle chanson « Marie-Jeanne-Gabrielle », je pense à Evelyne et Thierry de Vendée, et tous ceux que nous espérons revoir rapidement…

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 52 Commentaires »

RETROSPECTIVE « FOTO » DE L’ANNÉE 2019

Posté par Claudio Boaretto le 21 janvier 2020

Janvier 2020, voici le moment venu de la rétrospective des « foto » shootées en 2019…

Pour ce faire, je sélectionne mes « foto » préférées parmi les « moins mauvaises » de l’année, n’étant pas assez vaniteux pour les qualifier de « meilleures »… Il nous faut tenir notre place avec humilité dans ce monde de l’image où s’expriment tant de grands « fotografs » talentueux…

Pas de série cohérente dans cette récapitulation, les clichés pris tout au long de l’année diffèrent aussi bien par le sujet, la lumière, la couleur, le cadrage, le format, la technique ainsi que par les boîtiers et objectifs utilisés…
Mais le thème commun pour 95% reste Venise et sa lagune…

Janvier 2019…

Commençons par les traditionnelles retrouvailles des « Vieux Ados » en Bretagne sud, cadre magnifique pour un « fotograf »…

Quiberon…
La silhouette du château « Turpault » dans une ambiance hivernale…
Georges Turpault, filateur de Cholet, le construisit en 1904 et le baptisa « Château de la Mer »… 550 m² de surfaces habitables, tournées vers les flots, cernées d’un parc de 4 900 m2, une propriété privée qui ne se visite pas…

1 2018-12-30 74-PS

Le fameux « Phare des Poulains » à Belle-Isle-en-Mer…
À cet endroit, la mer monte, entoure la pointe du Phare et le transforme en îlot que l’on ne peut plus atteindre à pied…

2 2018-12-31 214

Je rejoignais sur la hauteur le phare construit en 1868…
Les panneaux photovoltaïques sur le toit assure une autonomie de 10 jours sans soleil. Un groupe électrogène de 7,5 kW permet de faire le complément en absence d’ensoleillement sur de plus longues périodes …

3 2018-12-31 245

Autre endroit exceptionnel de Belle-Isle, les aiguilles de Port Coton…

4 2019-01-01 485

Retour à Venise…

Quand les conditions climatiques le permettent nous profitons parfois d’un moment de grâce…
Un spectacle extraordinaire s’offre à nos yeux : les sommets enneigés des « Dolomites » s’érigent alors en décor d’arrière-plan de la Sérénissime…
Pour prendre ce cliché je me trouvais à 5 kilomètres de San Marco et à 150 kilomètres des premiers contreforts montagneux…

5 2019-01-29 11-Panorama-2-PS-2

Février 2019…

Un peu d’architecture…
L’ Excelsior, Palace 5 étoiles de style oriental vénitien-byzantin, situé le long de la plage du Lido de Venise…
J’avoue un faible pour son côté kitsch, ses créneaux, ses coupoles et ses tourelles…
Vous noterez au passage la digue de sable installée l’hiver pour protéger les cabines de plage de l’hôtel de la montée des flots pendant les périodes de « l’aqua alta » …

6 2019-02-06 31-PS

L’heure rose capturée au mois de février sur la lagune…
Nous pouvons vraiment parler de capture vu la fugacité de cet éphémère instant…

7 2019-02-08 210

Venise dans le « Caigo », le brouillard…
Passants sur le « ponte dei Sette Martiri » au sortir de la Via Garibaldi…

8 2019-02-22 22-PS

De l’autre côté du pont, le soleil tentait vainement de percer le brouillard…

9 2019-02-22 30

Le passage entre les « Giardini » et le quartier du « Paludo » à « Castello »…

10 2019-02-22 65

Et déjà le carnaval…

11 2019-02-25 277

Une harmonie de couleur pour ce couple le long de « San Giorgio Maggiore »…

12 2019-02-27 183-PS

Gros plan sur la Costumée…

13 2019-02-27 184

Sur le Costumé…

14 2019-02-27 199-2

Changement de tonalité…

15 2019-02-27 467

Mars 2019…

Une palombe farouche me scrutait avec inquiétude dans les bois d’une île lagunaire…

16 2019-03-06 77-PS

Avril 2019…

Sur la plage, accouplement du « Fratino », Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus), petit oiseau migrateur de 18 centimètres et 50 grammes… Espèce menacée très protégée en Italie…

17 2019-04-03 251

Retour à l’architecture…
Le « Molino Stucky », Palace monumental 5 étoiles de la chaine Hilton depuis 2007…
Giovanni Stucky, audacieux industriel, construisit les moulins en 1895 profitant des canaux vénitiens pour utiliser les transports aquatiques, plus rapide à l’époque que les transports terrestres… Quand l’activité battait son plein les Moulins Stucky employaient 1500 ouvriers, fonctionnaient jour et nuit et sortaient 2500 quintaux de farine par jour…

Située plein nord, il s’avère difficile de « fotografier » la façade principale de ce bâtiment toujours à l’ombre…
Par temps clair, seul un petit créneau d’une demi-heure, aux premières lueurs de l’aube, permet de capturer cette façade éphémèrement ensoleillée…
Cliché, pris à 06:05 du matin du 15 avril 2019… Vu qu’il me faut 40 minutes de vaporetto pour parvenir sur les lieux, alors que je ne me lève jamais avant 9 heures du mat et dois me faire violence pour prendre ma douche avant midi, je considère ce cliché comme un véritable exploit !…

18 2019-04-15 12-PS

Une foto prise sous quelques gouttes de pluie sur la plage déserte de San Nicolò de l’île du Lido…
Le regard se porte naturellement vers le mirador de surveillance où convergent les gros nuages gris et la petite allée pavée qui traverse la plage, tandis que les parasols forment comme des chapeaux pointus sur la ligne d’horizon…

19 2019-04-28 16-Panorama

Mai 2019…

L’avifaune reprenait vie dans la lagune sauvage et loin des lieux fréquentés par le tourisme de masse débutait la période de nidification et d’accouplement…
Le vol élégant du « Cavaliere d’Italia », l’échasse blanche (Himantopus himantopus), oiseau spécialement protégé en Italie…

20 2019-05-02 1041

Les « Fenicoterri rosa », les flamants roses (Phoenicopterus roseus) s’installent depuis plusieurs années sur la lagune de Venise…
Grâce au recensement récent effectué en 2019 par l’association ornithologique de Venise et la Société Vénitienne des Sciences Naturelles, 10412 flamants roses sont dénombrés sur notre territoire…

Malgré le nombre, débusquer ces oiseaux sauvages s’avère difficile, … Il ne faut pas oublier que la lagune de Venise compte 55000 hectares d’eau, de hauts-fonds, d’îles, d’îlots et de « Barene » (lais)…
Après plusieurs jours de recherche Je les trouvais alors que je guidais une équipe de tournage de « Connaissance du Monde » qui souhaitait absolument filmer les flamants de la lagune…
La chance me souriait ce jour de début mai… Ils s’envolèrent pour se reposer un kilomètre plus loin… 4 fois de suite nous les débusquions, le cameraman était aux anges, moi aussi…

Ma foto préférée du jour, shootée à fond de focale avec mon Tamron G2 150-600 sur mon Nikon D500 APS-C, soit focale à 900mm…

21 2019-05-02 3077

Parmi les oiseaux emblématiques de la lagune, la belle « Garzetta » Aigrette Garzette (Egretta garzetta)…
Rigolote quand elle s’ébouriffait…

22 2019-05-10 34

Autre représentant de l’avifaune vénitienne, la « Volpoca », Tadorne de Belon (Tadorna tadorna), espèce à mi-chemin entre les canards et les oies sauvages…
Mâle reconnaissable à sa caroncule rouge au-dessus du bec…

23 2019-05-10 468-PS

« l’ Avocetta » Avocette élégante (Recurvirostra avosetta), seule espèce d’avocette vivant en Europe, reconnaissable à son bec caractéristique, long et incurvé vers le haut, approprié à sa façon de se nourrir originale : elle entrouvre le bec et écume l’eau en surface. Pour cela, elle manœuvre le bec dans un va-et-vient latéral tout en filtrant les aliments…

24 2019-05-02 1601-PS

La période des accouplements battait son plein, ce couple de « Cavaliere d’Italia » en témoignait…

24 2019-05-10 1829-PS

Cette maman couveuse inquiète me surveillait de son œil rond…

25 2019-05-10 1868-PS

La « Beccaccia di mare » Huîtrier pie (Haematopus ostralegus)…
Encore un très bel oiseau lagunaire que l’on rencontre rarement…
On remarque d’abord chez lui ses yeux rouges et son bec orangé de 8 à 9 centimètres… Bec puissant avec lequel il ouvre ou casse par percussion la plupart des mollusques bivalves comme les moules, les coques ou les huîtres…
Quand il se sent repéré il reste sans bouger pendant de très longs moments…
Armé de mon habituelle patience, fier de l’avoir shooté marchant…

26 2019-05-10 2080-PS

Juin 2019…

Dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain, « L’European Cultural Center » organise l’exposition « Personal Structures » dans différents lieux à Venise dont les jardins de la « Marinaressa »…

Dans la famille « Bigfoot » je choisis « Le Siffleur medium », sculpture en bronze 220 x 174 x 80cm d’Idan Zareski, artiste franco- israélien…

27 2019-06-10 206-PS-PS

Survol des « Frecce Tricolori » », les Flèches Tricolores, patrouille de la force aéronautique nationale italienne, au-dessus de « l’Arsenale »…
Alors qu’elles n’avaient pas survolé Venise depuis 14 ans, nous bénéficiions pour la deuxième année consécutive de leur passage, événement spectaculaire qu’un « fotograf » ne pouvait rater…

28 2019-06-19 198

Les mains monumentales de Lorenzo Quinn, le fils d’Antony, surplombant un canal d’entrée de l’arsenal…

29 2019-06-20 252-PS

Hélico prenant son vol au-dessus de la piste d’atterrissage du Lido…
En raison de la vitesse des rotors principal et arrière, en « foto » la difficulté résidait à ne pas choisir un temps de pose trop rapide afin de ne pas figer les pales de l’hélico et conserver leur impression de mouvement, ni trop lent pour garder la netteté sur l’appareil se déplaçant rapidement…

30 2019-06-23 605

Même combat pour ce vénérable « Douglas Dc 3 Dakota »…

30 2019-06-23 800

Juillet 2019…

Hugo H, mon gendre et néanmoins mon artiste-peintre vénitien préféré, croquait, debout et à la gouache s’il vous plait, l’arbre-pieuvre de l’île de la Certosa…
Quel talent !…

31 2019-07-17 161

« Plastic Reef » (récif en plastique), installation fascinante de Federico Uribe (Colombie/USA) au Palazzo Bembo à Rialto…
L’installation jouait sur une juxtaposition de récifs coralliens et paysages marins pleins de vie réalisés sur un support potentiellement destructeur des océans, le plastique…

32 2019-07-29 172

Commentaire de mon ami Michel K. :
« On en vient même à savourer la beauté paradoxale des bouquets de fourchettes et cuillères, les couleurs et les formes de tous ces objets littéralement métamorphosés.
Comment ne pas être fascinés ? »…

33 2019-07-29 209

Une « foto Macro » de pommes de pin maritime…

Quelques copains « fotografs » me dirent : « Claudio, ce n’est pas de la Macrophotographie mais de la Proxiphotographie »…
Désolé, les gars mais vous avez tort, ma « foto » c’est de la « Macro »…
Sachons déjà que quoi l’on parle…
La « Macro », avec un objectif spécialisé, permet de « fotografier » des sujets avec un rapport d’agrandissement de 1/1, taille réelle, jusqu’à 10/1, dix fois plus gros…
Si le rapport d’agrandissement est inférieur, soit 1/2 ou 1/3 ou moins, nous tombons alors dans le domaine de la « Proxi »…

Quand je shoote en « Macro », j’ouvre toujours au maximum mon diaphragme, en l’occurrence à f/2.8… Conséquence, une très faible profondeur de champ, pas plus épaisse qu’une feuille de papier à cigarette…
Pour pallier ce problème et conserver un maximum de netteté sur l’ensemble du sujet « fotografié » j’utilise la technique dite du « Focus Stacking »…
Explications :
je règle la netteté sur l’endroit du sujet le plus proche de moi et prends une première « foto »…
Ensuite je décale légèrement sur l’arrière mon point de netteté et prends une deuxième « foto »…
Et ainsi de suite…
Pour les pommes de pins ci-dessous j’ai pris une bonne dizaine de « foto »…
Ensuite, avec un logiciel dédié, je fusionne toutes les « foto » pour obtenir une netteté parfaite sur l’ensemble du sujet…
Le tour est joué…

Voilà pourquoi certains crurent à de la « Proxi » vu la netteté de mes pommes de pin malgré la grande ouverture de mon diaphragme en « Macro »

34 2019-08-13 pins14

Fin août débutait la 76ème édition de la Mostra del Cinema de Venise…
 Fotograf » accrédité, je détenais et détiens encore le privilège de shooter les plus grandes stars du grand écran…

La Reine-mère, la plus célèbre des actrices française, Catherine Deneuve…

35 2019-08-28 638-PS-2

La magnifique Juliette Binoche…

36 2019-08-28 714-PS

Le plus beau des beaux gosses, Brad Pitt…

37 2019-08-29 235-PS

Ce type possède une présence et un charisme extraordinaire…

38 2019-08-29 284-PS

Un autre beau gosse oscarisé, bien français, Jean Dujardin…

39 2019-08-30 464-PS

Le ténébreux Louis Garrel, …

40 2019-08-30 496-PS

La souriante Emmanuelle Seigner…

41 2019-08-30 509-PS

L’éternel ado Vincent Lacoste…

42 2019-08-31 125-PS

Septembre 2019…

La Mostra continuait…
L’extraordinaire Meryl Streep…

43 2019-09-01 469

La combattante Ariane Ascaride…

44 2019-09-05 558-PS

Terminons cette revue d’acteurs par le trop sympathique Jean-Pierre Darroussin…
Une sacrée belle brochette d’artistes que ce millésime 2019…

45 2019-09-05 615-PS

À la biennale d’art contemporain côté Jardin, le salon de l’Égypte…
Les faces habituelles des sphinx disparaissaient remplacées par des écrans mobiles vous suivant presque du « regard »…
Quand tant d’expositions et de musées contemporains ne nous proposent plus que films et vidéos sur écrans petits ou grands, ces représentations insolites des sphinx m’enthousiasmaient…

46 2019-09-19 384-2

Octobre 2019…

L’envie me vint de prendre quelques « foto » en contre-jour sur la lagune de Venise…
La plupart du temps, le « fotograf » lambda évite le contre-jour car soit le sujet « fotografié » est complètement « bouché », soit l’arrière-plan est irrémédiablement cramé…
Le défi :
réussir des sujets en contre-jour avec des arrière-plans bien exposés pour obtenir un effet graphique avec un côté « ombres chinoises »…

Deux jeunes sur le canal « delle Scoasse » partaient tranquillement en gondole en vue de s’entrainer pour les prochaines régates…
Au loin, l’île de « Poveglia »…

47 2019-10-12 1

Dans la même veine, dentelle d’aiguilles de pin maritime face à la lagune…

48 2019-10-12 91-2

Une tradition interrompue depuis 1950 fut renouvelée en 2019, afin de permettre aux Vénitiens de se rendre à pied au cimetière de « San Michele » à l’occasion de la commémoration des saints et des morts…
Un pont flottant provisoire posé jeudi 31 octobre jusqu’au 10 novembre reliait Venise à son cimetière sur l’île de « San Michele »…

49 2019-10-31 86

Une ancienne « foto » montre ce pont posé sur de vrais bateaux avant 1950…

50 2019-10-31 PteCim001

Novembre 2019…

Au Lido de Venise devant la lagune, réouverture après plusieurs années de restauration du sanctuaire et ossuaire militaire appelé communément par les vénitiens le « Tempio Votivo della Pace » (le Temple Votif de la Paix) où reposent les ossements de 3190 soldats et marins tombés pendant les deux guerres mondiales…

51 2019-11-04 39-PS

La nuit, sur le haut du dôme, la statue de la vierge illuminée dialogue avec la lune gibbeuse…

52 2019-11-07 204-PS-PS

Les ossements de mon grand-oncle, le capitaine Mariano Giri, reposent dans cet ossuaire… Blessé mortellement en France à Verdun, il succombait à ses blessures le 19 décembre 1918…
Sur cette ancienne « foto » de l’album de ma grand-mère, Mariano pose à gauche en compagnie de son frère Virgilio à droite…

53 2019-11-08 20 album_013-2-PS

Je passais un temps infini pour restaurer méticuleusement cette foto dont voici l’état original…

54 2019-11-08 21 album_013

Après la tempête et « l’aqua altissima » du 12 novembre voici l’état dans lequel nous retrouvions quelques « vaporetti » et « Motoscafi »…

55 2019-11-16 7

 

56 2019-11-16 77

Ce qui n’empêchait pas les touristes venus se marier à Venise de poser sous les arcades du Palais des Doges, même si le bas de la robe de la mariée n’était plus immaculé…Tous nos vœux de bonheur…

57 2019-11-16 141

À la Biennale d’Art Contemporain, côté Arsenal, nous fûmes marqués par la « Barca Nostra » exposée sur le quai du bassin…
L’épave du bateau coulé en raison de l’incompétence de son capitaine le 18 Avril 2015 dans le détroit de Sicile, à 96 km de la côte libyenne et 193 km au sud de l’île de Lampedusa…
il s’agit du naufrage de migrants le plus meurtrier de la Méditerranée au cours des dernières décennies avec seulement 28 survivants et entre 700 et 1100 disparus…
Barca Nostra, monument collectif et mémorial, métaphore de toutes les migrations, de toutes les dérives dans lesquelles la démocratie sombre, ainsi que les principes d’égalité et de solidarité…

58 2019-11-20 372

À « l’Arsenale », l’occasion de refaire un clin d’œil aux Mains de Quin…

59 2019-11-20 390

Décembre 2019…

Dans les « Giardini Reale », Jardins Royaux, le « Ponte Levatoio », l’unique pont de levis de Venise…

61 2019-12-27 108

Terminons par le sapin de Noël devant la mythique « Piazzetta » et ses deux colonnes…

62 2019-12-22 16

Fin de la rétrospective de l’année « foto » 2019, avec l’espoir de ne pas trop lasser les visiteurs du blog…

Claudio Boaretto

Publié dans 01 Venise : curiosités, 02 Venise : évenements, 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture, 04 Venise : vie quotidienne, 05 Venise : balades & promenades, 06 Venise : avifaune lagunaire, 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise | 35 Commentaires »

RÉOUVERTURE DES « GIARDINI REALE » À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 12 janvier 2020

Les « Giardini Reale », les Jardins Royaux de Venise d’une superficie de 5 500 mètres carrés entourés d’eau, trouvent leur origine dans le projet de réforme napoléonienne de la zone « Marciana »…  On entend par « Marciana » tout ce qui a rapport « San Marco »… Évidemment les Jardins Royaux se situent au milieu de cette zone comme en témoigne la carte ci-dessous…

1 Capture d'écran 2020-01-08 16.41.12-PS

Un peu d’histoire :

Ces jardins furent créés en janvier 1807 sur décision de Napoléon Bonaparte qui attribua les « Procuratie Nuove » au Palais de la Couronne… Ce jardin fut alors celui de la maison royale… Par conséquent la rive qui longe le jardin fut fermée au public, les vénitiens devaient faire le tour pour rejoindre la piazzetta San Marco… 

Venise devenant une possession autrichienne entre 1815 et 1866, en 1857 l’empereur François-Joseph de la maison des Habsbourg décide d’ouvrir la rive à la population qui peut alors longer les jardins…

Cette décision fut révoquée par l’impératrice « Sissi », peu aimée des vénitiens car symbole de l’occupation austro-hongroise… Elle n’avait apparemment pas envie d’être dérangée par la plèbe vénitienne…

En 1866, Victor-Emmanuel II, roi d’Italie de la maison de Savoie, rouvrit la rive au public…

En 1920, les jardins royaux furent cédés par la Couronne à l’État italien, attribués à la Municipalité de Venise et entièrement ouverts au public…

En 2014 les jardins fermèrent pour restauration…

Voulant prendre des « foto » en début d’année 2019, j’interrogeais la conservatrice responsable des travaux sortant du chantier… Elle m’informa de la réouverture en septembre 2019…
Les jardins sont rouverts depuis décembre 2019 ce qui en Italie est quasiment une ouverture en avance…

Je me précipitais alors pour prendre mes « foto »…
Non pas que je voulusse « fotografier » les plantes ornementales qui plus est en hiver où elles n’offrent aucun intérêt, mais je désirais absolument shooter le pont qui relie les « Procuratie Nuove » aux jardins royaux…

Pourquoi shooter particulièrement ce pont me direz-vous, sachant que Venise dispose déjà de 435 ponts, dont 300 en pierre, 60 en fer et le reste en bois ?…

Ma cible : le « Ponte Levatoio », l’unique pont levis de Venise !…

Me voici sur cette rive si longtemps interdite au public, face à l’entrée des « Giardini Reale »… En  second plan l’arrière des « Procuratie Nuove » anciennement Palais de la Couronne, aujourd’hui partie intégrante du Musée Correr…

2 2019-12-27 216

Face à l’entrée, tout au fond, le « Ponte Levatoio »…

3 2019-12-27 115

Encadré par deux candélabres, le pont levis, de bois et de fer…

4 2019-12-27 110

Depuis bientôt 5 ans que je voulais shooter ce pont, je déclenche alors sans discontinuer…

Le pont se compose de trois parties, deux plus petites fixées derrière les parois de la rive du canal et une plus grande, centrale, mue par un treuil relié à une vis sans fin en bronze…
Sur un plancher de bois en mélèze, la restauration, tout en conservant le modèle d’origine inchangé, a inséré une nouvelle structure en acier inoxydable gravé à l’acide, utile pour garantir la stabilité et la durabilité futures du pont, rétablissant le mécanisme d’ouverture et de fermeture historique…

5 2019-12-27 109

Prise de vue depuis bâbord…

7 2019-12-27 106

Prise de vue de plus loin, depuis tribord…

10 2019-12-27 121

Le « Rio dei Giardinetti » sépare les jardins royaux du palais et sa rive dédiée à l’amarrage exclusif des gondoles…

12 2019-12-27 134

Visitons maintenant les jardins qui n’offrent que très peu d’intérêt en hiver…
Le long de la rive, de grands pots de terre cuite brandissent leurs plantes dépouillées en cette saison…

15 2019-12-27 136

Au fond à droite des jardins, la petite serre sensée abriter la collection de plantes en pot et du matériel d’entretien… Pour l’instant elle ne contient que du vide, je suppose qu’elle sera aménagée au printemps…

16 2019-12-27 126

Quelques parterres herbeux résistent et restent verdoyants…

17 2019-12-27 148

Il nous faudra revenir à la belle saison car l’aménagement floral du jardin est ambitieux, on nous prédit une débauche de couleurs et de parfums:
22 grands arbres; 832 arbustes; 6 560 plantes herbacées; 3 150 plantes bulbeuses; 68 plantes grimpantes…

19 2019-12-27 154

Sans oublier la grande pergola qui parcourt toute la longueur des jardins…

20 2019-12-27 164

 

21 2019-12-27 169

Et la petite fontaine ornée du lion de Saint Marc…

23 2019-12-27 146

Au fond à gauche des « Giardini Reale », à l’opposé de la petite serre, la grande serre, une aile face à moi et une aile sur ma droite…

24 2019-12-27 188

Un plan pour mieux comprendre la serre, un bâtiment important avec un noyau central circulaire et deux grands espaces orthogonaux, le tout relié au « Caféhaus », œuvre de Lorenzo Santi du début du XIXe siècle.
La flèche rouge indique d’où j’ai pris la foto précédente…
La flèche bleue la prochaine foto, le « Caféhaus » situé sur la rive, pas dans le jardin…

24 -Serra-dei-Giardini-Reali,

Le « Caféhaus », œuvre de son architecte contemporain Santi pour Napoléon Bonaparte n’était plus un Caféhaus depuis la fin du XIXe siècle… Il fut pendant plus de soixante ans le siège du Bucintoro Rowing Club, pour devenir le dernier point d’information de la Tourist Promotion Company…

Il vient de retrouver sa fonction historique, géré par la société « illycaffè » célèbre pour son café… (café que je bois quotidiennement)…
Cet endroit devient le fer de lance de cette société pour sa publicité et sa renommée :

« Vivez une expérience gustative inoubliable, dans le complexe monumental des jardins royaux, à deux pas de la Piazza San Marco .
Le nouveau flagship store illy ouvre dans le pavillon central des Jardins Royaux, dans un environnement qui propose, en les réinterprétant, les traits stylistiques typiques des serres historiques.
illy Caffè dans les jardins royaux de Venise est le nouveau point de rencontre pour tous les amateurs de goût et d’art ,pour vivre l’expérience illy incomparable, entourée de beauté et de design ».

Par pudeur, je ne vous donne pas le prix d’une tasse de café dans ce nouvel établissement, de quoi boire deux spritz dans mon bar habituel, je préfère donc le déguster à la maison…

25 2019-12-27 104-PS

Nous quittons maintenant ces « Giardini Reale », chers à mon cœur car pendant leurs vieux jours ils furent le but de la promenade quotidienne de mes parents aujourd’hui disparus…
En dehors de la saison des plages, Ils partaient de Sant’ Elena, parcouraient toute la rive plein sud jusqu’au « Giardinetti Reale » où ils se reposaient un petit quart d’heure sur un banc avant de reprendre le bateau jusqu’au Lido et rejoindre leur casa face à l’Adriatique…

26 2019-12-27 206-PS

Un regard avant de partir sur le pont levis, les jardins et les procuraties dominés par le « Paron de casa » , le patron de la maison, ainsi nommé le campanile de San Marco…

27 2019-12-27 213

Nous retrouvons la rive sans nous lasser de cette image d’Épinal du Bassin de Saint Marc :
la gondole et son gondolier devant la Pointe de la Douane…

28 2019-12-27 229

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 30 Commentaires »

PINS MARITIMES ET LAURIERS LE LONG DE LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 16 août 2019

Il n’y a pas que des palais qui bordent la lagune vénitienne… Sur nos îles lagunaires, plusieurs kilomètres de pins maritimes et de lauriers longent les rives…

En cette fin d’après-midi de mi-août, le soleil est encore haut et la lumière toujours dure comme nous le constatons sur cette « foto » prise à contre-jour, direction sud-ouest…

1 2019-08-15 234

Je m’oriente donc nord-est pour shooter ces lauriers et ces pins maritimes sculptés et couchés par le vent…

2 2019-08-15 201-Panorama

Un laurier blanc…
En cette période la floraison déjà décline et les dernières fleurs tentent de résister sur ces rives venteuses…

3 2019-08-15 206

Je décide de shooter quelques fleurs, j’ai l’objectif macro qui va bien mais la « macrofotografie » est une technique très exigeante qui supporte mal la médiocrité… Déjà le vent est son pire ennemi et l’exercice est d’autant plus difficile que j’ai décidé de shooter à pleine ouverture f/2.8 et iso 100, les « fotografs » comprendront…

4 0 2019-08-13 laurier9b

C’est d’autant plus compliqué qu’avec une grande ouverture la zone de netteté est aussi mince qu’une feuille de papier à cigarette…

5 0 2019-08-13 laurier5b

Il faut donc ruser, faire plusieurs clichés avec des zones de netteté différentes pour ensuite les assembler…
Les experts qui examineront à la loupe ces « foto » trouveront de tous petits défauts mais ce n’est pas la faute de Claudio, c’est la faute d’Éole… Je ne peux pas me balader dans la nature avec un paravent, lol…

6 0 2019-08-13 laurier4d

Un laurier rouge en fin de floraison également, j’aurais du venir plutôt dans la saison pour effectuer ce reportage botanique…

7 2019-08-15 209

Le vent me cause bien du souci, ces fleurs si légères tremblent au moindre souffle…

8 0 2019-08-13 laurier6b

Je suis obligé de refaire plusieurs fois mes clichés…

9 0 2019-08-13 laurier8b

Les pins maritimes, arbres emblématiques de nos îles lagunaires…

10 2019-08-15 230

Et les pommes de pins, un vrai sujet de macro…
Je vais leur tirer le portrait…

11 2019-08-15 217

Bien vertes…

12 0 2019-08-13 pins13

Plus foncées mais encore fermées…

13 0 2019-08-13 pins12

Une fermée et une ouverte…

14 0 2019-08-13 fusion 2

Focus sur celle-ci aux écailles bien ouvertes…

15 0 2019-08-13 pins10

Nous terminons sur cette dernière, plus ancienne, avant qu’elle ne choit…

16 0 2019-08-13 pins11

Fin de promenade botanique le long de la lagune vénitienne qui n’a pas fini de nous montrer ses multiples facettes…

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 20 Commentaires »

12345...8
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance