CUERNOS DEL PAINE de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 24 avril 2019

Sous l’influence de son voyage hivernal au Chili, notre artiste peintre Hugo H continue la série des paysages de Patagonie…  

Même si je sais que le Chili forme la façade ouest de l’Amérique du Sud mouillée par le pacifique, que la Patagonie est la pointe sud du continent, j’aime bien visualiser sur une carte l’endroit précis concerné…

Cuernos del Paine ou «cornes de Paine» est un nom collectif donné à un ensemble de pics granitiques épineux du parc national de Torres del Paine, qui culminent tous à plus de 2 000 mètres d’altitude…

0 0 Capture d'écran 2019-04-24 10.10.38

C’est aussi le nom donné par Hugo H à cette huile sur toile de lin de 30x30cm…

0 1 2019-04-16 228

Mais, comme d’hab., laissons la parole à l’artiste qui vous expliquera mieux que moi la géographie et les couleurs du lieu motivant cette toile…

« En route pour les montagnes !

Au cœur du parc national de “Torres del Paine”, en Patagonie chilienne, une route en cailloux longe le lac Pehoe d’un bleu turquoise extraordinaire.

Le ruban de la route joue avec la rive, s’approchant, s’éloignant, s’élevant par endroits pour passer de colline en colline…

Au fond, le massif des “Cuernos del Paine”, caractéristique avec sa tranche de roche jaune entre deux plus sombres, culmine à 2600m d’altitude alors que nous nous trouvons quasiment au niveau de la mer…

Une automobile rouge (une coccinelle, pour le clin d’œil entomologique) se dirige vers les cimes.

Dans le lointain du grand paysage, le vert de l’herbe prend une teinte plus froide alors que les ombres s’atténuent et tirent vers le violet. Tout y semble plus lumineux. »…

Reprenons la genèse de l’œuvre…

Le 6 février Hugo nous explique comment il transpose le croquis qu’il a effectué sur place au Chili sur une toile de lin…

« Comment décalquer un croquis sur une toile ?

Appliquer de la peinture au dos de la feuille blanche (à gauche). Un reste de la veille fait l’affaire, pour ne pas gâcher la peinture (ici du bleu outremer). Ensuite, poser la feuille sur la toile et passer sur les traits.
La pression trace à travers la feuille.
Ceci donne un dessin qui, une fois sec, ne salira pas la peinture comme le ferait du crayon de papier par exemple… »

2 02-06

Le 8 février…

« Un premier jet de couleurs, pour voir comment on passe du vert au bleu dans le lointain… oui oui, le lac Pehoe est vraiment turquoise… »

3 02-08

Le 13 février…

« Avec un petit coup en plus sur les montagnes au loin (deux bonnes heures à se poser plein de questions quand même), une couche de turquoise pour le lac, du gris pour la route et les gabions qui la soutiennent sur la rive, un fond plus foncé pour le talus à droite, quelques touches de ci de là…

Arrêtons pour aujourd’hui.
La prochaine fois, j’attaque avec les ombres les plus fortes (qui sont sur le talus et au bord du lac) pour établir définitivement l’échelle des contrastes. »

4 02-13

Le 5 mars…

« Un peu de méthode ne peut pas faire de mal.
Après une séance : se poser, regarder, évaluer.
À ce moment-là, à chaud, viennent plein d’idées de ce qu’il faudrait faire. Comme si on continuait l’action mais sans pinceaux en main. C’est plus réfléchi…
Donc, pour la fois suivante : prendre des notes de quoi faire. Et voilà. Une nouvelle palette avec des dégradés d’herbes et d’ombres bien colorées pour mon bord de lac Pehoe. »

5 03-05 0

« Et sur la toile. »

6 03-05

Le 10 mars…

« Hier j’ai fini ce tableau.
Sauf si on imagine qu’il manque une auto sur la route. Mais j’hésite encore sur le modèle… j’avais préparé ma feuille de route à l’issue de la séance précédente (une très bonne habitude) donc je me suis préparé une palette avec la dizaine de couleurs nécessaires et voilà le résultat final après quelques coups de pinceaux décisifs… »

7 03-10

Le 11 mars…

Quand Hugo a évoqué l’éventualité d’une auto sur la route, les amis qui le suivent, avec humour ont voté pour…
Réponse de l’artiste :

« D’accord mais… elle sera vraiment, vraiment toute petite ! »

8 03-11

Le 12 mars…

« Oui ! Mais bon, je n’ai pas spécialement de gros doigts mais c’est pour faire voir la taille. Elle sera là ! J’ai dû sortir mon plus petit pinceau… »

9 03-12

Le 04 avril

« Voilà. À présent cette microscopique chose ressemble bien assez à une coccinelle rouge. Le tableau est officiellement fini. »

10 04-04

Voici l’œuvre achevée…
(Il est possible que vous constatiez des nuances différentes entre la 1ère foto et toutes les « foto » intermédiaires… La raison en est qu’Hugo prend ses  « foto » sur le « tas », souvent avec son smartphone, alors que la 1ère (et la dernière qui est la même) est prise dans les règles de l’art, avec mon boitier full frame, l’objectif approprié, le collimateur bien centré et la toile absolument verticale dans la meilleure lumière possible de l’atelier…
Donc cette première et dernière foto reproduit fidèlement les véritables couleurs de la toile
)…

0 1 2019-04-16 228

Les éventuels amateurs pourront acquérir cette toile pour 500€, tarif établi selon la dernière cotation officielle de l’artiste…

Claudio Boaretto

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 8 Commentaires »

RENDEZ-VOUS FÉLIN de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 27 mars 2019

Une huile sur toile de 30×30 cm qu’Hugo H nous a délivré le 10 février dernier, intitulée « Rendez-vous félin »…

1 Burano 0

Après ses escapades chiliennes, notre artiste peintre vénitien nous offre à nouveau une toile sur Venise et sa lagune, en l’occurrence il s’agit de Burano…

Les explications de l’artiste :

« Burano, petite île de la lagune vénitienne où les maisons sont peintes de toutes les couleurs imaginables… et même parfois de couleurs inimaginables telle celle-ci ! » 

Burano, l’endroit idéal pour un exercice de style sur la couleur comme Hugo nous le confirme :

« Une belle occasion pour tester une approche plus directe de la peinture, sans faire de grisaille préalable : trouver la couleur et l’appliquer directement sur la toile. Comme pour un croquis, pour couvrir très vite le format. Ainsi, on voit immédiatement si certaines zones sont dans l’erreur. Par exemple, j’ai tout de suite vu que l’ombre du pin devait être verte, ou bien que le sol renvoyait une lumière jaune sur la façade de droite. »

Après la couleur, l’ambiance :

« J’aime bien Burano à l’heure de la sieste : c’est si calme…

Pour mettre un peu de vie sous ce soleil et raconter une histoire, j’ai invité deux chats à se donner un rendez-vous. Les chats sont les animaux emblématiques de Venise et sa lagune (les seiches aussi…). Ici nous avons un “Soriano” (la race locale de gros chats tigré) qui va retrouver un chat noir caché à l’ombre… »

 Mais la genèse de cette toile remonte avant son escapade hivernale au Chili…

Le premier août 2018 Hugo nous montrait la première ébauche de cette toile :

« Encore un essai d’esquisse établie « par blocs », à la manière des peintres paysagistes étasuniens.
On jette les grandes masses pour tester immédiatement les couleurs, la lumière…
on voit tout de suite si ça fonctionne et par la suite on travaille plus localement. Ici une façade verte en plein soleil à Burano.
Prochaine fois, je ferai les fenêtres, par exemple.
Comme je ne voulais pas gâcher mon reste de peinture, j’en ai utilisé sur une vieille esquisse (grisaille) de barque pour voir si elle sera belle en rouge… côte à côte, vous avez donc deux manières diamétralement opposées d’ébaucher une peinture ! »

2 burano 1

26 septembre 2018

« Petite séance autour de la porte d’entrée à Burano… du coup la fenêtre à droite fait vraiment pitié… »

3 burano 2

09 octobre 2018

« Petite séance sur les ombres. À présent leurs valeurs respectives sont bonnes, ce qui donne un aspect général réaliste. Le pin a bénéficié de tonalités plus sombres et d’un vert plus chaud que précédemment. On comprend bien maintenant que c’est lui qui porte l’ombre au sol. Tout cela est parfait.
En revanche, je ne suis pas convaincu par le torchon rose qui sèche… orange serait mieux je crois. Et puis en y pensant, je pense qu’il est temps de convoquer un ou deux chats pour habiter ce tableau… »

4 burano 3

19 octobre 2018

« Voici un chat tigré, très vénitien. Pas facile de s’y retrouver avec ces rayures… je les ai faites noires pareil partout… ça a l’air bien. »

5 burano 4

Ce qui me fait plaisir c’est qu’Hugo s’est inspiré non seulement de mes foto sur Burano pour réaliser cette toile mais aussi des foto de mes chats, en l’occurrence ci-dessus, Marco un de mes deux premiers Soriani…

« Voilà un essai avec un chat gris. Mais du genre gris avec des nuances… du blanc au gris disons. C’est terrible comme on s’y perd en le regardant. On se dit que du noir et du blanc suffisent pour un chat gris mais non, il faut du jaune et du brun… Ça parait simple mais c’est très difficile. Le pire c’est comme l’œil ne s’y retrouve pas en regardant… »

6 burano 5

10 février 2019

« Le tableau “rendez-vous félin” est terminé, donc visible sur mon site (c’était un peu une honte de l’avoir abandonné si longtemps si près de la fin, et puis j’avais besoin de récupérer le châssis pour ma dernière vue des montagnes…) »

011 Burano 0

Les éventuels amateurs pourront acquérir cette toile pour 500€, tarif établi selon la dernière cotation officielle de l’artiste…

Claudio Boaretto

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 12 Commentaires »

ORANGE D’ACIER

Posté par Claudio Boaretto le 24 mars 2019

Fouillant dans les méandres de mon blog, j’ai retrouvé une Bande Dessinée que j’avais publiée en 2010 dans la catégorie « Album » sans autre forme d’explications…

Comme en ce moment je fais le « ménage » dans le blog pour récupérer un peu de place mémoire, je supprime certains articles obsolètes et redimensionne certaines « foto », ce qui me permet de rééditer cette BD avec un peu plus de détails…

Le principe de cette BD fut commandé par mon grand ami Serge BRICE, « l’Assureur verdunois de tous les dangers », enfin maintenant ex-assureur AGF…
Quelques décennies d’amitié et de nombreuses aventures, aussi bien sur terre que sur mer, nous lient irrémédiablement l’un à l’autre…

Le concepteur, l’auteur et le dessinateur de cette BD n’est autre que le talentueux verdunois Fabien CLESSE, artiste peintre apprécié et reconnu, professeur à ses heures à l’atelier d’arts appliqués de la Ville de Verdun… Un vieux copain lui aussi…

Cette BD, pleine d’humour et de dérision, devrait amuser certains anciens verdunois, pas vraiment les plus jeunes car nous ne sommes plus des perdreaux de l’année…

Notez bien le message d’avertissement en début de BD :

«Toute ressemblance avec des événements ou des personnages existants serait purement fortuite»….

Je m’inscris en faux devant cette affirmation car tous les personnages de cette BD ont réellement existé et existent encore !…

Je vous livrerai en pâture leurs noms au fur et à mesure, tant pis pour eux !…

La BD commence au bord de la Meuse sur le quai de Londres à Verdun, exactement au « Big Beef », devenu plus tard « Le boucher du Quai » tenu à l’époque par mon autre grand ami Claude MAYOT…

Sur la 3ème image de cette première planche, nous reconnaissons les protagonistes de l’aventure…

De gauche à droite : Éric FALLET, Serge BRICE, Claudio BOARETTO, Thierry HEIMARDINQUER dit « Le Nain »…

 1 pla1bd1

J’adore la seconde image de la planche suivante, trop fort !…

 2 pla1bd2

Sur la 1ère image de la planche suivante, nous avons la caricature du Claude Mayot, un brin lubrique…
Sur la 2ème, nous reconnaissons même nos voitures du moment, de gauche à droite, celle de l’Éric voiture de sa société, mon 4×4 passe-partout, celle du Thierry et le luxueux bolide du Serge…
Nous voilà donc au bureau de Serge, l’assureur de tous les copains à l’époque…

 3 pla1bd3 4 pla2bd1 5 pla2bd2 6 pla2bd3 7 pla3bd1 8 pla3bd2 9 pla3bd3 10 pla4bd1 11 pla4bd2

 Sur la 2ème image de cette planche nous reconnaissons le Dominique LEONARD, dit « LÈO » fort connu dans le domaine du rugby verdunois…

 12 pla4bd3

Le chirurgien de la 3ème image, c’est notre ami, Claude LORENZINI…

 13 pla5bd1 14 pla5bd2 15 pla5bd3 16 pla6bd1 17 pla6bd2 18 pla6bd3

« Grèce » étant, en 1998, le dernier voyage de l’année de la bande de copains…

J’espère que cette BD satirique, mettant en exergue les défauts de chacun de nous, vous a fait sourire…

Nous autres à l’époque, nous en avons « pissé dans la culotte »…

Quel talent ce Fabien CLESSE !…

Claudio Boaretto…

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 2 Commentaires »

UN TRAIT D’HUMOUR INTITULÈ « JE SUIS PHOTOGRAPHE »

Posté par Claudio Boaretto le 6 mars 2019

Je ne résiste pas au plaisir de partager ce dessin humoristique de Gary Varvel, caricaturiste américain, dessinateur éditorial pour le Indianapolis Star depuis 1994…
Auparavant, il était l’artiste en chef de L’Indianapolis News pendant 16 ans…

Ce dessin résume parfaitement les situations rencontrées lorsque j’ai tenté de shooter certains Costumés du Carnaval de Venise sur la « Piazza San Marco » et sur la « Riva dei Schiavoni »…
1 Gary-Varvel
Trop génial ce dessin, je me suis esclaffé…
Claudio Boaretto

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 8 Commentaires »

PUERTO NATALES, 22 H 55 de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 9 février 2019

Le troisième tableau de la série petits formats sur la Patagonie…

PUERTO 0 NATALES, 22 H 55

« Puerto Natales, 22 h 55 » …
Huile sur support cartonné et entoilé (10x15cm) …

Comme de coutume, la parole est à l’artiste pour nous expliquer la genèse de l’œuvre :

« Premier soir à Puerto Natales, par plus de 51 degrés de latitude sud.
Début décembre, c’est le printemps austral : le soleil se couche à peine avant 23 heures !
C’est tellement fou que les éclairages publics sont déjà allumés avant la nuit noire.
Une ambiance entre chien et loup qui rend la ville belle et exotique… »

Du coup, ça change des couleurs que nous avons l’habitude de voir ici, à Venise…

« Le ciel tire au vert, les nuages sont violacés.
L’eau du golfe brille encore un peu à l’horizon, contrairement au continent.
L’éclairage urbain souligne les rues d’un éclat orangé.
Juste devant nous, un atelier utilise probablement des tubes fluorescents de teinte verte.
Une fenêtre sur son toit reflète la lueur déclinante du ciel.

Un tout petit format juste pour m’essayer à ces lumières inhabituelles. » …

La première esquisse de ce tout petit essai de vue du crépuscule en Patagonie
« Juste pour tester » nous dit Hugo…

PUERTO 1 NATALES, 22 H 55

« Premier jet de couleurs.
Encore incomplet et donc pas équilibré…
La lumière dans l’atelier au premier plan est jaune blafarde. Les éclairages publics derrière sont jaune/orange »

PUERTO 2 NATALES, 22 H 55

Toile terminée le 31 janvier…

PUERTO 0 NATALES, 22 H 55

Les éventuels amateurs pourront acquérir cette toile pour 150€, tarif établi selon la dernière cotation officielle de l’artiste…

Claudio Boaretto

Publié dans 09 Peinture & Dessins | 8 Commentaires »

12345...22
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance