DEUX GRANDS TABLEAUX par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 19 mars 2012

Deux tableaux d’Hugo, de grand format, 70×100 cm….
Le principal sujet en est le ciel, en l’occurrence, celui de Venise….

Le titre du premier tableau :
« TU CROIS QU’IL PLEUT A CHIOGGIA? »…..

DEUX GRANDS TABLEAUX  par HUGO H dans 09 Peinture & Dessins Tu-Crois-Quil-Pleut

Je laisse la parole à l’artiste :

« Le ciel, les nuages, c’est géant, c’est beau, c’est un merveilleux spectacle. A Venise, le ciel est si grand au dessus de la lagune ! Et comme tout dans cette ville, il offre une multitude de couleurs changeant sans cesse.

En plus du ciel immense, on a des paysages de lagune très étirés, car tout est plat. D’où l’idée de cette composition ou le ciel occupe un rectangle d’or en partie haute, et le reste du paysage le reste de la toile…

Ici on voit principalement l’île de Saint Lazare des Arméniens à gauche. Derrière elle s’étend le Lido à perte de vue, et à droite – pour cadrer sur l’extrémité Sud de la lagune baignée par la pluie – on a un tout petit bout de l’île de San Servolo.

J’ai dans l’idée de faire deux autres tableaux qui iraient avec celui-ci, avec la même répartition ciel/eau mais avec des ambiances différentes. Ici j’ai pensé au ciel sombre, celui qu’on ne voit pas si souvent, et surtout pas sur les cartes postales. Eh oui, il ne fait pas toujours beau à Venise ! Et puis j’avais envie de changer de mes tableaux baignés par le soleil pour essayer quelque chose de plus “atmosphérique”, sans jeu de mot…

Et le titre est un clin d’œil sur les discussions sur la pluie et le beau temps. Quand on en est là de la communication entre êtres humains, effectivement ça donne envie de regarder au loin et de profiter de la beauté du paysage ! »

Bon, c’était l’explication de l’auteur…. Personnellement, je n’ai jamais été très attiré par le ciel dans un tableau, surtout quand il est sombre…. Ce tableau me plairait mieux recadré ainsi :

TuCroisQui-réduit dans 09 Peinture & Dessins


Je sais, je vais faire hurler l’artiste, mais San Lazzaro degli Armeni et San Servolo font partie de mon paysage quotidien et j’aime les reconnaitre en gros plan sur la toile d’un artiste talentueux….

Le second tableau s’intitule :
« CREPUSCULE SUR LE FORT DE SAN ANDREA »….

Crépuscule-sur-le-fort-de-Sant’-Andrea

Comme à l’accoutumée, d’abord la parole à l’artiste :

« Après « tu crois qu’il pleut à Chioggia? », voici le deuxième tableau de la série des ciels sur la lagune (qui doit logiquement en comporter trois).

Encore un ciel dramatique (le troisième devrait être radieux). Les derniers rayons de soleil de la journée illuminent un gros nuage d’été (qui est le personnage principal du tableau).

Le point de vue est situé au même endroit que le précédent (entre Venise et le Lido) mais on regarde cette fois vers le nord-ouest, vers les îles de Vignole et San Erasmo. Le bâtiment dont les briques rougeoient dans la lumière qui s’éteint est le fort de Sant’ Andrea, stratégiquement placé en face de la « bocca del Lido », l’ouverture de la lagune sur la mer située juste en face de Venise.

Réaliser ce tableau fut un difficile exercice sur la relativité des couleurs. Dans le paysage sombre, la lumière chaude du soir donne des teintes difficiles à déceler et qui ne valent que par rapport à celles qui sont autour. Maintenant qu’il est terminé, il reste encore à trouver la bonne couleur pour l’encadrement ! »

Sur ce tableau d’Hugo, c’est plus un ciel de coucher de soleil qui m’interpelle …. Même si je mesure toute la difficulté pour la réalisation de ces nuages tourmentés, je récidive dans ma bêtise, je suis plus intéressé par la ligne de terre du paysage lagunaire que du ciel même si je le trouve plus parlant que dans le tableau précédent….

Crépuscule-2-réduit

J’ai l’impression de commettre un acte de vandalisme en occultant le motif principal…
Mais bon, je donne un avis pour la même raison que l’œuvre précédente, fusse-t-il un peu stupide et contraire au but recherché par l’auteur de ces tableaux, qui, je l’avoue, sont spectaculaires, ne serait-ce que par leur taille…..

Pardonne-moi, Hugo….

 

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 12 Commentaires »

HUGO H dans l’EST REPUBLICAIN

Posté par Claudio Boaretto le 20 février 2012

L’Est Républicain est un journal régional de Lorraine, en France….

Dans le supplément dominical de l’Est Républicain, paru ce dimanche 19 février 2012, un article est consacré à mon préféré et unique gendre, HUGO….

Pour thème : la peinture des décors de gondoles….

Le 4 novembre dernier, j’avais déjà publié à ce sujet un article sur le blog :

http://boaretto.unblog.fr/2011/11/04/gondoles-customisees/

Une amie de la Société des Poètes et Artistes de Lorraine, Katy, a eu la gentillesse de me scanner et m’envoyer cet article que je vous livre ci-dessous….

HUGO H dans l’EST REPUBLICAIN dans 09 Peinture & Dessins r-EstR1

r-EstR2 dans 09 Peinture & Dessins

J’ai quand-même la satisfaction de constater que sur les 4 photos agrémentant cet article, 3 furent prises par « moi-m’aime »….

Bravo HUGO, vu ton talent, cet article est largement mérité !!!….


Publié dans 09 Peinture & Dessins | 7 Commentaires »

LA CABANE DE PECHEUR par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 28 janvier 2012

Magnifique Huile sur toile d’Hugo, 100x70cm

LA CABANE DE PECHEUR  par HUGO H dans 09 Peinture & Dessins Cabane11

J’ai déjà publié un article dans ce blog sur « Chioggia et Pellestrina », les îles de pêcheurs de la lagune sud de Venise…. En fin d’article on y trouve deux photos de ces cabanes typiques de la lagune….
(http://boaretto.unblog.fr/2011/11/18/chioggia-pellestrina/)

Mais cette toile d’Hugo, bien mieux qu’une photo,  retranscrit, de manière magistrale la beauté, l’ambiance et les couleurs de ces constructions surprenantes, faites de bric et de broc, où vont travailler quotidiennement les pêcheurs de Pellestrina….

Une fois encore, écoutons les explications de l’artiste :

« Le long de Pellestrina, au bord de la lagune, on peut voir ce type de constructions sur pilotis installées en face du village traditionnel. Elles forment pratiquement un deuxième village mais d’un genre un peu irréel. Surélevées par rapport au niveau de l’eau, elles semblent en lévitation. Le fait qu’elles soient auto construites leur donne un aspect déglingué que j’adore. C’est un peu le village de Mad Max sur l’eau…

La lagune calme n’est pratiquement plus qu’un miroir. Pas de vagues pour tout brouiller. Le temps s’est arrêté. L’eau ne renvoie que le reflet de la construction. J’ai profité de la lumière à contre-jour pour laisser beaucoup de blanc, à la manière d’une aquarelle, ou d’un dessin. Ainsi, la composition “flotte” toute entière dans la toile (pour celui-ci, c’est sûr, il faut un mur blanc et pas de cadre!). Cette lumière apporte aussi deux touches de chaleur dans la composition : le seau jaune qui prend le soleil et le reflet des tôles rouges (qu’on ne voit pas) sous le débord de toiture au centre. »

Hugo se réfère à Mad-Max, personnellement ces cabanes me font plutôt penser au film « Waterworld »…. Un monde maritime, c’est bien Venise et sa lagune….

Si vous avez 1000€ à mettre dans le commerce, vous pouvez acquérir cette toile…. Personnellement, je trouve que ce n’est pas cher du tout, à la place d’Hugo je l’aurais affichée au moins au double…. Trop belle, m’est avis qu’elle partira rapidement…..

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 14 Commentaires »

GONDOLES CUSTOMISEES par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 4 novembre 2011

Ca existe!…..

Vous ne saviez pas que les gondoliers customisaient leurs gondoles ?….

je vous rassure, ils customisent juste l’intérieur de la gondole, en général avec goût, en utilisant le talent des artistes peintres vénitiens…. La plupart du temps c’est la porte du coffre avant de la gondole qui fait l’objet de toutes les attentions, et, plus rarement, les plats-bords intérieurs….

Hier, j’ai pris en photo une gondole dont cette porte avant était customisée avec un dessin de Corto Maltese, j’ai adoré….

1.jpg

2.jpg

Evidemment, il faut cliquer sur la photo pour voir les détails du dessin

3.jpg

Je ne vous ai jamais dit qu’Hugo, mon gendre, customisait aussi les gondoles …. Un constructeur de gondoles, lui a demandé…. Voici une de ces œuvres, la basilique San Marco….

4.jpg

6.jpg

Et le gondolier en est très fier….

5.jpg

Sur cette même gondole, il a customisé également les plats-bords intérieurs…. C’est une représentation des arcades de la piazza San Marco vues depuis les arcades opposées…. Superbe……

7.jpg

8.jpg

Voici une autre porte de gondole qui n’est pas encore terminée, l’œuvre manque encore un peu de relief et de luminosité, mais ça va venir….

9.jpg

Privilège familial, j’ai pris l’artiste en plein ouvrage….

10.jpg

11.jpg

Voilà, quand vous viendrez, ou reviendrez, à Venise, regardez attentivement l’intérieur des gondoles…..

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 7 Commentaires »

LE MONDE DES TRANCHEES par HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 15 octobre 2011

tranches.bmp

Le monde des tranchées….

Voici une des dernières peintures à l’huile d’Hugo digne de figurer dans une exposition d’art contemporain…. C’est pile dedans !….

Pour moi, ayant vécu 30 ans à Verdun, qui, vu mes fonctions, me suis payé, et parfois organisé, toutes les cérémonies commémoratives  sur les champs de batailles pendant trois décennies, et qui, de plus, ai chassé dans la « zone rouge », ce tableau, ça me cause….

Mais, comme pour la plupart des œuvres contemporaines, indispensable d’écouter l’artiste et de comprendre sa démarche :

« Au premier abord, un astéroïde, petit corps céleste perdu et stérile. Pas même une couleur. De la poussière seulement. Presque le néant, le vide glacial de l’espace…

Mais à y regarder d’un peu plus près, cette surface lunaire est un tout petit bout de la terre, un endroit où je suis né… VERDUN.

 Cette surface de terre ravagée n’est autre qu’un champ de bataille, pulvérisé par une pluie d’obus en 1916, parsemé de cratères où se mélangent la terre et le métal.

La seule trace de vie perceptible à la surface est une tranchée, étrange balafre de cet astre sordide, unique lieu où se mettre à l’abri quand plus rien n’existe alentour. En regardant bien on y devine les soldats.

On peut finalement imaginer qu’on observe le champ de bataille depuis un point haut, avec une longue-vue qui donne un effet de loupe… »

Je vous conseille de cliquer sur la photo si vous voulez apercevoir les petits soldats d’Hugo….

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 7 Commentaires »

1...1617181920...22
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance