• Accueil
  • > 06 Venise : avifaune lagunaire

FLAMANTS ROSES EN VOL SUR LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 4 mai 2019

En ces premiers jours de mai, je suis interpellé par mon ami Alain Hamon, breton bien connu à Venise…

Il coache en ce moment une équipe de cinéma de « Connaissance du Monde »…
on ne présente plus « Connaissance du Monde », juste pour mémoire :

« Basée sur le concept « À l’écran un film, sur scène l’auteur », Connaissance du Monde fut fondée en 1945 par Camille Kiesgen.
Le tout premier des conférenciers n’était autre que Paul-Emile Victor, présenté par le commandant Charcot. Il relatait son expédition sur la traversée du Groenland en février 1943.
De très nombreux grands noms de la découverte et de l’aventure vinrent raconter leurs voyages sous l’égide de « Connaissance du Monde ». Parmi eux : le commandant CousteauMaurice HerzogLouis LachenalHaroun TazieffAlain BombardMarcel Isy-SchwartArnaud DesjardinsJean RaspailRené VernadetMaurice et Katia KrafftVitold de Golish, la famille MahuzierJacques VilleminotAntoineOlivier Föllmi, etc »…

« Connaissance du Monde » tourne un film de 75 minutes sur Venise…
C’est Alain Hamon qui guide l’équipe et leur indique les bons plans et les bonnes personnes à contacter pour leurs reportages…

En ce qui concerne les Flamants roses et les oiseaux de la lagune, le bon plan pour Alain, c’est moi…
Mais retrouver les flamants roses sur 55000 hectares de lagune, ce n’est pas gagné d’avance…

Du coup, j’ai prévu un itinéraire de recherche dans la lagune nord, entre « Lio Maggiore », « Jesolo » et « Lio Piccolo »…

Sur la route menant à « Lio Maggiore » victoire ! …
J’aperçois au loin les flamants roses posés, ils sont très loin, mais ils sont là…
Nous stoppons la voiture et installons le matériel sur le bord de la petite route asphaltée…

Au premier plan, Alain Hamon, l’instigateur de la journée…
De profil, Colin Ledoux, le metteur en scène…

1 2019-05-02 2997

Félix, le cameraman prépare le drone…

2 2019-05-02 2990

Avec Félix, Arnaud, le producteur…

Les flamants sont très loin, presque à 1 kilomètre, le long des arbres que l’on distingue en ligne d’horizon…

3 2019-05-02 2995

J’arrive à les shooter avec ma focale de 900 mm, excusez-moi du peu, lol…
La « foto » n’est pas recadrée, je les vois tels quels dans l’objectif…

4 2019-05-02 45

Malheureusement, voilà que passe à basse altitude un petit avion de tourisme effrayant toute la compagnie…

Résultat, les flamants s’en vont avant que le cameraman ne puisse tourner des prises aériennes…
Il ne nous reste plus qu’à plier bagage pour tenter de les retrouver ailleurs…
À quelques dizaines de mètres de nous, sur la rive, je shoote une maman cygne en train de couver…

5 2019-05-02 28

Nouvelle halte sur la route de « Jesolo », les flamants sont là…

5 2019-05-02 471-PS

Ils s’envolent au milieu des « Barene »…

6 2019-05-02 485-PS

Quelques-uns hésitent à prendre leur envol…

7 2019-05-02 555-PS-PS-PS

En arrière-plan, les maisons et les hangars des valliculteurs…

8 2019-05-02 630-PS

Toute la colonie s’est envolée, il n’en reste pas un seul à terre…

9 2019-05-02 829-PS

Nous avons encore changé d’endroit, nous voici à « Lio Piccolo » où nous retrouvons notre compagnie…

Format panoramique pour cette foto où les plus attentifs verrons les flamants courir sur l’eau pour reprendre leur envol…

10 2019-05-02 2482-PS

Et c’est reparti !…

11 2019-05-02 2515-PS

C’est juste magnifique !…

12 2019-05-02 2554-PS-2

Ces oiseaux qui partent en rase-mottes…

14 2019-05-02 2395-PS

Pour s’élever progressivement dans le ciel…

15 2019-05-02 2408-PS

Selon la direction qu’ils adoptent, le soleil joue avec les reflets de leurs plumes…

16 2019-05-02 2570-PS

Là, c’est le blanc qui domine et réfléchit la lumière…

17 2019-05-02 2582-PS

Une autre direction et un autre angle de vue change complètement la luminosité de la compagnie en vol…

18 2019-05-02 2626-PS

J’essaie de prendre les oiseaux de tête mais j’ai moins de soleil…

19 2019-05-02 2706

Au-dessus des « barene »…

20 2019-05-02 2835

Je me régale derrière mon Nikon…

21 2019-05-02 2858

Par-dessus les maisons et les serres de la presqu’île lagunaire, c’est super…
J’ai un peu de vignettage mais tant pis, avec cette très très longue focale c’est quasiment inévitable…

22 2019-05-02 2869

Le soleil se remet à frapper sur les ailes des flamants…

23 2019-05-02 2933-PS

J’en arrive à mes 4 dernières prises de vues qui sont mes préférées…

La tête de la colonie…

24 2019-05-02 3074

Et la fabuleuse masse des oiseaux en plein vol…

25 2019-05-02 3079-PS

Je les ai en plein travers…

Ils passent ainsi devant moi, pas de crop’s, pas de recadrage…

26 2019-05-02 3077

Ces foto sont quasiment brutes de décoffrage…

J’A-DO-RE…

27 2019-05-02 3078

Aujourd’hui nous avons eu beaucoup de chance…
L’équipe de tournage et Alain sont très contents…
Et moi de même par conséquence…

Claudio Boaretto

Publié dans 06 Venise : avifaune lagunaire | 26 Commentaires »

LE « FRATINO » SUR LES PLAGES DU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 8 avril 2019

En bleu le français, en vert l’italien…
In blu francese, in verde italiano…

Suite à mon reportage en début de mois sur les zones de nidification, (si vous l’avez raté, voici le lien : PROTECTION DES ZONES DE NIDIFICATION AU LIDO DE VENISE)  j’avais prévu de revenir en semaine pour tenter de shooter la femelle « Fratino » moins méfiante couvant ses œufs…

Le « Fratino », en France le « Gravelot ou Pluvier à collier interrompu (Charadrius alexandrinus), est un petit oiseau migrateur de 18 centimètres, de 40 à 60 grammes vivant une dizaine d’années…

Les principales menaces pesant sur lui sont le dérangement humain et l’aménagement urbain des côtes ainsi que les prédateurs ailés (corvidés, rapaces, etc.). Il décline en Europe et mérite d’être protégé. 

Nous sommes mercredi 3 avril 2019, sur la plage la plus éloignée des habitations à « San Nicolò » le temps est maussade, donc quasiment pas de promeneurs pour déranger les oiseaux…
Nous nous rendons à la première protection contre les prédateurs, où je comptais bien retrouver la maman couveuse, hélas personne…

In seguito al mio reportage all’inizio del mese sulle aree di nidificazione, (Se non l’hai visto, ecco il link:

PROTEZIONE DELLE ZONE DI NIDIFICAZIONE A VENEZIA LIDO)  Avevo programmato di tornare durante giorni feriali per provare a scattare la femmina « fratino » meno diffidente che covava le sue uova…

il « Fratino », in Francese « Gravelot ou Pluvier à collier interrompu »  (Charadrius alexandrinus), è un piccolo uccello migratorio di 18 centimetri, da 40 a 60 grammi che vive una dozzina di anni…

Le principali minacce a cui è sottoposto sono: il disturbo umano, lo sviluppo urbanistico delle coste e i predatori alati (Corvias, Rapace, ecc.). Sta declinando in Europa e merita di essere protetto. 

È mercoledì 3 aprile, siamo sulla spiaggia più lontana delle case a San Nicolò, il tempo è imbronciato, quindi non c’è quasi nessun passeggiatore in grado di disturbare gli uccelli…
Andiamo alla prima protezione contro i predatori, dove mi aspettavo di trovare una madre chioccia, ahimè nessuno...

1 2019-04-03 101

La seconde protection, vide également…

La seconda protezione, vuota anch’essa…

2 2019-04-03 102

Pareil pour la troisième…

Lo stesso per la terza…

3 2019-04-03 103

Nous en examinons 5 ainsi, pas de « Fratini »…
Nous allons jusqu’à l’extrémité de la plage arrêtée par la digue…
Toujours rien…
Nous retournons sur nos pas pour vérifier, pas d’oiseaux…
Déçus, nous sommes prêts à abandonner quand ma compagne se retourne pour regarder une ultime fois la dernière cage et me dit :

« Je vois du blanc, je crois que c’est la femelle »…

Je me retourne et je shoote avec mon grand téléobjectif…
Elle est là !… Ma femelle couveuse moins méfiante…

Ne guardiamo 5 così, niente « Fratini »…
Andiamo fino alla fine della spiaggia, interrotta dalla diga…
Ancora niente…
Torniamo sui nostri passi per controllare, niente uccelli…
Delusi, siamo pronti a rinunciare quando la mia compagna si gira intorno a guardare l’ultima volta l’ultima gabbia e mi dice:

« Vedo del bianco, credo che sia la femmina »…

Mi giro e scatto con il mio grande teleobiettivo…
Eccola!… La mia femina chioccia meno diffidente…

4 2019-04-03 198

Je me rapproche le plus que je peux mais sans effaroucher l’animal et je prends plusieurs « foto »…

Je ne vous montre qu’un seul cliché car l’oiseau couvant ne bouge pas…

Mi avvicino il più possibile, ma senza spaventare l’animale e scatto diverse « foto »…

Vi mostro solo una foto perché l’uccello che cova non si muove…

5 2019-04-03 195

Tout à coup, elle sort rapidement de la cage de protection et se met aux aguets…

Improvvisamente esce dalla gabbia di protezione e si mette in agguato…

6 2019-04-03 112

Je n’ai pourtant pas bougé, pourquoi s’est-elle déplacée ainsi en état d’alerte ? …
Je comprends, à quelques dizaines de mètres vient d’atterrir la redoutable « Cornacchia grigia », en français « Corneille mantelée » (Corvus cornix), prédateur par excellence des œufs du « Fratino »…
La femelle s’est donc déplacée aussitôt pour ne pas révéler à la corneille le lieu de nidification où sont posés les œufs…  

Tuttavia, non mi sono mosso. Perché si è spostato in stato di allerta?
Capisco: a poche decine di metri è appena atterrata la temibile « Cornacchia grigia, in francese « Corneille mantelée » (Di Corvus cornix), predatore per eccellenza delle uova del « fratino »…
La femmina si sposta quindi immediatamente in modo da non rivelare al corvo il luogo di nidificazione dove le uova sono deposte…  

7 2019-04-03 130

Après quelques instants cruciaux, la corneille reprend son envol…

Une fois hors de vue, la maman « Fratino » repars vers ses œufs…

Dopo alcuni istanti cruciali, il corvo riprende il suo volo…

Una volta fuori dalla sua vista, la madre « fratino » torna alle sue uova…

8 2019-04-03 512

De retour au nid…

Ritorno al nido…

9 2019-04-03 452

Mon regard est attiré à quelques mètres de là par un deuxième « Fratino » qui se déplace à grande vitesse…

Il mio sguardo è attirato a pochi metri di distanza da un secondo  » Fratino” che si muove ad alta velocità…

10 2019-04-03 118

Il rejoint un troisième « Fratino » que je shoote immédiatement ! …
Nous avons de la chance aujourd’hui…
J’ai les deux sur le même cliché, mais comme j’ai une très grande focale de 900 mm sur mon zoom, je ne peux faire la mise au point que sur un des deux oiseaux…

Donc netteté sur le troisième qui fait sa toilette… ou plutôt LA troisième car plus élancée, on dirait une femelle…

Sta raggiungendo un terzo « fratino » che scatto subito! …
Oggi siamo fortunati…
Ho entrambi sullo stesso scatto, ma siccome ho una focale molto grande di 900 mm sul mio zoom, posso solo fare messa a fuoco su uno dei due uccelli…

Dunque nitidezza sul terzo che fa la sua toeletta… o piuttosto LA terza perché è più fina, sembra una femmina…

11 2019-04-03 166

Netteté sur le deuxième venu la rejoindre…

Nitidezza sul secondo venuto a raggiungerla…

12 2019-04-03 168

Car en examinant la morphologie des deux oiseaux, l’un semble un mâle et l’autre une femelle…
Voyez comme elle a l’air bien plus fine…

Perché esaminando la morfologia dei due uccelli, uno sembra un maschio e l’altro femmina…
Vedete quanto più sottile sembra…

13 2019-04-03 171

Les deux « Fratini » se rapprochent, mise au point sur le plus près…

I due « Fratini » si avvicinano, messa a fuoco sul più vicino…

14 2019-04-03 180

Ils se tournent autour…
Serait-ce une ronde nuptiale ?…

Si girano intorno…
È forse un girontondo nuziale?…

15 2019-04-03 205

Holà, il va se passer quelque chose ?…

Ehi, qualcosa sta per succedere?…

16 2019-04-03 219

MAGNIFIQUE ! c’est l’accouplement !…

MAGNIFICO! Si accoppiano!…

 17 2019-04-03 222

Quelle chance pour un « fotograf » de shooter l’accouplement de ces oiseaux si méfiants !…

Che fortunà per un fotografo scattare l’accoppiamento di questi uccelli così diffidenti!…

18 2019-04-03 225

Nous voyons maintenant distinctement la différence de morphologie entre le mâle et la femelle…

Ora vediamo distintamente la differenza di morfologia tra il maschio e la femmina…

19 2019-04-03 242

Le mâle me regarde comme s’il était offusqué de mon indiscrétion…

Il maschio mi guarda come se fosse offeso dalla mia indiscrezione…

20 2019-04-03 251

Je shoote cette scène exceptionnelle sans m’arrêter…

Scatto  questa scena eccezionale senza fermarmi…

21 2019-04-03 277

Ça bouge…

Si muovono…

22 2019-04-03 358

Je crois que nous arrivons au moment crucial…

Credo che stiamo giungendo al momento cruciale…

23 2019-04-03 364

Ce qui semblerait être le coït…

Quello che sembrerebbe essere il coito…

24 2019-04-03 365

Des instants privilégiés à « fotografier »…

Momenti privilegiati da fotografiare…

25 2019-04-03 366

Une histoire d’amour…

Una stòria d’Amore…

26 2019-04-03 367

Quelle chance d’être présent à ce moment…

Che fortuna essere presente in questo momento…

27 2019-04-03 369

Avec un bon boiter et le bon objectif pour ne rien perdre de la scène d’accouplement…

Con una buona fotocamera e l’obbietivo giusto per non perdere nulla dalla scena di accoppiamento…

28 2019-04-03 370

La femelle est « Kaputt »…

La femmina è « Kaputt »…

29 2019-04-03 371

C’est terminé…
L’accouplement a duré exactement 1 minute et 18 secondes pendant lesquelles j’ai pris plus de 150 « foto » en rafale…

Les deux partenaires sont exténués et restent ainsi sans bouger pendant de longues minutes…

È finito…
L’accoppiamento è durato esattamente 1 minuto e 18 secondi durante i quali ho scattato oltre 150 « foto » a raffica…

Entrambi i partner sono esausti e rimangono così senza muoversi per lunghi minuti…

30 2019-04-03 376

Du coup, je reporte mon attention sur la maman couveuse…

Quindi riprendo la mia attenzione alla mamma chioccia…

31 2019-04-03 475

Je m’en approche le plus près possible pour l’avoir en grand…
J’ai atteint la limite de fuite, elle sort de la cage…
Je ne bouge plus mais je la shoote en gros plan…

Mi avvicino il più vicino possibile per averla in grande…
Ho raggiunto il limite, esce dalla gabbia…
Non mi muovo piu, ma scatto in primo piano…

32 2019-04-03 508

Elle m’observe avec attention…

Mi osserva con attenzione…

33 2019-04-03 577

Je ne bouge plus du tout, mais je déclenche car je l’ai en plein cadre…

Non mi muovo piu, ma scatto perché ce l’ho in pieno obbiettivo…

34 2019-04-03 582

Elle jette un regard vers ses œufs…

Lei butta uno sguardo alle sue uova…

35 2019-04-03 600

Comme je reste immobile, ça la rassure et elle repart sur son lieu de nidification…
Ces « foto » nous permettent de voir que cette maman « Fratino » est baguée…

Siccome sono fermo, è rassicurata e torna al suo luogo di nidificazione…
Queste « foto » ci permettono di vedere che questa mamma « fratino » è inanellata…

36 2019-04-03 627

Si je crop’s la « foto » j’arrive même à lire un F et un i…

Se ritaglio la « foto » riesco anche a leggere una F e una i…

37 2019-04-03 627

De retour dans la cage de protection contre les corvidés et les rapaces…

Ritorno nella gabbia di protezione contro i corvi e i rapaci…

38 2019-04-03 633

Elle se couche sur ses œufs…

Si mette sulle sue uova…

39 2019-04-03 634

Et je termine ce reportage sur cette jolie foto de la maman couveuse avant de m’éloigner prudemment pour ne plus la déranger…

E finisco questo reportage con questa bella foto della mamma chioccia prima di allontanarmi con cautela per smettere di infastidirla…

40 2019-04-03 640

Je suis content de ce reportage et d’avoir pu capturer cette scène d’accouplement entre deux « Fratini » sur la plage du Lido de Venise…
J’espère que vous aimerez aussi…

Sono contento di questo reportage e di avere catturato questa scena di accoppiamento tra due « Fratini » sulla spiaggia del Lido di Venezia…
Spero che vi piacerà tanto quanto a me…

Sinon, mauvaise nouvelle, la grande marée exceptionnelle à 134 cm que nous avons eu dans la nuit du jeudi 5 avril, avec des vagues de 5 mètres, a détruit deux nids de Fratino emportant les œufs en mer… Les filets de protections ont été balayées par les vagues, mais les piquets on tenu bon…

Le lendemain 3 bénévoles de la LIPU ont réinstallé toutes les clôtures…
Un grand salut à ces courageux bénévoles qui mérite notre admiration…
En espérant que cette trop grande marée soit la dernière de la saison…

Però, cattive notizie, la grande marea eccezionale di 134 cm che abbiamo avuto la notte di Giovedi 5 aprile, con onde di 5 metri, ha distrutto due nidi di fratino portando le uova in mare… Le reti di protezione sono state spazzate via dalle onde, ma i paletti hanno retto bene.

Il giorno dopo 3 volontari del LIPU hanno reinstallato tutte le recinzioni…
Un grande saluto a questi coraggiosi volontari che meritano la nostra ammirazione…
Sperando che questa troppo alta marea sia l’ultima della stagione…

Claudio Boaretto

Publié dans 06 Venise : avifaune lagunaire | 38 Commentaires »

PROTECTION DES ZONES DE NIDIFICATION AU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 1 avril 2019

Samedi 30 mars 2019, journée de travaux pour les bénévoles de la LIPU, Lega Italiana Protezione Uccelli (ligue italienne de protection des oiseaux, le pendant de la LPO française) pour la protection des zones de nidification du « Fratino » (Pluvier à collier interrompu (Charadrius alexandrinus))  et du « Fraticello » (Sterne naine (Sternula albifrons)) sur la portion de plage libre de San Nicolò à l’extrémité nord de l’île du Lido de Venise…

Pour protéger ces deux espèces extrêmement vulnérables il s’avère nécessaire de clôturer les zones de nidification pour éviter le piétinement accidentel des personnes et la perturbation provoquée par les chiens non tenus en laisse et permettre alors à ces petits oiseaux de terminer la période d’éclosion dans la meilleure tranquillité possible…

Une petite zone est délimitée qui sera aujourd’hui agrandie car en cette fin mars quelques œufs de « Fratini » sont déjà pondus et présents sur la plage, les protections deviennent donc urgentes…

1 2019-03-30 22

Une petite pancarte pour informer les personnes qui s’interrogeraient sur ces clôtures…

2 2019-03-30 4

Au milieu de l’enceinte une autre protection contre les corbeaux, goélands et autres rapaces qui ne feraient qu’une bouchée de ces œufs et même des oisillons une fois nés…

3 2019-03-30 2

Surement perturbée par notre présence, la maman s’est éclipsée, j’en profite pour shooter les œufs…

4 2019-03-30 5

Normalement la femelle « Fratino » pond 3 œufs mouchetés, dotés d’un mimétisme de couleur sable, sur la plage. Les deux parents couvent les œufs durant 26 à 32 jours…

Les œufs du « Fratino » peuvent vous sembler grand sur la « foto » mais ils sont minuscules et présentent une longueur de 2,2 à 2,3cm et une largeur de 3,2 à 3,9cm…

5 2019-03-30 6

Plus loin une autre protection contre les nuisibles et les rapaces… Les parents se sont éloignés bien avant que nous ayons pu les voir, justement pour ne pas révéler l’endroit de la nidification…

6 2019-03-30 20

Un seul œuf pour l’instant, les deux autres viendront probablement…

7 2019-03-30 18

Plus loin, à l’extrémité de la plage, l’équipe de bénévoles travaille…

8 2019-03-30 27

9 2019-03-30 29

La plupart des piquets sont déjà plantés et ce n’est pas une mince affaire que de les installer…

10 2019-03-30 36

La clôture fait 300 mètres de long avec un piquet tous les 12 mètres…

11 2019-03-30 42

Il faut maintenant accrocher les filets de protection…

12a 2019-03-30 31

Sans oublier les pancartes informatives…

12b 2019-03-30 62

Dans cette zone, une autre protection contre les corbeaux et rapaces…
Au passage, bravo pour la vigilance et l’acuité des bénévoles de la LIPU car repérer ces œufs minuscules sur plus d’un kilomètre de cette large plage relève de l’exploit et d’une capacité d’observation étonnante…

14 2019-03-30 51

La maman couve…

Je tente de la shooter mais j’ai un boitier full frame et un objectif de 70mm seulement, je dois donc me rapprocher fortement mais pas trop pour ne pas la faire fuir…

À ma grande surprise, elle n’est pas trop farouche…

J’ai recadré la foto pour l’avoir en plus grand…

Je me promets de revenir cet après-midi avec un objectif plus puissant pour la prendre en gros plan…

15 2019-03-30 55

Le travail de protection continue…

16 2019-03-30 73

J’obtiens un sourire de ces deux courageuses jeunes filles…

17 2019-03-30 66

Les deux responsables, chevilles ouvrières de la LIPU du Lido… Ils sont à la base de toutes les actions…
Antonio…

18a 2019-03-30 38

Et Stefano…

18b 2019-03-30 74

La matinée est passée, nous revoici vers 15 heures armés d’un objectif de 600mm monté sur mon boitier APS.C ce qui me donne une focale de 900 mm ! …
Malheureusement la maman couveuse que je voulais prendre en gros plan n’est plus là…

19 2019-03-30 199

Après un certain temps d’attente j’abandonne car, sur cette plage nue, aucun poste d’affut possible…

Je repars de l’autre côté, là où nous avons vu les 3 œufs ce matin…

La maman est là ! …
Mais je suis très très loin, je la shoote focale à fond, 900mm…

Je ne peux pas l’avoir mieux…

20 2019-03-30 105

J’avance de quelques pas, l’oiseau se lève aussitôt…
Pourtant je suis à plusieurs dizaines de mètres de la cage avec un zoom super puissant…

Quelle méfiance !…

21 2019-03-30 110

Je reste immobile pendant de longues minutes et le « Fratino » revient vers les œufs…

22 2019-03-30 113

Elle s’installe…

23 2019-03-30 117

Et recommence à couver…

24 2019-03-30 121

Je fais juste trois pas, elle rebondit dehors de la cage…

25 2019-03-30 129

Plus question de bouger, elle m’observe…

26 2019-03-30 149

Après d’autres longues minutes d’attente, elle décide de revenir…

27 2019-03-30 153

S’installe à nouveau…

28 2019-03-30 158

Couve mais sans me lâcher du regard…

29 2019-03-30 170

Je m’éloigne pour ne pas la déranger plus longtemps…
Mais je reviendrai en semaine quand la plage sera moins fréquentée, espérant que la maman moins méfiante que celle-ci sera de retour…
En attendant un grand bravo, pour le travail de protection et de surveillance permanente des bénévoles de la LIPU du Lido de Venise…

Claudio Boaretto

Publié dans 06 Venise : avifaune lagunaire | 19 Commentaires »

MES « FOTO » LES MOINS MOCHES DE L’ANNÉE 2018

Posté par Claudio Boaretto le 23 décembre 2018

En ces derniers jours du mois de décembre, voici le moment venu d’une rétrospective de mes « foto » shootées en 2018…
Toujours intéressant de revisionner ses « foto » avec le recul du temps car l’œil critique change rapport à l’instant de la prise de vue… De petites anomalies ou défauts que nous n’avions pas décelés quand nous avions la tête dans le guidon, nous sautent maintenant aux yeux mais il est toujours temps de les corriger…

J’ai donc sélectionné mes « foto » préférées parmi les moins mauvaises de l’année…

Même avertissement que l’année dernière, ce n’est pas une série cohérente de « foto » ; ces images, prises tout au long de l’année, diffèrent aussi bien par le sujet, la lumière, la couleur, le cadrage, le format, l’ambiance, la technique ainsi que par les boîtiers et objectifs utilisés…

La majorité de ces « foto » sont déjà postées sur le blog au fil des articles publiés, mais pas toutes car je ne publie pas forcément un article chaque fois que je prends une « foto », bien évidemment…

Allez, c’est parti…

Janvier 2018…

Comme nous passons tous nos premiers de l’an en France, quelques clichés pris en début d’année dans le Loir & Cher…

Sous un ciel moutonneux, le village typique tourangeaux de Chissay en Touraine …

1 2017-12-31-308-PS

Une cabane en pierre sur les bords du Cher chapeauté d’un ciel bien bleu, malgré tout nuageux…

2 2017-12-31-420-2

À quelques kilomètres de Chissay, traversant la forêt par un chemin piétonnier, nous arrivons au château de Chenonceaux que je me devais de shooter malgré le temps maussade et la pluie tombante…

3 2017-12-31-510

Le lendemain, une jolie pleine lune…

4 2018-01-01-895

Retour chez nous à Venise…

J’ai dû me dissimuler pour shooter sur la lagune ce petit plongeur farouche, le « Svasso piccolo », en français le Grèbe à cou noir (Podiceps nigricollis), au regard fascinant par ses iris rouge étincelant…

5 2018-01-13-035

Le 30 janvier, lors de l’ouverture anticipée du carnaval de Venise à « Cannaregio », ce cliché minimaliste du funambule solitaire sous la lune gibbeuse embusquée dans son halo nuageux…

6 2018-01-27-452-PS-PS-PS

Février 2018…

Juste le regard d’un « Masque » du carnaval de Venise…

7 2018-02-05-134

Mars 2018…

La neige à Venise, longtemps qu’elle n’était tombée si abondamment…

« Fotografier » la neige n’est pas une sinécure, si vous ne vous impliquez pas dans les réglages spécifiques de votre boitier vous risquez d’obtenir une foto de neige toute grise…

J’ai fait un agrandissement de 50x33cm sur PVC de ce cliché pris à « Castello » …

8 2018-03-01-015

Un parapluie rouge sous la neige d’une « calle » étroite du « Sestiere di Castello » …

9 2018-03-01-170

Sur une presqu’île de la lagune nord, la pittoresque maison aux trois grandes cheminées…

10 2018-03-20-439-PS

Une « foto » sélectionnée non pas pour sa technicité ou sa netteté car elle est moyenne, mais surtout par l’émotion suscitée lors de la prise…

En effet, après 2 jours de recherche dans la lagune (550km² ), au matin du second jour nous avons enfin trouvé les « Fenicotteri rosa », (flamants roses) … Je les shootais pour la première fois, non pas enfermés dans un zoo ou dans un parc, mais libres et sauvages dans la nature…
Les conditions de shoot étaient loin d’être optimales, trop loin, téléobjectif à fond, mauvaise orientation rapport à la lumière et au soleil, mais bref, je n’avais pas le choix… L’important alors était de les capturer dans mon objectif…

11 27-2018-03-20-518-PS

Soudain dans le ciel des battements d’ailes… Je lève la tête, le temps de réagir pour shooter plus vite que mon ombre qu’ils sont déjà trop haut trop vite…

12a 2018-03-20-790

Me sont revenus immédiatement à l’esprit ces quelques vers que j’affectionne de Jean Richepin :

« Regardez les passer, eux, ce sont les sauvages
« Ils vont où leur désir le veut par-dessus monts
« Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages
« L’air qu’ils boivent ferait éclater vos poumons » …

12b 2018-03-20-818

« L’acqua alta » du 30 mars suspendant cette gondole en lévitation, amarrée près du « pontil » de « San Zaccaria » dans le « sestiere di San Marco » …

13 2018-03-30-081

« L’acqua alta » toujours sous les « Procuratie vecie » de la place Saint Marc…

14 2018-03-30-114

Avril 2018…

Sur l’île de « Pellestrina », à l’avant du chalutier, l’agressivité de cette drague de pêche aux « vongole » (palourdes) contrastant avec le calme plat et la sérénité de la lagune sud de Venise…

15_

Toujours à « Pellestrina », portrait d’un couple de « Cocal » en vénitien, « Gabbiani reale » en italien, « Goélands » en français…

16 2018-04-07-003-

« L’aqua alta » du 16 avril recouvrant en partie la « Piazza San Marco » où se reflète la basilique éponyme…

17 2018-04-16-003

Probablement ma « foto » préférée de l’année…

Il est 23 heures, le pic de marée est passé, « l’acqua alta » commence à descendre mais reste encore au raz des quais…

Deux « foto » à main levée, j’ai d’abord pris l’église de « San Giorgio » avec le réverbère de gauche, puis toujours l’église de « San Giorgio » avec le réverbère de droite… Ensuite, à la casa, j’ai fusionné les deux « foto » …

J’en ai fait un agrandissement de 80x31cm sur support alu, éclairé par un petit projo qui fait ressortir toutes les teintes claires en opposition au noir de la nuit…
C’est quand-même sympa d’imprimer ses « foto » et de les regarder ailleurs que sur un écran d’ordinateur…

18 2018-04-16-018-Panorama-PS-PS-PS-PS-2

Mai 2018…

Sur le canal de « San Secondo », partant de Venise, nous longeons en bateau la végétation qui borde la terre ferme vers « San Giuliano » … Je shootais, zoom à fond, des « Gruccione » (Merops apiaster) ou Guêpiers d’Europe, au plumage multicolore…

19_

Sur ce même parcours, à bord de l’instable petit bateau de ma fille, je réalisais le « Coup du Roi » en shootant à la verticale cet oiseau de fer et d’acier vrombissant au-dessus de ma tête…
Le train d’atterrissage déjà sorti, 5 minutes plus tard il se posait sur les pistes de « Marco Polo », l’aéroport de Venise …

20 2018-05-25-1334-PS

 « Marghera », le pôle pétrochimique et industriel de Venise…

20_

Sur les quais du port, les containers débarqués des cargos sous la haute surveillance des grues chargées de les déplacer…

21 2018-05-25-878

Le quai suivant, celui du vrac où les vraquiers déposent leurs cargaisons, un « Caterpillar », dans le fracas et la poussière, déverse son godet dans les wagonnets prêts à prendre le rail pour dispatcher la marchandise dans le nord de l’Italie…

22 2018-05-25-1126

Juin 2018…

Changement d’ambiance, le long des « barene » dans l’aire sauvage et peu fréquentée de la lagune nord de Venise…

Avec une focale de 600mm j’arrive à choper dans mon objectif une « Pettegola » (Tringa totanus) ou Chevalier gambette pour les francophones… On n’en rencontre pas tous les jours…

23 2018-06-05-2074

Plus loin, toujours à l’approche, je capture un « Cavaliere d’Italia » (Himantopus himantopus), ou l’échasse blanche pour les francophones…

La mise au point sur l’oiseau occasionne un joli flou sur les plantes devant et derrière donnant un petit air d’aquarelle à cette image…

24 2018-06-05-615

« Cavaliere d’Italia » faisant du sur-place en vol…

25 2018-06-05-689

Il surveille ses poussins, prêt à les protéger contre les prédateurs (cormorans, corbeaux, éperviers) qui rodent dans les parages prêts à l’attaque…

27 2018-06-05-695-PS

Moments rares…

26 2018-06-05-673-PS

Focus sur le poussin avec déjà ses longues gambettes…

28 2018-06-05-1720

Un cliché trop « rigolo » du « Cavaliere d’Italia » …

29 2018-06-05-1930

Juillet 2018…

Le feu d’artifice du « Redentore » sur le bassin de Saint Marc…

30 2018-07-15-243-PS

J’aime la couleur et la netteté de cette foto de Burano…
je devrais dire ces « foto » prises à main levée, car il m’en a fallu trois que j’ai fusionné sur « Lightroom » pour créer cette vue panoramique…

J’ai également fait un agrandissement 85x20cm sur support alu de cette image…

31 25-DSC_6585-2-PS-t-réelle p-bril

Une façade de Burano aux couleurs complémentaires…

32 2018-07-19-6644

Un moment plus que privilégié ; la chance shooter, sur une aire de protection gérée par la LIPU (Lega Italiana Protezione Uccelli : Ligue Italienne de Protection des Oiseauxle tout premier envol d’un oisillon « Fraticello », en français Sterne Naine (Sternula albifrons) …

L’adulte ne pèse que 50 grammes mais peut déployer une envergure de 50 centimètres… Le « Fraticello », en forte voie de diminution, bénéficie d’un statut de protection totale sur tout le territoire de l’Union Européenne…

33 2018-07-25-1080-PS

En fin de compte, je m’aperçois que, comme l’an passé, je prends de nombreuses « foto » animalières, plutôt ornithologique…
Et j’aime ça !…

Aout 2018…

Toujours au cours d’une navigation lagunaire, Hugo et moi, sommes allés au bout de la lagune sud en passant par le Casone Zappa…
Ce splendide pavillon de chasse du « Valle Zappa » se distingue par son architecture particulière. Personne ne s’attend à trouver ce joyau hollandais au milieu de la lagune sud vénitienne…

34 2018-08-10-133-2

Bien qu’il n’ait rien à voir avec les maisons de chasse traditionnelles lagunaires, il s’intègre parfaitement dans le paysage lui donnant un aspect typique des contes fantastiques des sagas nordiques…

35 2018-08-10-116-2

Fin aout, début septembre 2018…

Période tant attendue de la « 75ème Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica di Venezia » …

Accrédité par la Mostra, j’ai pu shooter quelques acteurs célèbres…

Avant qu’elle ne rejoigne la grande salle de projection, j’aborde Yolande Moreau dans le hall du Palais du Cinéma…

Avec un charmant sourire, elle pose quelques instants juste pour moi…
Trop adorable Yolande…

36 27-DSC_4882-PS

L’étoile montante du cinéma belge, Mathieu Schoenaerts…

37 12a-DSC_3149-124-PS

L’actrice et réalisatrice, Valérie Bruni-Tedeschi…

38 23-DSC_4852-PS

On ne présente plus Guillaume Canet, sa célébrité le devance…

39 15-DSC_2572-PS

Parmi les acteurs américains présents, John Christopher Reilly…

40a_

Et Vince Vaughn…
On ne compte plus aux USA les films et les séries tournés par ces deux fameux acteurs…

40b

Je termine ce trombinoscope de stars des écrans présents cette année à Venise par la coqueluche du moment, l’acteur, producteur, musicien et compositeur canadien, Ryan Gosling…

40c 74-DSC_2076-PS

Novembre 2018…

Une autre curiosité de Venise, le « Ponte Chiodo » …
Le dernier pont sans parapet du centre historique de Venise, tels étaient la majorité des ponts vénitiens autrefois…

À vrai dire, il en existe un second mais sis dans l’île de Torcello dans la lagune Nord…

41 37-2018-11-22-167

Décembre 2018…

Je n’ai pu m’empêcher de shooter ce pin maritime situé sur la « Riva Corinto » du Lido, en bord de lagune, torturé par la « Bora », ce vent de Nordet froid, souvent glacial, qui nous vient droit des Balkans…

42 _DSC0743

Nous pouvons même voir, entre ses branches noueuses, le campanile de « San Marco » et le Palais des Doges…

42_

Pour mes amis « fotografs », un peu de technique…
En ce mois de décembre, je me suis essayé au « Focus Stacking » …

Explication : quand on doit « fotografier » un sujet de près avec une grande ouverture de diaphragme pour avoir une très petite profondeur de champ on se heurte immédiatement à un problème de netteté au moment de la mise au point…

Exemple : en « fotografiant » mon second boitier, le Nikon D500, j’ai fait la mise au point sur le « Nikon » du couvercle de l’objectif…

Résultat, le couvercle est bien net mais le boitier est flou…

43 2018-12-11-2

En revanche, si je fais la mise au point sur le « Nikon » du boitier, c’est le couvercle de l’objectif qui devient flou…

44 2018-12-11-21

Pour résoudre ce problème, une méthode, le « Focus Stacking » …

Pour ce faire, je prends 10 « foto » (on peut en prendre 20 ou 30 ou plus tout dépend du sujet) et à chaque foto je recule ma mise au point de quelques centimètres jusqu’à atteindre le bout du sujet à shooter…

Ensuite, avec un logiciel adapté, je ne fusionne que les parties nettes de chaque « foto » ; j’obtiens alors un sujet bien net d’un bout à l’autre

Cette méthode est surtout utilisée en publicité pour mettre en valeur et promouvoir certains objets, (flacons de parfum, appareils ménagers, etc.) … Elle est également utilisée en « Macro-fotografie » par les pros du genre…

45  Focus statking D500 18-300

Focus sur les deux réverbères vus depuis la « Marinaressa » de « Castello » pendant l’heure bleue…

46 1-2018-12-04-43-PS

Je termine cette rétrospective par une « foto » minimaliste d’un pêcheur à la ligne dans son bateau au milieu de la lagune Sud, shoot pris en début d’après-midi en plein mois d’aout, sous une chaleur caniculaire et une luminosité maximum…

47 2018-08-10-94

À l’année prochaine pour la rétro « foto » 2019, avec pour objectif d’améliorer ma technique…

Claudio Boaretto

Publié dans 01 Venise : curiosités, 02 Venise : évenements, 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture, 04 Venise : vie quotidienne, 05 Venise : balades & promenades, 06 Venise : avifaune lagunaire, 07 Promenades & balades ailleurs qu'à Venise | 40 Commentaires »

RETOUR DU FRATICELLO SUR LES PLAGES DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 30 juillet 2018

Le « Fraticello », en français : la Sterne Naine (Sternula albifrons) …

Petit oiseau d’environ 50 grammes mais pouvant déployer une envergure de 50 centimètres…
Malgré qu’elle bénéficie d’un statut de protection totale sur l’Union Européenne elle est en forte voie de diminution…

« inscrite à l’annexe I de la directive Oiseaux de l’Union européenne. Il est interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l’enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu’elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l’utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l’acheter. »

En cause de cette forte diminution, la disparition des habitats côtiers due au développement du tourisme, les dérangements humains, (auxquels elle est très sensible), la prédation par les chiens et les chats errants, par les rats, ainsi que par les mouettes, les goélands et les corbeaux, sont les problèmes les plus importants…

Mais c’est sans compter avec le travail de la formidable équipe de la LIPU du Lido de Venise… (Lega Italiana Protezione Uccelli : Ligue Italienne de Protection des Oiseaux) …

Ils ont préservé, à l’endroit où les plages sont les plus larges, des zones clôturées pour favoriser la nidification…
En effet les plages étant nettoyées et ratissées en permanence avec des engins motorisés, il fallait préserver des endroits où subsistent coquillages et végétation pour que les oiseaux puissent se dissimuler et nidifier, ce que l’on voit dans la « foto » panoramique ci-dessous…

1-2018-07-27-002-Panorama-PS

Sur cette deuxième « foto », nous distinguons parfaitement la différence entre les deux terrains…

2-2018-07-27-021

Prévus également des petits triangles de bois pour offrir un abri aux oisillons…

3-2018-07-27-013

Ces abris n’abritent pas seulement du soleil ardent, mais aussi des goélands, des corbeaux et des faucons crécerelles, redoutables prédateurs des poussins….

4-2018-07-25-183

Malgré tous ces efforts, 8 ans que les « Fraticelli » n’avaient pas nidifié sur les plages du Lido…

C’est alors que l’équipe a eu une idée de génie !…

Comme la Sterne naine vit et nidifie en colonie, ils ont fabriqué en 3D des moules de cet oiseau…

4bis-LRM_20180728_170517

Ci-dessous, une foto de Antonio Borgo sur le site de l’association présentant les moules…

4ter

Résultat spectaculaire…

À peine les moules déposés dans les espaces préservés, les premiers « Fraticelli » se sont posés et, quelques jours après, pondus leurs premiers œufs et commencé à couver…

10-2018-07-25-014-PS

11-2018-07-25-019-PS

12-2018-07-25-020-PS

Nous distinguons les deux œufs devant la pierre rouge…

13-2018-07-25-196

Une réussite !…

5-2018-07-25-078

Quelques temps après, vinrent les naissances et grandirent les oisillons…

7-2018-07-25-247

8-2018-07-25-371

Quelques heures de patience pour le « fotograf » pour capturer ces oisillons dans son objectif…

14-2018-07-25-418-PS

16-2018-07-25-522

17-2018-07-25-599

18-2018-07-25-686

Tout aussi difficile, shooter les adultes aux vols excessivement rapides, avec moult voltes…

19-2018-07-25-747-PS

Car avec une forte focale (600mm) si on bouge d’un centimètre, c’est une dizaine de mètres dans le ciel…

20-2018-07-25-749-PS

Alors pour suivre un vol de Sterne naine, bonjour la galère…

21-2018-07-25-751-PS

Mais revenons à nos oisillons…

Celui-ci rejoint une touffe de verdure où sont déjà dissimulés deux autres compères, un debout et l’autre couché…

22-2018-07-25-816

Ils sont trois maintenant…
Impossible de les distinguer à l’œil nu, heureusement, j’ai le téléobjectif…

24-2018-07-25-893

Patience, patience, pour profiter de leurs rares passages à découvert…

32-2018-07-25-1381-PS

25-2018-07-25-825

26-2018-07-25-855

Sous les abris on s’étire les ailes…

27-2018-07-25-906

J’ai eu la chance d’assister à un moment privilégié…

29-2018-07-25-1064

Le premier envol d’un oisillon…

30-2018-07-25-1079-PS

31-2018-07-25-1080-PS

Et les adultes surveillent…

35-2018-07-25-1508-PS

36-2018-07-25-1590-PS

37-2018-07-25-1596-PS

J’ai shooté tous ces oiseaux le mercredi 25 juillet 2018…

40-2018-07-25-1627-PS

Les oisillons étant en capacité de voler, le samedi 28 la colonie était partie…

38-2018-07-25-1272-PS

Heureux d’avoir immortaliser ces fugaces moments…

Et encore toutes nos félicitations à la Team de la LIPU pour cette formidable réussite…

Claudio Boaretto

Publié dans 06 Venise : avifaune lagunaire | 28 Commentaires »

123
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance