• Accueil
  • > 17 retour en France, curiosités

LES PRUNIERS EN FLEURS

Posté par Claudio Boaretto le 2 avril 2022

Comme nous demeurons en Pays Agenais, région très arboricole, en border line avec le Quercy, les plantations de pruniers nous encerclent, pruneaux d’Agen obligent…

En ce tout début de printemps je ne pouvais faire l’impasse, « fotografiquement » parlant, sur ces milliers de petits arbres en fleurs…

1 2022-03-26  4-Modifier

Dans notre nouvelle région composée de vallons et de coteaux, sur chaque « cotal » bien exposé fleurissent les pruniers…

2 2022-03-26  17-Panorama-Modifier

Un peu d’histoire :
« En Gaule, dans la première province Romaine dite la Narbonnaise, qui s’étendait jusqu’au Quercy actuel, aux portes de l’Agenais, les Romains plantèrent plusieurs variétés de prunes, dont la prune de Saint Antonin dite aussi prune Maurine, petite prune bleue sans doute la plus ancienne et la plus répandue, qui produisait un pruneau très noir et de petit calibre. »

3 2022-03-26  7

« XII siècle, au retour de la IIIème croisade, les moines Bénédictins de l’Abbaye de Clairac dans la vallée du Lot (entre Agen et Villeneuve) eurent l’idée de greffer des pruniers locaux avec de nouveaux plants de pruniers de Damas ramenés de Syrie. Une nouvelle variété de prunes fut créée appelée Prune d’Ente (du vieux français « enter » qui signifie greffer). »

Prune d’Ente, dénomination toujours d’actualité…

4 2022-03-26  26

En attendant la récolte de mi-août à mi-septembre, aujourd’hui fin mars début avril, nous n’en sommes qu’à la floraison…

5 2022-03-26  21

Changeons de lieu, de la direction « Nordet », rapport à chez nous, passons au « Suroit » pour découvrir d’autres plantations toutes situées à moins d’un kilomètre de la maison…
« Le bassin de production du pruneau d’Agen s’étend sur 118 cantons répartis sur 6 départements du Sud-Ouest : le Lot-et-Garonne soit notre département, (2/3 de la production), la Dordogne, la Gironde, le Tarn-et-Garonne, le Gers et le Lot. »

6 2022-03-26  36-Panorama

Nous remarquons l’ancienneté de ces arbres …

7 2022-03-26  42-Panorama

Taillés pendant de nombreuses saisons afin de produire un rendement maximum…

9 2022-03-26  46

La taille des pruniers commence dès leur jeune âge pour les former (taille de formation) puis tous les ans pour que chaque fruit bénéficie du maximum de soleil (taille de fructification)…

Nous observons sur ces arbres arborant les stigmates de la taille que la pousse des branches n’a plus rien de naturel…

10 2022-03-26  39

Passons à la plantation suivante…

11 2022-03-26  62-Panorama

Avec des arbres plus jeunes…

12 2022-03-26  64-Panorama

Ces derniers ne portent pas encore les cicatrices de leurs ainés…

13 2022-03-26  56

Un peu plus loin, une plantation plus récente encore…

14 2022-03-26  74-Panorama

De jeunes pruniers raccordés les uns aux autres par les tuyaux permettant l’aspersion sous frondaison…

15 2022-03-26  76

Des arbrisseaux en quelque sorte…

16 2022-03-26  92-Panorama

Voyons ces fleurs d’un peu plus près…

17 2022-04-26  209

Le vent souffle fort, les fleurs bougent sans arrêt…
Je dois les shooter à main levée avec une vitesse d’obturation rapide pour éviter le flou de mouvement…

18 2022-04-26  210

Conséquence, je n’obtiens pas la netteté absolue comme si je shootais sur trépied en « Focus stacking », technique que j’apprécie particulièrement et que j’utilise fréquemment…
Avec ce vent, mission impossible…
Mais bon, faut bien s’adapter au terrain et aux conditions climatiques…

19 2022-04-26  247

Les abeilles déjà se mobilisent pour polliniser tout ce joli monde…
Certains pruniculteurs déposent des ruches dans les vergers pour favoriser la pollinisation …

20 2022-04-26  230

Pardonnez cette digression, mais deux chevaux, dans un parc en face de cette dernière plantation, attirent mon attention…
Qu’est-ce donc sur leur tête ?…

21 2022-03-26  99

Un masque anti-mouches protège les oreilles, les yeux et le nez de ce cheval baie contre tous les insectes…

22 2022-03-26  101

Comptant pourtant plusieurs décennies d’équitation intensive, je découvre cette sorte moustiquaire…
Notons aussi la protection des sabots… Voilà des chevaux bien soignés…

23 2022-03-26  97

Tout comme le baie, ce cheval gris porte le masque assorti à sa robe…

24 2022-03-26  108

On en apprend tous les jours…

Claudio Boaretto

Publié dans 17 retour en France, curiosités | 12 Commentaires »

LA GROTTE DE LASTOURNELLE

Posté par Claudio Boaretto le 3 octobre 2021

Dernièrement, nous visitions les Grottes de Lastournelle…
Bien sûr, rien de comparable avec la Grotte de Lascaux ou le Gouffre de Padirac mais la Grotte de Lastournelle possède un avantage incomparable, elle se situe à 15 kilomètres de chez nous, impossible de faire l’impasse…
Le long de la paroi, l’entrée, relativement modeste, de la grotte …

0 2021-09-17  120-NEF_DxO_DeepPRIME

Notre grotte locale compte 6 salles sur une longueur totale de 300 mètres… Coupe verticale…

1 2021-09-17  6

La grotte n’étant pas en ligne droite, la coupe horizontale…

2 2021-09-17  8-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

La petite histoire :
La grotte entièrement naturelle est encore en activité, les concrétions continuent de se former. Le terrain date de plus de 25 millions d’années, de la fin de l’ère tertiaire, puis une rivière souterraine creusa une belle galerie qui ne cesse de se parer d’une infinité de stalactites, stalagmites, draperies, colonnes et autres concrétions de calcite…

La grotte de Lastournelle fut découverte en 1878 grâce à des fermiers qui creusaient un puits pour trouver de l’eau… Il fallait descendre dans le puits pour accéder à une petite partie de la grotte…
Joseph Brys, le grand-père de Sylvie Crozat actuelle propriétaire,  parti de son Pas-de-Calais natal s’installa comme agriculteur dans le Lot-et-Garonne. Il acheta la ferme de Lastournelle. Il découvrit l’entrée de la grotte et fit les aménagements pour ouvrir au public en 1957…
Cette grotte est donc un patrimoine naturel souterrain mais aussi un patrimoine familial hors du commun… 

Nous voici parti pour une visite de 45 minutes, accueillis et guidés par Sylvie Crozat…

3 2021-09-17  118-NEF_DxO_DeepPRIME

Une petite laine sur le dos, (14 degrés toute l’année), chaussés de souliers bien crantés vu le sol humide et glissant, nous pénétrons dans la grotte…

4 2021-09-17  21-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Pour notre bonheur nous ne sommes que huit visiteurs ce qui permet de ne pas se bousculer et suivre sans difficulté les explications de notre guide…

5 2021-09-17  16-NEF_DxO_DeepPRIME

Dans cette ambiance obscure malgré les éclairages internes, je mets un point d’honneur à produire des foto correctement exposées, sans flash avec un minimum de bruit numérique en dépit d’une montée d’ISO allant de 3200 jusqu’à 22800 !… Pour ce faire mon génial Reflex Nikon D850 et mon Tamron G2 24-70 mm me sont de précieux alliés…

6 2021-09-17  26-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Nous découvrons les stalagmites de Lastournelle…

7 2021-09-17  49-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Passant de salle en salle aux somptueux décors…

8 2021-09-17  52-NEF_DxO_DeepPRIME

Une stalactite remarquable que les propriétaires des lieux surnomment la « Tour de Pise »…

9 2021-09-17  64-NEF_DxO_DeepPRIME

Quelques difficultés pour la « fotografier » correctement, mais la ressemblance est là…

10 2021-09-17  53-NEF_DxO_DeepPRIME

Il y a déjà quelques années des malhonnêtes endommagèrent des stalactites leur coupant l’extrémité pour les emporter ou les revendre… Comme elles sont très dures ces vandales ont dû utiliser des outils pour accomplir leur forfait, déplore la propriétaire…

11 2021-09-17  58-NEF_DxO_DeepPRIME

Nous continuons notre chemin frôlant les parois extrêmement humides le long de la galerie …

12 2021-09-17  68-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Nous découvrons d’autres concrétions tout aussi humides et brillantes sous des éclairages discrets mais artistiquement déployés…

13 2021-09-17  76-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama-Modifier

Nous entrevoyons la salle des « Colonnes »…

14 2021-09-17  88-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Somptueuses colonnes où les stalactites rejoignent les stalagmites…

15 2021-09-17  86-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

En bout de galerie nous débouchons sur la salle de la « Statue », salle la plus spacieuse, 8 mètres de hauteur, dans les autres salles il fallait parfois baisser la tête pour y accéder…
Sur ce cliché, la statue éclairée à gauche, notre guide en haut à droite…

16 2021-09-17  92-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama-Modifier

Je reste à la traîne pour pouvoir shooter tranquille, en l’occurrence la statue…

17 2021-09-17  97-NEF_DxO_DeepPRIME

Sans téléobjectif puissant, je dois m’approcher un maximum pour la prendre en gros plan…
Statue sculptée par la « Nature » pendant quelques milliers d’années…

18 2021-09-17  100-NEF_DxO_DeepPRIME

Je reste admiratif devant ces « œuvres d’art » naturelles passant des stalagmites aux colonnes…

20 2021-09-17  111-NEF_DxO_DeepPRIME

Et aux stalactites…

21 2021-09-17  113-NEF_DxO_DeepPRIME-Panorama

Avant de nous quitter, notre guide nous fait un petit topo sur les différents animaux cavernicoles, troglophiles ou troglobies vivants dans la grotte, tels que chauves-souris, vers et insectes…

22 2021-09-17  107-NEF_DxO_DeepPRIME

Comme cette araignée accrochée à son cocon pendu à la paroi tel un lampion…

23 2021-09-17  114-NEF_DxO_DeepPRIME

La grotte à concrétions de Lastournelle, si elle ne possède pas de gravures ou de peintures pariétales, n’en reste pas moins d’un grand intérêt à visiter pour les néophytes que nous sommes…

Claudio Boaretto

Publié dans 16 Retour en France, musées & expos & monuments & architecture, 17 retour en France, curiosités | 24 Commentaires »

LA CAPITULATION DES ARMÉES DE TOURNESOLS

Posté par Claudio Boaretto le 19 septembre 2021

Dans mon reportage illustré du 25 juillet dernier :

LES ARMÉES DE TOURNESOLS EN AVANT,
je vous présentais les images de l’armée triomphante de tournesols…

1-1 2021-07-23  5-Panorama-2-Modifier

Aujourd’hui 19 septembre, une armée de vaincus s’aligne devant nos yeux…

1-2 2021-09-16  60-Panorama

Avant, leurs couleurs éclatantes resplendissaient…

2-1 2021-07-23  27-Modifier

Aujourd’hui, lugubre, l’armée semble en déroute…

2-2 2021-09-16  51

Effrontément, ils regardaient vers le soleil…

3-1 2021-07-23  34

Aujourd’hui, ils baissent la tête avec humilité

3-2 2021-09-16  4

Si certains tentent de ne pas complètement se prosterner…

3-3 2021-09-16  11

La plupart capitulent complètement…

4 2021-09-16  8

 

5 2021-09-16  6

Souvenez-vous des capitules regorgeant de pollen à en peindre les abeilles en jaune…

8-1 2021-07-23  107

Aujourd’hui, plus de pollen, plus d’abeilles, que des graines séchées qui, triste sort, bientôt écrasées vomiront leur huile…

8-2 2021-09-16  17

Sauf quelques rescapées mais déjà chipées par les oiseaux…

8-3 2021-09-16  24

Si j’adorais les couleurs éclatantes des tournesols, en tant que « fotograf » je reste sensible à l’étrange beauté de ces plantes fanées et de leurs capitules courbées…

9 2021-09-16  29

Elles ne se départissent pas d’un certain charme…

11 2021-09-16  37

Avec leurs couleurs jaune passé et leurs feuilles sombres et desséchées…

12 2021-09-16  38

Voilà pourquoi je m’empresse de les shooter avant que les agriculteurs ne rasent les champs, ce qui ne saurait tarder…

14 2021-09-16  69-Panorama

Claudio Boaretto

Publié dans 17 retour en France, curiosités | 16 Commentaires »

POULETS RÔTIS À L’ANCIENNE

Posté par Claudio Boaretto le 16 août 2021

Vendredi dernier nous allions à un « Marché Paysan à la Ferme » à 9 kilomètres de chez nous…

De nombreux étals locaux plus que sympathiques : miel et pain d’épices, noix, fromage de brebis, boulangerie, vins et jus de raisin, escargots, fruits et légumes, tourtières, plantes et tisanes, armagnac et floc de Gascogne, eaux de vie artisanale, ails échalotes et oignons, truffes, pruneaux et confitures, etc…

Le plus surprenant pour nous : les poulets rôtis à l’ancienne…
Voyez plutôt :

1 20210813_103701

(Je n’avais pas pris mon appareil foto car simplement nous venions faire des courses, donc j’ai pris ces clichés avec mon téléphone et requiert votre indulgence quant à la qualité des images)…

Tous les poulets sont pendus au-dessus d’un brasier de bois tout en longueur…
Spectaculaire !

2 1 20210813_103701

Je comptais 50 poulets accrochés…

Les clients du marché, apparemment des habitués, les réservaient et apportaient leurs plats et couverts pour les déguster sur les très nombreuses tables de pique-nique installées derrière le feu comme vous pouvez le constater sur la première foto…

 2 20210813_103658_001

Notre poulet à nous, complètement à gauche du brasier, désigné par la flèche rouge…

 4 3 20210813_103707

Nous ne le dégustions pas sur place, pas équipés pour…
Nous le ramenions tout bonnement à la maison…

Dans le plat, côté face…
Une évidence…

 4 20210813_123031-Modifier

Côté pile…
Poulet bien dodu doté d’une chair excellente et une cuisson au feu de bois parfaite…

 5 20210813_122925-Modifier

Longtemps que nous ne nous étions pas autant régalés d’un excellent poulet fermier…

Claudio Boaretto

Publié dans 17 retour en France, curiosités | 14 Commentaires »

LA HUPPE FASCIÉE DANS NOTRE JARDIN

Posté par Claudio Boaretto le 1 août 2021

Depuis que nous demeurons dans le Sud-Ouest nous entendons parler de la Huppe Fasciée, oiseau migrateur emblématique de la région…

Nous ne l’avions pas encore vue mais depuis quelques jours elle fréquente notre jardin ce qui nous permet de l’entrevoir mais automatiquement elle s’envole sitôt que nous l’apercevons…

En cette fin d’après-midi la voilà installée dans notre jardin, il faut dire qu’avec nos 1500 m² l’oiseau peut prospecter tranquillement l’espace en quête de nourriture…
Je me rue sur mon appareil-foto, hélas je me suis séparé de mon objectif animalier, je me rabats donc sur mon vieux Nikkor APS-C 18-300 au piqué moins convaincant…
Tant pis, faisons avec le matos que nous avons…

1 2021-07-31  3-Modifier

La Huppe fasciée, (Upupa epops)…
Taille : 32 cm, envergure : 42 à 46 cm, poids : 55 à 80 grammes, longévité 11 ans…

3 2021-07-31  2-Modifier

Une huppe se reconnaît au premier coup d’œil. L’allure générale, la couleur rousse du plumage, les ailes et la queue noires et blanches, des pattes courtes et robustes, la grande huppe érectile qui orne la tête et le long bec courbe en font un oiseau remarquable…

4 2021-07-31  6-Modifier

Il n’y a pas de dimorphisme sexuel net. La femelle est simplement un peu plus petite et plus pâle…
Le juvénile ressemble à la femelle en plus terne, avec la huppe et le bec plus court…

6 2021-07-31  8-Modifier

Le chant se compose de trois notes égales répétées rapidement et pouvant se traduire par « woupwoupwoup » répétées à quelques secondes d’intervalle pendant un temps qui peut durer une minute ou plus…

J’ai trouvé sur le Web un enregistrement de son chant :

https://www.youtube.com/watch?v=G5BevaB4ZSs

La Huppe fasciée réclame trois exigences pour être présente en période de reproduction, d’une part un milieu ouvert à semi-ouvert, des cavités, arboricoles ou rupestres pour la nidification et un sol facilement accessible, nu ou faiblement enherbé, pour la recherche de nourriture…

En l’occurrence le sol de notre terrain semble parfait…

7 2021-07-31  9-Modifier

Exclusivement insectivore elle ne se nourrit qu’au sol avec son bec long et courbe, outil adapté au fouissage d’un sol meuble et capable de détecter à l’aveugle et au toucher les proies qui s’y trouvent…

08 2021-07-31  10

Ces proies se composent surtout de grosses larves d’insectes, en particulier de coléoptères, mais aussi les grillons, courtilières, larves de tipules, les nymphes de fourmis et même des vers de terre. Bien sûr, elle peut aussi prélever ses proies à la surface du sol…

9 2021-07-31  5-Modifier

Le retour de migration des huppes européennes a lieu de fin mars à mai. Le chant du mâle donne le signal de leur arrivée et le meilleur indice pour repérer ces oiseaux…

11 2021-07-31  11-Modifier

La présence de huppes de nos jours révèle un indice de bonne santé écologique…

Le départ en migration est précoce, dès le mois d’août plus rarement en septembre…
Ses déplacements migratoires se déroulent de nuit et la mettent à l’abri de la prédation des rapaces diurnes…

12 2021-07-31  12-Modifier

Sur l’oiseau posé, on distingue surtout la huppe rousse, la partie visible de l’aile noire barrée de blanc et le long bec gris courbe…

13 2021-07-31  13-Modifier

La huppe fasciée ne semble pas un oiseau très farouche vis à vis de l’homme. Elle peut même se montrer très anthropophile dès le moment où on la laisse tranquillement vaquer à ses occupations…

14 2021-07-31  21-Modifier

Elle possède une huppe érectile, longue, orange, se finissant par du noir…
Bingo ! elle vient juste d’hérisser sa huppe et je l’ai dans la boîte ! …

15 2021-07-31  14-Modifier-2-Modifier-Modifier

Voilà, vous savez presque tout sur la Huppe fasciée…

Claudio Boaretto

Publié dans 17 retour en France, curiosités, 20 Retour en France, avifaune locale | 28 Commentaires »

12
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance