• Accueil
  • > 05 Venise : balades & promenades

« CLICHÉS » DE RUE À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 19 mai 2016

Aujourd’hui, je vous emmène en balade dans le « Sestiere de Castello », dans un autre quartier populaire de Venise, situé au nord-nord-est de la cité, relativement méconnu du touriste lambda…

Pour y accéder directement, si vous ne voulez pas vous perdre dans les « calle » vénitiennes, vous pouvez descendre au débarcadère de « Celestia » desservi par les « Vaporetti » des lignes 4.1, 4.2, 5.1 et 5.2…  

Nous débarquons sur le « pontil de l’ACTV »…
(
appontement de l’ACTV , Azienda Consorzio Trasporti Veneziani, en français Consortium d’entreprise des transports vénitiens ; compagnie de transports publics qui exploite, entre autres, les célèbres Vaporetti) …

Un ciel nuageux nous accueille sur la lagune nord…

Depuis une dizaine d’années, c’est le printemps le plus froid que nous vivons actuellement à Venise, bonjour le réchauffement climatique…
D
’habitude à la mi-mai nous sommes en short et manches courtes

01-DSC_8163-HDR

Le quartier où je vous emmène est coincé d’une part entre « San Francesco delle Vigne » (Saint François des Vignes),référence faites aux vignes présentes ici en 1250 avant que n’y soit bâtie son église, restaurée à plusieurs reprises, avec son apparence actuelle datant de 1534 où l’on reconnaît le style du célèbre « Palladio » …

02-DSC_8237-HDR

Son monastère de l’ordre franciscain des frères mineurs de l’Observance (y a un nid de moines à l’intérieur) et son « Campanil » …

Il faut savoir que le campanile de « San Francesco delle Vigne » est, après « San Marco », le plus haut de Venise, 69 mètres…
Certains croient que c’est que le campanile de « San Giorgio Maggiore » mais ce dernier ne fait que 63 mètres…

03-DSC_8195-HDR

Je disais donc, quartier coincé entre « San Francesco delle Vigne » et « l’Arsenale di Venezia » …

À chaque coin de ruelle, si nous ne sommes pas surplombés par le campanile, nous buttons sur les remparts de l’arsenal…

04-DSC_8180-HDR

C’est un endroit qui ressemble fortement à notre cocon familial, toujours à Castello entre le « rio Sant’ Anna » et la « calle Secco Marina » …

Nous y retrouvons les mêmes angles droits des maisons couleur brique avec le linge tendu au travers des ruelles…

05-DSC_8168-HDR

Le temps étant chagrin, Madame, actionnant les poulies de son fil à linge, se dépêche de récupérer ses petites affaires avant une éventuelle ondée…

06-DSC_8173-HDR

J’aime cette petite arcade au milieu de la calle…
Depuis le temps que je passe devant, il faudrait qu’un jour je m’intéresse à ses origines…

07-DSC_8177-HDR

Nous revoilà devant les remparts, au bout du rio, toujours la lagune Nord…

08-DSC_8183-HDR

Nous virons à bâbord pour contourner le coin de la muraille…

09-DSC_8186-HDR

Parfois, nous rencontrons une passerelle couverte permettant de passer d’un bâtiment à l’autre…
Comme celle-ci…

10-DSC_8190-HDR

Ou celle-là…

11-DSC_8192-HDR

D’ailleurs, depuis le campo de l’église nous pouvons admirer une énorme passerelle, soutenue par des arcades reliant le Palais Gritti à « San Francesco delle Vigne » et qui permettait aux nobles de rejoindre les lieux de cultes sans se mêler à la population…

12-DSC_8246-HDR

Si vous êtes fan de Donna Leone et du commissaire Brunetti, et si vous avez suivi la série télévisée, vous reconnaissez ces colonnes et ces arcades censées représenter la questure de Venise, autrement dit la préfecture de police ou le commissariat central…

Désolé de vous le dire, mais c’est « bidon » …
Ça n’a rien à voir avec la vraie « Questura » de Venise qui se situe à plusieurs centaines de mètres de là mais dans un endroit beaucoup moins télégénique…

Voici le point de vue, de l’autre côté, choisi par le réalisateur qui ne fait voir habituellement que les colonnes comme si c’était l’entrée de la questure, zappant la passerelle pour les besoins de la série allemande…

13-DSC_8225-HDR

Comme nous ne sommes pas loin de l’église et du monastère, un petit coup d’œil derrière les barreaux pour entrevoir un des cloitres ou déambulent peinards les moines franciscains…
Z’ont pas de soucis à se faire pour logement et le loyer ces gens-là…

Heu, monastère et campanile ne sont pas visitables, c’est juste seulement pour les moinillons…

14-DSC_8240-HDR

Reprenons notre promenade…
Les remparts sont omniprésents…

15-DSC_8300-HDR

Quand ce ne sont pas les remparts, le campanile s’offre à nous au détour d’une ruelle…
C’est l’originalité du quartier…

16-DSC_8276-HDR

Mais on y retrouve aussi tout ce qui fait la Venise de chez nous…
La cheminée typique…

17-DSC_8198-HDR

Le pittoresque d’un coin de rio…

18-DSC_8219-HDR

L’inévitable fontaine et son « colombo » (pigeon) …

19-DSC_8303-HDR

Les « calle » étroites…

20-DSC_8309-HDR

Les maisons biscornues avec des « racoins » partout…

21-DSC_8282-HDR

Sur les murs, les éternels « Capitelli » avec leurs statuettes et images « sacrées », témoins de l’obscurantisme religieux inculqué à la ferveur de nos anciens et nos aïeux…

22-DSC_8273-HDR

Voici un des charmes de Venise que l’on peut découvrir à plusieurs endroits de la Sérénissime :
Une « calle » étroite,

23-DSC_8261-HDR

Aboutissant à une petite « Corte » sans issue, ici dominée par le campanile, que l’on pourrait croire privée tant elle reflète de l’intimité de ses habitants,

24-DSC_8264-HDR

Au fond de la « Corte », un « Sotoportego » aboutissant sur un rio, juste de quoi y amarrer une barque…
Magique…

25-DSC_8267-HDR

Nous continuons notre balade…

26-DSC_8306-HDR

Quelques linges téméraires ne craignent pas les ondées qui semblent s’annoncer…

27-DSC_8312-HDR

28-DSC_8285-HDR

Terminons cette promenade au « Campo de le Gorne », avec son arbre, son puit, et, à tribord, son rio éponyme le long de la muraille de l’Arsenal…

29-DSC_8318-HDR

Je ne vous quitterai pas sans vous montrer cette barque amarrée sous le pont, venant d’attirer mon attention…
J’ai beau avoir le pied marin, affronté plusieurs tempêtes dans ma vie de voileux, c’est pas demain la veille que l’on me ferait embarquer dans cette petite baignoire en plastique avec ce moteur préhistorique rafistolé avec du papier collant…

30-DSC_8324-HDR

Hardi matelot…

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 35 Commentaires »

« AQUILONI » SUR LA PLAGE DU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 9 mai 2016

« Aquiloni » en français, ça veut dire cerfs-volants…

Nous en avons aperçu quelques-uns qui voletaient sur les plages…

Prétexte pour une balade le long de l’Adriatique, muni de mon appareil « fotografic », nous sommes allés voir cela de plus près…

Et c’est devant la plage de « l’Excelsior », le célèbre Grand Hôtel 5 étoiles du Lido, que volaient au vent ces drôles d’oiseaux…

01-DSC_8036_7_8

Certains n’hésitaient pas à planer au-dessus des tours et des coupoles du Palace…

02-DSC_8024_5_6

C’était le moment de dégainer le téléobjectif pour les shooter en plein vol et en gros plan…

Bleu sur ciel bleu…

03-DSC_8051_2_3

Ou jaune caca d’oie…

04-DSC_8075_6_7

Même un énorme oiseau, semblant appartenir à la famille des perroquets, survole tranquille les terrasses de « l’Excelsior » …

5-DSC_8102_3_4

Zoom…

6-DSC_8093_4_5

Deux énormes pieuvres, comme des êtres extra-terrestres…

Une noire…

07-DSC_8105_6_7

Et une verte…

08-DSC_8114_5_6

N’hésitant pas à descendre au ras du sable pour contempler de leurs gros yeux globuleux les petits insulaires que nous sommes…

09-DSC_8123_4_5

Une animation bien sympathique…

10-DSC_8135_6_7

Bienvenue sur nos plages où, malgré les premiers rayons de soleil, les maillots de bains et les parasols ne sont pas encore de la fête…

11-DSC_8150_1_2

Mais les signes avant-coureurs de l’été sont enfin arrivés…

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 20 Commentaires »

VENISE, DEPUIS L’ÎLE DE LA GIUDECCA

Posté par Claudio Boaretto le 3 mars 2016

L’île de la « Giudecca » c’est un peu le septième « sestiere » de Venise…

Malgré deux grands palaces, le « Cipriani » et le « Molino Stucky », ce coin de Venise, un peu l’écart, n’est pas assailli par les touristes, il reste populaire et authentique, comme les quartiers de « Sant’ Ana » ou « Sant’ Isepo » à « Castello » …

En ce début de mars, malgré une certaine fraicheur, le linge fait sa réapparition le long des « calle »…

01-DSC_5827

Annonciatrices du printemps, les petites culottes sont de retour…
(
heu, quand je dis « petites » c’est un euphémisme) …

02-DSC_5826

C’est aussi un des rares endroits où l’on rencontre encore des compagnies félines de « Gatti de strada » (Chats des rues) …

03-DSC_5852

À Venise, les chats, et le territoire où ils vivent, jouissent d’une protection législative spéciale (L. 281/1991 e L. Reg. 60/1993) …
En outre, il est établi que les colonies de chats sans propriétaires peuvent occuper des lieux publics et privés, ils ne peuvent pas être capturés, maltraités ou occis, il est aussi interdit de les déplacer…

Au coin d’une ruelle, un lieu de repos et de repas, entretenu par les autochtones avec l’aide de l’association « Dingo » (sorte de SPA) soutenue par la commune de Venise…

04-DSC_5872

Après bien des batailles dont témoignent quelques cicatrices auriculaires, le repos d’un vieux guerrier vénitien…

05-DSC_5845

L’île de la Giudecca est aussi appelée, par dérision, l’île aux phoques…
En effet, la rive est orientée plein nord, si c’est appréciable pendant les étés caniculaires, en revanche l’hiver, il fait un froid de canard, le soleil n’y faisant que timidement apparition en fin d’après-midi…

06-DSC_5762

À la Giudecca, il faut s’installer sur une terrasse le long des quais en sirotant quelques « Spriss » pour admirer, juste en face, le bassin de « San Marco » et la rive des « Sette Martiri » qui eux, plein sud, bénéficient toute la journée de la chaleur et de la clarté du soleil…

Une vue dont on ne se lasse pas…

07-DSC_5745

Sur les « Zattere », la rive opposée du canal de la « Giudecca », l’arrière de l’église de la « Salute » et la pointe de la douane où sont exposées les collections contemporaines de François Pinault…

08-DSC_5767

Plus loin sur bâbord, les anciens entrepôts du sel, transformés en lieux d’expositions diverses…

09-DSC_5755

À nos pieds, trop près pour que je ne sois pas tenté de la shooter, clapote une mouette mélanocéphale…

10-DSC_5788

Et la carte postale, même par temps gris ;
Le campanile de « San Marco » et notre célèbre palais des Doges qu’on le dirait bâti de fines dentelles…

11-DSC_5737

Ah, que l’on est bien sur cette terrasse, mais attention de ne pas avaler un « Spriss » de trop, les effets indésirables s’en feraient aussitôt ressentir…

12-DSC_5692

LOL …

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 19 Commentaires »

LA LAGUNE DE VENISE, AU PONANT HIVERNAL

Posté par Claudio Boaretto le 14 décembre 2015

Le ponant est un moment privilégié pour contempler, éventuellement « fotografier », notre lagune vénitienne…

En cette mi-décembre de basse marée (moins cinquante centimètres), tout le long de la journée le soleil a résisté bravement à la brume hivernale…  

À cette époque, en ces instants singuliers, nous aimons nous promener vers certains endroits particuliers et moins connus de la lagune…

Comme cette barque sombrée il y a plusieurs années ne se découvrant qu’aux très basses marées…
Je l’avais déjà shootée dans la brume et le brouillard, aujourd’hui, éclairée par le soleil rasant et couchant…

01-DSC_2616

Un œil de faucon, (j’ai bien dit faux) apercevra au loin, sur la « foto » précédente, l’aigrette blanche chassant entre les algues découvertes et les reflets des filets de pécheurs…

Zoom…

02-DSC_2602

Un regard vers le Ponant, le soleil est encore trop puissant, je dois masquer son éclat derrière les branches d’un pin maritime pour ne pas endommager les lentilles de mon appareil « fotografik »…

03-DSC_2680

Tournons-nous vers le levant, aux lumières plus apaisées…

Derrière la myriade de filets et nasses de pécheurs découverts par la marée, nous apercevons le campanile de l’église de Santa Maria Assunta du village de « Malamocco » …

Je vous ferai visiter ce village typique prochainement, sous les lumières du printemps prochain… Sachez toutefois que c’était le siège de la République de Venise et du doge jusqu’en l’an 812…

04-DSC_2670

Pendant ce temps, la lagune s’amuse à faire de grands ronds dans l’eau…
À l’horizon, en ligne de fond, les collines du « Veneto », du côté de Padova…

05-DSC_2687

Sur la lagune maintenant colorée, une gondole à deux rameurs se prépare pour les régates de « Voga alla Veneta » …

06-DSC_2632

Nous retrouvons notre aigrette blanche toujours à la recherche des poissons passant sous les vaguelettes accrochant à leur crête les reflets mordorés du soleil …

07-DSC_2651

Devant la passe de port de « Malamocco », l’entrée du « Canal des pétroles », 200 mètres de large, éclairé de part et d’autre comme une autoroute belge, (en haut à droite sur la « foto ») …

Par ce canal rentrent et sortent les porte-containers et les pétroliers pour se rendre au port de « Marghera »…

08-DSC_2765

Au milieu de la passe, le petit ferry reliant toutes les demi-heures « La Rocchetta », extrémité sud de l’île du Lido, à « Santa Maria del Mare », extrémité nord de l’île de Pellestrina…

DSC_2749

Le soleil a perdu son éclat, dans une minute, deux maximum, il  disparaîtra…

10-DSC_2710

L’heure du « Spritz » a sonné…

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 28 Commentaires »

BALADE EN « SÀNDOLO » SUR LES CANAUX DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 20 octobre 2015

Si les touristes du monde entier connaissent les gondoles de Venise, la grande majorité ignore que les gondoles ne composent qu’une petite partie des barques traditionnelles vénitiennes sur lesquelles se pratique la fameuse « Voga alla Veneta », cette manière si particulière de voguer à la rame sur Venise et sa lagune…

Le « Sàndolo » est une des barques traditionnelles de la lagune, autant connue par les vénitiens que la gondole désormais dédiée aux promenades touristiques payantes…
Vous verrez bien souvent des vénitiens voguer sur « Sàndolo », sur « Mascarèta », sur« Pupparin », sur « Sanpierota » ou sur « S’copion » mais très rarement sur une « Gondola » privée, à moins que ce ne soient sur des gondoles de courses appartenant à des clubs pour concourir dans les régates…

Ce matin de septembre, pour cette promenade matinale en « Sàndolo », j’ai rendez-vous avec Flo, ma fille, à la « Remiera de Cannaregio » près de « San Alvise »…

Explication de texte :
« Remiera », venant du mot « Remo » (
rame en français), est un club de « Voga alla Veneta », c’est aussi l’endroit où sont remisées toutes les barques du club et de ses membres…
« Cannaregio » est un des six quartiers de Venise que l’on appelle un « Sestiere »…
« San Alvise » est une église de « Cannaregio » située près la rive Nord-Est de Venise…

La « Remiera de Cannaregio »

01-DSC_1658

Si les barques des propriétaires sont de toutes couleurs, comme le « S’copion » de Flo que nous voyons ici en premier plan…

02-DSC_1655

En revanche, les barques du club sont toutes de couleur verte…
Chaque Remiera de Venise a sa couleur, c’est ainsi que l’on reconnait les clubs et les « Sestieri » lors des parades, des défilés, des régates et des « gare » (
courses)…

03-DSC_1660

Les rameurs se doivent également de porter le maillot vert arborant les insignes du club… À Venise, on ne badine pas avec les traditions…
Nous voilà à deux rameurs sur le « Sàndolo »…
À la proue, Gino, le professeur de « Voga alla Veneta » de Flo, car on ne s’improvise rameur à la vénitienne, c’est très technique et cette technique ne peut s’acquérir par empirisme…
Il faut apprendre les gestes et les travailler !…
D’ailleurs les gondoliers doivent passer un examen pratique très difficile devant leurs pairs avant d’avoir le droit d’exercer ce métier…

04-DSC_1232

Flo, à la poupe…

05-DSC_1215

Trop belle ma fille, le sourire même dans l’effort…

06-DSC_1209

Et ma pomme au milieu, assis car interdiction de se lever à celui qui ne rame pas… Sur ces barques légères on perd trop facilement l’équilibre si on ne s’appuie pas sur la rame, avec alors le risque de déstabiliser les rameurs…
(Heu, j’ai endossé un sweet bleu car de si bon matin je suis un peu frileux, mais dessous j’ai mon t-shirt vert aux insignes du club)

07-foto2
(foto Éric Vaché)

Après avoir longé Venise côté lagune sur sa partie nord depuis « San Alvise » nous pénétrons dans le « Canale della Misericordia »…
Devant nous l’église éponyme…

08-DSC_1229

Le « Campo de l’Abazia » (place de l’abbaye) devant l’église…

09-DSC_1231

Le passage sous les ponts est toujours une aventure et, selon les marées, il faut parfois baisser la tête sous peine de bosses…

10-

Nous débouchons sur le « Canal Grande »…
(Sur l’eau, quand je prends des « foto », j’aime bien, quelque fois, laisser apparaître soit un bout de bateau, ou de rame, ou même du rameur, question de situation permettant également au lecteur de se repérer)…

11-DSC_1248

Nous traversons le « Canal Grande dans sa largeur jusqu’à l’église de « San Stae » (Saint Eustache) où nous allons embarquer deux amis de Flo…

12-DSC_1255

Et nous réintégrons les petits canaux dans le « Sestiere de San Polo »…
(
Je vais tenter de vous la faire courte quand-même car notre promenade matinale a duré plus de 3 heures)…

J’aime beaucoup ces balades en barque, la vision est bien différente au ras de l’eau et dans les canaux étroits nous avons comme l’impression que les maisons grimpent au-dessus de nous…

13-DSC_1284

Les « Campo », ou « Campi » au pluriel, dégagent une ambiance différente quand on les regarde de plus bas que le niveau du sol…

14-DSC_1287

Deux jeunes clients de Flo devant la « Porta d’Aqua » de son B&B…
Partout dans Venise, les gens paient à la ville une redevance pour accoster leur bateau à un « Posto Barca » qui leur est alloué en permanence… (
On peut traduire « Posto Barca » par anneau en France)… Le gros problème c’est que tous les « Posto Barca » sont occupés depuis longtemps et les listes d’attente interminables… Plusieurs années si l’on ne perd pas espoir… Mais les chanceux qui possèdent une « Porta d’Aqua » (porte d’eau) n’ont pas besoin d’attendre car ils sont accostés devant leur maison et ils paient beaucoup moins cher à la Ville pour leur droit d’accostage…

15-DSC_1290

Pour ceux qui connaissent, face à nous le pont de « San Polo »…

16-DSC_1297

17-DSC_1298

Depuis l’eau, c’est un monde étrange et fascinant que nous offre alors la Sérénissime…

18-DSC_1300

Nous croisons un gondolier juste avant de rejoindre le Grand Canal…
Nous avons pris des raccourcis pour éviter la grande boucle du canal…

19-DSC_1301

Depuis le « Canal Grande » j’aime bien shooter les petits « Rii » qui se perdent entre les « Palazzi »…

20-DSC_1355

21-DSC_1335

Un gondolier avec une grrrande barrrbe blanche…
Je crois bien que c’est le seul de Venise, je ne pouvais pas le rater…

22-DSC_1362

Direction le bassin de « San Marco », nous n’avons peur de rien, l’endroit où la navigation à rames et à moteurs est la plus intense…
Flo est passée à la proue et Gino à la poupe…

23-DSC_1374

Toujours aussi beau notre palais ducal, avec un petit clin d’œil sur la rame de Flo…

24-DSC_1387

Nous voilà devant le « Ponte della Paglia » (Pont de la Paille), celui d’où tous les touristes « fotografient » le « Ponte degli Sospiri » (Pont des Soupirs), le pont le plus « fotografié » du monde…

C’est un véritable embouteillage à gondoles…

25-DSC_1390

Parmi toutes ces noires gondoles, notre « Sàndolo » vert se démarque…

26-DSC_1396

Nous passons sous le pont de la Paille…

27-DSC_1402

Et bientôt sous le Pont des Soupirs…

28-DSC_1408

Ce n’est pas tous les jours quand-même…

29-DSC_1415

La « foto » à la verticale !…
À la chasse c’est ce que l’on appelle « Le coup du Roi »…

30-DSC_1419

Nous reprenons nos petits « Rii », raccourcis pour rejoindre le « Ponte de Rialto » sans se taper toute la boucle du « Canal Grande »…

31-DSC_1446

Nous croisons les parcours stéréotypés des gondoliers que nous rencontrons le long des canaux…

32-DSC_1459

Ou au sortir d’un pont…

33-DSC_1490

Les maisons séculaires grimpent toujours sur nos têtes…

34-DSC_1481

Où des vénitiens affichent des slogans à leurs balcons :
« Basta sale giochi a Venezia »
(
Assez des salles de jeux à Venise)
« Basta Mafia »
Pas de besoin de traduction…

35-DSC_1482

Pour ceux qui connaissent bien Venise, nous venons de passer sous le « Ponte de l’Ogio » (pont de l’huile) entre le « Sephora » et le magasin « Coin » qui vient de rouvrir ses portes après de grands travaux…

36-DSC_1492

Le pittoresque de Venise, une « calle » qui finit par un « Sotoportego » donnant sur un canal devant deux gondoles accostées…

37-DSC_1469

Et nous voilà au « Rialto », guidés d’une main sure par Gino, dont nous apercevons le poing assurant la rame…

38-DSC_1505

Le fameux marché aux poissons devant la rame de Flo…

39-DSC_1529

Cette avancée toute de bois sur le flanc d’un « Palazzo » m’interpelle…

40-DSC_1549

J’aimerais bien la voir de l’intérieur…

41-DSC_1550

Nous revoici à « San Stae » où nous débarquons les deux amis de Flo…

42-DSC_1556

Un peu plus loin sur notre bâbord, le « Palazzo detto Fontego dei Turchi » qui abrite le musée d’histoire naturelle de Venise…
C’est un musée à l’ancienne pour ce qui est de la présentation des collections… Il mériterait d’être dépoussiéré… Dans certaines pièces on a l’impression de se retrouver dans des salles de trophées de chasse…

43-DSC_1562

Nous quittons le « Canal Grande » pour le canal de Cannaregio et passons sous le « Ponte delle Guglie » devant le « Rio terrà San Leonardo », véritable autoroute à touristes-piétons en partance ou provenance de la gare et de la Piazzale Roma où se trouvent les grands parkings à automobiles…
Les gondoliers accostés là attendent le client…
(
Un rio terrà est un canal recouvert)…

44-DSC_1573

Plus loin, sur notre tribord, le « Sotoportego dei Vedei » (sous-portique des veaux)… Drôle de nom, n’est-ce-pas ?…

45-DSC_1578

Quelques coups de rame et sur notre bâbord, une maison que j’aime beaucoup…
Si j’avais des sous, je me l’offrirais avec un ravalement dans les tons ocre typique de certaines maisons vénitiennes…
Mais, snif…

46-DSC_1592

À la fin de ce canal donnant sur la lagune nord, toujours à tribord, les anciens abattoirs de Venise, reclassés maintenant en un grand complexe d’appartements…
Vous comprenez pourquoi, tout à l’heure nous sommes passés devant le « Sotoportego dei Vedei »… Tous les noms ont une raison d’être à Venise…

47-DSC_1602

Nous distinguons encore sur le haut du fronton la sculpture de tête de bovin…

 48-DSC_1606

Zoom…

49-DSC_1609

Nous voilà rentrés à la « Remiera » où nous hissons le « Sàndolo » sur le quai, le rinçons à l’eau douce avant de le remiser à l’intérieur…

50-DSC_1648

Je termine ce reportage illustré sur une « foto » de ma jolie fille chérie qui suit la tradition familiale car sa grand-mère, Linda, ma maman en l’occurrence, était une experte de la « Voga alla Veneta »…

L’air de rien, Flo vient de se taper plus de 3 heures de rames…
Bravo ma fille…

51-DSC_1208

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 29 Commentaires »

1...345678
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance